REPLAY — L'Émifion n°13 sur les déclics sexuels (avec Aude Gogny-Goubert)

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Lola, le 9 mars 2016.

  1. Lola

    Lola
    Expand Collapse
    Membre de l'équipe

    #1 Lola, 9 mars 2016
    Dernière édition par un modérateur: 31 mars 2016
    Aude GG a BigUpé ce message
  2. Acachaton

    Acachaton
    Expand Collapse

    Mon déclic sexuel à eu lieu quand j'ai mis en pratique ce que je pensais en théorie : Aimer quelqu'un, c'est lui laisser sa liberté. C'est ce qu'on a fait avec mon copain quand on est tous les deux partis voyager pour une durée indéterminée dans des continents différents. Pendant ce temps, je suis tombée amoureuse de quelqu'un d'autre, ce qui ne m'a pas empêcher de garder mon amour pour le premier.
    J'ai toujours eu des problèmes de confiance en moi au niveau sexuel, mais cette nouvelle vision libre de l'amour m'a enlever un poids énorme et PAF
    Pour rejoindre la dernière Emifion sur l'infidélité, Frida Kahlo disait "Je ne serais pas forcément fidèle mais je serais loyale"
     
    Miablt a BigUpé ce message
  3. alejandrabopha

    alejandrabopha
    Expand Collapse
    Mon compte Twitter : @alejandra_em (je ne pense jamais à aller sur mon profil Madz! sorry!)

    Hello !
    J'ai eu un déclic sexuel bien tard, bien après "ma première fois". J'avais essayé plusieurs fois avec mon premier copain mais rien à faire, la pénétration était toujours méga douloureuse (après j'ai lu les articles de Madmoizelle sur le vaginisme, je pense que c'est de ça dont j'ai souffert).
    J'ai rencontré un deuxième partenaire complètement par hasard, et on avait EXACTEMENT les mêmes fantasmes. Au moment de les mettre en pratique, je l'ai averti de mon inexpérience, cela ne l'a pas du tout gêné ou stoppé, il était juste soulagé que je lui en parle.
    Quand on s'est enfin mis aux choses sérieuses... WOW. J'ai découvert que le sexe pouvait ne pas être douloureux du tout, et même agréable. Même si je n'ai pas joui, nous étions tous les deux très excités et cela reste un de nos meilleurs souvenirs.

    Je pense que ce qui a permis ça c'est : un bon timing (j'avais plus de maturité sexuelle à l'époque, je m'étais masturbée etc) + une même envie + un partenaire attentif et qui a su prendre les choses en main, mais à mon rythme.

    Bon courage à toutes les madz qui passent par des moments galères, vous allez vous en sortir !!
     
  4. Farane

    Farane
    Expand Collapse
    Geek inside

    ENFIN
    :top::disco::pedo::top:
     
  5. MissSophie

    MissSophie
    Expand Collapse
    Oh dear, I do wish I hadn't cried so much.

    My body's ready!!!
     
    Farane a BigUpé ce message
  6. Fab

    Fab
    Expand Collapse
    Frisette Chefferie
    Membre de l'équipe

    CA ARRIVE !
     
    Azadora, Romyyy et MissSophie ont BigUpé ce message.
  7. Fab

    Fab
    Expand Collapse
    Frisette Chefferie
    Membre de l'équipe

    Si vous voulez intervenir, pokez-moi sur le forum siouplé (et si vous commentez juste pour ne pas intervenir, faites-moi signe svp je pars du principe que je peux vous passer à l'antenne par défaut :))
     
  8. MissSophie

    MissSophie
    Expand Collapse
    Oh dear, I do wish I hadn't cried so much.

    @Fab Comment on poke? La question bête...
     
  9. Fab

    Fab
    Expand Collapse
    Frisette Chefferie
    Membre de l'équipe

    comme tu viens de le faire :d
     
  10. MissSophie

    MissSophie
    Expand Collapse
    Oh dear, I do wish I hadn't cried so much.

    Génial :)
     
    Fab a BigUpé ce message
  11. Azadora

    Azadora
    Expand Collapse
    Faut pas respirer la compote, ça fait tousser.

    Je ne sais pas si c'est réellement un déclic sexuel, mais ça a été initié par le sexe : ça m'a permis de réaliser que certaines personnes me trouvaient désirable. Et ça fait du bien à l'estime de soi ! Je pense que quand j'ai réalisé ça, cette sensation a été encore plus agréable que le plaisir sexuel que j'étais en train de ressentir
     
    MissSophie a BigUpé ce message
  12. Simone castor

    Simone castor
    Expand Collapse
    Mais si on danse ?

    Pour moi, si déclic sexuel il y a eu, ça a été déclenché par un déclic intellectuel d'abord, quand, via un cours sur le genre à la fac, j'ai compris que j'avais pas choisi mon assignation de femme hétérosexuelle, et que je pouvais ouvrir mon champ de vision/de désir à d'autres horizons, en termes de pratiques, de partenaires... Et du coup c'est devenu biieeen plus intéressant :paillettes:
     
    Fab et Azadora ont BigUpé.
Chargement...