Pourquoi les avocats défendent-ils des « monstres » ?

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Mathilde Trg, le 1 août 2018.

  1. Oceane

    Oceane
    Expand Collapse
    Membre de l'équipe

    #1 Oceane, 1 août 2018
    Dernière édition: 1 août 2018
    ----- Publicité -----
  2. EmmanuelleMerteuil

    EmmanuelleMerteuil
    Expand Collapse

    Mon avis ? Et bien j'en ai salement marre qu'on mette tous les avocats dans un unique panier de "gros connards friqués qui défendent des monstres et mentent comme des arracheurs de dents"... ! (attention, je sais que ce n'est pas du tout ce que dis l'article ni la vidéo présentée, c'est plutôt ce pense l'opinion publique...)
    On ne fait pas tous du pénal (bah oui quoi, le Droit c'est pas QUE les assises hein, c'est sympa d'oublier tous les autres...) oui il y a pas mal de gens honnêtes parmi nous (y a cons, comme partout), non on ne gagne pas tous bien (voire juste correctement) notre vie, oui on fait un peu comme on peut avec des clients qu'on a pas toujours choisis et qui ne se gênent pas pour nous mentir... (à ce sujet, Maître Eolas avait écrit un article fort intéressant)
    Je suis la première à dire que non, je ne voudrais pas défendre un criminel ni même toucher à des affaires pénales, que c'est trop dur pour moi, mais je n'irais pas accabler les confrères et consoeurs qui défendent des accusés, il faut des gens pour le faire.
    Merci au passage de m'avoir fait découvrir la chaîne Angle Droit, que j'irai regarder plus tard (quand les urgences clients se seront calmées... :P)
     
    7Tangerine6, Mitzy, Kounette et 12 autres ont BigUpé ce message.
  3. candyclown

    candyclown
    Expand Collapse

    Vidéo très intéressante. Bravo! ça remet beaucoup de choses en place, je la montrerai à des connaissances...
     
    Locke, Oceane et EmmanuelleMerteuil ont BigUpé ce message.
  4. Valentina-

    Valentina-
    Expand Collapse
    La gosse chiante qui demande toujours "Pourquoi ?"

    Bonne vidéo !

    Dans la même ligne je vais ajouter :

    Je comprends que le terme de "monstre" soit utilisé quand les actes sont horribles et semblent au-delà de l'imaginaire :ko: je veux juste dire qu'il ne faut pas perdre de vue que :

    Effectivement, les "monstres" font partie de la race humaine.
    Les qualifier de monstres en fait, c'est nier les facteurs qui ont mené à leur acte.
    On n'excuse pas un crime, comme tu le dis, mais l'expliquer peut parfois se révéler très pertinent (comme il est dit : un environnement toxique et agressif, une maladie mentale, un contexte très difficile et pas ordinaire,... je pense qu'il y a toujours une explication, même si on ne la voit pas encore).
    Les lois et les sanctions peuvent permettre un certain contrôle, mais cerner le problème à sa source permet de prévenir les potentiels futurs problèmes similaires, donc peut-être, un jour, de ne plus les voir se produire !

    S'arrêter à "ce sont des monstres" est presque dangereux dans certains cas où étudier les facteurs se révélerait très justifiable ! (sinon comme par hasard, il y a soudainement eu une vague de monstres out of nowhere chez les nazis)

    Voilà c'est mon avis pour le moment, sinon j'avais vu le reportage sur la 2 sur Patrick Dils, "Je voulais juste rentrer chez moi", et un débat sur la 5 qui montraient bien que l'accusation pouvait mener à des aveux chez un accusé innocent pour différentes raisons comme la pression, l'autorité ou autre ! C'est dommage que le sujet n'ait pas été abordé.

    Ce qui est terrible c'est que l'image de criminels des "accusés à tort" restera probablement sur eux :erf: (imaginez être accusé de pédophilie, un doute pourra toujours persister chez des gens)
     
    #4 Valentina-, 1 août 2018
    Dernière édition: 1 août 2018
    7Tangerine6, Pommedapigranny, Mitzy et 13 autres ont BigUpé ce message.
  5. skippy01

    skippy01
    Expand Collapse
    C'est quand même paradoxal que l'organe qui symbolise la virilité soit aussi le plus fragile.

    Les réseaux sociaux nous ont manifestement ramenés à l'ère où le peuple condamnait lui-même des boucs-émissaires sans procès équitable. Et la perte de confiance envers tout ce qui représente l'autorité n'arrange rien. Ce qui me fait peur dans tout ça est que le gouvernement soit pris d'un élan de démagogie cynique et décide de rendre la justice conforme à la vindicte populaire.
     
    7Tangerine6, Mitzy, Auburn et 7 autres ont BigUpé ce message.
  6. EmmanuelleMerteuil

    EmmanuelleMerteuil
    Expand Collapse

    @Valentina- J'ai coutume de dire que ces gens accusés à tort de choses ignobles ont "le sceau de l'infamie gravé sur le front pour le restant de leurs jours" (notamment dans le cas de la pédophilie, et c'est arrivé à un de mes salariés de se retrouver embarqué dans une telle histoire alors qu'il n'avait rien fait...) :sad: Et je suis totalement d'accord : penser systématiquement en termes de "monstre" et de "cinglé" (même si y a un truc qui tourne pas vraiment rond pour commettre certains actes...) c'est faire l'impasse sur la prévention et même se résigner à une certaine fatalité... (alors qu'on peut empêcher une partie des gens de "mal tourner" et de devenir des criminel).
    @skippy01 je ne sais plus dans quel article j'avais lu cette citation, mais un journaliste disait, en gros : "les réseaux sociaux ont permis de donner la parole à des gens qui n'en avaient pas. Evitons qu'ils nous emmènent dans un monde où le moins dangereux serait de redevenir silencieux"...
     
    7Tangerine6, Mitzy, -June- et 4 autres ont BigUpé ce message.
  7. 123pourquoi

    123pourquoi
    Expand Collapse

    Aucune personne n'est coupable avant d'avoir été jugée. Ce serait cool de le garder a l'esprit. Et tout le monde a le droit d'être défendu, car c'est COMME CA qu'on évite au maximum de foutre des innocents en prison.
     
    Mitzy, Kounette, Tamiat et 10 autres ont BigUpé ce message.
  8. Aleynia

    Aleynia
    Expand Collapse
    La vie, naturellement, est une vallée de larmes; elle est aussi une vallée de roses.C'est indiscernable.C'est une fête et c'est un désastre.

    J'avais discuté avec une avocate pénaliste qui défendait parfois des violeurs ou des meurtriers.
    Pour elle ce n'était pas les défendre en plaidant qu'ils n'étaient pas coupables, elle les encourageait d'ailleurs à assumer leurs actes et non pas les nier, c'était veiller à ce qu'ils soient jugés et reçoivent la peine la plus juste possible eu égard au crime/délit commis. Pour elle c'était ça son devoir d'avocate.
     
    zazouyeah, 7Tangerine6, Phoenix- et 29 autres ont BigUpé ce message.
  9. Ursinae

    Ursinae
    Expand Collapse
    "A quoi ça sert le pouvoir si c'est pour ne pas en abuser ?" Coluche

    Ben si, imaginons que j'ai volé un œuf ou un boeuf, je suis coupable de l'avoir fait. Après je serai reconnue coupable ou non selon les juges, mais il n'empêche que j'aurais été coupable (ou responsable :P ?). En attendant je suis présumé innocent, même si je ne le suis pas en réalité.
     
    VeganFox, ChansonMuette et Thinocephale ont BigUpé ce message.
  10. La Simili-Tortue

    La Simili-Tortue
    Expand Collapse
    Anciennement LittleDeerLady ;)

    Vidéo très intéressante, qui montre bien les dangers d'une justice populaire. Si ça vous intéresse, voici un documentaire sur le procès qui a suivi les attentats de Madrid et leur couverture médiatique, et qui montre bien qu'être pointé du doigt ne signifie pas être coupable...
     
    Mitzy a BigUpé ce message
  11. Mannose

    Mannose
    Expand Collapse

    "Défendre, ce n'est pas pardonner. C'est comprendre comment un être humain est capable d'arriver à un point de non retour." Jacques Verges
    Le travail de ces avocats pénalistes est passionnant et intriguant ! Dommage qu'aujourd'hui, avec notamment la folie des réseaux sociaux, ils soient catégorisés comme des humains sans coeur ou cautionnant les faits qu'ils doivent "défendre".
     
    -June-, EmmanuelleMerteuil, Llyx et 2 autres ont BigUpé ce message.