« Protège tes hormones », un questionnaire sexe et santé

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Clemence Bodoc, le 19 février 2014.

  1. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

  2. AngelTen Richard II

    AngelTen Richard II
    Expand Collapse
    Of course it is happening inside your head, but why on earth should that mean that it is not real ?

    J'ai fait le test, c'est vrai que ça fait se poser quelques questions, je vais me renseigner sur ce qui est le bisphénol-A et les parabens, je sais que c'est mauvais mais alors comment est-ce mauvais, c'est une bonne question...
     
  3. Lil'Nyx

    Lil'Nyx
    Expand Collapse
    Goat Goal

    Et le fait que les médecins ne laissent pas toujours le choix de la contraceptions ?
    Car par exemple ça va faire plus de 3 ans qu'on me force à prendre des hormones que je ne supporte pas / ou très mal, en refusant de me mettre un DIU car je suis nullipare, et là, personne s'insurge ? On laisse faire ? On ne punit pas les médecins ?

    Il y a pas que la grande industrie qui est coupable !
     
  4. leina-2

    leina-2
    Expand Collapse
    Mélange instable Guest

    Chez moi le site rame atrocement, il me renvoie souvent à une question à laquelle j'ai déjà répondu, bloque.. Donc j'abandonne, je retenterai peut être plus tard :dunno:
     
  5. Madrigal

    Madrigal
    Expand Collapse
    LESS.IS.MORE

    Pour celles et ceux qui s’intéressent à ce sujet (et pas qu'à ce sujet d'ailleurs), je conseille l'excellent documentaire "notre poison quotidien" de Marie-Monique Robin.
    Pour Notre poison quotidien, elle a enquêté sur les substances chimiques présentes dans l'alimentation. Sont-elles responsables des maladies qui frappent les pays développés (cancers, diabète, obésité, maladies neuro-dégénératives,...) ? La réglementation protège-t-elle efficacement les consommateurs ? Elle en vient également à parler des perturbateurs endocriniens.
     Voici le lien youtube :

    http://www.youtube.com/watch?v=9PMvTxFSCOQ

    Un autre doc, axé sur le sujet de l'article, donc avec plus de précisions. "Mâles en peril"

     
  6. poupettasse

    poupettasse
    Expand Collapse
    Mélange instable

    C'est fou, moi c'est presque l'inverse. Je me suis retrouvée avec une ordonnance pour un DIU sans rien demander (parce que je fume et avec la pilule ça fait pas bon ménage, tout ça).J'ai eu droit à un truc du style "aaah tu fumes beaucoup !! mais ça va pas ça ! tiens, j'te prescris un stérilet !!"
    "Ah ... euh .... ok"

    Et j'ai à peine eu le temps de poser des questions à mon gynéco, je sentais bien qu'il était pressé, il y avait encore du monde dans la salle d'attente etc
    Donc je suis ressortie avec mon ordonnance, sans trop comprendre avec quel nouveau machin je me retrouvais (c'est aussi un peu de ma faute, j'aurai du insister pour avoir des réponses. Mais le fait de pas être à l'aise parce que 5min avant le gygy avait son nez dans mon frifri + avoir l'impression de l'emmerder, bin je suis partie ...).

    il faudrait vraiment homogénéiser les pratiques en fait ...
     
  7. Mômezelle

    Mômezelle
    Expand Collapse

    Je trouve l'initiative très chouette, par contre en faisant le test, j'ai trouvé le ton marketing "jeune" (comme bien souvent) très condescendant, sous couvert de se vouloir cool. J'ai été limite choquée : "tu veux des explications, mais pas trop longues sinon t'y comprendras rien" -à peu près. Euh merci, si je fais le test c'est pour m'informer à la base, pas pour me faire insulter... Honnêtement, ils devraient revoir leur stratégies d'approches. Bref, c'est dommage.
     
  8. Léona B.

    Léona B.
    Expand Collapse
    Actuellement en road trip en Grece :)

    J'ai fait le test, et je boirai un grand verre de paraben tous les matins avec mon bol de lait que ça ne changerait pas grand chose :slap:

    Moi qui pensais avoir une hygiène de vie correcte :stare:

    Du coup, j'ai sacrément envie de changer les choses, mais je pense que ça va me prendre du temps (et sans doute pas mal d'argent).

    Par contre, j'étais vraiment étonnée que le vernis soit si nocif ... :crying: J'ai fait mes petites recherches et il existe du vernis à l'eau (je savais pas) et notamment cette marque sympa et pas trop chère (je suis aussi tombée sur Scotch Naturals, mais 14 euros l'unité ... j'ai pas les moyens) : http://www.shamina.fr/vernisaongles.html

    Vous connaissez ? Vous en pensez quoi ?

    Si vous avez d'autres bons plans, n'hésitez pas ! Je veux faire des millions de bébés avec une forme olympique :zizi:
     
  9. Léona B.

    Léona B.
    Expand Collapse
    Actuellement en road trip en Grece :)

    Merci, je regarde ça bientôt ! :d

    Et sinon, ta photo est trop classe (la banane, y'a qu'ça de vrai :lol:)
     
  10. Charlie-Culotte

    Charlie-Culotte
    Expand Collapse
    Je vous prie d'agréer l'expression de mon wesh respectueux.

    Avant la puberté était vers 18 ans... j'ai du mal à me l'imaginer: vous voulez dire que les jeunes filles ou jeunes hommes grandissaient en taille mais restaient des petites filles/garçons de corps ? C'est possible des enfants de 16 ans pré-pubères d'1m60 ou plus ?
    Ça veut donc dire qu'on mariait des enfants avec des adultes s'ils avaient moins de 18 ans au moment de la noce ?
     
  11. Lil'Nyx

    Lil'Nyx
    Expand Collapse
    Goat Goal

    J'ai tout tenté ! J'ai enfin trouvé un hôpital qui accepte ! libération ! ;)

    @Poupettasse Tu as de la chance (enfin je trouve) tu te retrouves avec la contraception la plus "naturelle" et la moins chimique ! Je suis passée par 6 pilules différentes, et un implant un peu forcé (c'était ça ou rien).
    Donc à croire que la santé même pour un médecin c'est très secondaire ! :/
     
  12. artefact

    artefact
    Expand Collapse
    Guest

    Pareil, j'apprécie vraiment pas le ton, ils nous prennent de haut, puis même si la cible est jeune le teste s'adresse a tout le monde, et j'ai plutôt l'impression que ça cible les 18/30 que les 12/18 donc c'est vraiment une mauvaise stratégie.

    Et en effet l'histoire de la puberté à 18 ans ça décrédibilise un peu tout le site, il suffit de chercher un peu:

    http://classes.bnf.fr/ema/ages/index3.htm

    http://books.google.fr/books?id=NwQoe68Qo9EC&pg=PA23&lpg=PA23&dq=puberté+au+%22moyen+age%22&source=bl&ots=T-3z6LimNA&sig=fcKoOX8PMMgO6bhN-yVyuLOHO3w&hl=fr&sa=X&ei=8tsEU5-aKqWX0AW0uoGgAg&ved=0CGsQ6AEwCw#v=onepage&q=puberté%20au%20%22moyen%20age%22&f=false

    et de constaté que l'âge moyen de la puberté au moyen âge était déjà 12 ans.
    Donc au 19ème siècle ça a peut être atteint, au plus 14 ans, mais c'était probablement dû a une mauvaise alimentation aux moments des guerres. Je ne pense pas que l'âge moyen de la puberté est pu être de 18 ans, et ceux à n'importe quel période.
     
    #12 artefact, 19 février 2014
    Dernière édition: 19 février 2014
Chargement...