Quand Disney adapte des bouquins (partie 1)

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Fab, le 19 juillet 2013.

  1. Fab

    Fab
    Expand Collapse
    Frisette Chefferie
    Membre de l'équipe

  2. harryjoe

    harryjoe
    Expand Collapse
    S'en tape le coquillard Guest

    Article super intéressent, merci ! Sleepy Hollow :jv:
    Les œuvres de Disney sont supers, mais faut pas être trop attaché au originaux ou pas essayer de faire la comparaison... Quel horreur l'adaptation de Notre Dame de Paris/Le bossus de Notre Dame :facepalm: Mais pour en faire un dessin animé destiné au enfant je pense que y'a pas trop le choix visiblement.
     
    #2 harryjoe, 19 juillet 2013
    Dernière édition: 19 juillet 2013
  3. Brawen

    Brawen
    Expand Collapse
    Ovni en vadrouille

    En ce qui concerne Pierre et le Loup, je me souviens avoir vu enfant une adaptation musicale faite entièrement à partir d'origami et de pliages en papier divers de toutes les couleurs. Un peu en stop motion sur un fond blanc. Le loup était gris foncé, je crois. J'adorai ce film mais impossible de le retrouver. Si quelqu'un a une idée.
     
  4. Pepitozcrokett

    Pepitozcrokett
    Expand Collapse
    Etat larvaire

    super article merci! je regarderai/lirai  tout ça surtout Du vent dans les saules qui m'a donné très envie.

    ça m'a épaté que Disney ait fait Sleepy Hollow! Je me demande bien ce que ça peut donner.


    Au passage je suis d'accord pour Lewis Caroll, il est pour moi un auteur sympathique mais très surestimé, et ses livres me font penser aux délires quelque peu enfumés et désorganisés d'un consommateur de ganja/opium/whatever (qu'il était), avec tout ce que ça a de pusillanime et de désagréable quand toi t'as pas fumé la même chose...
     
  5. Geek-i

    Geek-i
    Expand Collapse
    Ultimate Bavouze

    Moi, pour pierre et le loup, ce sont des marionnette, un peu feutré, des petits yeux rond et noir, un ^petit nez, bref un truc tout mignon, et que même que, pierre, il pleure :tears:(pour le canard je crois).
    Cependant j'ai hâte de voir l'article avec le roi lion :lunette: aaaah ses beaux voleurs de disney, même si la copie est mieux que l'original, la version pompé(version écrite) est plus poignante, écolos, etc... Mais je me trompe peut être, je pense quand même que disney c'est beaucoup inspiré de cette histoire.
    Je ne dit pas le titre, au cas ou le prochain article en parlerait :).

    En tout cas, article trèèèès intéressant :)!!
     
  6. LovelyLexy

    LovelyLexy
    Expand Collapse

    Excellent article, et j'ajouterai une petite anecdote: comme Katherina Van Tassl de Sleepy Hollow est plus gironde que la moyenne des héroïnes Disney, de nombreux mouvements féministes américains demandent à ce qu'elle soit davantage mise en avant, dans le même état d'esprit que la "Barbie réaliste"
     
  7. Analinea

    Analinea
    Expand Collapse
    Etat larvaire

    Aaah je crois que je vois ce que tu veux dire, j'avais deux versions sur K7 et l'une d'elle était en origamis! Si jamais je la retrouve dans notre bordel (oui on a encore pas mal de K7, même si pour le coup on les regarde plus tellement ^^) je te dis!
     
  8. Brawen

    Brawen
    Expand Collapse
    Ovni en vadrouille

    Ah merci, j'attend tes infos avec l'impatience d'un chaton face à une boite de thon!! :attaque:
     
  9. charlottebass

    charlottebass
    Expand Collapse

    Moi ce qui me choque le plus c'est qu'il était limite pédophile (avec la fille dont il s'est inspiré pour Alice) et que du coup quand tu le sais et que tu relis le livre c'est assez... malsain.
     
  10. Pepitozcrokett

    Pepitozcrokett
    Expand Collapse
    Etat larvaire

    En plus! J'ai pas osé le dire parce que l'amalgame biographie -oeuvre ça fait polémique des fois...
     
  11. LilyMadz

    LilyMadz
    Expand Collapse

    J'ai fais tout mon dossier cinéma de fin d'année sur Alice et, après l'avoir visionné 15 fois (oui je suis une folle accro au cinéma mais faut bien avoir une bonne note :taquin:) je confirme que la version Disney est loin d'être fidèle au bouquin.

    Elle est, surtout, remplie d'allusions sexuelles du début à la fin du film. En gros, le lapin blanc est un symbole de pureté et de virginité, Alice est une enfant capricieuse qui veut découvrir les joies de la sexualité féminine (oh la coquine ;)) et la Reine serait une vision de la mère mais aussi de la politique (c'est chelou mais c'est vrai) En gros, j'ai eu droit à du sexe pendant près de trois semaines :sexe:
     
  12. Okmidnight

    Okmidnight
    Expand Collapse

    Personnellement j'adore Alice et Lewis Caroll.. Bon évidemment on se pose des questions quand on voit les photos d'enfants, parfois nus, qu'il réalisait et si quelqu'un faisait pareil aujourd'hui, je trouverait ça infâme. Cependant, l'époque était bien différente. Sans m'étaler, à l'époque victorienne l'enfant était vu comme un être pur et innocent. Il n'est donc pas certain que les clichés d'enfants réalisés à cette époque soient à caractère sexuel..
    On sait aussi que Caroll était un peu spécial, qu'il avait plutôt des difficultés à avoir des relations sociales avec les adultes, et qu'il préférait la compagnie des enfants. Alors même si je trouve que parfois ces clichés peuvent être glauques, je préfère émettre des réserves quant au côtés pervers qu'on attribue à l'oeuvre d'Alice, à son auteur et à ses photographies.. :)

    Ah et aussi, pour ceux et celles qui trouvent qu'Alice n'est qu'une histoire sans queue ni tête ou le fruit d'un délire sous opium, sachez (si vous n'êtes pas déjà au courant ^^) que cette histoire fut à la base racontée à l'oral à Alice Lidell, celle qui inspira Caroll. Je trouve que quand on sait ça, et qu'on relit le bouquin, ça n'a plus le même effet. Personnellement j'ai beaucoup moins de mal à suivre les délires et les évènements qui s'enchaînent sans lien apparent, quand j'imagine quelqu'un inventer cette histoire au fur et à mesure qu'il la raconte!
     
Chargement...