Relation à distance et sexualité

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Brigitte Lebuysson, le 27 septembre 2012.

  1. Brigitte Lebuysson

    Brigitte Lebuysson
    Expand Collapse

  2. leina-2

    leina-2
    Expand Collapse
    Mélange instable Guest

    Je n'aime pas du tout le "sexe à distance", et la madmoizelle citée dans l'article a très bien expliqué pourquoi. ça ne me semble pas naturel, de devoir expliquer ce que j'aime, et pourquoi j'aime, ça ne m'excite absolument pas, c'est même tout l'inverse, ça rend la chose non excitante quand je pose des mots dessus.
    Et je ne parviens pas à être excitée en lui parlant de sexe à distance, ça me frustre juste d'avantage parce qu'il n'est pas la, près de moi, que je ne peux pas le toucher. Je sais que lui aimerait qu'on ait + de moments sexe à distance, mais ça ne me plait pas, et je ne veux pas me forcer / jouer un rôle. Alors j'ai peur qu'il en est marre, et qu'il aille voir ailleurs à force puisque je ne réussi pas à le "contenter" dans notre relation à distance..
    Après oui, comme l'article le dit, on apprend à gérer la frustration. J'ai l'impression que ma libido ralenti et se met un peu en mode hivernage :yawn: La première semaine après l'avoir quitté, j'ai tout le temps envie, j'y pense très souvent.. Puis ça devient de plus en plus facile, je me fais une raison quoi..
    Et dans mon cas, le sexe des retrouvailles n'est pas ouffissime, généralement c'est intense mais.. rapide. :shifty:
     
  3. elaphebolos

    elaphebolos
    Expand Collapse

    Je vis une relation à distance depuis 4 ans et quand il n'est pas là et bien c'est tout simple, je n'ai pas envie parce qu'il n'est pas présent physiquement. Il suffit par contre qu'on en parle pour que j'ai envie à ce moment (avec 1000 km qui nous séparent, bien entendu). Lorsqu'on se retrouve, la première nuit est certes agitée mais ensuite, on devient comme un couple normal. Aussi, j'ai une libido toute merdique dans le genre "J'ai jamais envie...".

    Personnellement ça ne me manque pas pendant mes mois d'abstinence. Cela faisait déjà ça avec mes ex et des relations traditionnelles. Je suis mal foutue :red:
     
  4. elaphebolos

    elaphebolos
    Expand Collapse

    Excellent! C'est exactement ça aussi quand on se retrouve avec mon copain. Je sais aussi que je vais passer à la casserole et des fois je répète souvent que le voyage en train était LONG et FATIGUANT.
     
  5. pequina-alex

    pequina-alex
    Expand Collapse

    Ahhhhh pile au moment ou je commence une relation a distance !!
    Je l'avais prévenu que c'était pas mon truc mais au final il a bien du partir... Et justement je me demandais comment j'allais tenir... Les textos tout ça c'est pas génial on est pas dedans et je me sens plus ridicule que excitée ...
    Espérons que à son retour (dans un mois...) il ne me sorte pas l'excuse du trajet LONG et FATIGUANT hein les filles...! :fouet:
     
  6. Ben F.

    Ben F.
    Expand Collapse
    Electron Libre

    Je suis depuis un an environ avec mon copain et si on additionne tous les moments où on s'est vu, je dirais que ça doit faire dans les 2 mois et demi...

    Entièrement d'accord avec Leina, sucredelune et Borélienne : je n'apprécie pas du tout le sexe à distance. Je ne suis pas du genre à bcp raconter ce que je ressens et c'est encore PIRE en ce qui concerne la sexualité. Je sais dire à mon copain ce que j'aime ou pas, mais à distance, ça devient vraiment... bizarre...
    Quand je le revois, j'exige qu'on discute, qu'on échange verbalement avant tout autre forme d'échanges ^^ Parce-qu'en fait, je crois que ce qui me manque vraiment le plus, c'est de l'avoir en visu pour parler, et partager des trucs à deux. Au final, on se voit tellement peu que parfois, j'ai l'impression de ne pas le connaître. Et pour éviter de penser que ce n'est qu'un plan cul, j'ai besoin de ces discussions et de savoir qu'on a quelque chose en commun.

    Il n'est pas très bavard à distance, et j'avoue que j'me suis un peu battue pour avoir au moins des conversations téléphoniques régulières... Mais bon, il est compréhensif et m'a déjà prouvé que je pouvais avoir confiance en lui, donc j'essaye d'y croire ! :sweatdrop:

    pequina-alex, ne t'en fais pas, la distance, ça se fait, il faut juste mettre des bases, une sorte de contrat, un peu comme dans une coloc' en fait. Puis la frustration, ça se gère bien, sans pour autant aller voir chez le voisin si l'herbe est plus verte ! ;)
     
  7. Ben F.

    Ben F.
    Expand Collapse
    Electron Libre

    Aaaamen, Sister !
    [​IMG]

    Par contre Peptide, je trouve ça fou que ton copain et toi vous forciez à faire du sekse tous les jours, sous prétexte que vous ne vous voyez pas souvent... :eh:
     
  8. kass

    kass
    Expand Collapse

    Je crois que toutes mes relations sérieuses étaient des relations à distance...
    Comme certaines madmoizelles, je me fais une raison quand je suis loin de l'autre, et donc je ne suis pas ultra frustrée. Le garçon me manque, mais c'est sa présence en général, pas seulement le sexe. En fait, c'est une frustration "généralisée", pas juste "sexuelle"! Peut-être que la frustration passe mieux si on n'écrit pas de textos trop chauds? Vu qu'on en écrit pas, on se chauffe pas, donc la frustration est plus supportable? En tout cas, j'aime pas trop les sextos.. J'ai l'impression d'être "cheap" quand j'en écris, je me sens ridicule, j'ai envie de me cacher sous terre. Donc il n'y a pas de "chauffage" qui peut amener la frustration. Mais je suis déjà gênée d'écrire "bisou" à la fin de mes messages, c'est donc complètement désespéré, les sextos, c'est définitivement pas pour moi :)
    Sinon, au moment où je revois enfin l'autre, je peux penser qu'à une seule chose : "SEXE SEXE VITE DU SEXE". Culotte en feu direct. C'est horrible, je peux pas parler, converser, faire monter la température ou quoi, je pense qu'à ça. Je me rends compte de ma frustration que quand il se retrouve en face de moi..
    Par contre, je note l'idée des nouveaux dessous pour les prochaines retrouvailles, c'est une super idée! Et une bonne excuse pour s'acheter encore plus de lingerie ouaiiis \o/

    (oh et bon courage à toutes les madmoizelles qui vivent une relation à distance!)
     
    noulena a BigUpé ce message
  9. Shirellevivi

    Shirellevivi
    Expand Collapse
    Wibbly Wobbly Brainy Sexy

    Patsy Voldedust :hello: cet article est pour nous:yawn: (même si tu pourrais être plus loin, et que je te vois ce week end :jv:) (et qu'on a pas le problème de la fidélité :cretin:).

    (Oui je venais juste pour ce commentaire constructif)
     
  10. sun-of-night

    sun-of-night
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Cela fais 2 ans que je vis une "relation à distance", moi à Strasbourg lui à Biarritz ( et non je ne l'ai pas rencontré en vacances :P). Au niveau du sexe c'est vrai que moi j'ai vraiment du mal les premiers jours où l'on se sépare, j'en ai constamment envie (bon ok j'ai des tendances nympho sur les bords:shifty:). Quand l'on se retrouve, on ne se saute pas dessus dans la voiture non plus , mais on le fais dans l'heure où l'on est arrivés parce que bon faut pas non plus exagérer après un mois d'abstinence! Mais pour moi le plus dur c'est les gestes de tendresse, d'affection qui me manquent le plus , ne pas dormir avec lui... ça , ça me fais vraiment souffrir le martyre... Mais bon, on tient en se disant que tout sera bientôt fini puisque le but d'une relation à distance c'est quand même de se réunir :). Concernant la question de fidélité la question ne se pose même pas. J'ai eu plusieurs occasions d'aller voir ailleurs mais rien que l'idée me dégoûte. Je préfère encore porter la ceinture de chasteté que de tromper celui qui m'attend!
    Voilà comme quoi on 'accepte' bien l'impossibilité de pratiquer du sexe, parce que de toute manière y'a pas vraiment d'autres solutions. Je me vois mal me titiller le clito devant la cam. Par contre je lui ai déjà envoyer pleins de photos sexy! Et je redouble toujours d'attentions, de lettres, de lingeries, jeu, pour faire perdurer l'envie de l'un et l'autre.:cupidon:
     
  11. utopy

    utopy
    Expand Collapse

    Depuis cette année, je connais les joies de la relation à distance ! :annoyed:

    sun-of-night : comme toi, ce sont les gestes d'affection qui me manque le plus ... Côté sexe je gère, mais tendresse, câlins et bisous me manquent cruellement !

    Du coup, je flirt avec des garçons dans des soirées ... pas bien me direz vous mais je me tiens à la politique de "garde tes mains dans mon dos et ne t'avise pas d'effleurer mes lèvres" . Le mal avoué, j'aurais aimé avoir des avis, des impressions (et des conseils ?).
     
  12. elaphebolos

    elaphebolos
    Expand Collapse

    Je comprend parfaitement, on culpabilise facilement en se disant que "tiens il reste qu'une semaine", "tiens, c'est la dernière nuit, après on ne pourra plus...". Et cela se retrouve dans d'autres contextes que le sexe. J'aimerai bien un soir aller lire un livre dans ma chambre tranquille mais non, je me sens obligée de rester avec lui car la culpabilité est là, avec moi.

    Pour ce qui est du sexe au téléphone ou par texto, on n'y a même pas songé. Je n'y vois pas d'intérêt, autant être célibataire si c'est pour me tripoter ^^
     
Chargement...