Présidentielle 2017 : le topic du vote blanc et de l'abstention

Sujet dans 'L'actu en France' lancé par Denis, le 7 février 2017.

  1. skippy01

    skippy01
    Expand Collapse
    Contrôler ses réflexes, c'est comme se vanter de sa modestie.

    Je me demande: y en a-t-il parmi vous qui sont devenues abstentionnistes suite au dernier débat ? Parce que si c'est le cas, vous êtes tombées dans un piège, MLP a certainement fait exprès de s'autosaboter afin que justement, les gens s'abstiennent plutôt que voter utile car n'en voyant plus la nécessité.

    Attention, ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit, je ne m'adresse aucunement aux abstentionnistes de longue date, juste à celles qui le sont devenues suite au débat du second tour et qui, par conséquent, ont été piégées par le subterfuge.
     
  2. elea51

    elea51
    Expand Collapse

    @skippy01 Tu réalises que tu es (encore ! ) en train de demander aux abstentionnistes de se justifier, comme si l'ancienneté de la décision était un critère de sa validité ? Comme si s'abstenir n'était que la preuve de son incapacité à décrypter les enjeux d'une situation, d'une manipulation...
    Et je le dis d'autant plus facilement que j'ai finalement décidé (quelques heures avant le débat) de glisser un bulletin Macron dans l'urne ce dimanche et que très honnêtement, je ne le vis pas bien du tout, mais que je continue de comprendre et soutenir les personnes qui s'abstiendront ou voteront blanc/nul au nom de leurs convictions. C'est une posture pour laquelle j'ai beaucoup de respect, même si j'y ai renoncé pour moi-même.

    Quant au débat, la prestation de MLP est tellement mauvaise qu'on peut voir de l'auto-sabotage (j'en vois clairement). Tout le reste est question d'interprétation. Veut-elle favoriser l'abstention ? Mais cela implique une déperdition de voies pour elle aussi. En fait, comme les études montrent que le score du FN n'est en rien corrélé au taux de participation, je comprends vraiment pas cette fixette des gens sur l'abstention alors que la participation des abstentionnistes ne modifierait pas l'issue du scrutin.

    On pourrait également se demander si elle veut vraiment gagner cette élection ou si son combat n'est pas davantage idéologique. En cas de défaite, elle pourra encore jouer à la victime silenciée par le système (= le front républicain) mais malgré tout soutenue par une part importante de la population. Et pendant ce temps, ses idées racistes, homophobes, sexistes, etc pourraient continuer d'avoir la vie belle, sous couvert d'être subversives (genre, quoi ! ).

    Donc, vraiment, à mon sens, essayer de convaincre les abstentionnistes ou votant blanc/nul qu'ils sont dans l'erreur, c'est non seulement arrogant, mais contre-productif.
    Comme toi, comme moi, ils sont opposés à MLP - mais ils ont décidé que leur arme ne serait pas un bulletin Macron. Et ça ne devrait pas être un problème parce que la montée du FN n'est pas qu'un problème électoral et qu'il y a bien des façons de lutter contre l'extension de ses idées au quotidien.
     
    Grenouillette_, Ewen, Roanne et 20 autres ont BigUpé ce message.
  3. finch

    finch
    Expand Collapse
    first coffee

    quand je lis ça sur liberation "Toute abstention, tout bulletin blanc, tout bulletin nul, bref toute voix qui manquera à Emmanuel Macron fera monter mécaniquement le pourcentage des voix nationalistes. L'édito de Laurent Joffrin." je suis vraiment soulée, à nous faire culpabiliser encore et toujours

    ils peuvent pas changer de registre ? mettre la pression sans cesse a 30% des votants au moins ça va un moment !
     
    #99 finch, 6 mai 2017
    Dernière édition: 6 mai 2017
    Lis, Grenouillette_, Selinde et 10 autres ont BigUpé ce message.
  4. Althéa Vestrit

    Althéa Vestrit
    Expand Collapse
    Rêveuse des sous bois

    @elea51 Juste merci ! Surtout que c'est pareil dans les journaux ou même dans ma timeline fb. Des gens, ultra condescendants qui tapent sur les votants blancs / abstentionnistes. Alors que clairement, ça fera pas changer d'un iota les gens. Les gens qui ont décidé de blanc/abstention feront de toute façon ce que EUX veulent, et ce, encore plus si on passe son temps à les culpabiliser, les montrer du doigt. C'est peine perdue de s'acharner.
     
    Grenouillette_, Roanne, Aamu. et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  5. 7Tangerine6

    7Tangerine6
    Expand Collapse

    Je me permets de remettre le même message sur sur un autre topic, puisque c'est plus pertinent ici :)

    J'ai vu ceci sur les réseaux sociaux, et j'ai trouvé l'article très intéressant. Je ne vais pas faire l'hypocrite, j'ai tendance à espérer que cela fera peut-être changer certain(e)s d'avis, mais si ce n'est pas le cas, tant pis, parce que je trouve le billet très intéressant à lire, que l'on décide ou non de voter blanc. Le voici donc, https://act.wemove.eu/campaigns/lettre-ouverte
    Demain, le sort en sera jeté quoiqu'il arrive, alors bon courage et des bonnes ondes à tout le monde :jv:
     
    finch a BigUpé ce message
  6. Anna Stesia

    Anna Stesia
    Expand Collapse

    @7Tangerine6 Je trouve l'argument "Allez voter parce que les minorités souffriront sous un régime d'extrême droite" très malaisant. D'abord c'est ignorer que beaucoup d'entre nous ne voteront pas pour l'un des candidats en sachant pertinemment ce qui nous attend, ensuite ça donne presque envie de voter Le Pen puisqu'il n'y a que ça pour faire comprendre ce que l'on subit déjà, enfin cela fait de nous des objets qu'il faut sauver et pas des sujets capables de savoir ce qu'ils risquent.
    Je préfère de loin ce post avec lequel je suis en accord sur toute la ligne même si ma conclusion reste l'abstention.
     
    Lis, Grenouillette_, Leronira et 12 autres ont BigUpé ce message.
  7. Loopyo

    Loopyo
    Expand Collapse

    @Althéa Vestrit @finch Je suis tellement d'accord avec vous ! J'ai l'impression que dans cette entre deux-tour, il est devenu plus préjudiciable de voter blanc ou de s'abstenir que de voter Le Pen en soit. Dans la rue je vois des affiche "Et si votre vote blanc faisait passer la famille Le Pen ? etc" et je trouve ça ahurissant...

    J'ai une question pratique ! Je compte voter blanc demain et je me demandais si le vote blanc ne faisait pas baisser à part égale les pourcentage de voix des deux candidats ? Je m'explique mais je sais pas si ça va être très clair. Si je vote blanc, aucun des eux n'aura de vote en plus mais par contre sur le pourcentage de votant, ils auront tous les deux un vote en moins, donc est-ce que ça fait baisser leurs scores ? Où est-ce que les bulletins sont juste mis de côté sans aucune incidence sur leurs pourcentages de vote ? J'espère que c'est plus ou moins bien expliqué parce que ça m'intrigue :hesite:
     
    Lis, Marie Requin, Sloppy et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  8. elea51

    elea51
    Expand Collapse

    Le score des deux candidats n'est pas calculé sur le pourcentage de votants mais sur le pourcentage de votes exprimés donc les votes blancs/nuls ne modifient pas la répartition des voix attribués aux candidats. Ils sont effectivement comptabilisés à part.
     
    Lis et Marie Requin ont BigUpé.
  9. Loopyo

    Loopyo
    Expand Collapse

    @elea51 Ah... Je suis réellement blasée... Merci d'avoir éclairci ça !
     
    elea51 a BigUpé ce message
  10. Aamu.

    Aamu.
    Expand Collapse
    L'Âme d'un dragon

    (Ce topic fait un bien fou, merci)
     
    Lis, Marie Requin, finch et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  11. finch

    finch
    Expand Collapse
    first coffee

    je pense que libé a perdu une lectrice parce que là ça dépasse l'entendement , c'est la tyrannie de la majorité :

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    j'ai ni voté macron ni MLP et je suis fière !
     
    #107 finch, 7 mai 2017
    Dernière édition: 7 mai 2017
    Lis, LittleMyrtille, Azeban et 9 autres ont BigUpé ce message.
  12. schizophrenia

    schizophrenia
    Expand Collapse
    J'ai fait cette saison dans cette boîte crânienne

    Mon dieu, je craque. :tears:
    Vivement la fin, parce que la tyrannie du vote c'est plus possible. Mardi, au travail, notre chef a lancé un débat sur "qui ne vote pas et fait le jeu du Fn". On aurait dit l'inquisition : "Untelle, c'est une gauchiste, je suis sûr qu'elle va pas aller voter." :mur:
    Vendredi soir, verre avec un ami. "Alors ça te dérange pas de faire le jeu du FN ?". Il m'a harcelé toute la soirée en me disant que j'étais responsable de ce qui allait arriver si MLP était élue. J'ai reçu quinze sms : "Tu auras les mains tâchées du sang des arabes gazés par la faute, mais bon pour toi, c'est un détail.". Ironie du sort il me sort, cinq minutes après, "Ta pote Gertrude, c'est la Paki ?". Non raté gros raciste, elle est française et d'origine Indienne. Mais pour toi, fier Macroniste et défenseur du progressisme, c'est pareil. Ca me fait bien rigoler d'ailleurs les mecs qui mettent "les étrangers" en avant, alors qu'au quotidien ils sont infoutus de prendre part à la lutte anti-raciste. Et quand des gens se font tirer dessus par des policiers à cause de leurs couleurs de peau, il y a personne pour s'ériger en garant des droits de l'homme sur Facebook. Mes potes racisés supportent plus qu'on ose les prendre en otage pour justifier d'un vote Macron vu ce que le précédent gouvernement a fait. Ils trouvent tellement ça abject et iront pas voter eux-mêmes. Passons, please, sur les centaines de personnes tellement pas impliquée dans la politique, qui voteront sans doute ni aux législatives, ni aux régionales mais qui ont tout compris au Front républicain et aux enjeux de ce vote, aux éditorialistes qui descendent jamais en dehors de leur rédaction pour rencontrer les gens et donnent des leçons de civisme (d'ailleurs, Joffrin, je te crache dessus), aux mecs qui savent même pas ce qu'était le conflit Whirlpool avant que MLP ou Macron y mette les pieds. A vous, tellement satisfait d'avoir accompli votre geste de civisme, que vous vous affichez avec vos verres de vins sur Twitter, oui quel gros effort de foutre un bulletin dans une urne tous les cinq ans, en étant persuadé d'avoir sauvé la démocratie, bravo vous êtes des héros : foutez-moi la paix.

    - Vous n'étiez pas-là quand nous étions dans la rue, pour dénoncer la loi travail. Pas-là non plus pour se battre contre l'Etat d'urgence. Pas-là, quand il fallait lutter contre le délit de faciès. Pas un mot pour Adama, pas un mot pour les lanceurs d'alertes condamnés à deux mois de prison pour avoir eu l'audace de lutter contre l'exil fiscal. Ne venez pas me parler de démocratie, vous n'avez pas de leçon à donner, pas sur Twitter;
    - Ne prenez pas les racisés en otage, comme dirait une pote : vous les méprisez déjà assez à longueur de journée. On ne vous a pas vu commémorer le massacre du 17 octobre 1961. Cette date ne vous dit rien.
    - Parce que nous ne faisons pas d'effort pour sauver la démocratie ? Quelles ont été les concessions d'Emmanuel Macron pour "maintenir le front Républicain" ? Parce que c'est à nous, électeurs, de devoir nous sacrifier mais pas aux politiques ? L'heure est grave, la démocratie est en danger mais Emmanuel Macron refuse de tendre une main ? Il méprise même en disant qu'il considérera que chaque vote pour lui est un vote d'édhésion ?
    - J'ai vu le PS, un jour de débacle électorale, fustiger les électeurs "débiles et idiots", mépriser les abstentionnistes, cracher sur le FN : dans leur magnifique discours, personne n'a remis en question une seule fois le bilan de François Hollande, je ne suis pas une vache-à-lait.
    - J'adore votre slogan "à voté", je vous félicite. Très étrangement, je ne l'ai vu ni au premier tour, ni aux précédents scrutin. Je ne vous ai pas vu, non plus, vous inquiéter de la montée du score de Marine Le Pen. Trop facile. Puisque vous aimez tant notre démocratie, j'éspère que vous la défendrez la prochaine fois qu'un citoyen d'une ville tenue par le FN se prend un procès (oui et pas juste pendant l'entre-deux tours hein) ou que Macron passe une loi atroce par ordonnance. J'éspère que vous serez là pour "sauver la démocratie" quand la sécu aura disparu, ou que la retraite sera repoussée à 80 ans.

    Sur ce, puisqu'on m'a ouvertement présentée hier soir comme : Machine, fait le jeu du FN, a de parfaits inconnus. Je retourne dans ma bulle. A dans cinq ans.

    (Je suis navrée de vous imposer ça, trop de violence, fallait que ça sorte)
     
    Marie Requin, opiumdiary, Lis et 22 autres ont BigUpé ce message.
Chargement...