Pourquoi est-ce que les femmes n'aiment pas apprendre sur YouTube ?

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Mymy, le 24 juillet 2018.

  1. Marie

    Marie
    Expand Collapse
    Événements & box madmoiZelle
    Membre de l'équipe

    #1 Marie, 24 juillet 2018
    Dernière édition: 24 juillet 2018
    ----- Publicité -----
  2. Sinistre Lombric

    Sinistre Lombric
    Expand Collapse

    Je commençais à répondre au questionnaire et je me suis aperçue qu'il ne m'était pas adapté.
    Chez moi on regarde youtube sur la TV, via un média center et le compte connecté est celui de Monsieur, mon compte perso ne me sert que sur le PC pour les trucs qui ne l'intéressent pas, donc ça fausse tout, parce que je regarde beaucoup de contenus de vulgarisation, mais sur son compte à lui.

    M'enfin cela mis de côté, j'en regarde tout de même moins que lui. Pourquoi ? Le temps que ça prend et les ressources intellectuelles que ça mobilise dans certains cas.
    J'ai moins de temps libre que lui. Je veux dire complètement libre, où je suis totalement disponible physiquement et mentalement. Et sur le temps totalement libre que j'ai, ben j'ai pas toujours l'énergie ou l'envie de me concentrer pour essayer de comprendre/retenir ce que je vois (je vois pas l'intérêt de regarder ce genre de contenus si ça entre par une oreille pour ressortir par l'autre), donc je remets à plus tard, sauf que ce plus tard n'arrive pas toujours.
    Ce déséquilibre avec Monsieur me chagrine un peu, je lui ai fait découvrir beaucoup des chaînes auxquelles nous sommes abonnés mais il finit par regarder les vidéos seul parce que je suis prise à autre chose ou bien mon cerveau tout pété qui turbine non stop n'est pas disponible.
     
    zazouyeah, Toroncé, Faol et 24 autres ont BigUpé ce message.
  3. Erinnern

    Erinnern
    Expand Collapse
    Pas de désolisme.

    Je crois bien que tu tiens une piste ! C'est statistiquement observé que les femmes ont moins de temps libre (=dédié aux loisirs, pas au travail ou aux taches domestiques). On trouve facilement les enquêtes sur le site de l'Insee. Exemple, l'enquête de Cécile Brousse en 2015.
    En moyenne, les femmes ont 4h48 par jour de temps libre. Les hommes: 5h21.
    Les "activités récréatives sur écran" représentent 14min par jour pour les femmes, contre 27 min pour les hommes (x2 !!)
    Pour les étudiantes c'est 33min. Pour les étudiants, 1h06. (x2 !!).
    Même écart du simple au double parmi les gens-tes en emploi et les chômeurs-chômeuses.

    Titiou Lecoq parle longuement de cet écart de temps libre entre hommes et femmes dans son bouquin "Libérées ! Le combat féministe se gagne devant le panier de linge sale" qui parle des taches ménagères (chouette livre).
     
    #3 Erinnern, 24 juillet 2018
    Dernière édition: 24 juillet 2018
    Lacosmique, Miss Prism, Loulalilou et 29 autres ont BigUpé ce message.
  4. Destiny Nova

    Destiny Nova
    Expand Collapse
    Ceci n'est pas mon nom

    Je rejoins un peu Sinistre Lombric : J'ai un métier plutôt intellectuel qui nécessite que je fasse pas mal de recherches et d'auto-formation.
    Mon conjoint a un métier physique.
    Quand je dois encore faire un effort pour comprendre les principes expliqués dans une vidéo, voire parfois me concentrer car on va regarder une chaîne scientifique en anglais me fatigue encore un peu plus. Je considère plus YT pour m'évader. (Et parfois, en sciences, je connais déjà +/- ce qui est dit.)

    J'ai aussi le problème du "on regarde souvent des vidéos ensemble sur son compte et de préférence historiques ou scientifiques" => mes stats sont faussées.

    Ce que tu dis dans l'article à propos du syndrome de la bonne élève est intéressant : j'étais moi aussi une bonne élève, je bossais un peu mes cours pour un max de résultats et lisais pas mal à côté. On avait encore les forfaits payant pour aller sur internet quand j'étais au lycée et je me demande si à cette époque, si internet avait été plus développé, si je n'aurais pas préféré m'aérer la tête sur du contenu récréatif plutôt que du contenu éducatif.
     
    zazouyeah, Loulalilou, Moloko et 12 autres ont BigUpé ce message.
  5. Arsinoée

    Arsinoée
    Expand Collapse

    Je vais compléter un peu mes réponses au questionnaire :
    Je suis une grande consommatrice de video youtube et j'ai quasi que des abonnements à des chaines de vulgarisations scientifiques (perso, je mets pas les chaines ciné dans la catégorie vulgarisation scientifique, c'est de la culture, de l'art mais pas de la science, du coup, voir que le fossoyeur est classé comme vulgarisateur.... ça me fait bizarre mais bon).
    Si je compare aux abonnements de mon cher et tendre, je suis abonnée à plus de contenu de vulgarisation scientifique que lui. Il a plus de chaine de top, de gaming que moi. J'en ai aussi, comme des abonnements à des chaines de sketchs mais en proportion, c'est infime dans mes abonnements, j'ai l'impression que c'est plus équilibré chez lui. Est-ce à cause de la différence d'âge ? (je suis plus vieille que lui)

    Je ne regarde pas du tout de "contenu pour fille", j'ai jamais regardé une seule video de madmoizelle, j'ai du regardé 2-3 tuto coiffure au moment des fêtes et ça s'arrête là. J'irais pas m'abonner à ce type de contenu parce que ça m'intéresse absolument pas. J'ai l'impression de 1) perdre mon temps, 2) participer à la culture de l'ego.
    Vu ce que je regarde, youtube me propose quasi que du contenu scientifique, des musiques ou des chaines ciné.

    J'ai quelques chaine "détente", que je regarde de moins en moins parce que ces chaines sortent de moins en moins de contenu qui me plaisent. Du coup, je me rabats sur les video de squeezi ou du joueur du grenier quand je veux juste un fond sonore et pas vraiment réfléchir à ce que j'écoute.

    Bon, sans surprise, la très écrasante majorité de chaines que je suis sont animé par des hommes (je dois être abonné à 7 chaines présenté par des femmes, et à 5-6 chaines présenté par des duo ou collectif mixtes). Déjà, parce que quasiment toute les chaines de vulgarisation (sur les sujets qui m'intéresse) sont présenté par des hommes et que quand j'ai chercher d'autres chaines de vulgarisations celles présenté par des femmes avaient soit très peu de contenu, soit arrêté, soit la qualité était pas au rendez-vous (parce que la personne est trop jeune, on sent que ça mérite plus d'approfondissement, soit la video/le son sont de très basse qualité, soit tout simplement, y'a plus un côté exhibition de la personne que volonté de transmettre un savoir).

    Je suis assez critique quand je regarde/cherche du contenu scientifique, j'ai viré des chaines de mes abonnements parce que le contenu me convenait pas, que la présentation soit faite par un homme ou une femme. Je m'en fiche un peu de qui présente du moment que c'est bien fait même si y'a peu de moyen et que y'a des trucs à améliorer (la chaine de La Prof par exemple, on sent le petit budget et une certaine timidité dans le jeu d'actrice mais son contenu et son rythme font que c'est une de mes chaines favorite "d'histoire dure" (= nota bene par ex, je le mettrais pas dans les chaines d'histoire dure parce qu'il est pas historien de base et que ces sujets sont traité de façon moins "universitaires"). Et du moment que c'est agréable à écouter/regarder (y'a une chaine que j'écoute avec plaisir mais les manières/mimiques de la présentatrice m’insupportant, donc je la regarde pas, je l'écoute juste ; e-penser pareil, ça commence à me devenir pénible à écouter par son montage).
    Après, si je suis honnête, j'aurais plus tendance à regarder des video présenté par des mecs, pas parce que j'ai plus confiance dans leur capacité à pas me raconter de connerie mais plus terre à terrement, parce que mes oreilles préfères les voix graves aux voix aiguës (que j'ai souvent des difficultés à comprendre si le micro est pas top)
     
    LittleCerys, Penny Winkeul, Marie et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  6. Elizabeth

    Elizabeth
    Expand Collapse

    Hello,

    Je suis une femme, j'ai 34 ans. Votre article m'a interpelée car je "devrais" en théorie regarder des chaînes Youtube de vulgarisation.

    1. Je suis très intéressée par la physique (astro/quantique...) la biologie, la philosophie, la socio... Je suis abonnée à La Recherche, à Nature Astronomy, je ne rate aucun épisode de la Méthode Scientifique sur France Cul, j'ai regardé toutes les vidéos d'Etienne Klein ou de Carlo Rovelli sur Youtube... Même chose pour la philo and co, j'écoute "La Compagnie des auteurs", "Les chemins de la philosophie"...
    2. Je suis tombée sur Youtube en 2011, et je bouffe des pétas de vidéos chaque mois.
    OR, en dehors de quelques chaînes Youtube de vulgarisation (Gigantoraptor, Ca se passe là-haut et Jean-Claude Haudet) je n'ai jamais accroché à aucune chaine de vulgarisation (Feuillage, Florence Porcel, ePenser... Même Manon Bril, je dois avouer que j'aimais avant tout ses blogs...)

    Je crois que si je ne regarde pas de vidéos de vulgarisation sur Youtube, c'est qu'elles se veulent trop "marrantes" pour moi. En gros, si j'ai envie "d'apprendre" (comme vous dites) je vais aller vers la presse spécialisée, les podcasts qui font intervenir des spécialistes, les livres sur le sujet... Si j'ai envie de rigoler, je vais regarder une vidéo de Natoo. Mais le mélange des deux ne me "suffit" en général pas.

    Voilà pour mon cas. C'est juste mon point de vue dans toute sa subjectivité.

    Maintenant si je considère ce que regarde mes potes filles, je dirai qu'il s'agit essentiellement de vlogs, de témoignages "de vie" ou "de couple". Elles écoutent les podcasts des Madz, des chaînes comme celles d'Ester. Quelques chaînes d'humour (Carlito et MacFly...) j'ai l'impression que sur Youtube, elles regardent avant tout des gens vivre, elles écoutent des témoignages d'autres personnes. Elles aiment analyser les prises de position de tels ou tels Youtubeurs, ou les derniers retournements dans leur vie... Elles vont avoir une certaine appétence pour ce qui concerne la nutrition, la méditation, le développement personnel.

    Si je fais un peu le bilan, je suis obligée de constater que mes amies n'ont pas d'intérêt particulier pour les sciences les plus "dures", ou même les sciences sociales sociales qui nécessitent "un background" (la philosophie par exemple). Elles ont globalement une intelligence plus émotionnelle et sont davantage dans l'empathie. (Désolée, si cela entre dans un cliché de genre, mais c'est la réalité autour de moi...)

    Si je devais tenter de donner une explication, je dirai que les sujets les plus "techniques" ou "scientifiques" n'entrent même pas dans leur "spectre mental" donc pas étonnant qu'elles ne regardent pas ces chaînes Youtube.

    Je terminerai en disant qu'encore une fois, ce n'est que mon avis très subjectif, et qu'il n'y a aucun jugement de valeur de ma part. Il n'y a pas de "bonnes" ou de "mauvaises" occupations pour son temps libre, ni de "bons" ou de "mauvais" centres d'intérêt. Pas de snobisme :)
     
    #6 Elizabeth, 24 juillet 2018
    Dernière édition: 24 juillet 2018
    Lacosmique, Ewen, Wurzel et 9 autres ont BigUpé ce message.
  7. Arsinoée

    Arsinoée
    Expand Collapse

    Alors, c'est "marrant" parce que pour moi, une video de vulgarisation scientifique, c'est de la détente neuronale :rire:. J'ai repris mes études (sans vraiment avoir jamais quitté les études mais bref) et même si cette année, j'ai eu beaucoup plus de travail universitaire (cours + révisions) que les autres années, j'ai toujours soufflé de mes révisions en regardant une video de vulgarisation (fin, regarder un dirtybiologie, ça me faisait vraiment souffler le cerveau XD)
    Peut-être parce que ça n'a rien à voir avec mes études actuelles et qu'en fait, je crois que y'a même pas de chaines se rapprochant un tant soit peu de mes études actuelle :hesite: et que donc, ça coupait bien.

    Et je regarde aussi beaucoup ces video pendant que je fais mes tâches ménagères (le peu que j'en ai fait), ça les fait passer plus vite :P
     
    Ernestine_SC, AprilMayJune, Léona B. et 3 autres ont BigUpé ce message.
  8. Captain_Billie

    Captain_Billie
    Expand Collapse
    Si tu savais...

    Je me retrouve en partie dans ce commentaire.

    J'ai fait découvrir plein de chaîne de vulgarisation (philo, science social, politique, art, ...) a mon chéri. Lui ne traîné pas beaucoup sur youtube avant. Par contre, il allait et va toujours regardé des revues scientifiques alors que moi les sciences dur me gave. Ce que j'entant par science dur : math, physique, chimi, astronomie, truc qui demande de faire des calcules, etc. Que des trucs que je ne comprend pas de près comme de loin. J'ai conscience que c'est un formatage de mon cerveau qui date de l’école. Par contre j'ai beau en avoir conscience, je n'arrive pas a aller contre.

    Quand on est ensemble, on regarde des vidéos sur son compte. Mais globalement le soir, quand je rentre du boulot, je fais encore plein de chose, du coup quand je regarde seul des vidéo, c'est toujours a un moment ou je suis trop claqué pour regardé des choses sérieuses, ou qui nécessite de la réflexion. (du coup je me rabat sur des dramas coréen, ... je sais ... j'ai honte ^^)
    Plus sérieusement, en dehors de la fatigue toussa, j'ai toujours l'impression que ce n'est pas pour moi. J'ai pas l'impression que les créateur de contenu ai un discoure excluant, mais plus mon cerveau qui a pri un mauvais pli. Du coup de temps en temps, parce que ca m'agace, je me met un coup de pompe au cul et je m'oblige a regardé des vidéos de vulga sur des sujet que j'aime. Le pire c'est que c'est des sujet que j'aime èé .. Mon cerveau est putain de con !!
     
  9. BastetAmidala

    BastetAmidala
    Expand Collapse

    Je me retrouve beaucoup dans les commentaires précédents en terme de visualisation sur un compte commun et de temps disponible. Mais pour le premier point, j'ai parfois tendance à retourner sur ces vidéo a posteriori avec mon compte pour mettre un pouce bleu XD
    S'ajoute aussi (à l'échelle de mon couple) une différence flagrante de consommation : Lui a en permanence une vidéo en "tache de fond" qui tourne sur son téléphone/ordi quand il fait autre chose, et moi je n'en lance une que quand je peux y consacrer suffisamment d'attention pour la suivre "comme il faut".
     
    Destiny Nova, Cornélie, AprilMayJune et 2 autres ont BigUpé ce message.
  10. Ada Lovelace

    Ada Lovelace
    Expand Collapse

    Je suis contente d'avoir fait ce questionnaire parce que déjà, ça m'a permis de voir que j'avais un ratio d'abonnement filles/gars pas "trop" mal 27/36 (surtout quand on voit le taux de créatrices), et puis j'ai vu la variété de mes abonnements lol. Y'a à boire et à manger comme dirait l'autre, de la vulgarisation scientifique, de la psycho, de la philo, de la beauté, de l'humour, des expats. Je suis une grosse consommatrice de youtube, après j'avoue que je ne fais pas très attention aux recommandations. En général, quand je découvre des chaînes, c'est plutôt qu'un collègue m'en a parlé ou que j'ai vu un article dessus, ou entendu un podcast. J'ai plutôt l'impression que mes recommandations sont logiques par rapport à ce que je regarde, genre la semaine dernière j'ai regardé beaucoup de vidéo de foot et c'est ce qui m'était suggéré (alors que bon, je ne pense pas être le coeur de cible). Quand je regarde des vlogs, on m'en propose d'autres, pareil pour les vidéos de beauté.

    Peut être que youtube est complètement perdu sur ma consommation de vidéos qui tient souvent du grand écart, mais je n'ai pas l'impression d'être influencée dans ce sens. Pour moi, c'est plutôt comme pour le "hors YT", la société dit au fille que la science ça n'est pas intéressant, c'est un peu un boys club toussa toussa, je n'ai pas l'impression de mon côté que l'algo empire la situation. Après, je ferai attention à partir de maintenant voir si je remarque quelque chose.
     
  11. liseul

    liseul
    Expand Collapse

    Après avoir lu cet article, j'ai comparé mon utilisation de youtube avec celle de mon frère et j'en conclus que:
    1. j'ai moins de temps libre et passe donc moins de temps sur youtube (entre les études, le travail, les tâches ménagères...)
    2. quand j'ai du temps libre je suis souvent très fatiguée donc même si une vidéo m'intéresse je vais plus facilement me tourner vers des vidéos de divertissement
    3. youtube est la source d'information principal de mon frère et il regarde beaucoup de vidéos de vulgarisation alors que quand un sujet m'intéresse je préfère lire des articles, des livres, faire mes propres recherches plutôt que d'aller sur youtube
    4. je regarde beaucoup de contenu sur la lecture (booktube), la société, le féminisme, l'environnement... ce n'est pas vraiment de la vulgarisation mais pas non plus de l'humour, de la beauté donc je ne saurais pas trop où les placer??:hesite:
     
    Loulalilou, Lucky-life, Babitty Lapina et 5 autres ont BigUpé ce message.
  12. EleanorRigby

    EleanorRigby
    Expand Collapse
    There has never been a sadness that can’t be cured by breakfast food.

    Je regarde énormément de vidéos de vulgarisation scientifique sur youtube (alors que j'ai ce qu'on pourrait appeler un profil littéraire), pratiquement que ça d'ailleurs, sinon ça va être des chaines de voyages, de design ou de lifetyle minimaliste zéro-déchet. Je ne regarde jamais de vidéos de "fille" (pardon), genre tuto maquillage/mode/coiffure/diy/vlog, d'ailleurs je ne regarde jamais les vidéos de Madmoizelle non plus (re pardon), j'adore le site et le forum mais bizarrement je me sens complètement en décalage avec la chaine youtube (qui est peut-être destinée à un public plus jeune, je sais pas trop). Et je ne me suis jamais sentie manipulée par l'algorithme de youtube, j'ai toujours des propositions en lien avec ce que je regarde d'habitude, pas des trucs en rapport avec mon genre. Par contre, ça me fait mal au coeur de le constater, mais effectivement à part ma coloc, je ne connais aucune autre fille qui regarde des vidéos de vulgarisation, enfin personne d'assez proche pour qu'on puisse en discuter ensemble quoi. Donc, ça m'intrigue un peu aussi cette histoire.
     
    LittleCerys, Chat-au-Chocolat et sophiebrld ont BigUpé ce message.