Il y a une question que je voudrais poser à @QueenCamille à propos de son article. Tu dis des choses comme :
conforme selon moi aux stéréotypes d’une masculinité tout ce qu’il y a de plus artificielle.
Un tas de conneries, je vous l’accorde.
À l’évidence, la norme de l’homme plus grand dans un couple s’appuie sur des stéréotypes de genre, forgés par le patriarcat. Elle prolonge le rapport de force global de dominée à dominant.
Mais plutôt de remettre en question ce qui peut passer pour naturel
Tu sembles affirmer fortement que toute cette préférence est une résultante du patriarcat, et complètement artificielle.
Moi j'aimerais te demander : comment fais-tu la différence entre une attirance "naturelle" et une attirance "artificielle" ? Après tout, les hommes sont biologiquement, en moyenne, plus grands et plus forts, il ne me semble pas illogique que cela soit la source ou le résultat d'une sélection naturelle et sexuelle favorisant ces traits.
Existe-t-il des études démontrant que la préférence assez générale des femmes envers des partenaires plus grands est uniquement sociale et n'a pas un fondement instinctif ?
 
ça me rappelle cet article (en anglais mais y'a des images). Dans les films, les actrices et acteurs doivent parfois porter des talonnettes ou avoir recours à des effets optiques pour que la différence de taille soit "acceptable" (il est plus grand qu'elle mais "pas trop").
Je me pose une question: si un film présentait une histoire d'amour entre un homme et une femme plus grande que lui, est-ce que le film serait forcément mauvais ou l'histoire moins valable? :confused:
 
Perso la taille m'importe peu.
Un de mes amants est plus grand et clairement plus baraqué que moi, même si je fais partie des "grandes", un autre fait ma taille et est tout fin, c'est trop cool, je peut passer mes bras tout autour de sa taille.

Mais beaucoup de choses m'importent peu en ce qui concerne le physique.
 
@Madthilde Il n'y a pas d'attirance «naturelle»
Bien sûr que si.

Le fait que ces préférences puissent être influencées par le milieu ne veut pas dire qu'elles n'existent pas. Le simple fait que l'on ait presque universellement et spontanément une attirance pour d'autres humains et non pas pour des araignées, des cobras ou des arbres implique de facto qu'il y a une préférence générale "programmée".

Si les préférences étaient purement culturelles, il n'y aurait pas de variations dans les préférences au sein d'une même culture. Et je me demande comment on pourrait expliquer l'existence de l'homosexualité dans des cultures où cela est considéré comme un crime, voire une abomination.
 
@Madthilde C'est difficile à dire, ces normes sont très variables d'un endroit du monde à l'autre. Pour ce qui est de la taille des hommes je ne sais pas, mais par exemple la maigreur comme norme de beauté féminine est assez occidentale. En Mauritanie, c'est plutôt l'obésité qui est valorisée (au point où les petites filles sont gavées dès leur plus jeune âge).

J'ai aussi souvent lu que la petite taille des femmes par rapport aux hommes seraient historiquement du à leur sous-alimentation, si quelqu'un à des ressources à ce sujet, j'aimerai bien en vérifier la véracité.

Dans tous les cas je pense que c'est toujours une erreur de vouloir séparer la pression biologique de la pression sociale, même chez les animaux à vrai dire. Les normes sociales créent de fait une pression biologique qui influence les choix de reproduction, et inversement les besoins biologiques sont souvent à l'origine de ces normes.
Soyons honnête : les différences de phénotype (les caractéristiques physiques exprimées, visibles) entre mâles et femelles chez l'humain n'ont plus la moindre importance dans la reproduction. D'ailleurs cette différence entre sélection naturelle et sélection sexuelle est souvent complètement éludée chez Darwin. Il y a bien une persistance de selection, mais elle est dans le discours, pas dans une réminiscence effective de besoin de protection chez les femelles qui n'a plus vraiment de sens depuis longtemps.

D'ailleurs je crois bien que même en France actuellement les marqueurs sociaux de la virilité (grande taille, pilosité, voix grave) sont perçus soit très positivement, soit plutôt négativement, ce qui montre qu'il y a plusieurs écoles de perceptions qui sont probablement liés à un contre discours qui peut avoir des origines plurielles :
- 3eme vague féministe qui a mis en évidence la persistance des violences sexistes, avec une certaine "stygmatisation" de la masculinité normée, en particulier dans les comportements mais qui doit avoir un impact sur la perception du physique
- inadequation avec le mode de vie occidental. On est à grande majorité dans une économie de service et d'industrie de haut niveau, très mécanisée, où la force physique n'a pas grand intérêt
- dilution progressive des normes genrées qui viennent bousculer les critères habituelles d'attirance
 
@skippy01 Merci. J'ai entendu parler de ce film mais je pensais plutôt à un scénario où monsieur est visiblement plus petit que madame et ce n'est pas un problème, ni même un point de l'intrigue. J'ai déjà vu ça dans une ou deux séries-télé mais jamais au ciné.
 
À la différence que l'on ne peut strictement rien faire pour remédier à ce qu'on pourrait qualifier d'un "déficit" ou un "excédent" de taille par rapport à l'équivalent au niveau du poids...
Ta remarque m'a énormément interpellée. Je la comprends comme ça : "c'est acceptable / tolérable de poser la question de la taille d'une personne parce que la taille ne changera pas, alors que la corpulence peut changer"

Donc, si la corpulence n'est pas considérée comme acceptable, c'est pas grave, on peut toujours demander à la personne de grossir / maigrir pour qu'elle corresponde à nos critères ? Déjà, ce mode de pensée me paraît problématique, et ensuite, ça contribue au mythe que n'importe qui peut faire varier sa corpulence comme il le souhaite.

Certes je vois pas ce qui pourrait faire "grandir" une personne (ou rapetisser) donc c'est peut être un peu plus immuable que la corpulence, mais faut arrêter de croire qu'on peut changer de morphologie d'un claquement de doigts.

Après, c'est mon interprétation de ta remarque, mais j'avoue qu'elle m'a surprise.
 
Ça spécifiquement je sais pas, par contre tu as la thèse de Priscille Touraille qui penche pour un dimorphisme d'origine culturelle.
Quand bien même cette thèse serait crédible (ni revue de pairs en quinze ans, réception partagée entre l'hilarité et l'incrédulité dans la communauté scientifique, je t'avoue que j'ai du mal à la prendre au sérieux), elle ne répond pas vraiment à ma question, qui est de savoir comment @QueenCamille peut trancher entre ce qui est "naturel" de ce qui est "artificiel" dans l'attirance.
Dans tous les cas je pense que c'est toujours une erreur de vouloir séparer la pression biologique de la pression sociale, même chez les animaux à vrai dire. Les normes sociales créent de fait une pression biologique qui influence les choix de reproduction, et inversement les besoins biologiques sont souvent à l'origine de ces normes.
Effectivement, et cela est bien une des raisons pour lesquelles je trouve cette façon de traiter toutes les préférences de façon purement sociale en prétendant qu'il n'y a aucun aspect biologique très malhonnète. D'où, à nouveau, ma question, qui est essentiellement académique vu que je soupçonne fortement qu'il n'y a pas de réponse de part la difficulté à, justement, séparer la part de l'inné et de l'acquis.

Je serais beaucoup moins affirmative que toi sur l'influence des phénotypes en revanche. L'apparence physique joue toujours énormément dans la psychologie.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes