Présidentielle 2017 : quel(le) candidat(e) soutiens-tu ?

Sujet dans 'L'actu en France' lancé par Denis, le 7 février 2017.

?

Pour qui voteras-tu au premier tour de la présidentielle 2017 ?

  1. Philippe Poutou (NPA)

    49 vote(s)
    6.1%
  2. Nathalie Arthaud (Lutte Ouvrière)

    2 vote(s)
    0.3%
  3. Jean Luc Mélenchon (France Insoumise)

    300 vote(s)
    37.5%
  4. Yannick Jadot (EELV)

    17 vote(s)
    2.1%
  5. Benoît Hamon (PS)

    235 vote(s)
    29.4%
  6. Emmanuel Macron (En Marche)

    112 vote(s)
    14.0%
  7. François Fillon (LR)

    9 vote(s)
    1.1%
  8. Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France)

    10 vote(s)
    1.3%
  9. Marine Le Pen (FN)

    18 vote(s)
    2.3%
  10. Autre

    48 vote(s)
    6.0%
  1. Chloette_

    Chloette_
    Expand Collapse

    @Belle-de-nuit et @MorganeGirly Je ne sais pas quoi vous répondre, le traitement médiatique de Mélenchon a été tellement grossier, surtout en cette fin de campagne, pour moi on ne pouvait pas passez à côté. D'autant plus que parmi les 5 premiers candidats c'est celui dont le programme favorisait le plus la démocratie et les médias essayaient constamment de lui coller une étiquette de dictateur!
    Et puis la dérive complotiste et le refus de la transparence il est du côté de le Pen et Fillon. Quand la FI critique la presse c'est parce qu'elle la veut libre. Ici une audition de Henri Maler (acrimed) et Pierre Rimbert (le monde diplo): La critique est clairement constructive quand on veut recréer un meilleur système.
     
    #985 Chloette_, 24 avril 2017
    Dernière édition: 24 avril 2017
    Lis, Aesma, Soupolay et 5 autres ont BigUpé ce message.
  2. Jenjirah

    Jenjirah
    Expand Collapse

    Esperons que Macron permette une prise de conscience générale
    Outre le fait que son mandat soi génial ou pas. Il faut refaire la politique de l'humain et non plus du chiffre.

    Depuis trop longtemps nous ne sommes que des silhouettes ou des chiffres. On fait des calculs politique pour arranger sans cesse des parti politiques. Plus soucieux de leurs propres réélections pour financer leurs prochaine piscines ou manger au resto chaque soir.

    On ne peut qu'être ravis que les parti tradis sont out.
    Qu'Hamon ou Fillon ai des bonnes propositions/bon programmes.
    Cela ne change pas que dans leurs gouvernement on aurait eu droit à quelques requins cité plus haut comme Désir, Copé et d'autre moins connu.

    Peut être on pourra désormais prendre conscience de laisser le président gouverner. Depuis 10 ans j'ai l'impression que les partis non gouvernementaux font le maximum pour faire couler le parti au gouvernement pour juste être au pouvoir et avoir le privilège d'être ministre, secretaire etc.. et augmenter sa futur retraite au soleil. Ou même se faire des contacts grâces au fonctions
    Au détriment de quoi ? De nous evidemment. Car au final. Résultat. Eux ils sont bien content. Hollande aura sa retraite de président. Valls, Cazeneuve, Ayrault seront plutot cool. Sans parler des sarkozystes pendant son mandat.

    Je souffre peut être d'utopisme. Mais si sous un président qui n'est ni de gauche ni de droite comme Macron on peut pas enfin avoir une vrai cohésion et la fin des politiques politicienne. Le seul moyen d'avoir du changement sera malheureusement d'aller aux extrêmes et on va casser nos dentiers

    Pour le moment j'ai une once d'espoir en voyant en coulisses les proches de Macron , lui demander de faire gaffe aux soutiens et d'éviter de s'entourer de requins professionelles. J'espère qu'il tombera pas dedans
     
    Bikerbae, Belle-de-nuit, Herzeka et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  3. Ana-Esperanza

    Ana-Esperanza
    Expand Collapse
    Nope.

    J'ai l'impression que tu comprends la même chose que moi dans leurs réponses, qui est :
    le vote Macron est fait pour améliorer ma situation, j'ai tel ou tel impôt que je trouve injuste etc. J'avais commencé à collecter des citations, mais j'ai trouvé que ça ne se faisait pas :)

    En parallèle ben les personnes qui ont cité "droit des femmes", "écologie" ou "égalité" dans leurs préoccupations, ben hier soir elles ont été bien déçues.

    Je m'en fous de passer pour la rageuse de service aujourd'hui, donc vous pourrez me dire que je caricature mais on m'a pas encore trouvé quelqu'un qui votait Macron pour aider quelqu'un d'autre que lui-même (ou son futur lui-même).
     
    Lis, Thad Paï, Elfe libre et 25 autres ont BigUpé ce message.
  4. Jenjirah

    Jenjirah
    Expand Collapse

    @Ana-Esperanza
    C'est pas caricaturale c'est de l'argument facile.
    Un programme ou un discours ne fait pas tout hein. C'est un produit que tu vends pour attirer les gens.
    C'est pas car Mélenchon dit vouloir qu'on fasse des calins aux animaux qu'il le fera vraiment.
    C'est pas car le président normal qu'on a eu parlait de changement qu'on en a eu
    Et j'attends toujours la promesse de " 0 SDF dans nos rues " de Sarkozy tiens

    N'oubliez pas que la politique c'est du marketing
    C'est très facile de dire "non mais Macron c'est un méchan pas bo qui pense qu'à lui même"
    Tu peux nous garantir que le beau et merveilleux Melenchon ne l'aurait pas fait ?
    La différence se fera comme toujours dans le concret. Et on pourra pendant 500 ans faire ce débat mais on aura jamais de réponses.

    Car depuis 50 ans on te sort des "candidats du peuple" "je vous ai compris" mais qui begaye à la fin et finissent par penser qu'à leurs poires
     
    selfish, Sorbitou, Elliana et 2 autres ont BigUpé ce message.
  5. Grenouillette_

    Grenouillette_
    Expand Collapse
    Work in progress !

    @Elliana Et pour tous les gens (de plus en plus nombreux je crois et heureusement) qui ont capté que la vie, ce n'est pas QUE le fucking travail (a fortiori quand celui-ci n'a pas de sens et n'est qu'un gagne-pain obligatoire pour une écrasante majorité de gens), on fait quoi alors ?
    Je suis désolée mais après ce fichu résultat tout nul, lire les macronistes venir défendre la vision libérale de leur poulain ça me donne juste envie de péter un câble.
    (Au passage, j'attends encore les réponses quant à la considération des crises écologiques qui s'annoncent... il propose quoi votre poulain au juste pour éviter le désastre ? A part des mesurettes qui seraient similaires à poser un pansement sur une plaie béante et hémorragique ? ...)
     
    doudouillitsa, Lily Lou, Marie Requin et 26 autres ont BigUpé ce message.
  6. Belle-de-nuit

    Belle-de-nuit
    Expand Collapse
    A quelques millimètres de gencive d'atteindre la sagesse éternelle !

    @Ana-Esperanza moi j'avais aussi parlé de l'Europe, de mon vote pro-Europe et que je trouvais qu'aucun autre candidat n'avait une position pro-Europe. (Pour moi: On ne peut pas menacer de quitter l'Europe en plan b, si on obtient pas tout ce qu'on veut de nos partenaires qui ont aussi leur mot à dire sur l'Europe qu'il souhaite).

    Je suis future fonctionnaire (éducation), pourtant Macron ne va pas remplacer tout le monde (parce que tous les fonctionnaires ne sont pas indispensables partout, il y a toujours des services qui ne servent pas à grand chose quand d'autres sont en sous effectif en permanence). On peut aussi voter "contre" son cas personnel car on a une autre vision de ce qui est nécessaire.

    Pour l'écologie, ça pourrait être plus ambitieux, ça je te l'accorde facilement. Mais je ne crois pas au "on arrête tout du jour au lendemain" (ou presque) parce qu'il faut préparer le terrain pour que des acteurs locaux puissent émerger, que les anciens ouvriers/salariés puissent se reconvertir ... Avoir des objectifs intermédiaires atteignables, je trouve ça plus logique que des déclarations pendant des élections. Au niveau droit des femmes, de société, je pense que Macron est beaucoup plus progressiste que MLP qui nous sucrerait plein de droits ou réduirait les marges de manœuvre d'associations importantes comme ils l'ont déjà fait au niveau local. Pour moi, on ne peut pas mettre le FN et EM au même niveau sur ces principes là :oo:

    La position de Macron, un peu ni-ni, ça permet aussi de pouvoir dialoguer avec les autre représentants ! Le but est de faire des alliances sur des projets plutôt que de faire front bloc contre bloc comme on en a l'habitude :facepalm:

    Avec les législatives qui approchent, on se retrouvera sûrement avec de nouvelles têtes (FN, EM, FI) qui vont faire bouger les choses au niveau national. Donc de nouveaux rapports de force vont de toute façon survenir. Mais je vois mieux un dialogue En/FI/PS/LR qu'un dialogue FN avec le reste des partis :-(

    Et puis on fait quoi, on bloque toutes les mesures quoiqu'il arrive (façon Obama vs Républicains) ou on tente de construire un truc (même si tout ne nous plaît pas)?
     
    selfish, Tamiat et Herzeka ont BigUpé ce message.
  7. Grenouillette_

    Grenouillette_
    Expand Collapse
    Work in progress !

    @Elliana Excuse ma colère qui n'est pas tournée contre toi directement, mais contre tout ce qui se passe actuellement. Oui, je suis super en colère, super en colère d'avoir le sentiment (je reconnais la possibilité de me tromper) que beaucoup se laissent berner une fois de plus, mais bon, il est vrai que seul l'avenir nous le dira.
    Pour répondre à ta question, c'est compliqué parce que ça demande aussi de définir ce qu'est le travail et aussi, ce qui correspond au "ne rien faire". Sans vouloir paraître blessante, il y a des tas de gens au chômage qui font bien plus pour la société et l'avenir (en s'investissant dans des assos, en faisant certains choix, etc) que des personnes qui travaillent (à produire à toute berzingue tout un tas de trucs dont on pourrait potentiellement se passer par exemple, ce qui génère pollution, gaspillage et compagnie), donc tu vois déjà le paradoxe ? J'ai une vision assez "extrême" par rapport au travail qui est pour moi avant tout quelque chose de potentiellement aliénant (ce qui fait que je ne comprends vraiment pas du tout cette idée de "la valeur travail").
    Pour moi le travail ça devrait être un truc réellement choisi et épanouissant, et de préférence qui apporte réellement quelque chose à la société (et franchement, y a de quoi faire !), plutôt qu'une obligation pour s'assurer une vie décente (ce que c'est davantage à mes yeux aujourd'hui).
    Je pense aussi qu'il faudrait peut-être un peu arrêter avec ce mythe du "tous ces gens payés à ne rien faire", sans rire, mais ça veut dire quoi "ne rien faire" ? Personne n'a réellement envie ou ne trouve d'épanouissement dans le "rien faire" (qui reste quand même à définir), donc pour moi ça n'a aucun sens de dire ça.
    Et franchement, quand tu vois que tout un tas de gens sont payé.e.s des mille et des cents pour des activités qui consistent, au choix à : - abêtir la population ; - détruire l'environnement ; - s'enrichir sur le dos des autres (j'en passe et des meilleures), ben je suis désolée, mais ça mérite vraiment qu'on se pose la question autrement une bonne fois pour toutes (et pas juste sur la base du "nan mais tous ces gens payés à rien foutre c'est n'importe quoiiiii").
     
    doudouillitsa, Lily Lou, Marie Requin et 38 autres ont BigUpé ce message.
  8. Grenouillette_

    Grenouillette_
    Expand Collapse
    Work in progress !

    @Tante Clara Je serais totalement favorable à un RU (j'aimerais juste m'informer davantage sur le sujet, car en lisant en diagonale sur le sujet il y a quelques temps, j'avais cru comprendre qu'il pouvait aussi être envisagé comme quelque chose profitant au libéralisme, comme une sorte de RSA bis en gros, qui remplacerait simplement les droits à la Sécu, aux différentes allocations, etc... Mais je suis hyper mal renseignée sur le sujet, d'ailleurs si vous avez des ressources intéressantes qui en parlent je les prends volontiers :)).
    Et j'ai voté Mélenchon ;).
     
    Lis, Tante Clara et Quiet. ont BigUpé ce message.
  9. Chloette_

    Chloette_
    Expand Collapse

    @Elliana Le problème c'est que ds l'idéologie libérale les gens ne travaillent pas parce que ce sont des fainéants, d'où des mesures comme la dégressivité des alloc chômage, les harangues contre l'assistanat, etc. Nous on dit que y'a du chômage parce que y'a pas assez de travail dans le cadre du capitalisme, c'est-à-dire les riches s'accaparent, par la propriété privée, notamment des moyens de production, tous les moyens de survivre tout simplement. Donc ce capitalisme décide qu'il se fait pas assez de fric sur le dos des travailleurs du coin alors il délocalise et /ou spécule sur des trucs qui rapportent plus, en attendant y'a plus assez de travail pour tout le monde et créer sa propre activité quand on a pas un capital de départ c'est assez limité et très souvent ça ne marche pas...

    Mais là la situation écologique catastrophique nous force à aller plus loin, à remettre complètement en question notre modèle de société basé sur le consumérisme, on ne peut plus produire des trucs inutiles et néfastes pour l'environnement. Ce dont des gens comme Macron n'ont franchement rien à faire, et pareillement @Belle-de-nuit ,attendre l'initiative privée dans une situation d'urgence comme celle-ci c'est pas possible, d'autant qu'ils vont chercher le rentable plutôt que le souhaitable. Et Mélenchon ne proposait pas du tout de sortir du nucléaire d'un coup mais de mettre en place une transition sur 25 ans. Après l'Etat pourrait mettre ça en place puis laisser un organisme s'en charger de manière indépendante comme c'était le cas de la sécu avant (qui marchait très bien avant que les libéraux s'en mêlent...).

    Bon et sinon oui, je pense que les "mélenchonistes" on est très énervés parce, outre le fait que notre programme était de loin le meilleur parmi au moins les gros candidats^^, on ne se sent absolument pas représentés par ce second tour, qui est, pr nous, une catastrophe, mais ça montre surtout les limites du système présidentiel, je pense que dans un régime parlementaire où tout le monde aurait sa place ça irait bien mieux, alors que là, concrètement pendant 5ans on a pas de voix, et on doit juste subir, pour moi c'est pas ça la démocratie.
     
    Marie Requin, Lis, Aesma et 22 autres ont BigUpé ce message.
Chargement...