Pourquoi je ne partage pas l'engouement général pour Drive

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Emilie Laystary, le 4 novembre 2011.

  1. Emilie Laystary

    Emilie Laystary
    Expand Collapse
    Journaliste indépendante (VICE magazine, madmoiZelle, RTL, 90bpm, Slate, les Inrocks, Technikart)

  2. Caseyklein

    Caseyklein
    Expand Collapse
    " Je suis inquiet, toutes les rues d'ici semblent avoir une maladie. Je ne suis pas docteur ès villes mais je crois bien que c'est l'ennui."

    Là, ça mérite bien une réponse de ma part.
    Je suis totalement de ton avis, j'ai vu des films "beaucoup plus mieux" comme on dit.
    Ok, les paysages, la manière de filmer les scènes est magnifique mais j'ai pas trouvé le film transcendant. Par moment c'est même mou du genou, faut le dire.
    Et puis, oui "Nightcall est sorti en avril 2010 sans que personne ne sourcille.", ça c'est un truc qui m'énerve justement. Pendant 2 semaines après la sortie du film, sur fb, j'ai bouffé des "vidéos" de Nightcall ou "Real hero"avec pour légende "Kavinski c'est trooop bien", : mec, ce genre de "new wave" existe depuis des années et Kavinski c'est pas nouveau.
    Je veux pas faire ma hispter en disant ça mais je trouve ça triste qu'il faille très souvent une médiatisation pour qu'un truc devienne "appréciable", dictature du cool un peu, du genre que personne n'aimait, ou même s'y étais intéressé avant que ça devienne "connu" et "tendance"..
    Enfin tant mieux, si ça peut ouvrir les oreilles de certain(e)s..

    Tout ça pour dire que je ne comprend pas l'engouement général pour ce film. Ouais, il est bien, j'ai aussi vu mieux.
     
  3. Dies Irae

    Dies Irae
    Expand Collapse

    En fait je suis parfaitement d'accord avec toi sur quasiment tout. Mais.

    Mais moi ça me suffit amplement ! Je n'attends pas d'un film qu'il révolutionne le cinéma, d'un réalisateur qu'il effectue une performance jamais vue auparavant, parce que je pense que ce n'est plus vraiment possible. Sans aller jusqu'à dire que tout a été fait, je ne pense pas que la course à la novation soit quelque chose de vraiment intéressant. C'est même parfois jouissif de retrouver des codes attendus et assumés.

    Alors oui, c'est vrai que j'ai ressenti parfois ce côté "regarde mon plan, regarde comme c'est beau, t'as vu, t'as vu je filme bien hein ?", mais d'un autre côté... oui, c'était beau et bien filmé. J'ai adoré le travail sur les ombres et les lumières, les scènes composées comme des photos.


    Par contre, Ryan Gosling... quelle erreur de le résumer à une belle gueule hollywoodienne. Tu décries un peu son rôle, son personnage, mais l'acteur ? L'acteur, quoi ! Ca m'arrive pas souvent d'être aussi éblouie par le jeu de quelqu'un, et clairement, j'étais scotchée à mon fauteuil. Ce qu'il fait dans ce film est extraordinaire. Avec 3 répliques à la demi-heure, il porte son personnage avec une intensité que j'ai vraiment l'impression d'avoir rarement vue !


    Malgré tout (à part le point sur Gosling), je comprends vraiment bien ce que tu veux dire, tu as très probablement raison, mais voilà, moi ça me va.
     
  4. Ellis

    Ellis
    Expand Collapse

    D'accord pour la dénomination "blockbuster", d'accord pour le fait qu'on "voit le réalisateur filmer" (l'expression est très juste d'ailleurs.) Il n'en reste pas moins que ça fait du bien de voir un blockbuster avec une réelle esthétique. Il y a plein de moments où j'aurais voulu faire des arrêts sur images tellement le film est rempli de beaux tableaux.

    Pour la musique, ben... non, je n'avais jamais entendu parler de Kavinsky avant. Est-ce que ça signifie forcément que je n'écoute que des artistes mainstream ? Je m'intéresse à plein d'artistes, de courants, je n'ai juste pas d'affinités particulières pour la musique électronique ; donc oui, j'ai découvert Kavinsky et Nightcall avec Drive, non je ne me trouve pas super fraîche pour autant et non je ne considère pas ce morceau comme un chef d'oeuvre. C'est juste un joli morceau touchant, et c'est déjà pas mal.

    Et je venais dire la même chose que Markynanoue, je connais Ryan Gosling depuis des années et je ne pense pas être la seule puisqu'il a notamment joué dans The Notebook (N'oublie jamais) , un film qui a eu beaucoup beaucoup de succès au box office.
     
  5. Alania Malfoy

    Alania Malfoy
    Expand Collapse
    My father will hear about this.

    Moi ce film ne me fait pas du tout envie, j'aimais Ryan dans ses autres films, mais là vraiment non... On va le voir beaucoup trop souvent à mon goût, donc il va moins m'intéresser. J'suis triste :larmesdecrocodile: !
     
  6. Balkis

    Balkis
    Expand Collapse

    Ben justement l'argument est un peu léger je trouve. Bon moi aussi ça m'énerve quand une gamine de 12 ans a un t-shirt des Rolling Stone, que tu lui fait remarquer et qu'elle te dit "Mais non c'est juste une bouche qui tire la langue". Mais on en est pas là.
    Oui je ne connaissais pas Kavinsky, et une fille qui est trop fan m'a fait la remarque "pff tu connaissais pas, et il a fallu que tu vois ça pour aimer", mais en fait le problème c'est pas que je n'aime pas ça et que le film me l'a fait aimé, c'est que la musique est intrinsèquement liée au film maintenant (au grand damne des fans de longue date dekavinsky, desire, college feat. electric youth) , alors si je l'écoute je vois les images du film, je ressens ce que j'ai ressenti pendant la séance : j'ai aimé, j'ai vibré, j'ai adoré. Le film me l'a fait découvrir.
    Encore si le Driver était fan de Kavinsky et que tout le monde devienne fan de Kavinsky je comprendrai mais là...
    Et pour les musiques de pub ce n'est pas du tout la même chose, je pense qu'on puisse avoir un coup de foudre musical pour une musique de papier toilette, alors que le papier toilette on s'en fou et c'est pas ça qui va nous faire aimer une musique non?
     
  7. Arrrum

    Arrrum
    Expand Collapse
    always hungry

    Vraiment je ne suis pas d'accord sur l'appellation blockbuster, et je pense que c'est un peu exagéré comme étiquette voir erroné. Blockbuster - Wikipédia ( oui oui ça reste du wiki mais on a l'essentiel).
    Ce film n'a pas bénéficié ni de la même campagne de pub, ni du même budget , ni de la même organisation au niveau matériel et humain que des Transformers ou autre Harry Potter.
    Alors oui par au niveau recettes ils vont surement s'en mettre plein les fouilles mais le film n'a pas été pensé dans cet objectif je crois. D'ailleurs cet engouement est probablement du au bouche à oreille je pense. Rien que dans mon entourage les personnnes qui sont allées le voir y sont allées non pas dès la sortie (comme c'est le cas pour un vrai blockbuster) mais en écoutant les réactions des autres et en devenant curieux du phénomène Drive. Nombre de personnes sont allées le voir une deuxième fois. Et nombre de personnes ont été supris et enchantés du film qu'ils ont vu. Parce qu'ils ne s'attendaient pas du tout à ça. Et je trouve ça un peu réducteur que de le classer au même titre que les autres films à gros budget.
    L'analyse du rôle de Gosling et de l'acteur est trop succincte et bâclée par le fait, j?imagine, qu'il soit le nouveau joujou d'Hollywood. or il est dommage de s'en tenir à cette simple approche puisque c'est un acteur excellent. Et comme l'on dit des madmoizelles avant pour beaucoup cela fait des années qu'il est suivit et qu'au delà de sa belle gueule c'est un acteur doué. Mais il est compréhensible d'être lassée de la folie qui le suit depuis quelques mois.
    Je crois que ce qui va être à la mode maintenant c'est d'attaquer ce film pour ne pas être dans le mainstream justement.

    Ensuite l'analyse technique du film dans l'article est probablement juste ( je ne sais pas je ne suis pas une experte mais c'est bien expliqué ) mais à mon sens c'est trop intellectualisé, trop décortiqué et cela a tendance à dénaturaliser le film , à lui enlever sa magie. C'est comme si il y avait quelque chose de sacré par rapport aux films dit "des classiques" et que cette catégorie était intouchable et que dès lors que l'on s'en rapproche ou qu'on y rend hommage , les réactions sont "pouah mais ça a déjà été fait en bien mieux ça" ( j'exagère volontairement). Et j'ai envie de répondre "Et Alors?"
    Comme il a été dit précédemment il est aujourd'hui bien difficile de faire dans l'absolue innovation ( et je doute que ce soit ce que recherchent les gens quand ils vont au cinéma) comme l'a dit La Bruyère « Tout a été dit, et l'on vient trop tard, depuis sept mille ans qu'il y a des hommes, et qui pensent ». Bien entendu sans pousser à l'extrême et dire qu'il n'y a plus la place pour la nouveauté, il faut avoir conscience qu'il est difficile de trouver désormais une oeuvre d'art complètement unique, et c'est normal. Pour autant cela n'empêche pas d'apprécier une oeuvre, ici le film, à sa juste valeur. Un film qui a su transporter comme le dit bien l'article mais qui surtout a réussis à capturer le spectateur et à le toucher en profondeur. Époustouflant.
     
  8. MardyBum

    MardyBum
    Expand Collapse
    My bets for the Olympics : Ireland will win, but Krum will catch the Snitch.

    Mais quel engouement général ?

    Je trouve que c'est un terme trop fort.
    Le film est bon, les gens en parlent. Point.

    J'ajouterai que pour moi blockbuster n'est PAS un genre cinématographique et que c'est vraiment moche de vouloir à tout prix faire rentrer les films dans des petites boîtes avec des petites étiquettes et de s'écrier à tout va "Ah non pas là, ce n'est pas sa place"

    Je trouve ça drôle que tu dises ça ^^
     
  9. Fun Culture Pop

    Fun Culture Pop
    Expand Collapse

    Blockbuster américain : sur les critères de son succès français, on peut le dire. Sur les critères de son énorme bide aux USA, on ne peut pas le dire.

    Film de commande : effectivement.

    Film avec de gros moyens : avec 15 millions de dollars, c'est une production "moyenne" aux Etats-Unis. Une comédie romantique produite par un studio d'Hollywood dépasse souvent les 20 ou 30 millions de dollars de budget.

    Film de genre : film qui répond à des règles précises.
    Et qu'est-ce que Drive sinon un "film de braquage" ? Le scénario du film répond à toutes les règles de ce sous-genre.

    Film d'auteur : film qui reflète la personnalité artistique du réalisateur.
    Pour avoir vu la quasi-intégralité des films de Nicolas W. Refn, je pense que Drive répond parfaitement à sa personnalité artistique.

    Film d'art et d'essai : ?uvres cinématographiques ayant un caractère de recherche ou de nouveautés dans le domaine de la création cinématographique ; ou présentant d'incontestables qualités, mais n'ayant pas obtenu l'audience qu'elles méritaient ; ou reflétant la vie de pays dont la production cinématographique est assez peu diffusée en France.
    Je pense que Drive répond à la première définition et d'ailleurs il a le label Art et Essai donné par l'AFCAE.
     
  10. IntervalB

    IntervalB
    Expand Collapse
    You're good, but we're better.

    Faut peut être pas exagérer non plus hein. Que tu ne le connaisses pas soit, c'est une chose. De là à en faire un fait avéré... On parle quand même de l'acteur principal de N'oublie jamais!
    Sans compter que Drive est loin d'être son premier film ou son premier rôle principal!
     
  11. Coco<3Corse

    Coco<3Corse
    Expand Collapse

    Je ne sais rien ou peu du cinéma, mais j'apprécie ton article et ton avis m'a intéressée. J'ai éprouvé pareils sentiments pour d'autres films, d'autres livres...
     
  12. Mademoiz'Elle'Mel

    Mademoiz'Elle'Mel
    Expand Collapse
    A chaud aux fesses

    Je suis pratiquement à 100% d'accord avec cet article, j'en parlai justement avec un ami totalement adepte du film il y'a une semaine, et le débat avait une saveur explosive ;)

    Cela dit on s'est mis d'accord sur le fait, que tout ce qui rendait ce film beau (les plans, la musiques etc...) étaient ce qui faisait ce film justement...parce que l'histoire voila quoi... les dialogues voila quoi... rien de très philosophique...caprès c'est une affaire de goût.

    Moi c'est exactement la même chose, je n'ai pas regretté de payer ma place de cinéma, j'ai apprécié le moment mais je n'en suis pas ressortie avec un sentiment aussi fort que beaucoup de spectateurs... Ce film ne m'a laissé aucune "trace" comme l'ont fait d'autres. En gros, ce film est beau mais n'a pas de fond selon moi. Tout est du deja vu. Je n'ai pas été émue une seule fois. Pourtant ma sensibilité est facile. J'ai aimé les passages musicaux et les plans mais pas d'émotion particulière non plus, juste du "beau".

    Alors j'ai tout simplement pas recommandé ce film, quand on me demandait si ca valait le coup je répondais: moi je n'ai pas regretté mais t'inquietes si tu vas pas le voir, t'auras pas louper LE film comme certains prétendent.

    L'acteur principal est juste une mode, son jeu ne m'a pas transpercée, dans ce film il est "bon", il a du talent oui mais pas émouvant du tout bizarrement alors que son rôle semble vouloir produire ce sentiment.

    Contente d'avoir lu cet article dans tous les cas, je l'enverrai a mon ami accro pour lui faire comprendre que je ne suis pas "un cas".
     
Chargement...