Quatre leçons retenues de mes 3 ans de célibat

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Fab, le 11 novembre 2017.

  1. Mymy

    Mymy
    Expand Collapse
    Member of ze Rédac', membre actif des Croisé-e-s contre l'invocation de Pierre Desproges, et accessoirement beau foufouillon.
    Membre de l'équipe

    babooz92i a BigUpé ce message
  2. La Ptiote

    La Ptiote
    Expand Collapse

    En voilà un chouette article ! (Attention hein, je n'ai pas dis que les autres ne l'étaient pas, bien au contraire !! :puppyeyes: )

    Après ma toute première relation d'un an et demi, j'ai également vécue une période (de deux ans plus longue que la tienne, @Mymy ;) ) pendant laquelle je n'ai eu personne. Mes potes me tannaient toutes pour me demander quand je me trouverais quelqu'un, j'avais de plus quelques propositions de temps en temps, que je refusais à chaque fois.

    J'ai appris à vivre avec moi même, et si depuis j'ai également beaucoup appris sur moi en mettant fin à cette période de célibat, j'ai également cette impression de savoir que je ne suis pas seulement "l'amie de" ou "la copine de". Je suis tout d'abord moi, moi-même, me, I, Je, et j'en suis fière ! :d
    Et la solitude ne me fait point peur. :) J'ai d'ailleurs donné deux trois conseils à des amies qui étaient malheureuses en couple, mais préféraient le rester plutôt que de se retrouver seule...

    Donc merci pour cet article qui m'a fait écho. :)
     
    AStarShinesBright, Kmarlou, zazouyeah et 6 autres ont BigUpé ce message.
  3. HCSS

    HCSS
    Expand Collapse
    Vivante

    Lyrech, AStarShinesBright, babooz92i et 17 autres ont BigUpé ce message.
  4. MAAAL

    MAAAL
    Expand Collapse
    Jurassic emergency !

    Il y a un point qui m'a particulièrement frappé dans cet article, c'est la révélation qu'on ne se définit pas comme "la copine de".

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    AStarShinesBright, Tippi, Kmarlou et 8 autres ont BigUpé ce message.
  5. Lanfear

    Lanfear
    Expand Collapse

    Perso, je suis pas une pro du célibat, je n'ai été célibataire que six mois au total sur onze ans.
    Alors peut-être que ces courtes périodes ne m'ont pas permi de découvrir tout ça et de profiter pour prendre du recul sur moi-même, mais j'ai pas aimé du tout XD

    Je me suis découverte ultra needy. Effectivement, de me dire "ok, finalement, je m'en sors bien sans sexe", oui. Par contre, je m'en sors très très mal sans câlin. J'avais prévenu mes amis mecs qu'il fallait qu'ils me repoussent parce que c'était pas tellement qu'ils m'auraient attirée que moi je me serais sentie seule (heureusement c'est pas arrivé, et ce moment awkward a été évité).

    Et en plus, j'ai eu l'impression que les autres me regardaient différemment.
    J'étais passée de "La meuf sympa" à "LaEt meuf celib qui n'a plus la pisse d'un autre pour marquer son territoire". J'ai détesté ça. De sentir que tout d'un coup, même des gens que je connaissais depuis cinq ans, ne me regardais plus comme une personne mais comme un objet qui n'a plus de propriétaire... J'ai détesté. Et je ne pense pas que c'était des garçons timides à qui je plaisais depuis longtemps et qui ont tenté leur chance une fois moi célib. Je ne pense pas que j'étais leur genre. Mais j'étais célibataire, alors c'était plus une question de jeu de pouvoir que de séduction.
    Bref.

    Sinon, j'avais bien aimé pouvoir sourire aux garçons qui me plaisaient et les mater sans culpabiliser =3
     
    Tippi, Kmarlou, MelPop21 et 9 autres ont BigUpé ce message.
  6. Clarissse

    Clarissse
    Expand Collapse

    Merci pour ton article.
    Personnellement je n'ai jamais eu de relation, donc je n'ai jamais eu à subir cette sensation de manque. Mais d'un autre côté c'est quelque chose qui me fait peur. Si un jour je me mets en couple et que ça ne marche pas, je crains que je doive recommencer le même travail d'introspection que Mymy. Tout recommencer à zéro. C'est peut-être ça qui me bloque quand j'ai l'opportunité de me mettre en couple. Le couple risque de détruire ma capacité à être bien toute seule... Qu'en pensez-vous?
     
    ChansonMuette, Shadowsofthenight, Kounette et 5 autres ont BigUpé ce message.
  7. Chlope

    Chlope
    Expand Collapse

    Bon article, qui me parle un peu
    Je n'ai eu que de courtes relations, espacées dans le temps, donc autant dire que je ne connais pas la vie de couple...
    Ça fait maintenant pile 3 ans que je n'ai plus personne et si le sexe ne me manque pas, la tendresse et l'affection me manquent beaucoup, mais d'un autre côté j'ai peur de me rapprocher de quelqu'un.
    J'ai peur de perdre mon indépendance, d'être étouffée, et j'ai aussi peur de m'attacher et d'être quittée, de souffrir... du coup je fui les hommes qui me plaisent, et le célibat s'éternise. Je le vis bien en général mais il y a quand même des période difficiles :sweatdrop:
    Il y a bien quelque chose que j'ai compris par contre, c'est que je ne me mettrai en couple que pour moi (et l'homme en question :rire:), et mes proches n'ont pas leur mot à dire là dessus
     
    MAAAL, Lyrech, AStarShinesBright et 7 autres ont BigUpé ce message.
  8. Maini

    Maini
    Expand Collapse

    "C’est d’ailleurs ce qui a fini par me blesser, quand je me sentais seule et que les garçons ne voulaient pas de moi. Le fait d’avoir enfin réussi à me trouver super-chouette… et que les mecs qui me plaisent ne partagent pas mon avis !' Ahah, trop vrai !
     
    AStarShinesBright, Kmarlou, ChansonMuette et 4 autres ont BigUpé ce message.
  9. Ivy-Vinyl

    Ivy-Vinyl
    Expand Collapse
    Chrysalide

    Je suis célibataire depuis 3 ans (je n'ai pas eue de relation durable durant ce laps de temps) je suis passée par les étapes et j'ai retenue les mêmes leçons que tu décris dans ton article @Mymy .
    Comment est ce que je vis mon célibat à l'heure actuelle ? Avec légèreté. J'aimerais bien être en couple mais ça ne m'obsède pas comme ça a pu être le cas auparavant. Maintenant je suis pile poil dans cette période :
    Je me trouve intéressante, chouette et intelligente, je trouve même que j'ai du charme. Du coup oui parfois je me demande comment ça se fait que je sois célibataire vu que je suis quelqu'un de chouette.
    Je sais mieux ce que je veux aussi tant en terme de relation, avant j'aimais bien les mecs qui me faisaient marcher et maintenant je me rends vite compte que si les choses ne se font pas naturellement, sans chichis et avec sérénité ça ne fonctionnera pas. J'ai perdu pas mal de temps à me remettre en question sous tous les angles, changer mon look, faire des régimes, me forcer à aller sur des sites de rencontres. Maintenant j'ai tout bonnement envie de plaire telle que je suis ça me prendra le temps qu'il me faudra. :nod:
     
    MAAAL, Lyrech, AStarShinesBright et 8 autres ont BigUpé ce message.
  10. La Ptiote

    La Ptiote
    Expand Collapse

    @HCSS , j'ai exactement la même peur que toi : la peur de perdre cette liberté que je connais et à laquelle j'ai pris goût, une fois que je me mettrai sérieusement en couple. J'en ai parlé à ma meilleure pote qui a toujours été en couple et qui l'est sérieusement depuis deux ans maintenant, et sa réponse m'a fait réfléchir : "Quand tu auras trouvé le bon, tu n'auras plus peur de ça." Peut-être a-t-elle raison ? :)
     
    AStarShinesBright, Zaelle, Kmarlou et 3 autres ont BigUpé ce message.
  11. HCSS

    HCSS
    Expand Collapse
    Vivante

    @La Ptiote je trouve que c'est une assez bonne façon de penser ! :d oui c'est vrai que ce qui fait se sentir à l'étroit c'est souvent les relations qui conviennent pas vraiment, faut garder bon espoir de rencontrer un jour quelqu'un avec qui ce soit tellement cool qu'être en couple ne soit pas du tout un poids :cretin: (bon ça paraît un peu idéaliste, mais y aura bien quelqu'un avec qui on aura plus d'atomes crochus :P)
     
    Kmarlou et La Ptiote ont BigUpé.
  12. Fyona

    Fyona
    Expand Collapse

    Super article, je n'ai jamais été complètement celib et je ne sais pas si cette periode peut être bénéfique à tout le monde. Il parait que oui, mais ça l'a l'air assez difficile aussi longtemps :o j'envisage de faire ça en ce moment justement.
    Je m'interroge un peu sur la phrase :
    "Je n’ai pas cherché à en avoir (de relation). Je ne suis pas sortie dans des bars, en talons et rouge à lèvres."
    Est-ce que faire ça, c'est pas plutôt une forme de se protéger de la tentation ? On peut faire ça avec ses amis sans rien chercher, et repousser les avances de quelqu'un. C'est indéniable que c'est un peu mettre à l'épreuve sa volonté.
    Mais se sentir désirable dans ces moments, ça ne peux pas aider à la réflexion justement ? :)
     
    babooz92i, Tippi et Kmarlou ont BigUpé ce message.
Chargement...