Quinze mauvaises raisons de ne pas être féministe

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Maia Mazaurette, le 15 juillet 2011.

  1. Maia Mazaurette

    Maia Mazaurette
    Expand Collapse
    Accrochée à son ordi

  2. tatou972

    tatou972
    Expand Collapse
    NutellAddict

    je ne c pas ce que je suis, je suis contre les inégalités (salariale, d?avancement de carrière), contre l'hypocrisie ( très compétente mais risque de pondre des gosses donc non!! et ta mère elle ne t'a pas pondu toi!! cretin!!) , je ne trouve rien de dégradant a être femme au foyer, mais rien de choquant à être carriériste, ou entre les deux. Pour moi la seule chose qui est importante c'est que l'on puisse faire ses propres choix et les assumer, sans que l'on nous mette des bâtons dans les roues pour des raisons débiles. On en est encore loin!!!
     
    HysteriAlx a BigUpé ce message
  3. Autumn Sun

    Autumn Sun
    Expand Collapse
    Roule une pelle à la vie

    Il y a un truc que je n'arrête pas de répéter à qui veut l'entendre : NON, LES FEMINISTES NE VEULENT PAS LA SUPERIORITE DE LA FEMME SUR L'HOMME ! J'ai l'impression que beaucoup de personnes voient les féministes comme des femmes extrémistes qui veulent faire mordre la poussière à la gent masculine. Mais c'est loin d'être ça, et d'ailleurs ces femmes-là ne valent pas mieux que tous les machos de cette terre, car elles entretiennent le sexisme à leur manière. Les féministes veulent "seulement" l'égalité entre les sexes/genres, du point de vue économique et surtout social.
    Merci beaucoup beaucoup beaucoup pour cet article, qui cherche à faire comprendre que non, les féministes ne sont pas tous les clichés qu'on veut leur coller depuis que le mouvement est né.

    Edit : et je ne trouve pas que cet article cherche à convertir ; il cherche juste à démontrer la réalité de la chose, et que les arguments anti-féministes ne sont vraiment pas valables, vu qu'être anti-féministe revient un peu à être anti-égalitaire...
     
    Robinsonne et Uryuu ont BigUpé.
  4. endza

    endza
    Expand Collapse
    Force du Mal

    Super article !!
    Trop de gens pensent que la féministe, c'est la carriériste revancharde qui veut inverser les rôles avec son homme, et lui faire élever ses gosses à sa place.
    Ben non, on a toutes une bonne raison d'être féministes !
    Parce qu'on aime le foot, qu'on bricole; parce qu'on en a marre du rose, des cheveux longs, parce qu'on a envie d'être chirurgienne ou mécano ou parce que la cuisine nous barbe...
    Et puis soyons féministes pour les hommes aussi, pour que les coiffeurs "masculins" arrêtent d'être systématiquement classés homo, pour qu'eux aussi puissent devenir secrétaire, esthéticien, père au foyer et qu'ils nous laissent un peu de place dans leur univers, pour qu'on puisse aimer la moto, le skate ou le poker en ligne :)
     
    BastetAmidala et Jidia Seddicia ont BigUpé.
  5. Autumn Sun

    Autumn Sun
    Expand Collapse
    Roule une pelle à la vie

    Anourocéphale : Juste 1000 BigUps pour ta signature.
     
  6. endza

    endza
    Expand Collapse
    Force du Mal

    Rien a rajouter ;)
     
    elisabellissima, Jidia Seddicia, Arinelle et 3 autres ont BigUpé ce message.
  7. super-flue

    super-flue
    Expand Collapse
    C'est systématiquement débile, mais c'est toujours inattendu

    C'est vrai que c'est un peu dingue cette mauvaise image du féminisme... J'aimerai que le féminisme gagne en lettre de noblesse, comme la lutte contre le racisme quoi...

    Entendu en Amphi : "-bah ouais je suis féministe... -aaah mais alors tu t'épiles plus ?" :gonk: euh... c'est un peu plus compliqué que ça le féminisme copain...
     
    Deraio, BastetAmidala, Jidia Seddicia et 2 autres ont BigUpé ce message.
  8. albaglasca

    albaglasca
    Expand Collapse
    Si tu savais...

    je ne suis pas féministe moi je suis égaliste. Certaines choses sont faisables par les hommes et les femmes de la même façon d'autres non, c'est comme ça il faut savoir accepter que nous avons pas les mêmes qualités, cela n'empêche que ces qualités respectives sont respectables et à part entière même si l'homme est le seul à les posséder ou la femme la seule.
    Moi je déplore les hommes qui bricolent plus, les jeunes surtout pourquoi parce que je trouve ça bien de bricoler. Pourquoi je déplore parce que moi je bricole et j'aimerais trouver quelqu'un avec qui échanger des techniques et tout ça, bref un échange égalitaire.
    Il faut de tout pour faire un monde. Certaines femmes se sentent complètes en ayant un mari, un gosse une maison. D'autres autre chose (moi je suis d'autre)
    Mais il est vrai que je ne me rends pas compte des combats des feministes car j'ai été élevée dans un environnement plus ou moins égalitaire, mon père bricolait, ma mère le ménage mais tout d même mon frère et moi on aidait à la bricole, et ma mère au ménage.
    Enfin, voilà on nous a pas tannés avec dolto et tout et tout. Mais avoir la possibilité d'avoir le choix dans nos activités peut imorte si elles sont à la base plutôt féminine ou plutôt masculine, je trouve ça bien.
     
  9. Carmelita

    Carmelita
    Expand Collapse
    Ne comprend rien au nouveau forum !

    Pourquoi ça ne voudrait rien dire ? Ca veut seulement dire qu'il y a plusieurs courants de pensées dans le féminisme. A l'heure où certains courants politiques (que je ne citerai pas, mais faciles de deviner lesquels) essaient de nous faire croire que nous sommes soumis à la dictature de la pensée unique, je trouve plutôt sage et sain de rappeler que la pensée féministe, est justement multiple.
    Il y a plusieurs courants de pensées dans la philosophie, par exemple, et même si c'est un paradigme plus général, personne ne songe à dire pour autant que la philosophie ça ne veut rien dire ! Pourquoi tout le monde se braque ainsi dès que l'on prononce le mot "féminisme" ?

    Tu dis que tu es solidaire d'un groupe parce que tu juges qu'il y a injustice. Ne trouves-tu pas que l'injustice sociale est patente à l'égard des femmes, de nos jours, et même dans nos sociétés occidentales bien accrochées à leurs valeurs démocratiques et républicaines ?

    Ça aussi c'est assez typique et pour être honnête, ça m'exaspère.
    On entend régulièrement autour de nous dire que le féminisme aujourd'hui ce n'est plus nécessaire, qu'on a tout obtenu, que les droits des femmes sont acquis, les restrictions de genres dépassées. Ah bon ? Il suffit d'être un peu attentif à l'actualité sociale pour constater que ce n'est pas le cas.
    Mais quand on explique tout ça, pourquoi le féminisme est plus que jamais nécessaire, quels sont ses enjeux, on est tout de suite accusé de chercher à convertir.
    Est-ce que chaque fois que quelqu'un t'expose une piste de réflexion sur la société, la politique, la culture ou quoi que ce soit d'autre, tu te sens endoctrinée pour autant ?
    Alors ok, je suis clairement de parti pris, puisque comme une autre madmoizelle précédemment, j'ai du mal à comprendre comment on peut de nos jours être une femme et refuser / rejeter la réflexion féministe. Je comprends que les hommes n'y soient pas tout de suite gagnés, parce qu'ils ne sont pas forcément sensibilisés au fait que le féminisme les concerne et les défend aussi, mais les femmes ? Ca veut dire quoi ? "Laissez-nous être oppressées tranquilles" ?

    Enfin bref. Juste une chose à dire pour conclure : Maïa Mazaurette, je t'aime. <3

    EDIT en 4e vitesse :
    Bien. Je pense que tu fais quelques petites confusions.
    Tu dissocies "anti-sexisme" et "féminisme" parce que tu entends juste "droit des femmes" dans le féminisme. Or c'est une erreur : l'anti-sexisme et le féminisme c'est exactement la même chose. Le féminisme lutte contre les stéréotypes de genres. Les hommes AUSSI sont enfermés dans des stéréotypes socio-culturels et le féminisme milite aussi pour qu'ils puissent s'en émanciper.
    Seulement le féminisme traite en priorité des droits des femmes parce que des siècles de domination patriarcale font que ce sont elles qui sont encore les plus brimées par ce système, voilà tout, ça ne veut pas dire que les droits des hommes sont négligés.
    Dire que tu ne penses pas que ton genre détermine ta façon d'être ni ton destin, ça signifie juste que tu n'es pas essentialiste, c'est tout. (Et moi non plus d'ailleurs, figure-toi)
    Quant aux mots en "-isme", je te ferais simplement remarquer que "civisme" en est un aussi, et un important !
    Mais je veux bien te concéder que les organisations féministes les plus en vue actuellement (donc pas toutes, mais les plus envies) sont plutôt activistes. Est-ce que c'est un gros mot ? Une raison de les blâmer ? Généralement, me semble-t-il, une lutte ne se mène pas sans activistes... (D'ailleurs même Gandhi a été qualifié d' "activiste" en son temps, pourra-t-on ironiquement remarquer)
     
    Arinelle a BigUpé ce message
  10. Lady Von Duck

    Lady Von Duck
    Expand Collapse
    Blame It On The Boogie

    je suis plutôt d'accord avec l'article mais MON DIEU qu'il est agressif :Puppyeyes
     
  11. Myniloly

    Myniloly
    Expand Collapse
    Who's that girl ?

    Ou bien il y a l'argument lancé par beaucoup des crétins qui m'entourent "roooh mais ça va tu féchié."
    Dans ma classe, je suis connue pour être féministe. Je martelle que la femme doit s'affirmer, que nous devont être égaux, et que les inégalités sont (presque) partout. Et à chaque fois, c'est soupir général de l'assistance. Eh bah...c'est pas avec des arrièrées pareilles qu'on a obtenu le droit de vote è.é Si encore elles avaient des arguments valables, je les respecterais, mais là...C'est même pas possible.
    (excusez le caractère agressif de ce message, c'est simplement que c'est une cause qui me touche beaucoup ^^')
     
  12. Sdhdelac

    Sdhdelac
    Expand Collapse

    Super article: en effet ça fait un bout de temps que j'en ai marre de constater que le terme "féministe" est devenu péjoratif! Il fait peur a beaucoup de garçons qui sont persuadés qu'une féministe est une femme qui veut écraser l'homme, et ce qui m'agace au plus haut point ce sont les filles qui pensent que les féministes sont des s******!
    Une bonne fois pour tout: Non, une féministe n'est pas une femme qui essaye d'écraser l'homme!
    Pour moi, une féministe est une femme qui veut avant tout l'égalité (càd salariale notamment) et le respect de ses choix quels qu'ils soient.
    N'oublions pas (et là je m'adresse aux filles qui ne supportent pas le terme de féministe) que c'est grâce à toutes ses femmes que nous pouvons par exemple voter ou ouvrir un compte bancaire toutes seules sans avoir à demander la permission d'un homme!
    Cela ne veut pas dire qu'on veut nier les différences qui peuvent exister entre un homme et une femme, on veut juste être respectées au même titre que les hommes!
    Ce qui est quand même vachement triste c'est que bien souvent on ne peut même plus se dire féministe à cause de tous ces préjugés, et je suis bien souvent obligée de transformer mon "je suis féministe" en "je suis pour l'égalité" pour être entendue.
     
    Jidia Seddicia, Arinelle et HysteriAlx ont BigUpé ce message.
Chargement...