Reconversion professionnelle

Sujet dans 'Etudes, stage, emplois - Le Monde de l'entreprise' lancé par Cline39, le 16 octobre 2015.

  1. Cline39

    Cline39
    Expand Collapse

    En discutant avec @Lilliy on s'est rendues compte que, pour des raisons différentes, on en avait toutes les deux marre de notre travail. Pour l'une ce sont les horaires décalés, la maigre paye, pour l'autre c'est la sensation de s'être trompée de voie, de ne pas se reconnaitre dans ce métier.
    Bref, la reconversion professionnelle s'impose mais comment faire quand les seuls diplômes et la seule expérience pro qu'on a sont justement dans ce domaine qu'on ne désire plus?! Et surtout quand on ne sait pas vraiment ce qu'on veut, mais juste ce qu'on ne veut plus?
    On suppose que nous ne sommes pas les seules dans ce cas, d'où l'idée de créer ce topic pour que chacune puisse s'exprimer; celles qui sont dans le doute comme nous, celles qui sont plus avancées dans leur nouveau projet et celle qui ont réussi à se reconvertir et s'épanouissent dans leur nouvel environnement!
    Allez-y les filles montrez nous que c'est possible!
     
    Feudartifice, GrandeMarine, Lilliy et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  2. selenee

    selenee
    Expand Collapse

    Moi je suis en train de faire un bilan de compétences en vue d'une reconversion mais pour l'instant ça donne pas grand chose....
     
  3. Lilliy

    Lilliy
    Expand Collapse
    Je s'appelle Doudou Geant

    Oui le bilan de compétence... J'en ai fait un il y a quelques années en profitant d'un trou entre 2 contrats.
    Ça n'a rien donné, le gars qui s'occupait de moi quittait la boite avant la fin de mon bilan et s'en fichait un peu, quand à celle qui a repris mon dossier, elle n'était intéressée que par le fait que j'avais un contrat dans mon domaine qui commençait le mois suivant. Elle m'a balancé "l'important c'est que vous ayez trouvé du travail". De 1: c'est pas toi qui m'a aidé à le trouver, de 2: important pour qui? Pour tes statistiques ? Que je sache, 4 ans après, j'en suis toujours au même point.
    J'espère que ça marche mieux chez les autres :yawn:
     
    shae661 et Oh ont BigUpé.
  4. Ilya

    Ilya
    Expand Collapse
    Mother of drag....crapulette !

    Hello,
    Je me pose pas mal de questions.
    Mes études n'étaient pas simples du tout, j'en avais marre, mais je me disais que j'aimais bien le domaine et que une fois dans la vie active tout irait mieux .... j'ai fait 5 ans d'études (ingénieur) à quasiment 7 000 euros/an (ecole post-bac) donc un vrai investissement.
    Au bout de plus d'an de travail (trouvé avant la fin du diplôme), je gagne très bien ma vie, mais j'en ai vraiment marre et j'ai 3 heures de trajet quotidien.
    Ces derniers temps je fais à peine le travail demandé, je passe mes journée sur internet, mais comme je suis seule sur des dossiers j'arrive à présenter un truc potable à la fin de la deadline et on pense que j'y ai mis du mien alors que pas du tout ....
    Même si mes parents ont payé pour que je fasse des études d'ingénieur (à ma demande ils n'ont rien forcé), je rêve maintenant d'être vendeuse en joaillerie ou encore hôtesse de l'air.
    J'en ai tellement marre que je ne veux même plus chercher un travail équivalent au mien plus proche ....
     
    shae661, Heinz et Amaryllis Polynomiale ont BigUpé ce message.
  5. abou333

    abou333
    Expand Collapse

    Tiens... j'allais démarrer un post pour parler de mes questionnements sur une possible reconversion, mais je suis tombée sur celui-ci, je pense que c'est un signe (comme si je n'avais pas du tout de chance de tomber sur un post qui parle de reconversion professionnelle sur un forum discutant boulot et études... :stare:). Enfin, je ne suis pas heureuse dans mon travail, c'est un cheminement particulier qui m'a menée là, je suis heureuse d'avoir un travail, y a pire, l'horaire est classique, j'ai mes soirs et fins de semaine, les conditions et avantages sont acceptables, mais je ne suis pas épanouie, les tâches sont répétitives et je me sens diminuée avec la conviction que j'aurais pu faire bien mieux de ma vie (je suis secrétaire, mais j'ai une autre formation spécifique - muséologie - dans laquelle je n'ai pas réussi à trouver de travail - et c'est toujours le cas, alors j'ai abandonné).

    Donc, dernièrement, j'ai fait beaucoup de recherches pour trouver une formation qui m'intéresserait vraiment et que je pourrais suivre à temps partiel, parce que, installée, copain, appart, voiture à payer, je ne peux pas me permettre de retourner aux études à temps plein, même en travaillant à temps partiel. Depuis un bon moment, je dessine sur tablette graphique, j'aime créer dans photoshop, j'ai parti mon blog de dessins genre BD et en regardant d'autres blogs du même genre, j'ai remarqué que beaucoup de blogueuses et blogueurs de ce type ont une formation en graphisme, et font même cela de leur vie, et cela paraît dans leur présentation que j'envie. Après maintes recherches, j'ai trouvé un cégep (ah, je suis au Québec), qui offre ce qu'on appelle une Attestation d'étude collégiale (AEC) en graphisme à distance et à temps partiel sur une durée d'un an, ce qui est génial, parce que les seules autres formations à distance dans ce domaine étaient au privé (donc onéreuses) ou alors non reconnues (ce que j’appellerais une arnaque... heureusement qu'on peut vérifier facilement auprès du gouvernement).

    Mais maintenant, j'hésite, les formations publiques offertes par les cégeps, sont généralement abordables, mais dans ce cas-ci, il faut payer les frais d'accès au réseau, puisque ce sera beaucoup en «télé-conférence» (mais sur le net, donc, je ne sais pas comment on dit), qui fait monter la note, mais toujours moins cher qu'une formation au privé. Les horaires sont de 1 à quelques soirs par semaine et les matinées de 2 fins de semaine sur 3.

    Depuis quelque temps maintenant que j'ai un travail plutôt stable, alors, ça me fait un peu peur de reprendre des études et devoir refaire un planning de temps serré... mais en même temps, la situation est quand même idéale : je peux garder un emploi à temps plein et donc, ne pas avoir de problème d'argent, je n'ai pas d'enfants. Mais la raison pour laquelle je veux faire ce programme est que j'aimerais me lancer en freelance, mais j'ai peur de ne pas en être capable...

    Désolée pour le pavé, c'est que je suis vraiment dans une réflexion intense en ce moment, je donne au plus jusqu'à la semaine prochaine pour me décider, parce les entrevues de sélection pour débuter avec la cohorte de janvier, ne se poursuivent que jusqu'à la fin du mois de novembre.
     
  6. Cline39

    Cline39
    Expand Collapse

    @Ilya nos situations sont assez similaires, boulot qui ne motive pas d'où une implication minimum sauf que... tu es encore bien jeune donc ta reconversion sera plus facile. Tu n'as pas encore de crédit à rembourser par exemple. Je pense qu'il y a 2 aspects à prendre en compte:
    - le coté financier / parents: c'est tout à fait compréhensible que tu te sentes coupable d'avoir fait dépenser 35000€ à tes parents pour au final quelque chose que tu ne désires plus. Au lieu de te culpabiliser dans ton coin, ce ne serait pas plus simple d'avoir une conversation honnête avec eux, si c'est possible bien entendu? Et puis, comme tu gagnes très bien ta vie, tu peux peut être leur proposer de rembourser une partie non?
    - le coté salaire: actuellement tu as un très bon salaire mais ce n'est pas tellement le cas des métiers qui te font rêver. Il faut vraiment être honnête avec toi même et te rendre compte si tu es capable de te passer de ce confort pour privilégier ton épanouissement.
    J'aurais tendance à dire que si tu bosses seulement depuis 1 an et que tu t'ennuie déjà à ce point là, il n'est pas envisageable de rester dans cette situation pendant encore plus de 40 ans!!

    De mon coté, je passe un entretien d'embauche demain matin pour un taf un peu différent de celui que j'occupe actuellement, pour le moment je suis commerciale et là c'est un poste de gestionnaire ADV. Le 1ere entretien par téléphone s'est bien passé, le poste me plait dans les grandes lignes. Le seul point noir pour le moment serait le salaire: il me propose un peu moins que ce que je gagne actuellement et en plus je perds ma voiture de fonction comme c'est un poste sans déplacement, du coup ca fait un gros manque à gagner (assurance de ma propre voiture + essence).
    Je vais voir demain ce que le poste donne vraiment et si le salaire est négociable, si ce n'est pas le cas et que le poste me plait vraiment ce sera la cas de conscience!
     
    Ilya a BigUpé ce message
  7. Lilliy

    Lilliy
    Expand Collapse
    Je s'appelle Doudou Geant

    @Ilya
    Je ne peux que plussoyer à 1000 % ce que @Cline39 sur le salaire. Étant moi-même vendeuse, je peux t'assurer que les salaires dans ce domaine sont vraiment nuls. À toi de réfléchir si tu peux passer d'un salaire d'ingénieur à un SMIC (et encore si tu as un 35h, ils se font de plus en plus rare). Le SMIC à temps partiel c'est franchement une tannée, même si parfois on a des primes, ça ne nourit pas. J'ai la chance d'avoir un mr Lilliy qui gagne plutôt bien sa vie donc c'est cool, mais quand j'étais seule j'ai eu besoin que mes parents m'aident. Donc paye ta vie de "parasite'.
    Le salaire fait clairement partie de mes envies de changement. Mais pas que. Je me permets aussi de te mettre en garde sur les conditions de travail qui sont très dures. Vu de l'extérieur la vente peut paraître super sympa. En vrai c'est la guerre dans beaucoup d'enseignes (pas la totalité mais la grande majorité). Demande toi si tu seras capable de supporter la pression du chiffre, les horaires décalés, les dimanches (en région parisienne) et les jours fériés à travailler, les noels le nez dans ta dinde à cause de la surcharge de travail à cette période, les pauses déjeuner inexistantes (ou à 14h30, ou vite fait entre 2 clients).
    Je ne connais pas le métier d'hôtesse de l'air, mais je suppose que niveau horaire c'est assez compliqué, il y a des gens qui aiment, mais pas tous. Il faut bien tinterroger sur tous ces aspects du métier.
    Quand au contact avec le public, si ça peut etre tres enrichissant, il y a des fois ou c'est très dur. Nous sommes tous et toutes de vrais c.... (moi aussi dailleurs :cretin:). Et il faut avoir les nerfs bien solides.
    Réfléchis bien à ce qui tennuie dans ton travail, si c'est de devoir trouver des solutions à des problèmes récurants, dis toi que répondre 10 fois par jours aux mêmes objections client c'est pas mieux.:rire:
    Désolée pour le pavé un peu assassin. Je ne suis peut être pas super objective puisque je souhaite areter ce métier. Mais mon discours est tenu par beaucoup de vendeurs. C'est un métier pour les jeunes, qui n'ont pas encore de vie de famille. Après on déchante. (Néanmoins si tu veux d'autres infos nesite pas à demander, y'a pas que du mauvais non plus).
    Par contre si tu es malheureuse dans ton travail, il est clair qu'il faudra en changer. Mais attention à ta réorientation. Ne te dirige pas vers des métiers qui paraissent cool au premier abord sans t'être super bien renseignée avant. Je le sais je me suis fait avoir :yawn:.

    @abou333
    Moi je dis, si tu te sens capable de tenir le rythme. Foooonce!!:supermad:
     
    Madame Ball Z et Ilya ont BigUpé.
  8. Ilya

    Ilya
    Expand Collapse
    Mother of drag....crapulette !

    @Lilliy @Cline39, déjà : merci pour vos réponses =)
    J'ai un mari qui est lui aussi ingénieur en CDI et qui gagne bien sa vie, et pour le moment on n'a pas de prêts en cours, et pas d'enfants (juste des animaux mais à quasi 25 ans ça nous suffitt on pense ne pas avoir d'enfants du tout par ailleurs!!)

    On pourrait vivre à deux uniquement sur le salaire de monsieur mais on est plutôt dépensiers donc ça serait un peu juste pour toutes nos sorties et achats ...
    Ma philisophie est que la vie est courte, alors qu"on passe un temps fou au travail !!! J'ai envie d'un travail où je ne vais pas en traînant des pieds .... quitte à gagner vraiment moins. ( Je ne bosse pas en France et mon salaire est vraiment plus élevé qu'en France pour un même poste .... le choc pourrait en effet être dur).
    Je pensais vraiment être interessée par le BTP quand j'ai fait mes études, mais dans la vie active c'est 95% d'emmerdes (retards de livraisons, contentieux clients, contentieux sous-traitants, réunions qui s'éternisent pour arriver finalement à ... aucune décision, toujours devoir grapiller le moindre centime au mépris des sous-traitants que tu employes, pression de fou pour obtenir le moindre bénéfice pendant que les financiers de la boîtes font joujou avec le fric en les jouant en bourse et ne veulent pas t'accorder de règlement de facture sous 15 jours pour certains de tes sous-traitants qui crèvent de faim ...) et 5% de construction. Et c'est pareil dans toutes les autres boîtes .... je commence à vomir le monde de l'entreprise ....


    Je suis passionnée par les bijoux et principalement par les pierres précieuses et fines, j'ai acheté tous les plus grands guides dessus et j'adore apprendre sur le sujet.

    Mais je ne vois pas non plus reprendre des études pour faire gemmologue. Bref c'est compliqué !

    En tout cas pour mes parents je n'ai pas de soucis pour leur en parler mais je préfère attendre d'avoir un vrai projet à leur présenter histoire d'être constructive (et de leur éviter trop d'angoisse). Quand je me sens un peu "honteuse" lors de mes recherches sur la reconversion, je me dis "c'est ma vie ou pas ?" et ça va tout de suite mieux. Ils ne me demanderont jamais de les rembourser, je sais que mon bonheur prime avant tout pour eux et mes parents, qui gagnent beacoup, ne sont pas du tout près de leurs sous. C'est plus moi que ça dérange que eux sur ce coup !

    Cline39 je ne devrai pas m'ennuyer vu le travail que j'ai , et je dois faire des choses plutôt compliquées, mais pourtant j'ai juste aucune envie de les faire .... j'arrive pas à me forcer 9 heures par jour, 5 jours sur 7 .... bonne chance pour ton entretien en tout cas =) tiens nous au courant !

    Lilliy merci pour ton témoignage sur le métier de vendeuse ! J'imagine pas forcément faire ça toute ma vie , j'aimerai bien varier les expériences je trouve ça tellement réducteur de devoir choisir une seule voie et de s'y tenir ..... mais tu as bien raison il faut que je me renseigne plus.
     
  9. Cline39

    Cline39
    Expand Collapse

    @Ilya ta description du monde de l'entreprise
    c'est exactement ce qui ne me plait plus également (ici on paye les sous traitants à 65 jours en moyenne...)! Je travaille depuis 10 ans, j'ai fait 3 entreprises, 4 plans sociaux où les syndicats magouillent et l'humain passe au 2nd plan...
    Ce qui m'intéresserait vraiment c'est de monter un magasin bio, de proposer de bons produits locaux etc mais ce secteur est saturé dans la métropole lilloise! Entre le réseau biocoop présent depuis 1996, les ruches et autres circuits courts (meme le groupe Mulliez a monté son supermarché de bio-local :/), ce projet est simplement voué à l'échec...
    J'aimerais vraiment trouvé un projet viable, dans lequel je sois mon propre patron. D'un autre coté j'ai presque peur d'y réfléchir sérieusement car:
    - ca suppose un investissement de départ donc taper dans notre épargne sans garantie de résultat
    - ca pourrait mettre en danger notre équilibre financier. Mon mari gagne bien sa vie mais on a quand meme le pret immobilier à rembourser (+ tous les impots et les factures...) et meme si son taf se passe bien depuis de longues années, le long terme est toujours incertain (il est développeur de jeux vidéos et à monter sa boite). J'avoue que mon CDI et mon salaire fixe est une sécurité pour nous.
    - on essaie d'avoir un enfant, ce n'est donc pas la période la plus propice...

    Sur une note plus positive, l'entretien de mercredi dernier s'est bien passé. Je suis en short list, 2eme entretien physique avec le country manager ce mercredi :)
     
  10. Ilya

    Ilya
    Expand Collapse
    Mother of drag....crapulette !

    @Cline39 bravo pour ton entretien =)
    Un magasin bio ça peut être sympa mais effectivement si le secteur est bouché ... peut être pas sur les cosmétiques bio/cruelty free ?
    Il doit y avoir des niches dans le domaine ....
     
    Lilygator a BigUpé ce message
  11. abou333

    abou333
    Expand Collapse

    J'ai mon entretien de sélection le 20 novembre! Premier pas vers une nouvelle vie.
     
    Lilygator, Lilliy et Cline39 ont BigUpé ce message.
  12. Lilliy

    Lilliy
    Expand Collapse
    Je s'appelle Doudou Geant

    Je pense qu'il faut se poser la question de l’aspect financier, mais que ça ne doit pas etre le seul critere. Fais le calcul et regardez de combien vous avez besoin pour vivre. Si ton compagnon gagne bien sa vie, ça aide dejà grandement. C'est clair que de notre coté, si c'etait mr Lilliy qui ne suportait plus son travail, on serait plutot mal.
    Suite à une discution avec lui j'ai drolement relativisé ce rapport aux revenus. Apres m'etre fait traiter de petite bourgeoise qui ne connait pas sa chance (ses parents sont tous les 2 ouvriers et ont des salaires et des conditions de travail bien pire que les notres :cretin:), je me suis apperçue que j'avais juste peur de manquer. Mais de manquer de quoi? Avec nos 3000€ net cumulés, on est tres heureux, on a un joli apart et des projets d'avenir. Mr Lilliy a un pret et dans quelques années on en aura un tous les 2. Du coup j'ai refusé un poste qui me permettait de gagner 350€ de plus (en gros passer de 24 à 35h), mais qui m'aurait fait peter les plombs.
    Ca ne m'empeche pas d'esperer trouver ma voie dans une branche qui paye mieux, mais c'est plus pour une question de reconnaissance de mon travail et d'independance vis à vis de mr Lilliy.
    Et c'est vrai que des sous, plus on en a plus on en veut :dowant:
    Je pense qu'on pourrait se permettre une baisse de nos revenus de 300€ si je devais entamer une formation ou autre mais pas plus, apres on arrive à notre minimum "vital". (bourgeoise un jour, bourgeoise toujours :eek:)
    Ouai j'ai vachement pensé aux sous et à tout le reste, dommage que j'e n'arrive toujours pas à savoir dans quoi j'ai envie de me reconvertir. :cretin:
     
Chargement...