Pour ou contre les livres numériques ?

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Elise, le 2 février 2011.

  1. Elise

    Elise
    Expand Collapse
    Member of ze Rédac'
    Membre de l'équipe

  2. Marie Obrigada

    Marie Obrigada
    Expand Collapse
    en construction...

    Je vois bien le pour et le contre aussi... Je ne pense pas m'y opposer franchement mais je ne crois pas que je serai utilisatrice (tou au moins pas avant que ce soit très largement démocratisé) parce que j'aime l'objet livre, parce que je passe déjà beaucoup de temps devant un écran, parce que le confort de lecture n'est pas le même, parce que j'aime lire au lit, etc.

    Mais j'aime aussi beaucoup le courrier papier et pourtant je suis de plus en plus adepte des mails, donc... je ne dis pas jamais, juste le plus tard possible ! ;)
     
  3. Kallisto

    Kallisto
    Expand Collapse
    Blasée

    J'ai déjà un peu de mal à lire devant un écran (Aah... les longues fan fictions de mon adolescence...), alors acquérir un livre numérique ne me tente pas plus que ça. Si ça permet de faire connaître des oeuvres au grand public, tant mieux, mais il n'empêche que je doute m'acheter un jour ce genre de support. Au risque de passer pour une allumée, j'aime beaucoup le livre papier, notamment parce que je peux sentir l'odeur du papier, le toucher, et que ça fait joli dans le paysage (Un dessinateur avait illustré ce sujet en montrant une bibliothèque vide ne comportant qu'un livre numérique, j'avais trouvé ça assez drôle). L'idée de conserver des oeuvres qui ne sont plus disponibles me plaît, mais transférer tout ce qui sort sur numérique me laisse perplexe.
     
  4. Lydraneha

    Lydraneha
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Ca pourrait être pratique si on part en vacances, pour gagner du poids et de la place.

    Je trouve que ça devrait être bien utile aussi pour les étudiants, au lieu de trimballer parfois une dizaine de livres par jour (quand je prends le bus avec des étudiants en médecine ou vété, j'ai mal au dos pour eux), mais avec un petit logiciel style "traitement" de texte, mais très léger, juste pour surligner ou ajouter des annotations dans les syllabis.

    Sinon euh, comme je lis dans le bain = dangereux :d
     
  5. petrouchka-2

    petrouchka-2
    Expand Collapse
    Slip détendu Guest

    Contre, totalement contre et encore contre.
    Je pense qu'on passe déjà assez de temps comme ça devant un écran pour ne pas en rajouter encore.
    Surtout : quel interet de pouvoir trimballer 400 bouquins partout avec soi ? Franchement, maxi, on en lit 4 en parallèle, et encore. Quand tu pars en vacances, tu peux en emmener plusieurs avec toi : c'est à ça que ça sert les livres poches ! :) On peut même les mettre dans nos sacs à main !
     
  6. Gentle.

    Gentle.
    Expand Collapse
    Etat larvaire

    Je suis mitigée aussi...
    Je suis contre d'une part, parce que comme vous l'avez dit également j'adore la sensation du papier surtout celle des vieux bouquins et c'est ce qui renforce aussi mon gout pour la lecture. Je ne vois pas trop où je pourrais trouver du plaisir en lisant un vieux Molière sur un écran, je trouve que ça gâcherait une partie de son authenticité. Et puis on passe déjà assez de temps devant un écran, après une grosse journée la première envie serait d'éteindre l'ordi et de se faire une bonne séance lecture plutôt que de passer sa soirée encore sur un écran.
    Et puis ce serait dommage que des vieux livres viennent à disparaitre, ce sont des parties de notre patrimoine et ce sont des petites merveilles. Je sais pas pour vous mais quand je vois un vieux bouquin du XVIIe par exemple ça me rend toute chose.
    Après je pense que c'est une bonne idée vis à vis de la nouvelle génération qui a été éduquée par internet et le high- tech, si le fait de crée ce genre de livres leur permet de lire plus souvent parce qu'ils y trouvent un coté "ludique" ou je ne sais quoi, c'est une bonne chose.

    Il y a plus de contre que de pour dans ma réponse, en tout cas je ne pense pas que j'utiliserai ce genre de livres..
     
  7. maiia76

    maiia76
    Expand Collapse

    je suis contre car j'aime trop l'objet en lui-même du livre papier!
    une bibliothèque c'est sublime, mon rêve étant d'avoir une pièce entière remplie de livres avec un super canapé au mileu pour lire tranquillement.... le sanctuaire en quelque sorte!!
    le livre numérique, j'y arrive pas, j'en ai un que j'ai eu gratos sur l'i-phone et ça ne me tente même pas d'essayer...j'espère vraiment qu'on en arrivera pas tous là un jour, et qu'on aura encore le choix dans quelques années!!
    et au fait, on fait comment pour se faire dédicacer un livre numérique?? j'ose pas imaginer le salon du livre à Paris avec que des écrans... et pas d'auteurs pour discuter!! quelle horreur!!!
     
  8. kaetris

    kaetris
    Expand Collapse
    Roule une pelle a la vie

    Ni pour ni contre.
    J'ai téléchargé un ou deux bouquins sur mon portable et j'avoue que quand il faut patienter une dizaine de minute n importe où je suis bien contente de pouvoir sortir mon portable et lire deux trois pages. Mais je pense pas pouvoir me priver du contact du papier entre les doigts, et des pages qui se tournent tout le temps toutes seules et qu'on perd et GRMBL.

    J'imagine bien les bobos hype qui acheteront leurs bouquins dans des brocantes dans 50 ans ahah :d
     
  9. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    J'aime tellement l'odeur des livres, donc non.
     
  10. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Je suis très attachée au livre papier, au livre en tant qu'objet. Et en plus, je lis quand même pas mal (à peu près deux livres par mois). Pour autant, je ne suis pas contre l'idée du livre numérique, pour peu qu'on développe un écran rendant la lecture agréable. Pour l'instant, j'ai tenté le livre numérique via iPhone, et force est de constater que la lecture est rapidement pénible : petitesse de l'écran qui fait qu'on doit tourner souvent la page par rapport à un livre classique, rétro-éclairage qui tue un peu les yeux, etc. J'aurais bien aimé tester les autres supports (Kindle d'Amazon, Reader de Sony, ou encore l'iPad), mais là, ce qui tue, c'est le prix.

    Des recherches dans ce sens sont menées en ce moment : les gens sont réticents au livre numérique parce que ça fait mal aux yeux à la logue, et aussi parce qu'on perd le contact papier, l'acte de tourner une page. Pour les curieuses, un lien sur le développement de l'encre électronique, qui permet d'éviter les rétro-éclairages désagréables : Technologies et lecture: (1) l'encre électronique. | L'actu des ebooks

    Enfin, au point de vue de la conservation des ouvrages, la numérisation est un enjeu de poids, et se fera, à terme, de façon systématique. Le livre numérique, on y viendra, mais je pense qu'il n'éclipsera pas pour autant la version papier. Je pense qu'il faut peut-être l'appréhender comme complément, un support qui permet de rendre le livre "interactif", que ce soit dans la façon de lire l'histoire, ou au niveau des à-côté : dictionnaire/encyclopédie intégrés, etc.
     
  11. Naphtaline

    Naphtaline
    Expand Collapse
    Keep your head up, keep your heart strong.

    Je suis assez contre aussi. Parce qu'un écran ne peut pas remplacer la "sensation" d'un livre, le papier, le bel objet, auquel on tient (ou pas d'ailleurs), qu'on a plaisir a soigneusement ranger dans sa bibliothèque, et à resortir quand on le veut. Je pense que l'on n'a pas la même relation à l'histoire quand un livre est numérisé, c'est peut-être bête ou neuneu, mais le livre en tant qu'objet "personnifie", incarne l'histoire qu'il renferme. Les livres numérisés et rassemblés dans une tablette ne deviennent que des histoires parmi d'autres, c'est plus difficile d'avoir ce lien. Il y a un lien que je trouve très intime qui se crée entre le livre et le lecteur.
    Et puis le confort de lecture n'est pas le même non plus, je passe assez de temps comme ça derrière un écran, et je me vois mal lire un roman long dessus. D'ailleurs lire sur écran, ça peut être bien, pratique ect., mais personnelement, je décroche plus facilement sur écran que sur papier.

    Après, je ne suis pas non plus bouchée, et il y a un point soulevé dans l'article que je trouve pour le coup intéressant : s'il s'agit de numériser des livres épuisés, introuvables et qui ne seront plus édités, là je dis oui, et c'est même une bonne idée de les rendre de nouveau accessibles, de leur offrir une seconde jeunesse.
     
  12. Buzzy

    Buzzy
    Expand Collapse
    Vive la Vie !

    J'ai répondu contre, mais je ne suis pas contre tant que l'on peut trouver le livre que l'on veut sur papier ! Je n'aime pas lire un long texte sur écran alors un livre entier ...
    Et j'ai un rapport particulier avec les livres, il n'y a pas que l'histoire qui compte mais il y a aussi le type de papier, l'odeur, l'environnement ... Jamais un écran ne pourra remplacer le plaisir de lire un vrai livre !
     
Chargement...