Pourquoi et comment auto-éditer son roman ?

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Clemence Bodoc, le 24 novembre 2017.

  1. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

    #1 Clemence Bodoc, 24 novembre 2017
    Dernière édition par un modérateur: 13 décembre 2017
  2. AgatheK

    AgatheK
    Expand Collapse

    Ouch.
    Alors si quelqu'un cherche à s'auto-éditer pour cette raison : DON'T DO IT !
    Voilà.
    Juste non.

    Un texte, même auto-publié doit être retravaillé. Dans le circuit classique, on appelle ça le travail éditorial, et c'est pas parce qu'on s'auto-édite qu'on peut faire l'impasse dessus. La seule différence, c'est qu'on devra faire ce travaille-là tout seul, ce qui est très compliqué, car il n'y a par pire juge que soi-même.
    Il existe des communautés d'entraide au retravail des textes en ligne,Google est votre ami si ça vous intéresse.

    Autre point important : les romans, publiés, auto-publiés, sur Amazon ou ailleurs, reçoivent des commentaires. Parfois très dur. Donc, si quelqu'un veut s'auto-publier parce qu'il refuse qu'un éditeur lui donne son avis ou qui refuse de retravailler son texte, bah, comment dire... Des mélodrames d'édités et d'auto-édités qui ne savent pas faire face aux critiques, j'en vois presque toutes les semaines, et c'est pas beau à voir. Vraiment pas beau du tout.

    Bref, s'auto-éditeur, why not, mais gardez à l'esprit qu'auteur, c'est un métier. En conséquence, si vous décidez de vous aventurer sur ce chemin-là, il vous faudra adopter une attitude de professionnel.
     
    #3 AgatheK, 26 novembre 2017
    Dernière édition: 27 novembre 2017
    Kaus Australis, Azurhibis, Antha et 18 autres ont BigUpé ce message.
  3. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

    Ne plus vouloir retravailler son texte à partir d'une certaine version ne veut pas dire qu'il s'agit du premier jet, hein !! Perso ça fait 3 ans que je bosse sur mon manuscrit, j'en suis à la 5 ou 6ème version, on peut pas dire qu'il s'agisse d'un premier jet... Je vais essayer de démarcher des éditeurs, parce que j'ai envie de retravailler le texte AVEC les conseils d'un•e pro, mais si personne ne veut le bosser avec moi, bah je vais l'auto-éditer parce que je suis probablement au max de travail que je peux faire de moi-même, et que je suis satisfaite de cette version ! :)

    Le passage que tu cites fait plutôt référence à un travail déjà abouti, pas un premier jet, hein !
     
  4. skippy01

    skippy01
    Expand Collapse
    Je donne ma langue au chat, mais il en veut pas.

    Malheureusement, il y a beaucoup de romans auto-édités qui le sont parce que tous les éditeurs les considéraient à juste titre comme impubliables. Résultat: le marché de l'auto-édition est saturé d'œuvres pires que médiocres sauf aux yeux de leurs auteurs.
     
    Kaus Australis, Antha, SilverSky et 7 autres ont BigUpé ce message.
  5. Babitty Lapina

    Babitty Lapina
    Expand Collapse
    Protectrice de rêves s'éveillant

    Si vous voulez lire des auteurs auto-édités gratuitement, il y a le magazine numérique L'Indé Panda qui publie des nouvelles d'auteurs et autrices indépendant.e.s.
    C'est le moyen de savoir si le style de l'auteur ou de l'autrice peut nous convenir avant de se lancer dans l'achat ! En plus tous les auteurs et autrices publié.e.s dedans ont déjà sortie au moins une oeuvre de manière indépendante. Je trouve ça plutôt cool comme concept !
     
    Kaus Australis, Roonie, Kettricken et 3 autres ont BigUpé ce message.
  6. lafeemandarine

    lafeemandarine
    Expand Collapse
    Y'en a pour trois pages...

    Perso, j'ai une astuce pour repérer les pires auteur.e.s. Si iel décrit son propre bouquin en termes excessivement laudatifs, genre "ce livre magnifique va vous couper le souffle, vous briser le coeur, vous remplir de joie et changer votre vie à jamais", c'est souvent mauvais signe. J'évite les livres dont les résumés sont écrits de façon prétentieuse, après c'est juste un choix. :dunno:
     
    Kaus Australis, Antha, Asthoria et 2 autres ont BigUpé ce message.
  7. Neverland90

    Neverland90
    Expand Collapse

    @lafeemandarine

    Et aussi dans les commentaires on retrouve ce genre d'expression, perso ça me met la puce à l'oreille. Et parfois n'hésitez pas à allé voir le profil des gens qui commentent, si jamais pour la majorité d'entre eux c'est la première fois qu'ils commentent, je trouve ça aussi suspect.
     
  8. Sol Invictus

    Sol Invictus
    Expand Collapse
    ( Agenre ) - What a curious power words have

    Y a un truc que j'ajouterai : le monde de l'édition classique est aussi rempli d'œuvres pires que médiocres. :lol:

    Faut pas oublier que l'art, c'est l'écriture ; l'édition, c'est un business. Quand on voit des maisons d'éditions type Michel Lafon, on se dit que derrière les grands noms de la littérature contemporaine, y a une nébuleuse de merdes infâmes qui sont éditées, publiées et distribuées par le circuit classique.

    L'auto-édition a le mérite d'un système plus "démocratique" ( pour une fois que je cite ça comme une qualité ) qui permet à tout un chacun d'accéder au public. C'est rarement brillant mais c'est pas différent du reste. :lunette:
     
    Kaus Australis, Azurhibis, Antha et 5 autres ont BigUpé ce message.
  9. lafeemandarine

    lafeemandarine
    Expand Collapse
    Y'en a pour trois pages...

    ça peut paraître absurde mais pour apprendre à bien écrire, je conseillerais aussi d'écrire des fanfictions. Pour moi, on a facilement des retours et des commentaires sur la façon dont on écrit. Après, ça dépend aussi du fandom.
     
    Kaus Australis, Antha, Laoragwen et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
Chargement...