Pourquoi nous sommes parfois des malades imaginaires

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Justine_, le 21 février 2017.

  1. Justine_

    Justine_
    Expand Collapse
    En hibernation
    Membre de l'équipe

  2. Kyubey

    Kyubey
    Expand Collapse
    Féminazgûl Not by the hand of a man will she fall

    Roh j'en ai marre de cet exemple de l'avion et de la voiture :non:

    Oui il y a moins de chance d'avoir un accident de voiture que de se crasher en avion mais il y a plus de chance de survivre à un accident de voiture qu'à un crash d'avion.
     
    Moonshade et Lowell ont BigUpé.
  3. zazouyeah

    zazouyeah
    Expand Collapse

    @Kyubey : Bah oui mais même en comptant seulement les morts et pas les accidents l'argument est valide : tu as toujours bien plus de chances de mourir en voiture (selon les estimations, 1 chance sur 45000) qu'en avion (1 sur 5 million). Sans compter que tu prends sans doute beaucoup plus la voiture que l'avion.
    C'est juste que les très rares fois où un avion se crashe, beaucoup de gens meurent en une fois, donc c'est relayé par les médias et ça impressionne, tandis que les dizaines de milliers de morts (je n'exagère pas, c'est le chiffre pour les USA) par an sur les routes, on ne prend même plus la peine de les citer.
     
Chargement...