Pour ou contre les devoirs à la maison ?

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Justine_, le 1 novembre 2016.

  1. Justine_

    Justine_
    Expand Collapse
    En hibernation
    Membre de l'équipe

  2. PousseMoussue

    PousseMoussue
    Expand Collapse
    Better to be a wolf of Odin than a lamb of God

    Personnellement, je me situe plutôt du côté "contre" de la barrière, les devoirs à la maison ayant été une très grande source de stress pour moi (oublis, quantités astronomiques, blocages, nuits blanches pour les terminer...) quand j'étais plus jeune.
    Après, je pense qu'il y aurait moyen de faire quelque chose de plus efficace (et moins anxiogène) que le système actuel, déjà en commençant par mettre une définition claire sur ce que l'on appelle "trop" de devoirs parce qu'actuellement certains enseignants abusent clairement (je me souviens d'une prof de math qui nous avait donné pas moins de 13 exercices pour le lendemain -en plus des autres matières cela va de soi-, et qui était habituée à ce genre de comportement. Le sujet revenait à chaque conseil de classe, que ce soit de la part des parents d'élèves ou des délégués mais elle n'a jamais réellement eu de problèmes vis à vis de ça), et pourquoi pas l'aménagement d'heures dédiées spécifiquement aux devoirs ?
     
    Babitty Lapina, ElectraHeart, Marie-Gertrude et 5 autres ont BigUpé ce message.
  3. Ilùvatar

    Ilùvatar
    Expand Collapse
    If you want to know what a man's like, take a good look at how he treats his inferiors, not his equals.

    @PousseMoussue Je sais que certain.es profs donnent beaucoup de devoir par rapport la répétition de l'exercices, faire et refaire le mécanisme dédié à telle équations dans tel contexte.. permets de savoir l'identifier et de le refaire rapidement après, et le problème c'est que les profs manquent de temps pour ce genre d'exos en classe vu le nombres d'élèves par classe et les programmes assez conséquents tout de même. Donc ils se rabattent sur le temps hors scolaire. Aussi, les heures spécifiques dédiées aux devoirs ça existe déjà, ce sont les'' heures d'accompagnements personnalisées'' bullshit qu'aucun profs n'utilisent par ce qu'on ne peux par faire du personnalisé avec 30 élèves..
    Je pense pas que le problème soit tant les devoirs que le système éducatifs..c'est L'Education Nationale qu'il faurdait revoir..
     
    Songi songi, Doodz C. et DvasssT ont BigUpé ce message.
  4. LiGie

    LiGie
    Expand Collapse
    * You're my end and my beginning *

    Et aussi parce qu'on nous dit que ces heures ne sont PAS censées être de l'aide aux devoirs...
    Les heures d'AP, ce gros flou artistique qui nous prend des heures disciplinaires pour ...on ne sait pas quoi ^^
     
    Furya, Babitty Lapina, Lord Griffith et 3 autres ont BigUpé ce message.
  5. PousseMoussue

    PousseMoussue
    Expand Collapse
    Better to be a wolf of Odin than a lamb of God

    @Ilùvatar : Oui, c'est plus ou moins ce que je disais, j'ai précisé que j'étais plutôt du côté contre parce que personnellement ça a été une grande source de stress, mais je pense effectivement qu'il y a une possibilité d'améliorer ça en changeant le système :)
    Par contre je maintiens : je pense que certains enseignants ne se rendent pas forcément compte du temps de travail que certains exos peuvent représenter pour des élèves ayant un rythme de travail plus lent ou des difficultés, ce qui amène à une surcharge considérable de travail pouvant être très anxiogène et n'ayant absolument aucune utilité pédagogique au final :erf:
    Un meilleur accompagnement des élèves serait sans doute nécessaire (avec des vrais temps d'études personnalisées), mais avec le système actuel je vois pas trop comment c'est possible par contre. :erf:
     
    Ilùvatar et Babitty Lapina ont BigUpé.
  6. Meligood

    Meligood
    Expand Collapse
    Grumph.

    Tiens, je viens d'envoyer ce matin un témoignage pour le harcèlement scolaire vis-à-vis des élèves et j'ai terminé en disant que ce serait cool de demander l'avis des profs pour d'autres sujets... genre, ceux qui les concernent... Et là, oh surprise, un article sur les devoirs où l'on demande l'avis de tout le monde sauf des profs ~~.

    Boooon.
    Alors, techniquement, je comprends que les devoirs puissent devenir une vraie source d'angoisse pour les élèves. Malheureusement, en tant que professeure de français, je suis obligée de faire lire des bouquins à mes élèves, et je n'ai pas matériellement le temps de le faire en cours (je leur laisse cinq à dix semaines par bouquin, y a pire). De même, on nous demande de faire faire aux élèves une quantité tout simplement astronomique de choses avec un programme de plus en plus lourd et de moins en moins d'heures. Euh, lol ? Alors je comprends bien que les devoirs fatiguent après une journée de cours et je suis d'accord, mais comment faire ?
    ... peut-être que la réforme tant vantée par Madmoizelle n'est pas si bien que ça ^^.

    Ce que j'aimerais, idéalement, c'est un temps inclus dans mon service de 18h devant les élèves où l'on travaillerait sur les devoirs. J'aimerais vraiment les aider individuellement mais ce n'est pas possible dans les conditions actuelles, c'est tout. Et quand je dis inclus dans mon service de 18h devant les élèves, c'est parce qu'en bonne prof feignasse qui débute, je travaille environ 50h par semaine (oui je me suis amusée à compter mes heures pendant deux semaines... Je l'avais fait pendant mon année de stage également [1re année de prof], j'étais à 70h et proche de la dépression, wouhou, vivent les feignasses]). En revanche, hors de question de faire ça en + de mon service, j'en ai ras-le-bol de passer ma vie à bosser et mes vacances de feignasse à bouffer boulot, penser boulot, dormir boulot. J'avoue que la communication des candidats à la primaire sur les profs me porte un peu sur les nerfs, ça se sent peut-être un peu :yawn::cretin:.

    BREF, j'aimerais vraiment qu'on ait les moyens d'aider les élèves pour de vrai, et pas en lançant des paillettes dans les yeux des gens "aide personnalisée à 25/30 élèves ! :paillettes:".
    Ce qui me désole le plus dans notre société capitaliste pourrie, c'est que l'éducation ne rapporte pas suffisamment pour qu'on investisse sérieusement dedans (et quand je dis sérieusement ça veut dire autrement que les bêtises comme les tablettes pour tous les élèves).
    Le savoir, ça ne rapporte pas, ce n'est pas grave si l'École ne peut même plus aider un élève à monter des échelons socialement, le but, c'est d'en faire de bons petits con-sommateurs.
    Je me suis transformée en vieille aigrie depuis que je suis professeure en fait.
     
    Kettricken, Clémy145, Folle Furieuse et 16 autres ont BigUpé ce message.
  7. Monade

    Monade
    Expand Collapse

    Moi aussi je suis prof de français et totalement d'accord avec Méligood.

    Bien sur il peut arriver que certains collègues abusent et qu'ils en donnent trop... Mais souvent ce sont les élèves qui bossent à l'arrache et qui ne s'organisent pas bien. Mes élèves savent depuis le début de l'année qu'ils ont un livre à lire pour la rentrée, certains l'ont ils commencé? Nop ils le feront à la fin des vacances.
    De plus on peut totalement voir la différence entre les élèves qui travaillent chez eux et ceux qui ne le font pas. Apprendre ses leçons c'est super important et on ne peut pas le faire à leur place. Comment peut on cibler les difficultés des élèves et résoudre les problèmes si on a même pas une base sur laquelle travailler? Il n'y a rien plus décourageant que d'essayer d'aider un élève sur un sujet alors qu'il sait à peine de quoi on parle :mur:
    Pareil sur la quantité de travail, je bosse environ 40/ 42 heures par semaine (à la louche) et j'ai pas spécialement envie de faire 35 versions d'un même devoir pour m'adapter aux besoins des élèves... Ce qui serait leur mentir d'ailleurs puisqu'au bac ils n'ont pas le choix des sujets!
     
    Gargouillette, Clémy145, doudouillitsa et 7 autres ont BigUpé ce message.
  8. PousseMoussue

    PousseMoussue
    Expand Collapse
    Better to be a wolf of Odin than a lamb of God

    Y'avait pas moyen de dire ça sans le dédain, la généralisation et l'agressivité ?

    Je peux comprendre qu'il soit épuisant de faire des cours à des personnes pas ou peu intéressées, franchement c'est une des raisons qui m'a empêchée de me tourner vers l'enseignement, et ouais ça doit être pénible et déprimant d'avoir l'impression de parler dans le vide, je te l'accorde.

    Par contre, la manière hyper condescendante voir dedaigneuse dont tu parles de tes élèves me choque un poil. Il y a des manières de dires les choses et même si encore une fois je comprends totalement le ras le bol que tu peux ressentir, ce n'est pas plus acceptable de généraliser sur les élèves que sur les profs :dunno:
     
    Cornélie a BigUpé ce message
  9. Galaadina

    Galaadina
    Expand Collapse

    Je suis professeur de français en collège (établissement sensible, REP+, Zone prévention violence...) et je me positionne différemment, pour ma part.

    @Meligood , j'ai tendance à penser que les 18h devant élèves sont bien peu. Comment avancer dans les progressions, aborder ne serait-ce que le quart du programme si on inclut, dans ces 18h, du temps de "devoirs"? On fait déjà de l'AP, les EPI sur ce temps de classe...

    Je ne donne quasiment pas de devoirs à mes élèves.

    Déjà, parce qu'ils ne sont pour ainsi dire jamais faits, ou très mal faits (constat global, toutes matières confondues, dans l'établissement). Je ne vais pas passer ma vie à punir ou coller des gamins pour ce motif.
    Ensuite, parce que je travaille sur un secteur où les familles sont en très très grande précarité, et que les difficultés sociales et familiales des élèves ne permettent pas un travail à la maison serein (beaucoup d'élèves placés, une part non négligeable d'élèves allophones, des appartements surchargés d'enfants, des enfants qui vivent en fratries "autonomes" du fait de parents absents et gèrent les plus petits, etc.). Donner ces devoirs ne ferait qu'avantager la poignée d'élèves qui sont déjà les moins en difficulté.
    Également, parce que je trouve qu'ils ont déjà beaucoup de devoirs, et qu'avec les journées qu'ils font cela me semble excessif et contre-productif.
    Enfin, parce que je n'ai pas envie de perdre du temps de classe, déjà restreint, à vérifier si les devoirs ont été faits.

    Je donne deux DM notés par période (entre chaque vacances scolaires), longtemps à l'avance, et pour le reste je n'impose que de la lecture et de la révision de leçons, toujours en proportions raisonnables. Pas d'exercices. Je me suis mis d'accord avec mes élèves dès le début de l'année : ils savent que c'est peu en termes de charge de travail, ils l'ont volontiers reconnu, donc ils savent que j'attends d'eux que les textes que j'ai demandé de lire soient effectivement lus, pour qu'on puisse avancer en cours. Cela fonctionne globalement bien.
    Après, cela demande une organisation efficace en séance, pour pouvoir mettre les élèves le plus possible en activité.
    Ma salle est organisée en îlots, je ne suis quasiment jamais au tableau face à la classe, je passe mes cours à aller d'un groupe, d'un élève à un autre. Je les vois travailler, je repère leurs failles méthodologiques, et on les traite au fur et à mesure en AP chaque semaine. Je ne vois pas ce qu'un temps en séance réservé aux devoirs m'apporterait, en fait.

    Enfin voilà, tout cela pour dire qu'en dehors de l'apprentissage des leçons et de la lecture, je suis assez opposée aux devoirs. Dans ma matière en tout cas, parce que je vois mes élèves régulièrement. C'est différent à mon sens pour un prof de musique ou d'arts plastiques qui ne voit chaque classe qu'une heure (ou deux?) dans la semaine.
    Et en tant que maman, certes de très jeunes enfants pas encore concernés, j'y suis également opposée.
     
    Clémy145, Babitty Lapina, adita et 8 autres ont BigUpé ce message.
  10. Meligood

    Meligood
    Expand Collapse
    Grumph.

    On enlève l'AP (en classe entière) et les EPI-bullshits et + d'heures de vrais cours... Donc chaque professeur de français aurait moins de classes.
    Évidemment, ça n'arrivera jamais, on tend vers l'inverse (de + en + de classes, classes de + en + surchargées, etc.).
     
    PousseMoussue a BigUpé ce message
  11. Kyubey

    Kyubey
    Expand Collapse
    Féminazgûl Not by the hand of a man will she fall

    Perso je suis plutôt contre. Je suis pas pour une interdiction totale parce que bien entendu je conçois que c'est utile d'avoir certaines connaissances de base apprises par coeur, de lire des livres ou de faire quelques exercices de temps en temps.

    Pour moi le problème ne vient pas forcément des profs (même s'il y en a qui abuse clairement (coucou mon prof de CM2 (qui en plus de ça était un vrai connard sur tous les aspects possibles et imaginables))).
    Déjà je pense qu'il faut séparer école primaire et secondaire, parce qu'en principe en primaire le ou la prof sais précisément quelle quantité de devoir auront les élèves à la fin de la journée ce qui n'est pas le cas des profs de secondaire qui ne savent pas forcément ce que leurs collègue vont donner.
    Or pour le secondaire j'ai vraiment l'impression que pas mal de prof oubli que les élèves n'ont pas qu'eux dans la journée.
    Je me souviens qu'au collège/lycée on nous disait tout le temps que "faire un ou des exercices et relire la leçon tous les soirs ça prend que quelques minute", sauf que quand tu as 6 matières différentes par jour ben ça te prends plus 1 heure ou deux en fait.
    Et une heure ou deux ajoutées à une journée de huit heures ben c'est très lourd et si tu habites loin ça deviens vite l'enfer.

    Pour moi l'autre soucis surtout en primaire c'est les parents qui en font des caisses et qui vont considérer que la prof n'en fait pas assez et que au lieu de lire un chapitre comme le/la prof à dit on va lire la moitié du bouquin d'un coup ou que leur gamin n'apprend pas à lire assez vite donc on va vouloir lui en faire faire plus ou lui faire apprendre la leçon par coeur alors qu'il suffisait de la relire...

    Et enfin perso je déteste le par coeur je trouve ça chronophage et stupide d'apprendre des pages entières par coeur qu'on utilisera une fois et qu'on aura oublié dans quelques jour.
    Et j'ai vraiment l'impression que l'apprentissage en France est beaucoup basé sur le par coeur or ça ne convient pas du tout à tout le monde.
    Je pense vraiment qu'on devrait restreindre le par coeur aux choses vraiment essentielle et privilegier d'autre types de savoir ou de compétence pour le reste. Par exemple je me souviens qu'en primaire on nous avais fait apprendre TOUS les département de France par coeur, ça a été horriblement chiant à apprendre, je les ai tous oublié actuellement donc bonjour la perte de temps alors qu'on aurait très bien pu nous apprendre à lire une carte à la place (ce que font les gens généralement au lieu d'apprendre tout par coeur).

    Bref du coup je suis pas vraiment contre les devoir mais pour un usage réduit et raisonné.
    Je précise que je n'attaque pas les profs (sauf mon prof de CM2). Je sais que c'est pas un métier facile, que ça demande beaucoup d'investissement personnel et que vous n'y pouvez rien si les programmes privilégie le recours aux devoirs (les programmes démentiel que personne n'arrive jamais à boucler on pourrait en parler aussi).
     
    Babitty Lapina, Nympheaa, Doodz C. et 4 autres ont BigUpé ce message.
  12. LiGie

    LiGie
    Expand Collapse
    * You're my end and my beginning *

    Peut-être pas plus "acceptable" mais plus compréhensible parce qu'on sait de quoi on parle, c'est un constat qu'on fait chaque jour contrairement à ceux qui font des généralités sur les profs sans en connaître personnellement ou avec le vague souvenir qu'il en ont gardé de leur scolarité.
    Et puis franchement, j'ai du mal à voir le dédain dans les propos de @Monade : dire que les élèves bossent à l'arrache, en quoi c'est condescendant ? Quant à l'agressivité, là encore, j'en vois bien plus dans ton post que dans le sien.
     
    LadyMaa, Major Tom, Folle Furieuse et 7 autres ont BigUpé ce message.
Chargement...