Poly-amour lesbien et différence d'âge...

Sujet dans 'Vie Quotidienne' lancé par Shadowbane, le 4 janvier 2013.

  1. Shadowbane

    Shadowbane
    Expand Collapse
    Complètement paumée

    Salutations. :taquin:

    Habituellement je suis paumée dans mes affaires de coeur mais j'arrive à me débrouiller toute seule en prenant un peu de recul. Là, je suis vraiment paumée et j'arrive pas à prendre du recul. Je viens donc à vous.

    Femme homosexuelle à la trentaine bien entamée, fidèle de coeur mais très séductrice, je vis depuis deux ans et demi avec un ange qui a 24 ans mais elle est borderline et cela fiche partiellement notre relation en l'air, ceci cumulé à mon besoin irrépressible de libertinage tue notre couple.

    Cet ange meurtri par la vie, je l'aime profondément <3 et j'ai peur pour elle tout le temps, mais d'un autre coté je crains de rester plus par compassion que par amour. Car notre relation est assez froide en faite, elle vit très loin de moi, elle se met dans sa bulle, dans son monde d'enfant (elle se comporte parfois comme une gamine de 8 ans, et quand je dis huit ans je suis gentille... hum :stare: ), et par conséquent elle m'ignore les 3/4 du temps. C'est sa "maladie" qui veut ça et c'est très très dur à vivre pour moi. Privé de câlins et de sexe (moi la libertine !), j'assume un rôle de mère suppléante et d'amie plus que de petite-amie et d'amante. :erf:

    L'intense passion du début je la retrouve chez une autre bien-aimée, qui vit elle aussi loin de moi, cet amour est à la fois tendre, intense et ... immoral. En effet, ma jeune dulcinée n'a que 17 ans, soit 18 ans de moins que moi, ce n'est pas illégal mais légal ne veut pas dire moral. La différence d'âge est en elle-même élevée et ma chérie a l'âge de "ma" fille, plus exactement celle d'une ex compagne. Malgré cette situation totalement insensée, je l'aime passionnément et je sais bien que tout avenir sur le long terme est illusoire, mais je l'aime. <3

    A coté de cela, il y a mes flirts, mes plans ("fast sex") et mes aventures (suivie ou non). Oui, je suis une accro du sexe et je l'assume totalement. :P Là n'est pas le sujet. Le fait d'être une salope ne me pose aucun soucis moral.

    En effet, je ne sais pas comment gérer mes amours, car c'est bien d'amour dont il s'agit, je les aime toutes les deux énormément. Idéalement j'aimerais garder les deux relations tout en continuant mon libertinage. Mais ce serait extrêmement égoïste et malhonnête de ma part. Et j'ai pas envie de choisir entre le coeur et la raison. Les deux se valent et sont ex aequo.

    Je ne veut blesser aucune des deux personnes que j'aime, mais j'ai très peur de la solitude, l'avenir avec la plus jeune est sans issu mais c'est le coup de foudre, la passion. Et avec «l'officielle» nous pourrions avoir un avenir, mais cet éventuel avenir vient irrémédiablement avec les soucis permanents de sa "maladie", des pseudo ruptures à répétition, des drames tout le temps et de grosses peines de coeur pour moi (et la diet niveau sexe... :erf: ). J'ai besoin d'amour, d'une présence, de câlins et de (beaucoup de) sexe.
    Quelques suggestions et remarques constructives pourraient peut-être m'aider dans mes choix. Mes amis et ma famille sont trop impliqués pour leur demander conseil, ils auraient un parti pris et donc peu d'objectivité.
    Merci par avance de vos réponses. :Pff:
     
  2. Shadowbane

    Shadowbane
    Expand Collapse
    Complètement paumée

    Bonjour et merci.

    En effet, j'ai omis de préciser certains points mais je voulais pas non plus pondre un pavé encore moins lisible qu'il ne l'est déjà.

    - Mon "couple" (si cela est encore un) est «semi-libre», dans le sens que nous avons fixé des règles, avant tout pour compenser le manque de sexe, mais le «sexe pour le sexe» et le «sexe avec des sentiments» sont très différents pour moi, le premier est «baiser» et second «faire l'amour», ce qui me pose un soucis au final. J'ai violé l'une de ces règles, mais elle dépend pas vraiment de moi : je suis tombée amoureuse d'une autre. Hélas, je ne contrôle pas mes sentiments, ce serait beaucoup plus simple pour moi sinon....

    Elle vivrait ceci comme une trahison, pire que coucher dans son dos. Donc elle ne sait pas. J'ai envie de lui dire d'être honnête comme je le suis avec mon «amante».

    - La jeune dulcinée connait la situation du couple, mes sentiments et mes raisons. Mais je ne peux pas faire durer le "suspens", je devrais faire un choix si elle n'accepte pas un mode de vie non-exclusif. Cela ne me gênerait pas dans l'absolu qu'elle vive sa vie de jeune femme tout en restant ensemble, nous serions sur un pied d'égalité. J'ai du mal à aborder le sujet.

    - La sécurité sentimentale, oui je la recherche, la vie de couple j'ai donné et je ne suis pas certaine de vouloir de nouveau vivre avec quelqu'un en permanence, besoin d'avoir quelqu'un ne veut pas forcément dire vivre avec H24. Je tiens beaucoup à ma liberté.

    - La plus immature des deux est en fait la plus âgée des deux, la plus jeune est certes inexpérimentée mais elle est bien plus stable et mature dans sa tête. Je joue moins la maman avec celle de 17 que celle de 24.
    Je ne vois pas le lien entre un titre racoleur et attiré les drames... (à défaut d'attirer les dames :P ).
     
  3. Hero. *

    Hero. *
    Expand Collapse
    I'll never ask for anyone but you.. 

    C' est compliqué, mais à l' évidence tu en aimes une autre. Peu importe que vous ayez un avenir ou pas, par respect pour ta 1ère copine je crois que tu devrais la quitter.
    Tu n' as pas l' air vraiment épanouie avec elle, tu en parles plutôt comme d' une contraite. Crois moi, se sentir responsable de la personne avec qui on est fini par empoisonner la vie, et si tu as la chance de connaître quelque chose de plus sain avec une autre, tu devrais en profiter.
    Voilà, ce n' est que mon point de vue. :)
     
  4. Shadowbane

    Shadowbane
    Expand Collapse
    Complètement paumée

    Merci pour vos réponses. Je les avez au fond de moi, mais j'avais du mal à faire le tri.

    Vous avez toutes les deux raisons. Ca va être douloureux de quitter E., :tears: J'ai très peur qu'avec sa maladie elle fasse une/des conneries, cela peut aller loin si elle craque. Mais comme le dit si bien Hero, c'est devenu une contrainte même si les sentiment sont là (et pas qu'un peu). Cela est certain.

    Nager dans le brouillard avec l'autre au risque de tout perdre. C'est hard, mais je n'ai pas vraiment le choix si je veux être honnête et blesser le moins possible.
    Encore merci. Je vais suivre un compromis entre la raison et le coeur.
     
  5. Hero. *

    Hero. *
    Expand Collapse
    I'll never ask for anyone but you.. 

    J' espère que ça se passera bien !
    J' ai été avec ce genre de personne et je te comprends tellement. A l' évidence vous n' êtes plus sur la même longueur d' onde et il vaut mieux partir maintenant et que ça se fasse "proprement" que plus tard en faisant plus de mal.

    Tiens nous au courant si tu veux. :)
     
Chargement...