Racisme en France

Sujet dans 'L'actu en France' lancé par Interlude., le 22 mai 2010.

  1. Interlude.

    Interlude.
    Expand Collapse
    I wanna do real bad things with you.

    Après la découverte d'un groupe plus que flippant sur facebook (un truc du style "l'homme blanc est ammené à disparaître" avec des commentaires très racistes et réducteurs), j'aimerais bien connaître votre avis sur la question ...
    J'ai essayé de faire entendre raison au plus virulent des membres, qui prétendait que "la race blanche" avait tout inventé, j'ai plusieurs questions :
    - Vous pensez qu'essayer de leur démontrer par a+b qu'ils ont tort est une bonne idée ou c'est totalement inutile ?
    - Il me semblait qu'il n'y avait qu'une seule race humaine, c'est bien vrai hein ? Parce qu'ils soutiennent que non. Enfin ça m'a toujours paru logique que l'espèce humaine soit une seule race, le truc de cette race est mieux j'ai toujours trouvé ça con au possible ...
    Voila, j'aimerais savoir ce que vous pensez ...
     
  2. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Je ne pense pas qu'essayer de faire entendre aux gens ce que nous pensons vrai ait un impact. Pas dans ces conditions.

    Ce genre de personnes fonctionne très souvent avec les croyances tribales, c'est-à-dire celles transmises via leur éducation, directement ou indirectement (entourage familial, fréquentations). La seule façon dont elles pourraient changer, à mes yeux, c'est en s'insérant dans un processus de croissance personnelle, soit en apprenant à se dégager de ses croyances. Le truc c'est que cela représente un danger. C'est prendre le risque d'être rejeté (voire pire) de son clan d'appartenance. Il y a des personnes qui ne prendront jamais ce risque, et n'évolueront jamais sur un autre chemin que celui qui leur a été tracé. J'ai envie de dire : ainsi soit-il ! Il faut les laisser tranquille et continuer sa route.

    Tu as bien fait de signaler ce groupe, c'est la meilleure chose qu'il y avait à faire.
     
  3. Blanche-Neige

    Blanche-Neige
    Expand Collapse
    In her glass coffin...

    Le racisme sous toutes ses formes me fait gerber.

    Mais je crois qu'il faut quand même rappeler que ça ne se limite pas au racisme des "méchants blancs contre les gentils noirs".

    A l'âge de 21 ans, j'ai été séquestrée et violée, par un noir raciste, qui me traitait de "Sale petite blanche" et de "Sale petite Française prétentieuse".

    Après presque 2 ans de procédure judiciaire, il est reparti innocenté.
    Son avocat, spécialiste de la défense des sans-papiers, a plaidé l'accusation mensongère raciste de ma part (!!!!), et moi, blanche et pauvre, avec mon avocat de merde commis d'office, je me suis retrouvée en trithérapie et à l'orée d'une dépression abyssale de plusieurs années.
    Il est aujourd'hui en prison, après avoir violé plusieurs autres jeunes femmes.

    Tout ça pour dire que tout le monde peut être coupable ou victime de racisme, peu importe la couleur,
    et que dans tous les cas, c'est abject.
     
  4. iriss

    iriss
    Expand Collapse
    Soudainement optimiste

    Je pense pas que mon Big Up corresponde tout à fait à ce que j'aimerais te faire passer, mais ça a au moins l'avantage de remplacer les mots que je ne trouve pas.
     
  5. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    C'est normal que tu sois inquiète. Leur violence et leur racisme sont des éléments perturbants pour toi. Cela t'angoisse, donc tu ressens le besoin de rééquilibrer le tout, d'évacuer cette tension, de revenir à un état normal, à une idée qui ne te perturbe pas, en tentant d'avoir le contrôle de la situation (ici les croyances de ces personnes et ton environnement). Ta réaction est normale.
    Il existe et existera sans doute toujours des personnes haineuses, phobiques. Certaines utilisent des prétextes pour légitimer leurs actes : la couleur de peau, le sexe, le genre, l'orientation sexuelle, la sexualité, une coupe de cheveux, des vêtements, une classe sociale, un visage, un corps, des attitudes... Ils trouveront toujours. Et s'ils ne trouvent pas, ils inventeront (cf les histoires avec le soit-disant regard de travers qui finissent avec un coup de couteau dans le ventre).
    Mais il existe encore plus de personnes non-phobiques ! Largement.
    :)
    Aujourd'hui il existe la loi pour se défendre et se protéger. N'hésite jamais à t'en servir (mais j'espère que tu n'auras jamais l'occasion d'y faire appel). Dans ce cas précis, c'était signaler le groupe à Facebook. Et c'est ce que tu as fait !
    Ils sont victimes de leurs préjugés. Ils sont enfermés dans leurs propres croyances. C'est pour cela qu'il faut que tu essayes de ne pas en faire une affaire personnelle. Comme dirait un auteur dont j'ai oublié le nom, même si je me retrouve avec une balle dans la tête, cela ne me concerne pas, il n'est pas question de moi. Les gens violents se battent avec leurs propres démons. Et ce sont contre eux qu'ils s'acharnent.
    Tu peux toujours apprendre à te protéger. Tu peux toujours agir. Il existe des associations, et d'un point de vue plus personnel, il existe des cours d'autodéfense, ou alors tu peux apprendre à gérer tes émotions (en discutant ici avec nous, ou avec tes amis, avec des livres, en pratiquant le yoga, en allant voir un psychothérapeute, tout ce que tu veux !).

    Bon courage !

    (je sais que je suis hors-sujet parce que nous sommes dans le forum Actu mais très honnêtement je ne crois pas que ce soit une question d'actualité, voilà).
     
  6. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Ah ok :)

    Très honnêtement je n'ai pas compris ton message initial. Ni ce que tu attendais comme nature de réponse. Ces discours ont toujours existé, et à mon avis à notre époque ils sont beaucoup moins nombreux qu'auparavant, ils sont peut-être simplement plus (+) médiatisés et ont plus (+) le moyen de se faire entendre. à vérifier.

    Avec l'hypermondialisation et le mélange des cultures, la diversité, la réaction de résistance via le nationalisme (par exemple) me semble logique. Moi en parallèle je vois plutôt le monde humain s'améliorer (d'un point de vue général et selon mes critères), et être de plus en plus créatif. Ce doit être une question de point de vue ?

    Après je vais me répéter, mais le problème ne vient pas du fait que des personnes se servent de théories scientifiques ou pseudo scientifiques pour soutenir leurs intérêts, mais bien du fait que dès que l'on nous sert un discours qui mentionne La Science, nous pensons que c'est vrai (autorité magique) et qu'il n'y a plus rien à dire (non contre-argumentable). Ce qui est faux, archi-faux, la communauté scientifique, elle-même plurielle, ne s'inscrit pas du tout dans cette démarche. Il faut donc aller encore plus loin...

    Le problème pourrait venir du fait que nous avons tendance à penser qu'il existe une vérité absolue, universelle, la même pour tout le monde, et nous cherchons à tous prix des supports pour la soutenir. Parce que oui bien sûr c'est sans doute plus rassurant de ce dire qu'existe cette unique Vérité, généralisable et applicable à tous, une fois qu'on l'a on a plus à trop réfléchir.

    Mais ma question est : quel est le sujet de ton topic ? Si c'est le racisme en France, peut-être faut-il des chiffres, des théories de différents courants, pour les faire se confronter. Si ce n'est pas le racisme, dis-moi ce dont il retourne. Est-ce que tu veux savoir si on est raciste ou non ? Ou si c'est le racisme c'est mal ? Si c'est le cas sois sûre que tu n'auras que des réponses non-racistes et autant dépitées que toi. J'ai besoin de comprendre. Si tu te fais seulement référence à tes observations pour dire que le monde va dans un mauvais sens, ça ne peut mener à pas grand chose, car ce n'est pas développé à partir de données, on peut tous avoir un oeil différent sur la situation. C'est ça qui t'intéressait ? Une confrontation de points de vue ? De subjectivités ?

    Merci d'avance pour ta réponse ! :)
     
  7. iriss

    iriss
    Expand Collapse
    Soudainement optimiste

    A mon avis, elle cherchait plus à partager une expérience qu'à lancer un débat!! :raie:
     
  8. Cygnus

    Cygnus
    Expand Collapse
    Sous-marin


    Je suis tout à fait d'accord avec toi! Le terme de "race" est devenu gravement péjoratif de nos jours, mais à la base je ne suis pas gênée moi non-plus par l'idée de races, dans un sens tout à fait logique et sain et sans absolument aucune arrière-pensée (africaines, européennes, etc...) pour désigner des personnes d'un même type de caractéristiques physiques (yeux bridés, peau noire...) et d'une même origine ethnique et géographique. Le problème c'est que de nos jours on suspecte du racisme partout (et puis à cause du lourd passé aussi, du concept de races négatif). Je me souviens que Zemmour (qui ne dit pas que des conneries!) avait parlé de ce terme de races dans tout ce qu''elles ont de plus naturel, et qu'est ce que ça a été comme histoire, un véritable choc de bien-pensants moralisateurs (j'ai horreur de cette bien-pensance omniprésente partout maintenant).

    La notion de racisme inclut donc l'idée de l'existence de races, et pourtant ces mêmes-races doivent être considérées comme inexistantes et irréelles. En bref, les races sont forcément attribuées au racisme et à la supériorité de l'une d'elles, alors que ça n'est pas forcément le cas! On peut penser qu'il existe différentes races sans considérer l'une d'elle plus inférieure (d'ailleurs pour moi c'est tout ce qu'il y a de plus logique). Pour passer de suite mieux, il suffit d'employer le mot ethnies en fait, mais pour moi ethnies ou races c'est pareil, sauf que le mot races ne doit pas être prononcé politiquement parlant.
     
  9. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Je ne sais pas si c'était le cas, mais si ça l'est, je pense que le sujet devrait être déplacé, parce que là on est dans le forum Actu en France ;)
     
  10. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Moi je ne suis pas d'accord. La race est déterminée à partir de critères biologiques choisis. En réalité il n'existe pas de races déterminables avec un nombre fixe. La race africaine est un grand gag... En réalité il existe des variables génétiques, biologiques et physiques à l'intérieur de cette même dite race qui font que l'on aurait pu la classifier et la reclassifier d'une autre façon. La classification des races comme elle est entendue aujourd'hui est un choix.

    Je ne me sens appartenir à aucune race. Je suis génétiquement unique, et je m'en fiche que l'on me mette dans la catégorie blanche ou que sais-je encore. Ensuite les races sont des prétextes de hiérarchisation. C'est plus simple de hiérarchiser des personnes sur des simples critères de couleur de peau, alors que l'on est même pas capable, pour les blancs par exemple, de distinguer toutes les variabilités des couleurs noirs ou des traits dits asiatiques. Mais nous, nous les voyons tous pareils, alors nous les mettons tous dans le même sac. Politiquement et humainement ça n'a aucun intérêt à part un support pour la discrimination (positive ou négative) et la distribution de pouvoir.

    C'est bizarre tiens, pourquoi ne parlons-nous pas de races blondes ou de races brunes ? Les races auraient pu être construites sur ces critères physiques précis liés à la couleur de cheveux. Ou alors sur la race des gens en surcharge pondérale, ceux qui ont un IMC correct ou ceux en sous-charge. Ou la race de ceux qui ont une mâchoire avancée de telle façon, ou une race à partir des formes de nez. On aurait pu nous inventer une histoire commune, ça n'aurait pas été difficle, puisque les gens de telle race ont telles choses physiques en commun.

    Aujourd'hui la notion de race est complètement obsolète. Un français qui a la peau noire n'est que français, il ne sait pas ce que c'est de vivre en Afrique !

    Et pour information ethnie et race ce n'est pas la même chose. L'ethnie c'est un groupe humain qui partage une même culture (et langue, en général), alors que la race est une classification sur des critères biologiques et génétiques.
     
  11. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Merci c'est entendu :)
     
  12. Cygnus

    Cygnus
    Expand Collapse
    Sous-marin

    Je trouve ton point de vue très juste. Tu sais toujours faire dépasser les idées, pousser plus loin la reflexion.
     
Chargement...