Portrait de Mary-Astrid, mannequin et blogueuse

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Mymy, le 14 octobre 2013.

  1. Mymy

    Mymy
    Expand Collapse
    Member of ze Rédac', membre actif des Croisé-e-s contre l'invocation de Pierre Desproges, et accessoirement beau foufouillon.
    Membre de l'équipe

  2. Carouselambra

    Carouselambra
    Expand Collapse
    No Diggidy

    Interview intéressante. Ça m'a donné envie d'aller voir son blog. Ce que j'ai fait. J'ai lu un article (sur le thigh gap).
    J'ai trouvé qu'elle avait les mots juste. Et puis j'ai vu la conclusion.

    "Mais les hommes, eux, préfèrent les jolies fesses, les cuisses courbes et l'allure d'une vraie femme."


    Et ça m'a blasé. Voilà. (mais sinon le reste est bien pour les personnes s'intéressant à ce milieu, je ne dis pas le contraire, hein!)
     
  3. Yehudi

    Yehudi
    Expand Collapse

    Oh je la connais ! Enfin connaître est un bien grand mot, je l'ai croisé quand j'accompagnais une copine en cours il y a...6 ans !
     
  4. Fenotte

    Fenotte
    Expand Collapse

    Moi ce qui me choque, c'est cette phrase sur son article sur le thigh gap:

    Les mannequins très minces (voire maigres) que l'on peut voir parfois sur des catwalks ou des séances photos sont bien souvent très jeunes, ne sont pas encore réglées et n'ont pas les formes développées.

    Vous vous rendez compte que "la fâme" qu'on présente aux femmes comme l'idéal féminin (et aux hommes comme fantasme sexuel)... c'est une enfant? Non parce que pour moi, une fille qui n'est pas encore réglée, c'est une enfant...

    C'est vraiment quelque chose qui me file la gerbe, pour le coup. J'ai vu récemment un documentaire sur une jeune fille (13 ans!!) russe qui partait en Chine pour faire décoller sa carrière de mannequin, parce que là-bas les hommes aiment les filles au physique très jeune et très "peu développé". Y'a de quoi halluciner.

    Outre tout le côté limite-pédophilie que ça suppose (moi une gamine de 14 ans à moitié nue dans une pub pour un parfum ça me met franchement mal à l'aise), comment peut-on vouloir promouvoir une image positive du corps de la femme quand ce qu'on montre sur les podiums, dans les magazines, dans les pubs, ce ne sont pas des femmes?
     
Chargement...