Pourquoi les faits divers nous fascinent tant

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Emilie Laystary, le 19 mai 2011.

  1. Emilie Laystary

    Emilie Laystary
    Expand Collapse
    Journaliste indépendante (VICE magazine, madmoiZelle, RTL, 90bpm, Slate, les Inrocks, Technikart)

  2. Cassy Dee

    Cassy Dee
    Expand Collapse
    Soudainement optimiste

    Oh mon dieu ! L'histoire du pommeau de vitesse a faillit de me faire rendre mes chocapic. Nan mais il y'a un moment où ce mec s'est dit "tiens et si je me mettais un pommeau de vitesse dans les fesses. Maiwiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !"

    Qui c'est qui va passer à l'automatique maintenant ?!
     
  3. Charuru

    Charuru
    Expand Collapse
    A une dinde rôtie

    merci beaucoup pour cet article, très intéressant et bien écrit.

    Le facteur de proximité, je connaissance vu que j'ai été étudiante en psycho mais c'est toujours bien de se le rappeler.

    J'avoue comme d'autres avoir un certain attrait pour les faits divers mais sans plus. C'est clair que je serai attentive au jt mais je n'irai pas acheter un journal juste pour ça.
     
  4. DolceVita

    DolceVita
    Expand Collapse
    home sweet home

    Ahah cet article est pour moi ... J'suis une vraie fan de faits-divers et je m'en cache pas ! J'adore "Faites entrez l'accusé", je lis les pages faits-divers de Yahoo et du Parisien, et j'adore suivre les histoires sordides type Xavier Dupont De Ligonnès.

    Je suis aussi une fan de romans policier, et plus ils sont macabres et plus je kiffe !
    Ça dénote un problème psychologique d'après vous ?!
     
  5. Breathe.Me

    Breathe.Me
    Expand Collapse
    Blogueuz Mode.

    J'ai commencé à regarder les infos à partir de la quatrième (je ne regardais jamais avant), et je regardait juste vite fait donc jusque là ça allait puis après j'étais trop crevée au lycée pour regarder les infos. Et là je regarde plus du tout, parce que cet été m'a vraiment horrifié, avec tous les meurtres, viols, massacres etc, j'ai fais une genre de dépression, je pouvais plus dormir, j'avais peur quand je sortais, et même quand je sortais pas. Je m'arrêtais de vivre quoi.

    D'ailleurs, cette peur est toujours là aujourd'hui et je pense vraiment à aller voir un psy pour qu'il m'aide parce que rien qu'aller chercher le pain au bout de la rue me fout la frousse, c'est pas possible de vivre comme ça.

    Sinon, je prends les journaux juste pour aider le mec qui les distribuent, je les parcourent vite fait mais c'est tout. (Et en principe dans le 20Minutes y'a pas de faits d'hiver qui font peur).
     
  6. Moh

    Moh
    Expand Collapse
    Cumberbitch, whovian, potterhead, fannibal, etc.

    ET bien moi je ne suis pas du tout intéressée par les faits divers. La presse à scandale, ce genre de chose, ça me donne envie de vomir. C'est du pur voyeurisme malsain. Mais je sais aussi que c'est dans la nature de l'Homme de se repaître du malheur des autres.

    Je ne lis pas les faits divers, Je ne me tiens pas au courant des informations (de toute façon même sans les lire/regarder, elles parviennent jusqu'à moi)

    Je me met peut-être des ?illères, mais, à chaque fois que je regarde les news, ce n'est que tristesse et désolation. Alors, non DSK ou l'affaire de la famille de Nantes ne m?intéressent pas. Je n'ai pas besoin de ça, l'être humain m'énerve déjà assez (quoi misanthrope?)
     
  7. DolceVita

    DolceVita
    Expand Collapse
    home sweet home

    Pour moi c'est tout l'inverse. J'ai jamais eu peur de me balader seule la nuit, et de lire ce genre d'histoires ne me met pas mal à l'aise, ça me "prépare" juste pour des histoires pires encore... L'homme est un loup pour l'Homme, c'est bien connu.

    Breathe.Me, je te conseille les sports de combat, genre boxe ou jujistu. Pour ma part ça m'a vraiment donné confiance en moi, en mes capacités physiques.
     
  8. DolceVita

    DolceVita
    Expand Collapse
    home sweet home

    Le cerveau humain est une énigme, et les déviances psychotiques encore plus.
     
  9. Breathe.Me

    Breathe.Me
    Expand Collapse
    Blogueuz Mode.

    Moi ça me défoule, mais ne me donne pas plus confiance en moi. :sad:
    Genre, j'adorerai faire du vélo, où du jogging avec mon chien mais j'suis trop flippée pour le faire. Mais merci du conseil ;)

    Et je suis également d'accord avec les autres Madz : Pour moi tout ça c'est du voyeurisme pur et dur, et je ne supporte pas ça. J'ai commencé à regarder les infos juste pour avoir quelque chose à dire quand les gens en parlaient, parce que sinon tu te sent très seule où les gens te prennent pour une conne inintéressante. Et finalement, d'une part je comprends rien aux infos, ahah, et d'une autre, ça ne m'a pas donné plus de choses à dire.
     
  10. Lili_Mauve

    Lili_Mauve
    Expand Collapse
    Si tu savais...

    Je reconnais que je me situe un peu entre les deux...

    Le voyeurisme me dégoûte, jamais je ne foutrais un centime dans la presse people et j'ai un peu tendance à mépriser les gens qui vivent par procuration (même si mépriser est un mot un peu fort, je puis comprendre qu'on ait pas une vie trépidante et donc qu'on se passionne pour celle des autres). Par ailleurs rien ne m'agace plus que les attroupements qui se forment dans la rue lorsqu'un accident ou autre qui sort un peu de l'ordinaire a lieu : c'est souvent du voyeurisme couplé d'un profond irrespect pour les victimes, et à chaque fois ça m'énerve à un point !

    MAIS je reconnais qu'il m'arrive de jubiler devant "Faites entrer l'accusé" ou de me délecter de petits détails un peu glauques lorsque je lis des faits de ce type. J'ai même failli acheter le livre du spécialiste des tueurs en série l'autre jour à la fnac, mais je l'ai reposé vu que j'avais honte de passer à la caisse avec ça. Comme l'a dit une autre Madz, ce qui me passionne surtout c'est la question du "pourquoi ? comment tout ça a pu arriver ?".

    Bref, j'ai un goût un peu coupable pour ce genre de choses, un goût que je n'assume pas complètement parce que ça contredit quelque peu mes grands principes (faites c'que j'dis, pas c'que j'fais :small:)

    En tout cas, merci pour cet article instructif !

    Et Breathe.Me, ce que tu traverses n'a pas l'air simple, alors je te souhaite bon courage :fleur:
     
  11. Tardigrade

    Tardigrade
    Expand Collapse
    Georges Hautecour.

    La presse people, les magazines féminins et les faits divers sont en général de même ordre : je n'en lis pas, et je ne suis pas prête à verser un centime là-dedans. C'est peut-être dû au fait que je sois étudiante. Peu de possibilités de sortie dans ma ville (d'autant qu'elle a régulièrement des règlements de compte / braquages / joyeusetés), pas envie de payer pour lire la vie des autres en sachant que dans un espace clos comme un lycée il se passe toujours bien des choses.

    Ca, c'est pour la presse écrite. Sur internet, je me renseigne uniquement sur les sujets intéressants. Quand à la télévision ... Je ne pense pas à l'allumer.
     
  12. GrandeMarine

    GrandeMarine
    Expand Collapse
    se roule dans un champs de coquelicots

    Article super intéressant et vraiment très bien écris!!sinon j'avoue lire tout les nouveaux détectives dès que je me retrouve chez mes grands parents..
     
Chargement...