Quand la Beauté nous sauve (ou les rencontres culturelles qui t'aident à vivre)

Sujet dans 'Culture Générale' lancé par La femme de Frank, le 31 août 2016.

  1. La femme de Frank

    La femme de Frank
    Expand Collapse
    Guest

    Je crois pas que ce sujet existe déjà :hesite:

    [​IMG]
    Raconte-moi les rencontres culturelles qui t'aident à vivre, t'ont changé, ont changé ta vision de la vie :popcorn:

    Tu peux parler d'oeuvres d'art, art plastique, cinéma, littérature, théâtre, danse, musique, mais si tu es davantage sensible au sport, à la mode, la cuisine, la philosophie ou les mathématiques tu es tolérée également :cyclope:

    (Quand la Beauté nous sauve est le titre d'un livre de Charles Pépin)
     
    Selinde, Hiatus, Mandorle et 5 autres ont BigUpé ce message.
  2. La femme de Frank

    La femme de Frank
    Expand Collapse
    Guest

    Je vais moi-même répondre à la question, mais en plusieurs posts parce que je compte faire une petite rétrospective depuis ma naissance (pas trop exhaustive non plus mais quand même) :cretin:

    C'est parti :free:

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    La suite au prochain post ! :cyclope:

    J'attends vos participations maintenant !!! :scream: (Oui c'est un chantage)
     
    Memoue, Setsuko, Emerillon et 2 autres ont BigUpé ce message.
  3. Setsuko

    Setsuko
    Expand Collapse

    Super idée de topic! J'espère que je ne vais pas être hors sujet :)
    Côté livre: toute petite mes parents me lisaient Claude Ponti, le petit Prince aussi, Tomi Ungerer (le petit nuage bleu, Otto...) en grandissant je dévorais tous les livres qui me passaient sous la main: heroic fantaisy et les polars que je piquais a ma mère et qui m'ont fait faire pas mal de cauchemars XD
    Ado mon père m'a fait lire Barjavel (Ravage, la nuit des temps :puppyeyes:, une rose au paradis...) et surtout Sturgeon (Cristal qui songe, les plus qu'humains) ça à était les premiers livres que je me "forçais" à lire mais ça a était aussi mes premières émotions littéraires.
    Récemment j'ai lu Voyage au bout de la nuit et c'est la première fois que j'ai vraiment prêtée attention au style et ce livre m'a fait évoluer.
    J'ai aussi lu Sa majesté des mouches qui m'a beaucoup marquée et la Peste de Camus dont le message sur l'amitié me parle beaucoup.
    J'ai vu assez peu d'expo et je n'ai jamais était au théâtre dans ma courte vie :erf:
    Côté film/animé: petite, on regardait des Gibhlis à la maison et ils m'ont tous plus ou moins marqués, Le tombeau des Lucioles m'a fait pleurer longtemps. Le roi et l'oiseau et magnifique lui aussi.
    Harold et Maude et incontestablement mon film préfèré je l'ai vu au moins 10 fois mais je l'aime tellement!
    J'ai découvert l'année dernière les films de Sergio Leone, un ami m'a passé Il était une fois la révolution sur clé et j'ai etais très impressionnée, du coup j'ai regardé toute sa filmographie (en plus je trouve les bo composées par Enio Moriccone assez grandioses)
    Je n'ai pas une culture musicale très développée, je n'écoute pas de classique à par un quaterto de Bach que j'écoute en boucle que j'ai entendu dans un film dont je ne me rappelle plus le nom tout de suite (C'est avec Michel Blanc, un homme solitaire qui observe sa voisine d'en face et qui en tombe amoureux).
    J'ai grandie avec Cat Stevens en fond sonore (et je crois aussi que mon amour pour lui a était renforcé par la bo d'Harold et Maude :loveeyes:).
    J'écoute pas mal Patti Smith et Simon&Garfunkel aussi.
    Voilà hâte de savoir ce qui vous a marquées. :v:
     
    Memoue et La femme de Frank ont BigUpé.
  4. Stanley

    Stanley
    Expand Collapse
    Je te salue, vieil océan !

    Je fais remonter le topic vu que le sujet est intéressant :shifty:

    Les premiers livres qui m'ont marqué sont ceux de Roald Dahl (Le bon gros géant, Matilda, Sacrée sorcières...). Et puis je lisais aussi en boucle les contes des milles et nuits et les contes de la rue Broca. Je me souviens qu'on allait presque toute les semaines à la bibliothèque avec mes sœurs au point où la bibliothécaire me mettait de côté spécialement des livres de côté selon mes goûts et ses recommandations. C'est un peu comme ça que j'ai pris le gout de la lecture. Puis une fois que mes sœurs sont rentrées au collège tandis que j'étais encore à l'école primaire je prenais plaisir à lire les livres qu'elles devaient lire pour les cours parce que ça me donnait l'impression d'être une grande. :lunette: Du coup je lisais un peut tout ce que je trouvais. Au lycée ça a été Les chants de Maldoror du Comte de Lautréamont, pour l'univers et la beauté des descriptions qui me fascinait et me dépassait un peu aussi parfois (et d'ailleurs je suis pas sure de tout comprendre encore aujourd'hui :lol: )

    Du côté de la musique, jusqu'à mes dix/onze ans j'écoutais principalement ce qui passe à la radio, du rap/rnb et de la pop. Puis quand je suis au collège, après avoir harcelé mes parents pour un baladeur mp4 pendant plusieurs mois, je me met à télécharger un peu de tout et n'importe quoi comme types de musique, c'est la période de Limewire, eMule etc. donc j'en profite pour élargir mes horizons musicaux :shifty:. Du coup là c'est les premiers premières vrais découvertes musicales avec Nirvana (ultra original ici apparemment :cretin: ) et après ça continue dans le rock (The Cure, Sonic Youth ...) et puis aussi les groupes de rock indé des années 2010 qui marquent mon adolescence avec Vampire Weekend, Artic Monkeys, MGMT et compagnie.

    Niveau cinéma, jusque la fin du collège et début lycée je regarde peu de films et j'ai surtout très peu d'intérêt pour le cinéma en tant qu'art. J'ai eu un gros déclic en voyant Festen de Vinterberg parce que j'avais jamais été aussi perturbée et dérangée face à un film. Puis il y a aussi eu Persona de Bergman qui a un peu cassé tous les à priori que je pouvais avoir sur un certains genres de films qui pouvait me sembler inaccessibles de prime abord.

    Voilà, voilà :lunette:
     
    La femme de Frank a BigUpé ce message
Chargement...