Qu'est ce que la vie vous a appris jusqu'à aujourd'hui?

Sujet dans 'Blabla Général' lancé par Cygnus, le 2 juin 2009.

  1. Cygnus

    Cygnus
    Expand Collapse
    Sous-marin

    Un sujet vaste, que ce soit d'ordre personnel, sentimental, professionnel ou au délà de tout ça, vos conceptions, vos expériences, votre vision des choses, des gens, de tout... Si vous deviez mourir demain, qu'est ce que la vie vous a appris jusqu'à aujourd'hui?

    Et vis-à-vis de la nature humaine, de l'espèce humaine, de l'Homme en géneral, de la Vie en général, et également de la societé, qu'est ce que votre vie personnelle vous a appris?
     
  2. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Tristana, t'as toujours des bonnes idées de sujet :)


    Humainement, à être autonome, à ne compter que sur moi, ne plus dépendre des autres. Arrêter de me sacrifier pour des gens qui n'en valent pas la peine, de ne culpabiliser pour rien aussi. Puis, mettre de côté ma trop grande gentillesse qui m'a joué trop de tours, ça ne rend service à personne (et ça attire les boulets).

    Sentimentalement, éviter les rencontres Internet (ahah), fuir les mecs instables et casés. Surtout les casés (...) Dire ce que j'ai sur le coeur et vite, ne pas laisser les non dits pourrir une relation.

    (je reviendrai)
     
  3. ~Heather~

    ~Heather~
    Expand Collapse
    Moi, moche et méchante

    Je sens que je vais aimer lire ce topic ;)

    La vie m' appris que je pouvais être malade à 19 ans : c'est con, mais avant que ça m'arrive dessus, je ne pensais pas que je pouvais avoir un cancer avant d'avoir atteint la soixantaine d'années. Bien sûr, je savais que des cancers bien plus graves que le mien pouvaient frapper des enfants, voire des bébés. Mais que ça m'arrive à moi, alors que je suis au "plus bel âge de la vie", non, j'y croyais pas.

    Comme Myn et Aanor, la vie m'a appris que j'étais capable d'être autonome. Je ne suis pas encore autonome financièrement, mais je suis seule dans mon studio depuis 2 ans et j'ai fait un petit séjour en Angleterre complètement seule. Savoir que j'en aurais été incapable psychologiquement parlant 3 ans auparavant me rend (un peu) fière aujourd'hui.


    J'aurais aimé pouvoir écrire sur ce topic ce que la vie m'a appris vis à vis des autres. Je sais que j'ai encore beaucoup à apprendre alors je repasserai surement.
     
  4. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    La vie m'a appris dans un premier temps, qu'on a pas plusieurs amis, qu'on en a que très peu, et que ceux qui restent sont les meilleurs. C'est peut être un peu bêbête mais je le sens profondément.

    (je reviendrai)
     
  5. MiaWallace

    MiaWallace
    Expand Collapse
    Soudainement optimiste

    Qu'il faut profiter tant qu'on est encore là !
     
  6. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    En ce moment, la vie m'apprend que dans les épreuves, on est souvent tout seul.

    Et que même si certains sont là, ça ne change rien. On est seul quand même.


    En plus joyeux, et plus niais : que quoi qu'il arrive, une vie sans amour n'est pas une vie.
     
  7. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Aimer quelqu'un n'empêche pas de lui faire du mal.
    Je dois/devrais toujours laisser aux gens la chance de me surprendre.
    Il faut creuser, toujours creuser. C'est bateau mais les apparences sont presque toujours trompeuses, dans tous les domaines, j'en suis persuadée.
     
  8. Nadja__

    Nadja__
    Expand Collapse
    Miou.

    La vie m'a appris qu'il faut profiter de tous les petits moments, se réjouir de chaque instant même si en soi il n'ont rien d'extraordinaire, qu'on peut trouver la beauté dans chaque petite chose, dans chaque connexion entre les gens et qu'au final être heureuse ce n'est pas très difficile (je veux dire dans ce contexte en tant que fille de 21 balais, je ne parle pas au nom de tous hein, il y a des vies difficiles).
    Je crois aussi avoir appris que vivre dans sa tête n'est pas la bonne solution, qu'il faut vivre tout court.
    J'ai appris qu'il fallait rester soi, tout le temps, que ça plaise ou non, et faire preuve d'une grande ouverture d'esprit, j'ai laissé un peu mon cynisme et mon étroitesse d'esprit de côté. Qu'à priori avant j'aurais mal jugé des gens qui sont en fait géniaux.
    Même si c'est bateau j'ai appris qu'effectivement l'amour nous tombe sur le coin de la tronche quand on ne s'y attend pas, et que finalement être amoureuse, ça a de la gueule.
    J'ai appris qu'il faut se lacher, que les actes que je regrette le moins ont été fait sur un pulsion, parce que "je le sentais" et que j'ai foutu ma timidité de côté.
     
  9. Nadja__

    Nadja__
    Expand Collapse
    Miou.

    Hu. :d
     
  10. Ulice

    Ulice
    Expand Collapse

    D'accord sur pas mal de points avec toi Nadja ;)


    La vie m'a appris que la lâcheté est beaucoup trop présente. Chez moi comme chez les autres. Mais que c'est un truc que j'essaye de combattre.. même si ça peut faire (très très) mal.

    Elle m'a appris que les relations malsaines ne devaient pas durer, le genre de relations où on essaye de se dire qu'il faut mettre tous les mauvais moments de côtés parce que finalement les bons compensent, ben non, au final c'est toujours merdique, ça n'apporte pas grand chose de bon, et ça finit toujours par faire souffrir. Les gens "parasites", maintenant, je zappe, vite.

    Elle essaye tant bien que mal de me convaincre qu'il faut tout vivre à fond, mettre sa timidité de côté parfois, parce qu'on ne vit qu'une fois... j'y travaille mais j'ai encore (beaucoup) de mal...

    Elle m'a aussi appris à rester moi-même, accepter ce que je suis, assumer mes idées, mes choix, etc... pareil, j'en suis convaincu mais j'y bosse tous les jours!

    Pour finir elle m'a appris que les déceptions faisaient parti du quotidien, les gens que j'aime me déçoive, les autres aussi, et je me déçois encore moi-même... j'essaye juste d'être plus lucide par rapport à tout ça.


    Pas grand chose finalement j'ai l'impression... mais je suis jeune, j'apprends tous les jours ;)
     
  11. Sneezewort

    Sneezewort
    Expand Collapse
    Revival

    J'ai pas un gros vécu, enfin grosso modo je dirais : prendre chaque moment comme une chance de s'améliorer, chaque obstacle n'est là que pour nous tester, voir si on est capable de le surmonter et qu'une fois que c'est bon, on en ressort plus grand et plus fort, même si on en chie avant.

    Ensuite apprécier chaque moment, arrêter de se dévaloriser sans cesse, arrêter de se croire moche/pas intelligente, et si jamais on se sent comme ça, il faut immédiatement se reprendre en main, par n'importe quel moyen mais ne pas se laisser couler. Et surtout, le faire seul. Être épaulé, c'est génial, c'est essentiel, mais les problèmes on les règle soient mêmes ou alors ils ne sont pas réglés. Les compliments, c'est bien, mais on ne pas vivre dans l'attente du consentement des autres... il faut se complimenter soit même en fait.

    En résumé : voir le voir à moitié plein, se sortir les doigts du cul, arrêter de s'apitoyer, être content de se qu'on a et se souvenir que d'autres n'ont pas cette chance.
     
  12. Gustave

    Gustave
    Expand Collapse
    Sushi rolls > gender roles.

    La première chose qui me vient à l'esprit, c'est que j'ai appris à accepter et même à préférer les gens et les choses simples, et à accepter de l'être moi-même. Je rêvais de m'entourer de gens exceptionnels, il fallait être beau, intelligent, avoir un métier fascinant... Et en fait c'est juste fatigant, et artificiel.

    Et en fait, vraiment tout ce qu'a dit Nadja est vrai pour moi, chaque point.
     
Chargement...