PositivDate : le site de rencontres pour les malades de MST

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Sophie Riche, le 18 mars 2012.

  1. Sophie Riche

    Sophie Riche
    Expand Collapse
    Giddy goat
    Membre de l'équipe

  2. Celestin

    Celestin
    Expand Collapse
    Je suis une fille, je suis Serpantoufle et une Magnifique

    Quand j'ai vu le titre j'ai crié au scandale, puis j'ai lus l'article :)
    Le côté renseignement et même rencontres amicales est plutôt sympa mais le côté rencontre amoureuses me gène un peu dans le sens ou ça fait "que les malades restent entre eux" mais bon je n'ai pas d'IST donc je ne peux pas parler à la place des gens.

    En général je n'aime pas tous ces site de rencontres à thème, je ne sais pas j'ai l'impression que ça nous rend plus exigent. Avant on sortait, on rencontrait quelqu'un et si on n'avait pas que des points communs c'était pas dramatique, vous croyez que bientôt ils vont combiner? Site de rencontre pour roux geek de gauche atteint d'une IST, site de rencontre pour jeunes vierges blonds/blondes de droite...
     
  3. DestyNova_

    DestyNova_
    Expand Collapse
    Monde de Merde.

    J'ai une copine qui a chopé une IST, le genre de truc pas TRÈS grave, mais hyper contagieux et qui ne se soigne pas. Bref qui change la vie puisqu'elle est obligée de dire à ses nouveaux partenaires qu'ils devaient se protéger ou qu'il y avait un risque (donc en général ce sont des partenaires sérieux, forcément).

    Donc effectivement tout ceci est gênant, mais si elle s'était contentée de se restreindre aux mecs qui ont une IST comme elle, elle ne se serait peut-être pas mariée depuis : )

    Faut il que les "malades" ne se rencontrent qu'entre eux?


    Par ailleurs, je me pose une question : les femmes sont plu souvent traitées pour des IST / MST car souvent l'infection est déclarée, il y a des effets. Alors que les hommes sont souvent porteurs sans le savoir.

    Donc techniquement le résultat c'est qu'on risque de voir plus de femmes sur ce site non?
     
  4. yuna

    yuna
    Expand Collapse
    Heeeeello

    C'est vrai que quand j'ai vu le titre, ça m'a fait sourire..
    Mais en y réfléchissant bien: c'est intelligent comme concept:
    Je pensais aux séropositifs qui doivent déjà beaucoup souffrir personnellement et dans la société,
    et trouver quelqu'un atteint de la même "maladie", donc sans la peur (peut-être même la culpabilité (bien que ce soit injustifié, parce que je pense que si l'autre personne l'attrape c'est plus un accident si la personne était prévenu)) de contaminer l'autre..
    Les MST font peur... et dans la société actuelle les gens qui en sont atteint sont bien trop souvent rejetés..

    Donc voila, tous ça pour dire: Ce site permettra peut-être à des séropositifs (pour suivre mon exemple) de trouver un futur compagnon/compagne :fleur: sans avoir la pression de la maladie sur leurs dos toute leurs vies!
    Et le bonheur des uns fait le bonheur des autres :rockon:
     
  5. Celestin

    Celestin
    Expand Collapse
    Je suis une fille, je suis Serpantoufle et une Magnifique

    Wellyne. Je ne pense pas que tu exagère je trouve que c'est horrible tant de critère. Et je suis aussi tellement bercé par Disney que je refuse catégoriquement les site de rencontre à la base.
    Je préfère encore vivre seule, j'aime pas le côté pas naturel d'un site de rencontre. Pour moi l'idéal c'est de rencontrer un mec pas parfait et de se rendre compte que ça marche bien.
    Et je ne veux pas un mec qui fasse tout comme moi en plus.
    (Mais attention hein, je ne juge pas les gens qui vont sur les sites de rencontres, c'est juste que c'est pas pour moi)

    Et comme je l'ai dis dans mon premier post, un site de rencontre pour les malade ça fait vraiment trop "rester entre vous, nous on ne veux pas de vous".
     
  6. Pseudo Déjà Pris

    Pseudo Déjà Pris
    Expand Collapse
    La famille est un petit nid d'amour où l'on peut se reposer.

    Ce "nouveau" site (je mets entre guillemets car je ne savais même pas qu'il existait des sites de rencontre à thème :stare:) me choque profondément. Je trouve effectivement qu'il y a derrière cette idée un fond d'esprit sectaire et c'est une façon pour les malades, peut-être, de se complaire dans leur maladie en ne restant "qu'avec" des malades. Cela pourrait être intéressant d'avoir des avis de personnes atteintes d'IST pas encore inscrites sur le site et de savoir ce qu'elles en pensent. Moi en tous cas en me mettant à la place d'une malade, je serais d'un côté "contente" de voir que je ne suis pas seule, que je peux y trouver du soutien, mais de là à chercher un homme qui a la même maladie, qui vit le même malheur, ça me tiendrait plutôt vers le bas car j'aurais davantage besoin d'être avec quelqu'un de sain pour me dire que moi aussi je fais partie dans une certaine mesure de cette "normalité" (à entendre dans le sens "non-malade"), car maintenant avec les traitements, la trithérapie, les malades ont certes un traitement très lourd mais peuvent parfois continuer à travailler, sortir, profiter de la vie. En restant "entre malades", il y a je pense un risque de ne parler que de sa maladie, de se comprendre certes, mais après? On ne parle plus que de ça finalement (c'est un peu l'expérience qui parle: pour avoir rencontré un homme avec une "difficulté de santé" similaire à la mienne, c'est ce qui a fini par se passer, ce qui fait qu'au bout d'un moment, ça s'est essoufflé...). Enfin, je pense qu'il y a d'autres moyens pour reverser de l'argent pour la lutte contre les IST, par exemple l'organisation de manifs, la publicité, etc. en convoquant également les personnes non atteintes mais qui peuvent tout de même se sentir concernées.
     
  7. Bonbon Piment

    Bonbon Piment
    Expand Collapse
    La belle vie...

    Moi aussi quand j'ai vu le titre de l'article, j'ai été choquée. A priori je trouvais cela sectaire mais surtout, ça m'évoquait que les malades devaient rester avec les malades : comme si on devait traiter ces gens comme des pestiférés.

    SAUF QUE, personnellement si j'avais une IST, j'en aurai marre d'avoir honte de moi en avouant ma maladie à mon partenaire, ou de culpabiliser en ayant peur de transmettre mon infection...

    Donc je trouve que c'est bien facile de parler de mouvement sectaire pour des personnes qui ne connaissent pas ce genre de problèmes...
     
  8. Glòsòli (Heex)

    Glòsòli (Heex)
    Expand Collapse
    Human Paradox

    A mon avis, c'est quand même un projet qui va complètement à l'encontre de tout ce qui a été dit pour faire accepter la maladie. On passe son temps à nous matraquer avec des belles phrases publicitaires pour nous dire que les malades sont des gens comme les autres, que ce n'est pas en les cotoyant qu'on va choper leur maladies... Et derrière, ça.
    Je comprends le côté "au moins s'il(elle) est atteint aussi, on se comprend mieux sur cet aspect", que cela rende les choses moins difficiles d'avouer ça dès le départ, mais je trouve un peu que ça fait parquage en quarantaine...
     
  9. Bonbon Piment

    Bonbon Piment
    Expand Collapse
    La belle vie...

    Ne me fait pas dire ce que je n'ai pas dit s'il te plaît :)
    Oui, c'est une solution de facilité et cela n'aidera pas les gens à accepter et comprendre ces maladies. Mais je pense que quand il nous arrive ce genre de choses, on peut aussi avoir envie de vivre sa vie sans se justifier tout le temps auprès de ses partenaires et sans culpabiliser.
     
  10. Bonbon Piment

    Bonbon Piment
    Expand Collapse
    La belle vie...

    OUI , et moi aussi dans l'idéal, j'ai jamais laissé croire le contraire que je sache ! Peut être que toi, tu te sens assez forte pour te battre contre les préjugés et faire accepter ce genre de choses. Mais je pense qu'il y aussi pas mal de résignés, et qui ont tout autant le droit de rencontrer des gens.
    Oui, dans l'idéal je suis pour que tout le monde aille avec tout le monde. Mais ce serait hypocrite de penser qu'aujourd'hui tout le monde est prêt à le faire.

    On parle pas de "se sentir obliger", le site n'est pas obligatoire à ceux qui sont victimes d'IST. Même si je peux comprendre que lancer ce type d'initiatives peut ralentir le processus d'acceptation. Donc de toutes manières, c'est toujours le même débat : penser sur le long terme en empêchant ce type de projet et se battre pour l'acceptation des IST, ou sur le court terme en laissant les personnes qui en sont victimes et qui n'ont plus la force de se battre pour se faire accepter au même titre que les personnes non malades, rencontrer des personnes qui partagent leurs problèmes.
     
  11. Peutwishia

    Peutwishia
    Expand Collapse

    Je ne comprends pas pourquoi certaines s'indignent, sous pretexte qu'on les "parque". Je ne vois pas en quoi cette démarche est un pas en arrière pour les malades et en quoi ça ne fait pas d'eux des "personnes comme les autres". Il y a bien des sites de rencontre pour gays et pour goths, alors ça change quoi? Si ça peut aider certains à trouver l'amour plus facilement...

    (Et franchement la rencontre dans un couple on s'en fout, certes ça fait de jolis souvenirs supplémentaires, mais qu'elle soit magique ou pas, si les deux personnes ne sont pas faites pour être ensemble, ça ne marchera pas et vice versa)
     
  12. livemylife

    livemylife
    Expand Collapse
    Si tu savais...


    Je me suis aussi posée cette question: est ce que ceux qui ont l'herpès ne chercheront que ceux qui ont de l'herpès,ceux atteints de chlamydia pareil,etc.

    Sinon un point Goodwin Wellyne...
     
Chargement...