Pourquoi les séries vont détrôner les films

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Lady Dylan, le 5 juin 2012.

  1. Lady Dylan

    Lady Dylan
    Expand Collapse
    Hazel Tellington

  2. Pew__

    Pew__
    Expand Collapse
    Soudainement optimiste

    Série = nouvelle drogue, les mangas aussi d'ailleurs.

    Avec mon amoureux nous avons une liste de pas moins de 60 séries (en cours, finies, abandonnées, pas encore regardées...) et il est vrai que dès qu'un film se termine on se matte tout de suite derrière un petit How I Met par exemple...

    C'est du "fast visualising" si on peut dire :ko:

    [spoil] miam la fin de la saison 2 de GOT !! <3 [/spoil]
     
  3. Nemoauditur

    Nemoauditur
    Expand Collapse
    Advienne que pourra

    Il faut dire que certains scénaristes sont supers bons pour nous rendre accro aux séries ... Et quand on commence on aime avoir la fin, même si la qualité se dégrade (hello Shonda ! ).
    Et qu'un film, le plus souvent quand il a une suite, c'est un peu (beaucoup) moins bien.


    Fan de Sherlock powaaaa
    Benedict I love you <3
     
  4. marnie_aka_tcheshu

    marnie_aka_tcheshu
    Expand Collapse
    Pouet.

    Que la première personne à ne pas être accro à une série me jette la première pierre (ou télé, ou un DVD, jetez ce que vous voulez).

    Le phénomène de la série s'est vraiment étendu ces dernières années. Un truc de dingue. Je me souviens encore quand j'étais en 4è, je regardais la trilogie du samedi sur M6 avec True Calling (tu me manques). C'est vers cette époque là que ça a fait boom.
    Comme Lady Dylan l'a dit, ben maintenant, les budgets réservés aux projets séries sont presque les mêmes que ceux réservés aux films. Et puis aussi, les séries ont l'avantage de pouvoir faire durer un suspens insupportable et donc de fidéliser les gens qui regardent (je ne trouve plus le mot exact qui évite cette périphrase).

    Longue vie aux séries qui nous permettent de prendre du plaisir n'importe quaaand ! :jv:
     
  5. DrowningLorelei

    DrowningLorelei
    Expand Collapse
    The pain I feel now is the happiness I had before. That's the deal.

    Tout à fait d'accord avec l'article !
    L'avantage des séries aussi, c'est qu'elles demandent moins d'engagement, de concentration. Si je regarde un film (en général pas un gros navet pourri devant lequel tu perds des neurones) ça me demande plus "d'efforts". Et c'est vrai qu'à la fin de la journée, deux episodes de HIMYM ça fait la transition vers le dodo tout en douceur.
    Après, la longueur est un atout aussi ! Je n'ai pas forcément les deux heures que dure un film devant moi et comme les séries ont des formats vraiment modulables (d'à peine 20 minutes à 1H30) selon mon temps je peux loisirer tranquillement ! (même si souvent, je regarde pour plus de deux heures si j'en ai l'occasion, je l'avoue)
    Et j'aime aussi les séries qui adaptent des livres pour le nombre de détails, le développement des personnages.

    par contre pitié ! arrêtez d'employer l'expression "quelque chose 2.0. ça m sort par les trous de nez !! (image poétique du jour)

    article sympa en tout cas !
     
  6. tequiladrenaline

    tequiladrenaline
    Expand Collapse

    Il est certain que les séries ne sont absolument plus un sous genre du cinéma !!! D'ailleurs mon grand kiffe serait d'en voir certaines sur grand écran ! Ne serait ce pas génial de pouvoir faire un marathon ciné pour des épisodes de Game of Thrones ? Ou même Spartacus sur grand écran !
     
  7. Cecile95

    Cecile95
    Expand Collapse
    Musique Addict

    Sherlock c'est de la bombe beybey!
    J'ai dévoré 5 bouquins de sir Arhtur Conan Doyle parce que la série, tout en restant fidèle à la véritable image de notre cher détective, a réussi à lui donner un coup de neuf, une véritable bouffée d'air frais!

    Sinon, j'ai découvert une application sur smartphone il y a quelques mois qui permet de savoir quand mes séries (environ une vingtaine!) passent sur la tv british (Doctor Who love love coeur <3) et la tv des Statèèèès, alors c'est sûr, je suis totalement accro. Le pire, c'est de commencer une série et de se rendre compte qu'il y a 7 saisons avec des épisodes au format 40 minutes (kikoo Supernatural) ou de laisser passer une saison entière et de consacrer une semaine de ses vacances/de son stage à la regarder avec un filet de bave (hello Game of Thrones) :miam:

    Enfin ça me rassure ce genre d'articles et de commentaires, je me dis que je ne suis pas toute seule à être totalement mordue de séries. Mais ça risque d'être plus difficile à quitter que la clope ou que facebook! :bave:
     
  8. Notmydivisionbitch

    Notmydivisionbitch
    Expand Collapse
    YOLO

    SHERLOCK C EST LA VIIIIIIE!!!!:free:
    Les séries c'est mieux qu'un film, ça dure plus longtemps, on peut se faire des copines dans les différents fandom, et on peut ne pas se lasser au bout de 403 saisons et on peut tout recommencer quand on est tristes ou malades, ou parce qu'on a envie.:danser:
     
  9. Améline

    Améline
    Expand Collapse

    Mais tout à fait! Ce qui m'ennuie dans les séries c'est que j'ai l'impression que ça ne finit jamais!
    Je finis toujours par lacher l'affaire et du coup je ne connais jamais le fin mot de l'histoire c'est frustrant...Et puis je n'aime pas cette sensation "d'addiction", qu'est ce qui va se passer ? vite je vais regarder l'épisode suivant..

    Un film c'est un bon moment, on connait la fin au bout de 2h sans devoir se taper les mêmes personnages durant des mois!

    Bref je ne comprends pas cette addiction aux séries même si parfois j'aimerais bien parce que j'ai l'impression d'être un peu à l'ouest :shifty:
     
  10. Gioanna

    Gioanna
    Expand Collapse
    Dragibussophile

    superbe article ! je suis d'accord, les séries c'est l'opium de notre génération !

    Et c'est vrai que ce format se prête mieux aux adaptations de livres (les gros romans, type saga et autres, très riches) et limite j'en viens à me demander si Harry Potter n'aurait pas été mieux adapté en format série par exemple, pck on a bcp reproché aux films de perdre l'essentiel du livre en voulant résumer en 2h. Puis mm pr le SDA, les films de 3h c'est méga long et lourd qd mm, alors qu'avec un épisode d'1h, c'est plus facile à regarder je trouve et on peut choisir de s'enfiler la suite ou pas d'ailleurs^^

    je suis curieuse de voir l'évolution des séries par rapport au cinéma, car même si on parle ds l'article des acteurs qui passent de l'un à l'autre, il en est de même avec les producteurs et les réalisateurs (Spielberg par exemple). Je pense que les 2 vont vmt se lier. Ca serait cool des prix à Cannes pr les séries aussi lol
     
  11. Gioanna

    Gioanna
    Expand Collapse
    Dragibussophile


    Je pense que ça dépend tt simplement des personnes ^^ tt le monde n'attend pas la même chose en regardant un film ou une série, ou même en lisant un livre. Dans les 3 je cherche la même chose, me plonger dans l'univers et j'adore m'identifier aux personnages (tomber amoureuse de certains hihi), et parfois justement j'ai ce sentiment de frustration avec les films "oh merde c'est déjà fini", sentiment que je retrouve à la fin d'un épisode, mais comme il y a la suite ca va mieux ! ça me fait la mm chose avec les bouquins, j'ai dévoré HP ou True blood pr ces mêmes raisons.
    Après c'est vrai que certaines séries s'essouflent avec le temps, Grey's Anatomy par exemple (je ne sais pas ce qu'en pense les fans) ms le finale de la saison 7 était le plus nul que j'ai vu et la nouvelle saison est nulle aussi (Meredith et Shepperd me gaaaaaaaaaaaavent), bref j'arrête, par contre j'ai adoré le finale de la série de Desperate Housewives, ca rendait vmt hommage à la série, et quand ça s'est fini j'étais contente, pas de frustration, une belle fin quoi ^^

    Dc comme tout, le cinéma est un art, les séries aussi je pense (j'aimerais bien que ça soit reconnu comme le 8eme art ^^), et chacun aborde ça d'une manière différente !
     
  12. ambre94

    ambre94
    Expand Collapse
    De Tennantisée à Cumberbatched...

    Justement, c'est ce que j'aime dans les séries, restez longtemps avec les mêmes perso, vraiment les connaître comme si c'était des amis d'enfance.
    Et je dois être légèrement maso, mais quand tu arrives à une fin de saison avec un cliff vraiment atroce, c'est juste génial, tu pars en hypothèses pendant des mois et quand tu as enfin la solution, c'est un sentiment de délivrance assez génial ^^

    (Mais ça n'empêche que j'aimerais bien avoir la S3 de Sherlock demain... Moffat, si tu passes par là...)
     
Chargement...