Quelles sont vos origines ?

Sujet dans 'Forum Delirium Tremens' lancé par Zack, le 6 juin 2007.

  1. Zack

    Zack
    Expand Collapse
    Brand New Me

    Je n'ai pas trouvé de sujet là dessus, et j'espère l'avoir mis au bon endroit.
    Tout est dans le titre: on est le joyeux mélange de plein d'origines différentes, quelles sont les vôtres ? Est ce que ça influe sur votre culture ou autre ? Dites moi tout !
     
  2. little_light_in_darkness

    little_light_in_darkness
    Expand Collapse
    Fuck

    Polonaise du côté de ma mère, belge du côté de mon père...même si en fait je ne suis pas belge du tout génétiquement parlant, c'est impossible, faudrait que je connaisse mon vrai géniteur pour vérifier..., je préfère me dire que j'ai quand même hérité des origines et de l'amour belge de mon vrai/faux papa.

    Et non, ça n'influe pas sur ma culture, enfin, j'ai pris très à coeur le fait d'étudier la culture polonaise et son histoire, mais c'est assez éloigné quand même (ça vient directement de ma grand mère dont les parents ont fuit les allemands et qui sont venus s'installer dans le nord de la france, et indirectement de mon grand père qui est un mélange polonais-français mais plus français que polonais)
    Sinon les bleges, jles kife ^ ^ lol
    D'ailleurs jle dis ici, mais jpourrai le dire ailleurs...pourquoi les blelges n'ont pas de cheminées sur leur toit :eek: .
    (non non ce n'est pas une blague blege, c'est une vraie question!)
     
  3. Eärane

    Eärane
    Expand Collapse
    Une margarita à la main

    De très (très) loin, origines polonaises parait-il. Mais sinon, vraiment rien, mon père est juste de Franche-Comté et ma mère est bretonne. Rien de très exotique en somme.
     
  4. smoking gun

    smoking gun
    Expand Collapse
    Manger. Maintenant.

    (Il me semble qu'il y a déjà un sujet similaire)
    Donc italienne par mes grands parents maternels, Algérienne et maltaise (mon nom de famille est maltais) de mes grands parents paternels et puis francais de mes parents.
     
  5. granita

    granita
    Expand Collapse
    Roule une pelle à la vie

    Créôle (donc française) de ma mère et indienne enfin musulman de mon père.
    Enfin pour ce qui en ais de ma culture j'allais à l'école coranique avant mais plus maintenant...
     
  6. ~Leev~

    ~Leev~
    Expand Collapse
    Welcome to the Good Life

    Le sujet existe déjà, en effet. Après, ce deuxième peut peut-être servir de renouvellement.
     
  7. Stille

    Stille
    Expand Collapse
    Blasée

    Euh ouais, le sujet existe déjà.
    Mais pour répondre quand même, mes origines n'ont pas changé : je suis française du côté de ma mère et marocaine du côté de mon père.

    Est-ce que ça influe au niveau de ma culture ? Pas vraiment, vraiment. Je ne parle pas arabe, je ne suis pas retournée au Maroc depuis que je suis bébé, je ne suis pas musulmane, mon père ne pratique pas non plus. Lui, je ne le vois pas souvent. La seule chose qui me rattache un peu à ce pays, c'est quand on me dit que j'ai un petit air oriental, des yeux arabes, et puis je m'intéresse aussi quand même pas mal au monde arabe instinctivement, que ce soit sur le plan sociétal, religieux, culinaire, artistique, touristique... Personne m'y force mais je me sens attirée.
    Et j'ai bien entendu hâte de pouvoir retourner au Maroc un jour.
     
  8. PandApple

    PandApple
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Russe du côté de mon père, mais je ne me sens absolument pas russe.
     
  9. lantika

    lantika
    Expand Collapse
    Amoureuse

    Je suis d'orgine arménienne du côté de ma mère (elle est arrivée en France à l'âge de 12 ans) et polonaise du côté de mon père (cette origine remonte de loin : arrière arrière grand-parent).

    Pour ce qui est de la culture, je pense qu'elle influe dans mon quotidien dans le sens culinaire, artistique et sociétal (comme Stille). En effet, dès qu'il est sujet de l'Arménie, je me redresse de suite, je tends l'oreille et surtout je suis obligée d'aller voir tout ce qui est attrait à l'Arménie que se soit des expos, des concerts, des danses, des conférences etc. Et je pense être une militante assez engagée contre le négationnisme.
    Malheureusement je ne parle que très peu l'arménien, c'est mon plus grand regret... et je n'ai encore pu visiter le pays. J'espère qu'un jour je pourrais voyager et découvrir en VRAI l'Arménie.
    En revanche, la Pologne ne m'intéresse pas plus que ça, surement à cause de mes origines assez lointaine... Cependant je suis aller à Cracovie et c'est franchement sympas, je pense de plus en plus y retourner d'ailleurs.
     
  10. Tallulah.

    Tallulah.
    Expand Collapse
    help, i'm a rock

    C'est un peu pareil, en fait. Sans aller jusqu'à m'en cacher ni à en avoir limite honte, mais tout de même. Je suis d'origine tunisienne par mon père, et je n'ai jamais eu de très bonnes relations avec lui. Quand j'étais petite je lui demandais fréquemment de m'apprendre l'arabe, mais j'avais toujours l'impression de l'emmerder. Maintenant il prétend que c'était moi qui ne voulais pas. Je harcelais mes parents tous les étés avec "quand est-ce qu'on va en Tunisie ?" "L'année prochaine !" Quand j'ai eu 10 ans j'ai compris et j'ai arrêté. Et puis ça m'a lassé, et en fait j'aurais presque complètement oublié que j'avais des origines tunisiennes, si je ne portais pas un nom que tout le monde écorche et si je n'étais pas un tout petit peu plus bronzée que la moyenne. Je n'y suis encore jamais allée, je ne parle pas un traître mot d'arabe. Je n'ai jamais été musulmane, sauf à la cantine parce que je n'aimais pas les chipolatas (mais on m'a vite grillée mdr). Mes grands parents paternels ne sont même pas au courant de l'existence de ma soeur qui a 9 ans, en fait, ils sont peut être morts.

    J'aime ce pays, mais comme une quelconque touriste le ferait. Ca ne me manque pas, même si j'aimerais quand même rendre visite à cette partie de ma famille un de ces jours. En fait si j'ai jamais eu "honte", c'était plutôt au collège, quand des filles venaient me voir dans la cour de l'école et me faisaient "hé, t'es une rebeu toi ?" "une quoi ?" "une rebeu !" "euhh, ouaaais...." Et qu'après elles me voyaient manger du saucisson à la cantine pendant qu'elles elles faisaient le ramadan. J'avais toujours l'impression de mentir, mais je ne savais pas à quel propos. D'être entre deux. Ca m'est passé.

    J'aurais pu écrire ce qu'a dit Stille en fait, sauf que j'en ai fait un pavé !
     
  11. Mae

    Mae
    Expand Collapse

    Mon pere est francais, ma mere espagnole, et on va dire que ouais, ca influe pas mal, sinon je ne serais pas en Espagne actuellement ! Le fait d'avoir des origines ici me pousse pas mal, si j'ai decide d'etudier l'espagnol en plus d'autre chose c'est bien a cause de ca, parce que je regrette de ne pas parler sa langue natale. Je suis tres attachee a sa region pour y avoir ete regulierement depuis ma naissance, je suis tres attachee a la langue et a la culture hispanique en general, mais ca c'est quelque chose qu'elle ne maitrise pas, donc au final je depasse les origines et je m'approprie autre chose. Apres c'est difficile a gerer avec ma mere parce que je ne situe pas trop son rapport a l'Espagne, mais pour le moment ca m'est un peu egal, enfin, je prefere ne pas y penser.
     
  12. Mojito

    Mojito
    Expand Collapse
    Avaleuse de livres

    mes origines étrangères remontent assez loins : mes arrières grands parents! espagnoles que ce soit du côté de ma mère que celui de mon père, eloignées et pas très exotiques elles n'influencent en rien ma vie!
    c'est un peu dommage
     
Chargement...