Pourquoi, comment tu cuisines ??

Sujet dans 'Forum Cuisine et Recettes' lancé par madmoizelle N, le 2 mars 2009.

  1. madmoizelle N

    madmoizelle N
    Expand Collapse
    Comment qu'c'est ?

    Après une petite conversation sur un autre forum, je me demandais quel était votre manière de cuisiner.
    Quand cuisinez vous ? Pour qui ? Est ce que vous êtes plutôt cuisine facile et rapide ou plus travaillé ? Comment avez vous appris à cuisiner ? Depuis quand vous y êtes vous mise et comment ?? Quelles sont vos spécialités ? Votre plat maudit, celui que vous ratez à tous les coups (Mindy ;)) ? Qu'est ce que ça vous apporte de cuisiner ? Est ce que c'est quelque chose que vous aimez faire à plusieurs (entre potes, en couple...) ou pas du tout ?? Est ce que vous êtes une cuisinière organisée ou pas ? Partagez vous vos recettes ??

    Ça n'est que des pistes, vous n'êtes pas obligée de répondre aux questions. Dîtes nous juste tout ce que vous avez à nous dire sur vous et vos casseroles.
     
  2. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    J'ai toujours aimé cuisiner. Quand j'étais chez mes parents, je faisais des gâteaux de temps en temps mais ça s'arrêtait là, je laissais le reste à mes parents...

    Depuis que j'ai emménagé, je m'y suis mise plus sérieusement. En général c'est souvent le dimanche après-midi. Un gâteau, une quiche, une soupe... Ou tout à la fois :d.
    J'adore manger, la bonne bouffe est une véritable obsession pour moi donc c'est vrai que je ressens vraiment beaucoup de plaisir à cuisiner et à me régaler ensuite...

    J'ai eu quelques ratés. Bon le flan patissier : deux essais : deux échecs. Mais je ne désespère pas, je vais retenter ! Un rosbeef en brioche aussi. J'ai raté la pate, du coup elle s'est complètement aplatie autour du rôti, et elle avait un goût infame.

    Par contre, quand je suis dans ma cuisine, c'est moi seule. Je n'aime pas vraiment cuisiner en couple, c'est arrivé mais je n'apprécie pas. C'est un réel moment de plaisir et j'ai besoin de le savourer seule.

    Je traîne beaucoup sur les sites/blogs de cuisine, j'y vais à peu près tous les jours, j'ai plein de recettes de côté que je n'ai pas encore testées. J'aime parler de cuisine (surtout sur ce forum), partager des recettes etc.
     
  3. Gustave

    Gustave
    Expand Collapse
    Sushi rolls > gender roles.

    Moi aussi je ne cuisinais pas beaucoup avant de partir de chez mes parents, non pas parce que je n'en avais pas envie, mais parce que c'était le territoire de ma mère. Mais depuis que je vis en couple, c'est l'éclate pour moi. Avec notre rythme de vie assez... décalé, on ne fait souvent qu'un vrai repas par jour. Ca me permet de bien prendre le temps de cuisiner des "vrais" plats. J'y passe facilement (et volontiers) une heure voire plus. J'ai découvert un monde, et j'ai très vite pris l'habitude. J'ai découvert que réussir un truc plus élaboré que steak-frites, c'était à ma portée, et même que j'étais capable de faire sans recette, chose que je pensais réservée à une poignée d'élus dont j'étais à des années lumière, un peu comme l'oreille absolue en musique... Maintenant j'ai de plus en plus de mal à apprécier un plat tout prêt.
    Surtout que je ne cuisine pas que pour me remplir la panse, je dirais même que c'est secondaire. D'abord, je le fais pour nourrir l'autre panse de la maison. Il adore manger et moi ça me fait plaisir de lui faire plaisir. En plus c'est génial parce qu'il a cette habitude de dire systématiquement "c'est très bon" pour chaque plat, mais sur un ton plus ou moins enthousiaste, ce qui me permet de savoir vraiment ce que ça vaut. Et puis, sur l'autre forum, Artefact disait que cuisiner la détend : c'est exactement ça pour moi aussi. A tel point que quand je suis déprimée ou que je me plains de n'importe quoi à mon copain, il me répond toujours "T'as qu'à faire un gâteau". C'est vrai que concentrée sur ça, je ne pense à rien d'autre. C'est pour cette raison que je préfère cuisiner seule. De toute manière, dans ma cuisine de 2m², ce serait difficile de faire autrement...
    Je suis hyper organisée avant de commencer : je décortique la recette, je la recopie au propre en soulignant des trucs, je calcule dans quel ordre procéder, j'étale les ingrédients en les classant, c'est un peu ambiance bloc opératoire... Mais une fois lancée, c'est plus relax, je salis allègrement, je saute souvent une étape, je goûte toutes les deux minutes, tout ça en chantonnant (le cliché !)...
    Mon plat maudit, je crois qu'on le saura, c'est le flan pâtissier. Mais je ne désespère pas, je sais qu'un jour je trouverai une recette qui marchera comme par magie.
    Et j'ai fait un pavé et c'est cool.
     
  4. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Je t'accompagne dans ta lutte.
     
  5. DolceVita

    DolceVita
    Expand Collapse
    home sweet home

    J'ai toujours aimé bien manger, depuis toute petite. Je suis gourmande mais surtout bonne-vivante! J'aime cuisiner quand j'ai le temps, le week-end, pour mon doudou ou mes amis. J'ai une prédilection pour la cuisine italienne. Lasagnes, Pizzas, Antipasti et tout le tralala... J'adore aussi faire des salades huile d'olive / vinaigre balsamique, et je suis une fan de la soupe potiron-pommes de terre. Je me décrirais plutôt comme un "bec sucré" même si ce que j'aime cuisiner est toujours salé. Je n'arrive jamais à faire de bons gateaux... :sweatdrop: J'essaye aussi d'innover dans mes recettes, de manger des légumes et de varier mes plats. Mais bon j'adore faire aussi mes petits classiques genre des escalopes de poulet aux champignons de Paris. J'adore le poisson, par contre je suis pas trop viande : je mange de la volaille ou du boeuf haché, c'est tout. Mais j'adooore la charcuterie! Et les sushis aussi ;)
     
  6. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    J'ai toujours vu ma maman cuisiner à la maison, elle se mettait en 4 pour nous faire un repas "amélioré" le dimanche avec 3 fois rien! du coup j'aime cuisiner aussi, je suis moins créative que maman moi il me faut une recette! Au début c'était plus les desserts car ma mère n'est pas patisserie et le reste c'était chasse gardée!
    Depuis que j'ai mon appart, je cuisine de tout! j'adoooore passer des heures sur le net à chercher LA recette pour épater mes copains autour d'un diner!
    mon chéri cuisine beaucoup aussi et est hyper gourmet donc on se fait des petits craquages gastronomiques de temps en temps et ça fait un bien fou!!!
    déjà il a la fierté d'avoir préparé quelque chose avec tes petites mains et le plaisir de goûter et de trouver ça bon:coiffe:

    et le truc que je rate tous le temps alors que même mon neveu de 4 ans y arrive c'est le brownie....il a jamais le goût dont je rêve en le préparant!
     
  7. Constanz

    Constanz
    Expand Collapse
    ?

    J'aime beaucoup cuisiner. Ma mère m'a appris petite quelques recettes basique, tartes, quiches, crèpes, mais elle n'est pas grande cuisinière, donc je suis très autodidacte.
    J'ai commencé à cuisiner, comme beaucoup, quand je suis partie vivre seule. J'en ai vite eu marre des pâtes-ketchup, j'ai commencé par des trucs très basiques, puisqu'étant en cité U, pas de four, des plaques défaillantes et très peu de matériel. Je piochais quelques recettes sur des sites, et surtout je trichais beaucoup sur les voisins.
    Au début, je ne faisait jamais la cuisine quand je rentrais le week-end, et puis au bout d'un temps là aussi j'en ai eu marre des steaks-purée et autres plats-10-minutes-chrono. J'ai commencé à m'occuper d'un repas de temps à autre, ce qui a finalement beaucoup plu à ma mère qui s'est avec grand plaisir décharger de cette tâche sur moi, et qui me demande désormais au moins une fois par jour de m'en charger. J'aime mieux cuisiner chez mes parents, j'ai plus de place, de matériel...
    J'adore cuisiner entre potes. Avec mon meilleur ami, on achète un panier de légumes ensemble à une AMAP, alors on faisait (nous sommes en froid depuis quelques temps) notre soupe ensemble toutes les semaines, ce qui nous a valu le surnom du "petit couple de vieux". On fait aussi très souvent des soirées crèpes où tout le monde participe à la cuisine, je trouve ça très convivial, j'aime beaucoup. Avec ma mère, j'aime moins, car elle a tendance à "bacler" le travail, et j'aime moyennement devoir repasser derrière pour arranger le coup.
    Je ne suis absolument pas organisée quand je cuisine, en général j'essaie de me souvenir de la recette de tête, et c'est très souvent approximatif. Et surtout je ne vérifie jamais que j'ai tous les ingrédients, donc je commence souvent des plats pour me rendre compte après que je n'ai pas les oeufs/farine/lait/etc nécessaires. J'en mets toujours partout, ma grande spécialité est l'inondation de casserole qui déborde, et je laisse souvent la vaisselle à faire à ma mère (je suis terriblement fainéante).
    Et sinon je ne sais cuisiner que les légumes et féculents. Je n'aime pas cuire la viande, ce qui est ennuyeux dans une famille de carnivores comme la mienne. Mon père accueille d'ailleurs mes plats par des "Ah, encore de la cuisine expérimentale", voire des "Ah, de la bouffe à lapin" pas franchement encourageants, mais je passe outre. C'est meilleur pour son cholestérol, de toute façon.
     
  8. Julina.

    Julina.
    Expand Collapse
    Happy kitty, sleepy kitty

    J'ai toujours aimé cuisiner, et petite, ma mère nous apprenait souvent à faire des gâteaux ou autres pâtisseries à ma s?ur et moi.
    Tant que j'habitais chez mes parents, les recettes que j'étais capables de réaliser se limiter donc à des gâteaux, que du sucré, rien de salé.
    Puis j'ai emménagé toute seule. Sans avoir une cuisine immense (j'ai un studio en même temps...), j'ai tout de suite cuisiner, mais pas pour moi. J'aime recevoir mes copines, faire des petits plats pour mon chéri et moi quand il vient me voir le week-end, préparer des gâteaux et les emmener à l'improviste chez des copines... Bref, à travers la cuisine, j'aime faire plaisir avant tout. Ça fait marrer mes copines qui m'appelle la "maman" parce que quand elles viennent, j'innove toujours de nouvelles recettes en faisant un repas avec apéro/ entrée/ plat/ dessert, le tout fait maison, alors qu'aucune d'elles ne sait cuisiner autre chose que des pâtes!
    Par contre, j'ai souvent la flemme de cuisiner pour moi toute seule et je me contente du strict minimum.
    Chez mes parents, la cuisine, particulièrement les vrais plats, étaient donc le territoire de ma mère avant :XD: mais elle me laisse de plus en plus faire mes essais quand j'en ai envie. Quand même.
    J'ai aussi ce côté minutieux quand je cuisine, j'aime bien aligner tous les aliments, bien tout peser, faire bien dans l'ordre des recettes, corriger sur mes propres recettes si ça ne va pas... Mais j'aime bien aussi cuisiner avec mon copain ou une amie, c'est plus marrant à deux dans la cuisine.
     
  9. madmoizelle N

    madmoizelle N
    Expand Collapse
    Comment qu'c'est ?

    Ma mère adorait cuisiner en public, du coup j'ai appris en la regardant et en participant. Je l'aidais à préparer quasiment tous les repas et vu qu'elle était frustrée de ne pas avoir appris avec sa mère, elle se "vengeait" sur moi.
    Et puis j'ai habité avec deux garçons pour qui les repas étaient limités à des menus au fast food ou les fameux purée/poissons panés. Je cuisinais tous les week end pour assouvir mon besoin de bien manger et de diversifier mon alimentation. J'avais déjà plaisir à cuisiner surtout des gâteaux. Ca a continué quand j'ai vécu toute seule.
    J'ai vraiment commencé à diversifier les plats que je cuisinais en m'installant en couple. J'avais une grande cuisine, de quoi préparer pleins de trucs et un mec... Parce que j'aime cuisiner pour les autres, je ne cuisine quasiment jamais pour moi toute seule. Pour moi, voir le plaisir de mes invités fait partie du plaisir de cuisiner tout comme c'est un plaisir de chercher LA recette qui va épater et plaire. Même faire les courses et chercher les produits que je vais utiliser est un kif absolu.
    Au quotidien , je cuisine des trucs plutôt simples. Je suis la spécialiste des plats vite fait, bien fait mais qui sortent des éternels pâtes/frites/purée. Je n'ai aucun scrupule à utiliser des pâtes à tarte toutes prêtes ou des mélanges de légumes surgelés pour préparer les tartes salées.
    J'aime les tartes, les plats en sauce, les lasagnes et toujours les pâtisseries. En fait, j'aime préparer des plats que j'aime manger. Je prépare toujours des repas Entrée/plat/dessert quand je reçois et pour les grandes occasions j'aime préparer des trucs maison pour l'apéro. Ah et je kiffe préparer des cocktails aussi.
    Par contre, je cuisine seule ou seulement avec des gens qui aiment cuisiner et qui savent cuisiner. Je suis plutôt du genre à tout surveiller et à tout superviser. Je ne supporte pas qu'on coupe les légumes de la mauvaise manière. Quand je cuisine, je suis concentrée, nerveuse et j'ai une idée très précise de ce que je veux. Et autant, je suis bordélique et pas sérieuse dans ma vie en général, autant je suis organisée en cuisine. Je prends ça très au sérieux. Il m'est arrivé de pleurer seule dans ma cuisine à 2h du mat' pour une semoule de couscous ratée ou de m'énerver contre moi même parce que mes invités n'aimaient pas un de mes plats. Je ne supporte pas qu'on me dise "Je n'ai pas faim". C'est vraiment le domaine dans lequel je suis le plus "ayatollesque" et pourtant c'est un pur moment de détente et de plaisir.
     
  10. Bluemary

    Bluemary
    Expand Collapse
    Détendue

    Moi je fais des gateaux :)) Des crêps & tout
     
  11. KittyKiller

    KittyKiller
    Expand Collapse
    Penistration Crew

    Je cuisine pour faire des choses "bonnes pour la santé" et pour contrôler ce que je mets. J'aime me dire que tel plat a été préparé sans matières grasses ou sans sucres ou sans sel (en général les trois). Et aussi parce que c'est rigolo, j'aime bien faire des expériences, j'aime bien jouer avec les couleurs et tester des associations bizarres. Je ne cuisine pas tous les jours, souvent ça me saoule, mais j'aime bien acheter des légumes, préparer du poisson qui est toujours très moche parce que je sais pas le cuire, faire bouillir des céréales et rajouter plein d'herbes partout.
    Quand j'invite des gens c'est un peu un défi aussi, réussir à leur faire aimer des trucs qu'ils mangent pas d'habitude, des trucs à l'opposé de la cuisine lourde à laquelle ils sont habitués. Qu'ils reconnaissent que ya pas que les trucs gras et sucrés qui sont bons, contrairement à ce que certains affirment.

    Mon père a été cuisinier pendant plusieurs années, mais il ne m'a jamais appris à faire la cuisine. Mais je sais que si je n'arrive pas à faire un truc je pourrai lui demander. Même si au final ça ne garantit pas que j'y arrive. Ma mère cuisinait un peu quand j'étais petite, mais pas des trucs que je mangerais aujourd'hui; ça fait de longues années qu'elle ne cuisine plus du tout, du tout. Donc prendre soin de mon alimentation, c'est un peu une marque d'indépendance pour moi.

    Bouh que c'est confus tout ça.
     
  12. accroche-coeur

    accroche-coeur
    Expand Collapse
    est partie.

    J'ai jamais aimé cuisiner, jusqu'à mes 18 ans quand je suis partie de chez mes parents. Chez eux, c'était eux qui le faisait, j'avais aucun plaisir à cuisiner là bas.

    Je suis partie vivre avec mon copain, on était très cuisine, on avait uen grande cuisine séparée, vraiment immense. Mais comme je ne savais pas cuisiner quand on a emménager contrairement à lui, c'est lui qui s'occupait le plus des plats, moi j'ai appris en le regardant et en l'aidant. J'ai commencé par faire des desserts parce que lui préférait s'occuper du salé. Donc beaucoup de gâteaux d'abord. Et encore aujourd'hui, c'est ce que je préfère, si ej m'écoutais, j'en ferais un par semaine.

    Ensuite, on s'est séparé et à ce moment là, j'aimais vraiment beaucoup cuisiner. Quand je cherchais mon nouvel appartement, la cuisine c'était important comme pièce, j'aurais été déçue d'avoir une mini kitchennette dasn le salon avec deux p'tites plaques et l'évier juste à côté. J'ai eu de la chance, j'aime vraiment ma cuisine, elle est claire et ya pleins de rangements. Donc depuis un an que je vis toute seule, j'aime vraiment beaucoup cuisiner, que ce soit pour moi toute seule, mais encore plus quand j'invite du monde.
    Et comme Artefact, cuisiner m'a permis d'aimer les légumes, les poissons. Je mange des trucs aujourd'hui alors qu'il y a un je n'aurais pas penser en acheter.

    J'ai pas encore beaucoup d'accessoire. Avec mon ex on avait acheté un batteur multifonction pour faire de la purée et de la soupe (oh la soupe, c'est ma révélation de cette hiver d'ailleurs, j'ai pas arrêté), mais à part un moule à gâteau rond, un moule à cake et un moule à tarte je crois que c'est tout ce que j'ai. Ah si ya quelques mois j'ai acheté à Ikéa un truc qui hache les oignons, les trucs comme ça, parce que j'aime pas tellement le faire au couteau.

    Mon grand échec, c'est les tartes, je n'ai jamais réussi à en faire une bien. La pâte n'est jamais assez cuite, mais ça vient surement de mon four, il est vieux il marche pas très bien.

    Oh bah merde le pavé, bon j'aime cuisiner, j'aime parler cuisine.
     
Chargement...