Quatre galères qu’endurent les stagiaires (parce qu'après tout la précarité, c'est pas suffisant)

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Lise F., le 27 avril 2016.

  1. Lise F.

    Lise F.
    Expand Collapse
    Membre de l'équipe

    Mlle C. a BigUpé ce message
  2. Charlot'te aux fraises

    Charlot'te aux fraises
    Expand Collapse
    #Soigne et tais-toi!

    En études d'infirmière, j'ai subi l'expérience de plein fouet. Nous n'avons pas le droit de toucher aux patients car nous ne sommes que des 1ères années... Et on s'étonne à la fin du stage que le bilan et les appréciations soient négatives!!! :annoyed:

    Va voir Bidule elle va te donner des choses à faire, ou préposé aux appels des patients lors des pauses repas aussi...

    Enfin, une 3ème année a aussi eu le plaisir de faire remplaçante pendant les 7 semaines de son stage. (Poste d'infirmière non remplacé car arrêt de maladie) Donc la stagiaire fait tout le boulot, à 40€ la semaine ça vaut le coup...
     
    Mlle C., Adios Badmoizelle, lafillelabas et 4 autres ont BigUpé ce message.
  3. Siriusly Shark

    Siriusly Shark
    Expand Collapse
    Si vous avez cru au père Noël pendant 8 ans, vous pouvez bien croire en vous pendant au moins 5 minutes !

    On peut rajouter aussi les entreprises qui ont le mode de fonctionnement suivant : "holalala y a vraiment besoin d'un employé de plus pour augmenter l'activité pendant que les patrons seront en vacances. mais j'ai vraiment pas envie de payer un employé ... tien ? si je prenais un(e) stagiaire ?! Payé au lance pierre et qui fera tout le boulot pour avoir une bonne note !"

    -_- laissée à l'abandon dans une boîte avec comme mot d'ordre "obtiens des rendez vous pour nous", sans qu'on me donne la moindre indication du comment, avec quel genre d'interlocuteurs, ni aucun listing de numéros à appeler .... et en me laissant seule pendant 2 semaines.

    Est ce que ça existe des entreprises où les stagiaires sont bien traités et pas vus comme des enquiquineurs, des quiches ou des meubles ? :hesite: des fois je me demande !
     
    Thedreaming, Lord Griffith, ThelmaEtLouise et 15 autres ont BigUpé ce message.
  4. PoussiM

    PoussiM
    Expand Collapse

    C'est plutôt triste de voir toutes ces mauvaises expériences de stage... Certes on est peu ''indemnisé'' mais pour ma part ça c'est toujours très bien passé avec mes maîtres de stage. (Je n'ai pas eu souvent affaire aux directeurs/trices) Peut-être que j'ai vécu (et je vis actuellement) de bonnes expériences parce j'étais en association (et établissement public) et que ce n'est pas la même ambiance qu'en entreprise. Je fais mon 5ème stage long (6 mois) et je n'ai jamais été traitée comme une sous-fifre ou un punching-ball, alors certes je fais presque le même boulot qu'un salarié (j'ai besoin d'avis et d'un peu d'encadrement mais je suis plutôt autonome) mais c'est très enrichissant :)
     
    Licornichon a BigUpé ce message
  5. Hélidien

    Hélidien
    Expand Collapse
    Professeur d'aqua-licorne à temps partiel

    Je vais expérimenter une situation inédite : être maître de stage alors que je suis dans l'entreprise depuis moins de deux semaines. Je suis complètement désemparée :erf:
     
    McQueen, Lord Griffith, shae661 et 7 autres ont BigUpé ce message.
  6. BeaW

    BeaW
    Expand Collapse

    Je n'ai fait qu'un stage et même si j'ai moyennement apprécié (job de bureau, pas mon truc), il n'y a eu aucun souci ! En plus maintenant je bosse dans la boîte (à un autre poste bien plus attrayant à mes yeux) et je tutoie mon ancien maître de stage 8) On a fait du déménagement mais tout le monde s'y est mis donc rien de gênant. Zéro café, zéro photocopie (ou alors pour moi), zéro "standardphone", bref, que du bon. Et j'ai appris plein de trucs (je faisais beaucoup de relecture de textes et je suis assez calée en règles typographiques :rockon:).
    Par contre, ça me ferait bien bien bien ch**r d'enchaîner les stages... je suis encore parfois employée en tant que stagiaire sur des missions pour des raisons légales (je suis encore étudiante) mais ça n'a rien du stage en entreprise donc ça ne compte pas vraiment, je conserve juste le côté sous-payé de la chose.
     
    Licornichon a BigUpé ce message
  7. Derdre

    Derdre
    Expand Collapse
    "If there's a price for rotten judgment... I guess I've already won that"

    @Charlot'te aux fraises Bienvenue au club :) Je suis en école d'infirmière aussi, et j'en ai également bavé en stage... Quand ton école a énormément de mal à trouver des terrains de stage pour tout le monde et que tu vas deux fois en maison de retraite, une fois en crèche, forcément lors des stages suivants, on te reproche de ne pas savoir faire de soins techniques... Et tu as aussi les infirmières qui n'ont pas envie d'encadrer les étudiants, donc quand tu poses des questions, tu te fais rembarrer alors que tu ne demandes qu'à apprendre. Ah, et j'oubliais la posture de stagiaire qui n'est absolument pas claire, puisqu'à un moment on te demande d'être professionnelle et autonome, et la seconde d'après, tu n'es que stagiaire, donc tu fais ce qu'on te dit. J'ai beau aimer mon futur métier, il faut vraiment faire quelque chose pour cette formation ^^
     
  8. Tératogène

    Tératogène
    Expand Collapse
    In love. Making progress.

    Dédicace à mon tout premier maître de stage qui m'avait refilé tout un classeur de fiches de rapport à classer par ordre numérique. Juste parce que "personne n'avait le temps" de ranger ces feuilles. Bah ouais attends, ranger dans le bon ordre les quelques feuilles qui arrivent chaque jour plutôt que les laisser s'accumuler complètement dans le désordre, c'est troooop compliqué :stare:
    Et chaque jour, elles arrivaient invariablement n'importe comment et je devais recommencer.
    Mais sinon, je suis en école d'ingé, gars :mur:
     
    Doxie, Lord Griffith, shae661 et 12 autres ont BigUpé ce message.
  9. lahoreh

    lahoreh
    Expand Collapse
    une mite en pull-over

    Ah oui, les tâches ingrates et la fameuse réplique "non mais tu verras plus tard dans n'importe quelle entreprise il y aura des tâches ingrates à faire.... et si tu râles comme maintenant (oui car j'avais osé me rebeller face à 4 000 lettres à mettre sous enveloppes et à étiqueter) eh bien ça sera une sanction ! " :facepalm:
    Alors bien évidemment que la plupart des jobs ont une petite part de tâche ingrate à un moment donné. Sauf que, quand à la fin du mois tu reçois 2000$, c'est clairement pas la même chose que 500$ et des tickets pour le bus (et parfois c'est même rien du tout dans certains pays). Certains maîtres de stages sont parfois un peu con-con hein... merci bien (pour pas dire autre chose).
     
    Lord Griffith, copaulette, Meligood et 4 autres ont BigUpé ce message.
  10. BananaQueen

    BananaQueen
    Expand Collapse
    Parce que ce sont les reines qui ont le pouvoir

    Je ne cautionne absolument pas le fait de ne donner que des tâches ingrates aux stagiaires, parce que le tuteur est dans un rôle (hélas parfois oublié) pédagogique, mais il y a unbtuc qui me chiffonne dans l'artivle.
    Je bosse depuis 10 ans, je suis cadre, et des tâches ingrates j'en ai aussi des fois ! De la mise sous pli, de l'accueil lors d'événements, faire émarger des gens, taper mes rapports, faire du classement, de l'archivage, je réponds au téléphone pour mon service. ... ce n'est pas dans ma fiche de poste, ce n'est pas en rapport avec ma formation, mais ça fait partie du job, et dans ces cas là on s'y met tous, cadres, non cadres, stagiaires.... je ne suis pas toujours à 100% dans la stratégie, la planification, le management, juste parce qu'il faut quand même bien faire ça ! En théorie je ne suis pas dans des fonctions d'exécution, en pratique j'en fais quand même ponctuellement et c'est normal.
    Mais il est clair que certains abusent et voient les stagiaires comme de la main d'oeuvre quasi gratuite.
     
    adita, Camicamica, Txell et 6 autres ont BigUpé ce message.
  11. BananaQueen

    BananaQueen
    Expand Collapse
    Parce que ce sont les reines qui ont le pouvoir

    Je ne cautionne absolument pas le fait de ne donner que des tâches ingrates aux stagiaires, parce que le tuteur est dans un rôle (hélas parfois oublié) pédagogique, mais il y a unbtuc qui me chiffonne dans l'artivle.
    Je bosse depuis 10 ans, je suis cadre, et des tâches ingrates j'en ai aussi des fois ! De la mise sous pli, de l'accueil lors d'événements, faire émarger des gens, taper mes rapports, faire du classement, de l'archivage, je réponds au téléphone pour mon service. ... ce n'est pas dans ma fiche de poste, ce n'est pas en rapport avec ma formation, mais ça fait partie du job, et dans ces cas là on s'y met tous, cadres, non cadres, stagiaires.... je ne suis pas toujours à 100% dans la stratégie, la planification, le management, juste parce qu'il faut quand même bien faire ça ! En théorie je ne suis pas dans des fonctions d'exécution, en pratique j'en fais quand même ponctuellement et c'est normal.
    Mais il est clair que certains abusent et voient les stagiaires comme de la main d'oeuvre quasi gratuite.
    Et j'ai déjà eu des stagiaires qui refusaient de faire ça (je n'abuse vraiment pas et je leur confie une mission intéressante, cohérente et à leur niveau de compétences) je leur ai vite fait comprendre que ça n'allait pas coller entre nous.
     
    shae661, Adios Badmoizelle et Crazy ont BigUpé ce message.
  12. the-spare-key

    the-spare-key
    Expand Collapse
    I have done nothing wrong ever in my life.

    Moi j'ai jamais eu d'expériences aussi dures, mais je voudrais quand même pousser un coup de gueule contre le "volontariat" en ONG, qui est juste un moyen déguisé pour l'ONG mal gérée où j'ai bossé d'employer jusqu'à sept étudiants ingé en même temps, sans les payer, et sans aucun supérieur pour les guider. On se faisait passer des coups de gueule par le patron en France parce qu'il trouvait qu'on ne fournissait pas assez de résultats, mais derrière on était livrés à nous-mêmes... :/
    Ah, et en ce moment je fais un stage dans un organisme international, donc je ne suis pas payée évidemment, et on m'a appris que si je voulais des cartes de visite pour mes entretiens de terrain, je devais les payer moi-même. :d Mon maître de stage s'en balec, évidemment, et n'arrête pas de me dire qu'il trouve ça "absurde d'être obligé de payer un stagiaire sous le droit français alors qu'il y a quand même des situations où ça arrange tout le monde". ...j'ai un peu envie de lui dire de réfléchir deux minutes.
     
    chat rond, Licornichon, copaulette et 5 autres ont BigUpé ce message.
Chargement...