Pourquoi les humoristes ne sont plus drôles ?

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Ophelie, le 19 février 2012.

  1. Ophelie

    Ophelie
    Expand Collapse
    Monarchiste au crépuscule

  2. Franadelica

    Franadelica
    Expand Collapse
    Brenda Lee Wonderful

    C'est tellement ça que je n'ai rien à ajouter. Parfaitement bien dit et expliqué. J'irai juste plus loin en dénonçant également la tiédeur actuelle des guignols qui sombre de plus en plus dans le consensus actuel. Ils ne me font plus rire non plus.
     
  3. tomiko

    tomiko
    Expand Collapse
    Si tu savais...

    personnellement c'est avec les séries humoristiques et les films comiques que j'ai beaucoup de mal :x
    quand mes amis regardent avec moi scène de ménage, kamelott, des comédie américaines,... ils sont mort de rire et se retournent vers moi l'air de dire "ah mais trop drôle cette vanne, non?" c'est à peine si j'ai un sourire au lèvre la plupart du temps car je ne trouve pas ça drôle... :x j'ai l'impression d'être en décalage complet par rapport au gens...

    je ne regarde même plus les spectacles d'humoristes car à part quelque uns j'ai juste l'impression de regarder un type échevelé qui fait le pitre en essayant de faire rire sans y arriver en utilisant des jeux d'esprits pourris...
     
  4. Tracy Jacks

    Tracy Jacks
    Expand Collapse
    suckcess

    Très très bien écrit, cet article.
     
  5. Theaceae

    Theaceae
    Expand Collapse

    Ou comment mettre en très beaux mots ce que je me dis depuis le 2e spectacle de Gad Elmaleh et l'avènement d'Arthur en tant qu'"humoriste".

    :worthy: Ophélie !!!
     
  6. Chaki8

    Chaki8
    Expand Collapse
    Free du frifri 

    Je voulais juste souligner un truc. Quand tu parles d'Hara Kiri et du "oh la la on pourrait plus faire ça aujourd'hui", il faut quand même se rappeler qu'à l'époque non plus on ne pouvait pas faire ça! Hara Kiri s'est fait interdire et censurer des dizaines de fois, mais Choron, Cavanna et les autres se sont battus pour le faire exister. C'était irrévérencieux, "bête et méchant" mais la France avait besoin de ça à se moment là et d'être réveillée. D'ailleurs le point d'orgue de ses années 60 n'est il pas Mai 68?
    Je crois juste qu'aujourd'hui peu de gens osent mettre leur couilles sur la table pour remuer un peu les autres. Qu'il est bien plus facile de faire rire en racontant une journée chez Ikea, qu'en mettant le doigt sur de vrais problèmes. Parce que je ne pense pas que des mecs comme Guillon ou Alévêque seront ceux qui feront la révolution, juste parce qu'ils disent que Sarkozy est un con.

    Après même si l'humour reste subjectif, je crois que quand quelque chose est vraiment drôle, le rire est universel... Je ne connais personne qui n'a pas rit devant "Le père noel est une ordure"... Enfin, si c'est le cas présentez vous!

    EDIT > Bon bah les madz qui n'ont pas aimé "le père noel est une ordure" ravie de vous rencontrer! Ça me fait tout drôle, c'est la première fois :) Ça ne nous empêchera pas de nous entendre j'espère !
    Le plus important étant quand même de rire de toutes façons, on a trop de raisons d'être emmerdés dans cette vie, alors il vaut mieux en rire, le plus souvent possible.:happy:
     
  7. Bonesfree

    Bonesfree
    Expand Collapse
    I <3 zombies

    Je me retrouve totalement dans cet article.
    En général, quand je dis que je n'aime ni Elmaleh, ni Semoun, on me dit que je n'ai pas d'humour.
    Mais j'en ai ! J'aimme aussi bien Guillon que Jean-Luc Lemoine ou encore si on veut du couillon Baffie ou Dubosc.
    Alors en général, je passe pour une grosse beauf quand je dis ce que j'aime, mais pour ma part, je trouve qu'un Dubosc part vraiment dans un délire et raconte autre chose que la vraie vie dont on s'en fout et un Baffie, il a le don de foutre la honte à tout ce qui passe.
    C'est sur que l'argument des gens pour trouver un truc drôle c'est de dire : " Han mais c'est trop vrai".
    Si il n'y a pas de rapport avec l'actualité je trouve ça un chouia triste perso.
     
  8. Black Mamba

    Black Mamba
    Expand Collapse
    Meurs, pourriture communiste.

    Je n'ai jamais compris Kev Adams, ce type n'est pas drôle. Et j'ai également beaucoup de mal avec toute cette nouvelle génération de pseudos humoristes.

    Il est bien loin le temps merveilleux des Inconnus ou des Nuls..
     
  9. Cécile on the road

    Cécile on the road
    Expand Collapse
    Gentille, des fois

    C'est un article très bien écrit, mais j'apprécie assez peu le ton du type "nous autres français, on est tous des moutons, on rit tous aux mêmes trucs consensuels etc".

    Qu'y a-t-il de mal à rire à l'humour "simple" ? Scènes de ménages fait un paquet d'audience, ça veut pas dire systématiquement que c'est mauvais et que les gens qui regardent n'ont pas de couilles, pas d'opinion, pas d'esprit critique. Pareil pour intouchables. Ca fait rire. C'est pas le but de l'humour ? J'ADORE Desproges, et Coluche, tout particulièrement, et je comprends bien qu'on manque de comiques "intelligents". Sauf qu'en dehors des guignols, les comiques "intelligents" du moment sont tous engagés politiquement, ou presque. Et ça me gonfle.

    Mais je me bidonne furieusement devant un sketch de Bigard ou devant un sketch du blond de Gad Elmaleh. Ca va de pair avec l'évolution de la société, les gens ont besoin d'autres choses, et en ce moment j'aurais tendance à penser qu'ils ont besoin qu'on tourne leur quotidien en dérision, parce que le quotidien en question il est pas toujours facile.

    Et l'effet "c'était mieux avant"... bof ^^
     
  10. Beck

    Beck
    Expand Collapse
    Ace de trèfle

    :hello:
    C'est peut-être parce que je n'ai pas grandi avec (je ne l'ai vu pour la première fois que cette année) mais je n'ai pas ri une seule fois, tout au plus esquissé un sourire, il y a même des moments où j'ai eu envie de zapper. Et pourtant je ne suis pas dépourvue d'humour ! C'est juste que cet humour-là ne me touche absolument pas... comme celui des humoristes "new-gen" dont parle l'article, d'ailleurs.
     
  11. poum02

    poum02
    Expand Collapse
    Trop de boulot

    Je trouve que l'exemple de Kev Adams est très mauvais car beaucoup s'entendront sur le fait qu'il n'est pas drôle, mais vraiment PAS DROLE.
    De là à dire que le stand up c'est bof, un truc de masse qui n'est que platitude, je ne suis pas d'accord. Si on regarde le Jamel Comedy Club, là encore ça parle de quotidien, mais en bien plus corrosif, il y en des très drôle, d'autres à l'humour noir, des mauvais aussi.. Mais si on regarde la fiction que les 1ers ont fait "Inside Jamel Comedy Club", c'est très très drôle, ils st capable de sortir du stand up et prouve que ce sont de bons humouristes.

    Je trouve qu'ils ont su renouveler le genre ce qu'une grande partie de leur génération n'a pas fait. Ils parlent de quotidien mais se frottent à la pauvreté, le racisme, l'intégration, le chômage, les origines, etc.

    (ah oui et j'ai pas aimé le père noël est une ordure, cette troupe ne me fait pas trop rire)
     
  12. Dies Irae

    Dies Irae
    Expand Collapse

    Tout ça est très vrai. Mais plus que le contenu, c'est la forme qui me gêne et m'agace dans le stand-up. Tous les "vous avez déjà remarqué que... ?", "vous savez, quand on...", "je sais pas si vous avez déjà... mais ...", les mêmes intonations, les mêmes gestuelles, les mêmes mimiques, TOUT se ressemble chez les humoristes "nouvelle génération". Les sujets abordés, c'est en supplément, je crois que l'un d'eux proposerait un thème novateur que je serais tout autant agacée tellement la forme reste similaire en tous points.

    C'est pour ça qu'Astier me fait rire.
    Non seulement il parle de Bach sur scène (c'est quand même autrement plus osé que parler une énième fois des différences hommes/femmes et du fait de monter un meuble IKEA), mais il joue, il incarne un personnage, il ne cherche pas à créer une petite connivence avec le public (façon de faire que je trouve tellement démago). Je trouve que son travail a beaucoup plus d'envergure et d'ambition.
     
Chargement...