Que feriez-vous s'il y avait une catastrophe mondiale ?

Sujet dans 'Blabla Général' lancé par Ancien membre, le 10 mai 2010.

  1. Ancien membre

    Ancien membre
    Expand Collapse
    Guest

    Je ne sais pas si le sujet a déjà été posté, un peu surréaliste certes, mais je me suis posé la question en regardant un de ces nombreux films apocalyptiques qui pullulent ces dernières années.

    S'il y avait une catastrophe mondiale qui détruisait la planète (entièrement ou partiellement), qu'est-ce que vous feriez ? Chacun pour soi ? Vous penseriez aux autres ? Vous vous cacheriez ?

    Toutes les propositions sont les bienvenues, quelque soit la catastrophe (même les zombies hein ^^).
     
  2. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Une de mes grandes peurs existentielles parce que j'ai vraiment l'impression que c'est possible ce genre de choses.

    Je pense que je me cacherais, j'aurais trop peur d'aller ailleurs, surtout si je ne sais pas comment c'est. Je suis une vraie trouillarde faut dire, mais limite je sais pas si je me suiciderais pas. C'est bete à dire comme ça, mais je suis une grande angoissée et là, si y'a une catastrophe, je sais pas trop la réaction que j'aurais. En tout cas, j'irais pas braver le danger, c'est clair.
     
  3. Fée débutante

    Fée débutante
    Expand Collapse
    La tête dans les nuages..

    Tout pareil idem!
    Ça me parait évident que je me suiciderais si je me retrouve seule sur une terre post-apocalypse! J'aurai tellement peur d'aller voir ailleurs, voir les environs et pour tomber nez à nez avec un monstre ou je ne sais quoi, non merci!!
    En fait, j'aurai tellement peur que je n'aurai même pas besoin de me suicider: je mourrais littéralement de peur!
     
  4. Gustave

    Gustave
    Expand Collapse
    Sushi rolls > gender roles.

    reconnaissante
     
  5. Dies Irae

    Dies Irae
    Expand Collapse

    Ça, c'est vraiment une question à laquelle je suis totalement incapable de répondre. Je ne peux absolument pas présager de mes réactions dans une situation totalement hors du commun. Que ce soit une guerre, une catastrophe mondiale, une dictature, je n'ai aucune idée de la façon dont je réagirais.
    Je ne sais pas si c'est parce que je me connais très mal, ou si c'est parce que personne ne peut se connaître suffisamment pour prévoir ce genre de choses, mais vraiment, je ne saurais dire.
    Comme dans la chanson de Goldman, Né en 17 en Leidenstadt (qui vaut ce qu'elle vaut musicalement parlant, mais dont je trouve les paroles très sensées).
     
  6. Bleuenn

    Bleuenn
    Expand Collapse
    For death and glory.

    Pareil. Moi d'abord, éventuellement mes proches/mes amis s'ils sont à proximité mais pas question de traverser le pays pour aller les sauver !

    J'essaierais sûrement de me cacher mais là encore ça pose problème : au bout d'un moment plus à manger ni à boire, si c'est post-apocalyptique plus de lumière ni rien, enfin je veux dire le monde aura totalement changé, et là limite si y'a plus aucun espoir (comme dans La Route) je crois que je ne supporterais pas, je deviendrais cinglée ou je me tuerais.

    Si c'est une invasion extraterrestre ou zombie (imagination fertile) ce serait peut-être différent, je m'engagerais peut-être dans la lutte haha... Dans mes rêves mégalos je me vois bien me sacrifier pour le bien de tout un peuple, comme le vieux qui emmène son avion en plein faisceau du vaisseau alien dans Independence Day (oui j'ai des références de qualité !), mais en vrai je suis bien trop poule mouillée.

    Mais bon j'imagine que c'est un des cas où on a beau essayer de s'imaginer, on ne peut pas savoir ce qu'on ferait vraiment... En espérant que je n'ai jamais à le découvrir, ça me fait bien trop flipper !
     
  7. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Moi je serai une super-héroïne et je sauverai tout le monde!


    (Sinon, je préfère me demander ce que je peux faire face aux problèmes du réel que de me demander ce que je ferai face aux problèmes irréalistes ^^)
     
  8. Gustave

    Gustave
    Expand Collapse
    Sushi rolls > gender roles.

    mais je
     
  9. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Je me suis souvent posée la question, vu que je crois effectivement que il y aura bel et bien une fin du monde, une apocalypse...
    Et je ne sais franchement pas ce que je ferais.

    Et je tiens à signaler que j'ai peur de la foutue mort, peur de l'inconnue et peur de souffrir.
     
  10. Cygnus

    Cygnus
    Expand Collapse
    Sous-marin

    Je pense que j'essayerais par tous les moyens de survivre. Vu ma peur de la mort, jamais je ne me suiciderais, ça c'est sûr. J'essayerais de tenir malgré tout. Et puis surtout aussi de protéger ma famille, les gens que j'aime, mes chats. Je pense que ce serait chacun pour sa gueule dans ce genre de cas, c'est la survie ou la mort, on doit pas avoir trop le temps de réfléchir.

    Ca me fait penser que j'ai souvent rêvé de catastrophes de ce genre. Je me cachais dans des ruines, j'essayais d'échapper à des mecs qui me poursuivaient ou à des explosions. C'était terrifiant. Je m'en souviens encore.
     
  11. Bonnie

    Bonnie
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Je me suis déjà poser la question aussi.
    Je ne peut bien sûr pas affirmer comment je réagirais dans une telle situation, mais j'aie quand même ma petite idée.
    Et ça m'étonnerais pas mal que je réagisse autrement.
    Trouillarde de nature, il est certain que je ne me transformerais pas en grande héroïne qui pense à protéger/sauver tout le monde.
    Il est clair que ce serait survivre avant tout.
    Sincèrement dans ce genre de situation, je pense que les gens autour que je ne connaitrais ni d'Eve d'Adam ce ne serait vraiment pas mon soucis du moment.
    Égoïste sûrement, mais réaliste pour ma part.
    Une réaction animal je pense. Survivre que coûte que coûte.
    Je pense que j'essaierais de fuir le plus loin possible dans l'espoir que ce soit mieux ailleurs. Ce qui va super bien avec mon coté très naïve d'ailleurs .
    Mais je suis tellement trouillarde que je ne serais pas rendue. J'avancerais avec la plus infinie prudence et ce serait bien pire que du pas à pas.
    En revanche si mon copain n'est pas avec moi à ce moment là, je serais bien capable comme les héros des films de partir au devant de lui malgré les protestation de mon entourage direct.
    Pas par bravoure hein. Bien sûr il y a le fait de ne pas supporter l'idée qu'il lui arrive quelque chose, mais il faut bien admettre que ce n'est pas moi qui lui serait d'un grand secours. Il y a aussi le fait que je ne supporterais pas de pas être présente si il devait lui arriver malheur.
    Mais il y a surtout le fait que sans lui je suis perdue. Alors dans une situation de grand péril, encore plus que dans une autre, j'aurais un tel besoin de lui que je pourrais en perdre toute raison.
    Une sorte de panique, à l'idée de me dire que si nos vies s'arrêtaient maintenant ce devait être ensemble.
    Pas de la bravoure quoi, juste de la folie et quelque part ma grande niaiserie qui n'a jusque ici aucune limite.
    En clair si Il n'est pas au boulot le jour de l'apocalypse ( genre la fille qui parle comme si c'était "prévu" que ça arrive ), j'aie/on a une chance de s'en sortir.
    Sinon, faut voir la vérité en face je suis foutue. Du fait que la panique de ne pas être avec lui viendrait ce rajouter à celle provoquée par la situation.
    Et puis bon la panique on sait où ça mène.
    Une chose est sûr je ne me suiciderais jamais. Je sais qu'on ne peut dire jamais, mais j'aie une telle peur de la mort, que c'est inconcevable pour moi.
     
  12. madmoizelle N

    madmoizelle N
    Expand Collapse
    Comment qu'c'est ?

    Je me roule un joint (voire même plusieurs) et je me pose sur mon canapé en attendant que ça passe. Je suis pas Bruce Willis et puis si je devais fuir, je finirais par mourir d'angoisse alors autant me détendre.
     
Chargement...