Relation parents maghrébins

Sujet dans 'Vie Quotidienne' lancé par befour2811, le 19 mai 2016.

  1. befour2811

    befour2811
    Expand Collapse

    Salut à toutes!

    Cela fait longtemps que je voulais avoir votre avis sur ma situation, j'ai enfin le courage de tout écrire.

    J'ai 18 ans en novembre et je suis en terminale. J'ai un énorme problème avec mes parents.
    Mes parents sont maghrébins et musulmans ( et très conservateurs )
    Aujourd'hui, à 17 ans et demi, je ne sors pas sauf pour aller au lycée, je n'ai pas le droit d'avoir des amis masculins, encore moi d'envoyer des messages à mes amies quand je veux, je n'ai pas le droit d'utiliser les réseaux sociaux, de porter un short ou un jupe l'été...
    Dans ma famille, mon père est le chef de famille, il décide de tout, et personne à part lui n'a le droit de sortir sans permission, même ma mère doit demander avec d'emmener ma petite soeur faire du vélo...
    Si mon avis est différent du sien, il s'énerve.
    Il y a quelques temps, je lui ai demandé si plus tard c'est à dire dans 2 ans, je pourrais conduire seule. Il m'a expliqué qu'une femme ne devait pas sortirans une membre de sa famille, et que ce sera toujours comme ça, en ajoutant que j'avais une mentalité de p*te, il voulait presque me frapper.

    Depuis j'ai l'impression de m'être réveillée. Je me rends compte que je suis celle que je ne voulais pas être. Je suis constamment dévalorisée, insulté. Moralement je n'en peux plus, je sature. J'ai raté mes plus belles années du lycée et la mentalité de mes parents n'évolue pas. Trouvez vous normal pour avoir oublié de laver une assiette d'être insultée de tout les noms, frappée et sois disons condamnée à faire fuir tout les hommes à cause de mon manque de rigueur? ( d'après ma mère )

    Je n'ai aucun espoir en l'avenir, mes parents sont fermés au dialogue. Ils m'imposent une religion dont je ne veux pas.

    Ils sont racistes, homophobes, sexistes et passent leur temps à tout critiquer.

    J'ai décidé de reprendre ma vie en main. Sans ça je ferai des études puis ils me proposeront quelqu'un pour que je me marie ( qui leur convient ). Je ne veux pas de ça...
    J'ai décidé de m'en aller en novembre, sans prévenir et sans accord. J'ai tout prévu, un emploi que j'ai déjà trouvé, ma bourse , les aides au logement. C'est mon unique espoir, mais je n'en peux plus, je sature...

    J'ai de très bons résultats à l'heure actuelle, et pourtant, je n'ai jamais pu sortir avec des amis ou même je n'imagine pas pouvoir fêter mon bac.

    Je sais que je dois m'estime heureuse de vivre convenablement et que je peux passer pour une enfant ingrate. Je ne sais pas si vous allez comprendre ma situation, il y a tellement de choses que je n'ai pas dites.

    Je sais que mon départ ne sera pas facile, ma famille me reniera et tentera sûrement de me ramener de force, même avec violence. Mon but n'est pas de m'en aller pour pouvoir être ivre, fumer, me droguer. Non je veux juste pouvoir vivre, sans vivre dans la peur d'être frappée, sans être fliquée...

    Qu'en pensez vous? Mes amis me soutiennent énormément, ils sont prêts à rester à mes côtés, je sais que ce n'est pas facile et que tu n'es pas rose. A votre avis, étant donné que le dialogue n'existe pas, partir, fuir est il une bonne solution?

    Merci d'avance ❤
     
    Denverland, SaveYourScissors, cassandre_ et 7 autres ont BigUpé ce message.
  2. Nevica

    Nevica
    Expand Collapse
    Y'a d'la joie

    Salut :fleur:

    Je ne te connais pas, et de ta situation je ne sais que ce que tu viens d'écrire. Mais j'ai envie de te dire une seule chose : Courage !
    Je pense que tu as raison de le faire. Tu pourras ainsi vivre en accord avec toi-même, avec ta religion ou ton absence de religion, peu importe, et sans craindre de violence physique et verbale... Si en plus tu as trouvé un emploi, que tu sais que tu peux avoir des aides, et que tes amis te soutiennent... Fonce. D'ailleurs, tu sembles avoir déjà pris ta décision, non ? C'est pour ça que je suis aussi affirmative, j'ai l'impression que tu as déjà compris que le dialogue est impossible et que tu vas faire ce qu'il est possible pour vivre ta vie comme tu l'entends à présent. Je trouve ça admirable de ta part, et même si je ne suis qu'une inconnue d'internet, saches que je te respecte beaucoup pour vivre dans cette situation d'abord, garder espoir, et réussir à tout faire pour en sortir.

    :bouquet:
     
    SaveYourScissors, laïkaa, Chryseïs et 6 autres ont BigUpé ce message.
  3. befour2811

    befour2811
    Expand Collapse

    Merci beaucoup de ta réponse, c'est vraiment adorable et ça me donne vraiment le courage d'avancer, et d'être celle que je veux vraiment être.

    Encore merci ❤
     
    laïkaa, engoluob, Nyu_ et 3 autres ont BigUpé ce message.
  4. Vanities

    Vanities
    Expand Collapse
    Faut pas le dire mais c'était court. Faut pas l'écrire ça pue l'amour.

    Avant que tu partes, il faut que tu sois certaine de tes plans, pour ne pas te retrouver dans une situation délicate, une fois que tu es partie.
    L'emploi que tu pourrai obtenir, as tu eu une promesse d'embauche? Pour la bourse, as tu reçu une notification de bourses précisant le montant que tu recevras. Aussi, as tu commencé à t'intéresser au marche du logement de ta ville? Cela peut paraître des détails mais ça te permettra de partir sereinement, et une fois partie, ne pas rencontrer de grosses difficultés.
     
    lafillelabas, vaness, Denverland et 5 autres ont BigUpé ce message.
  5. befour2811

    befour2811
    Expand Collapse

    Salut et merci pour ta réponse!

    J'ai déjà reçu la notification de bourse, j'ai préparé tout les documents pour l'APL, et j'ai une réelle promesse d'embauche!

    Le plus gros point noir peut être le prix ses studios à louer sur Paris mais je vais sûrement prendre une chambre dans une résidence du CROUS, ça ne devrait pas dépasser 450€
     
    laïkaa, Taina. et Biousse ont BigUpé ce message.
  6. Luna-Frog

    Luna-Frog
    Expand Collapse
    "Il faut pas respirer la compote, ça fait tousser."

    @befour2811 : Je voulais juste te dire que je suis de tout coeur avec toi.

    Je ne peux rien dire de plus que les Madz plus haut. <3

    Si tu es décidée accroche toi, vraiment très fort !
     
    SaveYourScissors, laïkaa, befour2811 et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  7. Taina.

    Taina.
    Expand Collapse
    Smiling cat.

    Tu sembles avoir bien réfléchi à ton projet. Courage @befour2811. :fleur::hugs::bouquet:
     
    befour2811 a BigUpé ce message
  8. zohra_larousse

    zohra_larousse
    Expand Collapse
    Desperate Housewives sans les dollars

    Je ne vais rien ajouter de plus que les autres mad, mais juste plein de courage.
    Et comme les filles l'ont dit fais tres attention et soit sure de toi non pas dans ta décision mais pour ta future vie (logement, emploi etc). Tu pourrais peut être te rapprocher d'une assistante sociale, celle de ton lycée qui pourrait peut être t'aider encore plus et sans pour autant que tes parents soient au courant.
     
    befour2811 a BigUpé ce message
  9. befour2811

    befour2811
    Expand Collapse

    Merci à toutes pour vos réponses vous êtes adorables!

    Je vais essayer de ne pas avoir de mauvaise surprise et de tout gérer.
    Vous n'imaginer pas à quel point vous me donner du courage, je vous suis tellement reconnaissante
     
    Luna-Frog, Taina., Vanities et 3 autres ont BigUpé ce message.
  10. EtoileLumineuse

    EtoileLumineuse
    Expand Collapse

    Coucou ma belle,

    Je suis vraiment choquée par l'attitude de ta famille et plus particulièrement de ton père... Je suis également issue d'une famille musulmane néanmoins ma situation n'est pas aussi dure que la tienne, je peux sortir seule, enfin ce n'est pas aussi extrême que toi. Mais je comprends certains points de cette situation (devoir être une bonne épouse, ne pas porter de mini jupe ou certains habits et se tenir au carreau quand les hommes sont à la maison), je suis musulmane mais je pense que ta situation est assez délicate. Je comprends ta colère, et ton envie de partir, as-tu tentée de dialoguer avec tes parents ? Ta mère peut-être ?
    Mais si vraiment tu vois que tu craques et que c'est insupportable, que la pression est trop intense alors c'est peut être la bonne solution. Tu n'es d'ailleurs peut être pas croyante et pas forcée de suivre l'Islam, c'est ton choix et personne n'a a te l'imposer. Quand tu partira fais quand même attention à toi et essaies par la suite d'avoir un peu des nouvelles de ta famille surtout de ta mère parce que ce sont elles qui "réalisent" le plus vite le pourquoi du comment enfin ce n'est que mon avis parce qu'on a quand même besoin dans le fond de savoir si il y a eu ce déclic après le départ tu vois ?
    Et enfin si tu as besoin de parler ou quoi n'hésites pas à m'envoyer un MP on se doit d'être solidaire (:
     
  11. Kettricken

    Kettricken
    Expand Collapse
    Take each other's hands and never let go

    D'abord, je te souhaite très fort que tout aille bien. Je te trouve très courageuse.
    Pour le reste, je venir dire quelque chose similaire à @Laeliwo : parfois les parents peuvent évoluer par amour pour des enfants qui viennent bousculer leurs convictions et leur vision de la vie. Et c'est tout le mal que je te souhaite. Mais si il y a la moindre chance qu'une chose pareille se produise, il faut sans doute donner matière à réfléchir à tes parents. Donc explique leur ton choix, explique leur que c'est ta vie, ce que tu veux en faire

    Puis quelque soit les torts de tes parents... dis-leur que tu vas bien. Ne leur dis pas nécessairement où tu es mais dis leur de ne pas se tracasser. Je ne souhaite à aucun parents, aussi mauvais soit-il, d'être dans l'incertitude quant au fait que son enfant soit ou non en danger.

    Courage pour tout
     
    Chryseïs a BigUpé ce message
  12. Denverland

    Denverland
    Expand Collapse

    @befour2811

    Tout d'abord courage. Je me retrouve pleinement dans ta situation. C'était mon vécu il y a dix ans. Mes parents m'ont imposé des études que je ne voulais pas, m'ont privé de plusieurs choses pour me protéger, et parce que, nous on était pas les autres, donc je devais faire comme mon père voulait.

    Ca m'a prit 10 ans de réaliser leur approche. Avec mon père, je n'ai toujours pas de conversation ou peu. J'essaie de discuter avec, mais il s'énerve. Il y a dix ans, il me disait que je n'avait pas le droit de discuter, que ses décisions n'étaient pas négociables, et ajd, il s'énerve simplement. Des fois, on peut avoir des conversations sur la vie et la politique, et je trouve ça dommage que ça soit comme ça. Pour ma mère, elle a été longtemps "manipulée" par mon père. Ma mère gérait certains aspect de nos vies, et mon père gérait le coté responsabilité finances etc etc. Ils ont répartis les "tâches", mais quand j'avais 17 ans, toutes les décisions revenait à mon père, ma mère se laissait influencer par l'avis de mon père, c'est lui qui savait le mieux... etc etc.

    Il y a quelques années, suite à une relation malsaine, j'ai craqué. A l'aide de ma psychologue, j'ai appris à prendre du recul. Je dépendais/dépends toujours d'eux financièrement, mais j'ai pris du recul. Il y a 6 ans, j'ai fini par les convaincre à me laisser aller étudier dans un autre pays, tout au long de ses dernières années, ils laissaient entendre que je les avais déçus... par mes choix perso et professionnels.

    Je crois que tu as une belle opportunité de t'éloigner un peu. Ca ne va pas être facile, mais dans ton cas, je pense vraiment qu'il faut maintenir une certaine distance, histoire de se retrouver. Le faire avec l'aide d'un psychologue est précieux dans ces moments la, surtout pour avoir du soutien neutre et pour ne pas te sentir perdue suite à l'éloignement de la référence familiale et émotionnelle.

    Mes parents ont compris finalement qu'il ne pouvaient rien contre ma volonté, ils ont peu à peu cédé, non sans m'avoir fait souffert, souvent inconsciemment.... Avec la distance, ils se rendent compte de la situation, ils repensent leurs "convictions", acceptent le mode de vie de leurs enfant parce qu'ils veulent qu'on soit heureux, c'est un peu l'instinct parental, des fois ça prends du temps...

    Donc s'éloigner sans couper les ponts vous aidera. Tes parents vont devoir se rendre compte de tes choix et apprécier ton indépendance et maturité, ils auront du temps pour réfléchir. Toi tu auras le temps de grandir et d'apprendre à te connaître.

    Prends soin de toi.
     
Chargement...