Pourquoi triche-t-on aux examens ? - Les madmoiZelles témoignent

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Lea Bucci, le 10 juin 2015.

  1. Lea Bucci

    Lea Bucci
    Expand Collapse

  2. naelia

    naelia
    Expand Collapse
    Be a rainbow, not a shadow!

    Je ne suis pas une tricheuse. Allez, je me rappelle avoir regardé sur mon voisin pour connaître le symbole du moteur en physique et il m'est arrivé l'une ou l'autre fois d'écrire une formule d'intégrale sur un crayon, histoire de me rassurer... J'étais bien trop trouillarde que pour tricher et je crois que j'ai une honnêteté profondément ancrée en moi... Je suis incapable de frauder dans le bus (c'est handicapant, il m'est arrivé de faire 7km à pied car je n'avais pas de monnaie).
    Sinon j'ai des connaissances qui ont triché à l'université, mais ça me paraît un peu dérisoire.. Plus on avance dans les années, plus on a des oraux et là la triche est impossible! Bref, je me dit que ceux qui ont trichés en 1ere méritent quand même leur licence :P En revanche je pense quand même que les universités devraient être plus conscientes de la triche: un copion c'était fort différent d'un smartphone avec tout le cours en pdf dessus.
     
    #2 naelia, 10 juin 2015
    Dernière édition: 3 mai 2016
    LovelyLexy et ValouSestra ont BigUpé.
  3. ValouSestra

    ValouSestra
    Expand Collapse
    Je suis toujours faimtigay.

    Considère-t-on que rentrer les formules dans sa calculette est tricher ? Non parce qu'en term S, 95% des élèves de ma classe y avaient recours, et le pourcentage monte à quasiment 100% à la fac (a)
    Le pire c'est que j'utilise cette tricherie mais que je ne regarde quasiment jamais. C'est juste là... au cas où.

    La seule fois où j'ai véritablement triché, et d'ailleurs, je trouve ça plutôt nul, c'est en DST d'histoire en seconde. Ma prof était inintéressante, elle ne calculait rien et toute la classe a triché.
    Mais encore aujourd'hui, je sais que j'aurai pu simplement relire mon cours plutôt que de tricher, surtout que j'étais tout à fait capable de réussir.

    Sinon, comme le disait une Madz dans l'article, si en exam (surtout en amphi et surtout en QCM ou schéma), je vois par hasard sur la copie de quelqu'un que je me suis gourée, je ne fais pas l'hypocrite en laissant mon erreur. Je corrige.
     
    ApoLapine et Enlia ont BigUpé.
  4. Alycm

    Alycm
    Expand Collapse
    Je suis un nuage

    Je ne suis pas une tricheuse, et je ne jugerais pas les tricheurs-euses.
    Par contre pour les sanctions en cas de triche a un examen, c'est interdiction de passer n'importe quel examen pendant 5 ans, pas uniquement les exams rattachés a l'education nationale; finis le code, le permis, les petits concours pour rentrer dans telle école ou dans telle formation... Donc c'ets bien plus grave que ca :erf: (meme si les 3 ans d'emprisonnement et l'amende, ca pique!)
     
    Allitché, ElectraHeart, Mabel. et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  5. visenya.

    visenya.
    Expand Collapse
    très stressée :halp:

    J'approuve totalement celle qui dit que tout devrait être noté en contrôle continu! Ou au moins 75% en contrôle continu et 25% en contrôle final, ce serait tellement plus logique.
    Après honnêtement, je ne me rappelle pas avoir triché. Jamais. Même en math, physique ou j'étais une vraie bille je préférais me taper des 5/6 plutôt que de tricher. J'ai horreur des tricheurs, quels que soient les raisons qui les poussent à faire ça, j'avoue que ça me dégoûte profondément quand je vois que les gens choisissent la triche, la solution de la facilité alors que d'autres bossent des heures pour apprendre, tenter d'avoir une bonne note, et au final, les tricheurs en auront des meilleures. Il n'y a aucun mérite à faire ça quoi.
    Après j'aurai pu tricher, des tas de fois, j'ai une grande trousse, les surveillants ne surveillent pas si bien que ça, mais vu que j'ai horreur de la triche, même si la solution est là, juste à côté, j'aurais bien trop peur de me faire pincer et surtout j'aurais honte de moi. Je préfère me planter en me disant que je n'avais qu'à mieux réviser plutôt que d'avoir une note non méritée.
    Après certains sont près à tout pour réussir, donc bon.
     
    Madz-Nana, doudouillitsa, Hikari78 et 2 autres ont BigUpé ce message.
  6. MookieA

    MookieA
    Expand Collapse
    HA-HA-HOLIDAY [I]yeee :headbang:[/I]

    C'est très intéressant. J'ai principalement triché au collège pour me rassurer, puis en master pour sortir la tête de l'eau.
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    Je ne regrette pas une seconde mes moments de triche et, si je devais revenir en arrière, je ferais de nouveau pareil. Je ne pense pas que notre système soit entièrement adapté (pression des notes, connaissances demandées, taille des programmes...) sans forcément savoir comment ce système pourrait évoluer...
    Sauf en cas de grosse récidive, je ne pense pas que le tricheur doive être puni trop sévèrement.. Je trouve cela assez hypocrite de s'attaquer aux personnes qui ne réussissent pas à s'adapter (sachant que ces personnes sont très nombreuses, j'ai déjà vécu des examens au lycée où il n'y avait que deux/trois personnes pour ne pas tricher sur toute une classe, tellement nous n'y arrivions pas autrement) sans essayer de s'interroger sur ce qui les a poussés à tricher...
     
    pikalovescoke, engoluob et Kaplamalin ont BigUpé ce message.
  7. nana47st

    nana47st
    Expand Collapse
    Si tu savais...

    Je ne suis pas une tricheuse. J'ai dû tricher éventuellement au collège pour des devoirs peu important, mais j'ai toujours eu cette mauvaise image de la triche. Je considère que le devoir que je produit en contrôle reflète qui je suis et dois montrer mon niveau qu'il soit bon ou médiocre, à partir du moment où l'on y intègre un élément extérieur le contenu perd de sa valeur, car ce n'est plus mon travail personnel qui est noté et donc je ne sais pas où me situer.
    De plus, pour avoir vu des gens flemmards tricher à des partiels et en avoir sorti ce sens de l'injustice, je ne veux pas passer par là.
    Pourtant, j'ai passé une année éprouvante à essayer de me convaincre que je ne travaille pas pour rien, que je vais finir cette année alors que mes notes prouvent mes lacunes. Je me suis battue toute l'année comme une forcenée et pourtant je n'y arrive toujours pas. Je commence les rattrapages la semaine prochaine, et même si je sais que je vais mettre toute mon âme dans cette dernière ligne droite, je ne serais pas satisfaite parce que je sais déjà que je suis nulle dans le domaine que j'ai choisi.
    La triche semble une alternative facile et enviable, mais elle ne m'est même pas utile pour me permettre de produire une analyse complète sur un sujet donné.
    Bref! Tout ça pour dire : je flippe pour mon futur, mais ne trichez pas ;)
     
    doudouillitsa, Hikari78 et Pseudo-Original ont BigUpé ce message.
  8. fency

    fency
    Expand Collapse
    don't throw anything away, there is no away

    @ValouSestra Je sais pas pour la fac mais il me semble que quand j'étais en Terminale, mon prof de maths nous avait encouragés à rentrer les formules dans nos calculettes parce que selon lui, les personnes qui créaient les sujets du Bac savaient que la plupart rentraient les formules et que du coup ils faisaient les sujets en fonction de ça.

    Sinon moi aussi je me sens vraiment mal à l'aise vis à vis de la triche, même si j'avoue qu'en partiels ça m'arrive de regarder sur la feuille du voisin de devant, mais c'est plus une façon de me rassurer.
    Ce qui m'a le plus fait ressentir ce sentiment d'injustice c'était en Terminale (c'est ma session souvenirs souvenirs...). Je me rappelle que ça me mettait en rage intérieure quand le prof d'histoire félicitait certains élèves en leur disant que c'était bien, qu'ils avaient des difficultés mais qu'ils faisaient des efforts alors que toi tu les avais vu tricher tout le long du DS. Ça me faisait tellement de peine pour le prof. Le pire c'est quand ils trichaient à plusieurs et que moi j'étais au milieu, essayant de me concentrer sur le devoir... :mur:
    Enfin bref, tout ça pour dire que la triche c'est pas pour moi, je trouve ça tellement injuste et irrespectueux envers ceux qui ne le font pas...
     
    doudouillitsa, ApoLapine et ValouSestra ont BigUpé ce message.
  9. ValouSestra

    ValouSestra
    Expand Collapse
    Je suis toujours faimtigay.

    C'est ce que je me disais aussi. Puis de toutes façons j'ai un prof qui disait que même si t'avais la formule mais que tu savais pas les utiliser, ça servait à rien ^^ Et sinon, idem, ça me met en rogne quand je sais que quelqu'un récolte les lauriers alors qu'ils n'ont aucun mérite.
     
    ApoLapine, adita et fency ont BigUpé ce message.
  10. Red_lady

    Red_lady
    Expand Collapse

    Ce qui serait pas mal aussi pour éviter la triche, ce serait de centrer l'éducation sur l'apprentissage et la compréhension, et non pas sur la capacité à retenir un maximum d'informations majoritairement inutiles en un minimum de temps. (D'autant plus qu'on oublie tout après de toute façon) :langue:
     
    Lis, Ecleyosia, pikalovescoke et 2 autres ont BigUpé ce message.
  11. ValouSestra

    ValouSestra
    Expand Collapse
    Je suis toujours faimtigay.

    C'est ça, et après les profs nous disent "mais c'est pas possible, vous avez rien appris l'an passé ?". Ben non, surtout qu'à la fac, c'est quasiment que du par coeur...
     
  12. Neverland90

    Neverland90
    Expand Collapse

    Au collège, j'ai dû tricher une ou deux fois, sinon j'aidais les autres à tricher, genre si quelqu'un regardait ma copie je le laissait faire.
    Maintenant je suis en fac de droit avec souvent des cours qui atteignent 100 pages words: comment retranscrire tout ça sur des antisèche ou des fausses feuilles de brouillant, à part le plan qui peut aider, les tricheurs doivent vraiment avoir une sacrée imagination:
    - tous les portables sont censés être dans le sac, s'il y en a un qui sonne sur toi même si tu ne triches pas tu auras direct un PV pour fraude.
    - certains surveillants sont vicieux ou veulent épargner une humiliation à l'élève, ils attendent que l'eleve en question termine l'epreube pour établir un PV pour fraude.

    Dans ma fac, c'est très bien surveillé, à tel point que dans certaines matières des élèves n'osent plus fixer la fenêtre de peur de passer pour un tricheur.
    Ensuite, à part les TD ou tous le monde a les mêmes épreuves dans les autres matières il y a des stratagèmes intéressant:
    - Genre 6 questions et tu dois en choisir 3, copier sur son voisin devient risqué à moins d'avoir vu les questions qu'il a choisi.
    - Les QCM: dans les études supérieures, NE COPIEZ jamais les réponses sur votre voisin: le QCM est pratique pour les tricheurs car d'un seul coup d'oeil tu situes si la croix se trouve sur oui/non. En réalité, parfois les profs ne vous le diront pas mais il est possible qu'ils aient mis au point 3 voir 5 QCM different:cretin: du coup faut aussi s'assurer que le voisin ait le même QCM qui souvent est écrit en petit caractère autant la croix du stylo ressort bien autant pour visualiser les questions bonne chance.
     
    Allitché et ValouSestra ont BigUpé.
Chargement...