Qui sont les trolls et pourquoi trollent-ils ?

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Justine_, le 1 août 2017.

  1. Justine_

    Justine_
    Expand Collapse
    En hibernation
    Membre de l'équipe

  2. Gargouillette

    Gargouillette
    Expand Collapse
    Je fais confiance.

    Très éclairant et utile ! Merci :top:
     
  3. ben quoi ?

    ben quoi ?
    Expand Collapse

    En fait, c'est comme dans la vraie vie : plus tu réponds à un con et plus tu nourris sa connerie !
     
    TennanTen et Robinsonne ont BigUpé.
  4. skippy01

    skippy01
    Expand Collapse
    Dieu est un geek qui joue aux sims toute la journée.

    Je me demande si il n'y a pas d'autres facteurs aggravants, du genre une violence subie par le troll et qu'il cherchera à reproduire, une certaine intolérance ou le simple conformisme (du genre un troll qui ne le serait jamais devenu si il avait été tout seul). Et il serait intéressant d'étudier comment un troll se comporterait IRL face à sa victime.
     
    Skarov et pépé le moko ont BigUpé.
  5. adonox

    adonox
    Expand Collapse

    J'ajoute ma pierre à l'édifice car mon copain est lui même un bon gros troll sur internet (et un peu IRL aussi), aussi je souhaite m'appuyer sur mon expérience pour ajouter trois choses :

    - Sur l'action du troll, il me semble qu'il y a plusieurs niveaux. En l'occurrence, pour mon cher et tendre, l'objectif n'est pas de faire souffrir mais principalement de rire de tout. Il me répond souvent qu'il fait des troll «parce que c'est drôle, lol» avec son air de grand couillon. De plus, son activité de troll consiste principalement à échanger avec ses potes sur des commentaires d'articles ou de posts variés, sans interagir directement avec des personnes extérieures. Ainsi, son activité de troll est certes intense, mais je pense qu'elle n'est pas «dangereuse» pour les autres (ou alors je suis dans le déni). Pour moi le troll est aussi un peu l'évolution moderne de l'humour noir (pour certains aspects uniquement).

    - Sur le profil, je peux vous assurer que mon troll favori est profondément gentil, attentionné et capable d'empathie. C'est d'ailleurs pour cela qu'il interagit peu avec les autres et pas avec des personnes non troll ou non susceptibles de saisir le caractère humoristique de l'activité.

    - Sur l'origine du trollage, ou trolling, pour sa part je pense que c'est un mécanisme de protection, d'une certaine façon. Si je fais un peu de psychologie de trottoir, j'ai pu constater depuis que je le connais (bientôt 3 ans) qu'il a souvent été déçu de ses relations sociales. Déçu car il s'investit parfois beaucoup, donne beaucoup à la personne (temps, conversation, affection...) sans avoir autant en retour ou en n'ayant soudainement que peu de contacts de la personne, sans raison apparente. Je sais que c'est arrivé plusieurs fois et que ça l'a profondément blessé à chaque fois. Je pense que son activité de troll, en ne prenant rien au sérieux, l'aide à se protéger (ou en tout cas c'est ce qu'il pense inconsciemment) des autres.

    Voilà ma propre mini analyse - témoignage ! :)
     
  6. skippy01

    skippy01
    Expand Collapse
    Dieu est un geek qui joue aux sims toute la journée.

    Ça dépend de plusieurs paramètres. Est-ce que son second degré est aisément différenciable du premier ? S'en prend-il à tout le monde ou à des personnes déjà vulnérables ? Est-ce qu'il a déjà blessé quelqu'un par ses trollages ? Est-ce qu'un de ses trollages a déjà pris des proportions astronomiques (harcèlement groupé, suicide de la personne) ? Et si ces 2 derniers cas se sont produits, comment a-t-il réagi ? Quelle attitude aurait-il si il avait une de ses victimes en face de lui ?

    On ne peut pas se réfugier éternellement derrière l'humour, même de bonne foi, ça ne nous empêchera jamais d'aller jusqu'à la violence psychologique bien réelle et bien destructrice.
     
    Coahoma. et Daily Mail ont BigUpé.
Chargement...