Reportage auprès des femmes d’En Marche, dans les starting blocks des législatives

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Clemence Bodoc, le 8 mars 2017.

  1. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

  2. Punkrawkgirl

    Punkrawkgirl
    Expand Collapse

    Pourquoi?
    Pourquoi déjà deux articles sur la position de M. Macron en matière d'égalité homme-femme, l'air de rien? Franchement pour moi, ça ressemble à un gros parti pris. Et je suis profondément déçue par votre ligne éditoriale ces derniers temps.
    A côté de ça, sur le sujet des femmes, on a Mélenchon qui a proposé d'inscrire l'IVG dans la Constitution pour que plus jamais on ne puisse revenir dessus. Il propose aussi de revaloriser socialement les métiers majoritairement exercés par les femmes et ainsi que tout un tas de mesures sur l'égalité en entreprises. Aujourd'hui, il a même re-retranscrit sa participation à un Débat chez Causette sur le sujet et il est allé marcher à Marseille pour les droits des femmes.
    Pour les autres candidats, il y a certainement d'autres choses à dire sur le sujet, mais je laisse à celles qui seront plus compétentes que moi pour le dire.
    Alors quoi? On traite l'actualité partiellement? C'est devenu ça Madmoizelle?
     
    #2 Punkrawkgirl, 8 mars 2017
    Dernière édition: 9 mars 2017
    Aqua, Sanndra, DarkVador-au-sauna et 26 autres ont BigUpé ce message.
  3. Naurore

    Naurore
    Expand Collapse
    Ne PAS citer. Ne PAS citer. NE PAS CITER.

    :rire:

    Je ne sais pas si c'est de la naïveté ou un mensonge volontaire mais c'est tellement inattendu comme propos pour définir Macron que ça me fait rire.
     
    Kiha, Gabelote, Alyzea et 30 autres ont BigUpé ce message.
  4. Scarlett OH!

    Scarlett OH!
    Expand Collapse

    Du coup, au nom de l'égalité du temps de présence dans les médias, on peut avoir les femmes des autres partis ?
    Et Madame Macron en une de L'Express la semaine dernière , c'est pas de la figuration peut être ?
     
    Punkrawkgirl a BigUpé ce message
  5. Sorbitou

    Sorbitou
    Expand Collapse

    Je trouve ça dommage de critiquer cet article alors qu'en le lisant il s'intéresse quand même plus à l'expérience de femmes qui font de la politique et non pas à Emmanuel Macron.

    Alors bien sûr les femmes de l'article expliquent au début pourquoi elles ont choisi ce parti mais il ne faut pas s'arrêter là

    @Punkrawkgirl L'article parle de l'engagement des femmes à faire de la politique, rentrer dans un parti, devenir élue. Même si les propositions de Mélanchon sont très bien, c'est quand même différent de l'objectif de l'article je pense. Dans ton message, ça me fait l'impression d'un homme qui va nous garantir des droits à nous les femmes, et qu'on reste un peu passive. Alors que dans l'article de Clemence Bodoc on est plutôt dans l'action, comment les femmes peuvent elles se rendre actives dans la vie politique.
     
    Fab, Pawline et Telo Marie ont BigUpé ce message.
  6. Tourterelle

    Tourterelle
    Expand Collapse

    Allez, encore un article qui sacre le «féministe» du dernier parti arriviste.
    J'ai encore en travers de la gorge votre article sur «Valérie Pécresse féministe» pendant les régionales en 2015. Régionales qu'elle a gagnées, et depuis elle ne cesse de rogner les budgets des Plannings familiaux et d'entraver l'accès à l'IVG en Île-de-France. Bien vu.

    Quand est-ce que vous parlerez des partis qui font vraiment la parité depuis des années ? Il y en a plusieurs à gauche. Mais non, on considère que c'est normal, alors on les passe sous silence. Vous faites mieux que ça d'habitude.
     
    Sanndra, Castette, Glück et 18 autres ont BigUpé ce message.
  7. Vekahere

    Vekahere
    Expand Collapse
    Je sers la science et c'est ma joie.

    @Sorbitou ç'aurait pu être des interviews de femmes engagées ou élues de différents partis, elles doivent exister dans les autres partis non :dunno: ? Ou même candidate (MLP ou Arthaud). Là c'est que Macron & son parti. Je trouve ça un peu bizarre et/ou franchement partisan. Du coup ça m'a pas donné envie de lire l'article, ça fait un peu "pouin-pouin".
    Surtout qu'il n'y a pas énormément d'articles politique autour de la présidentielle sur Madz (j'ai l'impression), et pour l'instant on retient juste les 2 articles Macron-le-féministe... Un peu délirant à mon sens. Surtout que même si on choisit l'angle uniquement """féministe""" (même si Madz n'a pas vocation à blablabla), rien n’empêche de faire un scan des états de faits & propositions des différents partis, aller à la rencontre de leurs élues et engagées, s'il y en a, la différence de leur positionnement / l'importance accordée au féminisme etc. Donc pour moi les critiques faites plus hautes sont pertinentes, on a bien "un biais" de présentation. Après ça peut être un choix hein, je crois pas que Madz ait revendiqué le principe de neutralité/égalité du temps de parole etc.
    De plus, ça n'arrive pas "en dehors de tout contexte" comme article, on est en pleine campagne, choisir d'aller parler à des élues/engagées d'un seul parti, c'est clairement pas anodin, c'est pas juste "parler de l’expérience des femmes dans le milieu politique".
     
    Castette, Dysnomia, Liza Radley et 13 autres ont BigUpé ce message.
  8. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe

  9. Vekahere

    Vekahere
    Expand Collapse
    Je sers la science et c'est ma joie.

    @Denis ha j'avais oublié, merci !
    (ça pèse un peu dans la game dites donc, interview avec un candidat :coiffe:!)
     
    Mimi Pinkerton et Denis ont BigUpé.
  10. Punkrawkgirl

    Punkrawkgirl
    Expand Collapse

    @Sorbitou J'aurai préféré ne pas entrer sur ce sujet parce que j'essaye de voir le positif et ne pas critiquer un candidat. Mais puisque tu abordes le point épineux, je vais donc me lancer.
    Je trouve ça extrêmement hypocrite de la part de Macron d'encourager les femmes à s'investir en politique, alors que lui et son libéralisme vont creuser les inégalités de tous genres : salaires, précarité, temps partiel, ... Et on sait tous/toutes que c'est sur les femmes que ça va peser le plus lourd. Dans le cas de Mélenchon, il veut avoir un impact global sur la position de la femme dans la société : taxer les inégalités salariales, réduire le recours aux temps partiels, augmenter le SMIC, favoriser la prise en charge de la petite enfance en crèches,...
    (Cf )...
    Tout ça pour pouvoir redresser la tête, être droite dans ses bottes, et là! Là oui, on peut envisager de faire de la politique sereinement. Tandis que si on doit trimer et s'occuper des gamins, qu'on ne vit pas à côté, et qu'on se sent isolée du reste de la société, on ne risque pas de se sentir capable d'aller défendre des causes et d'être représentative d'une partie de la population.
    Tout ce que fait Macron, c'est encourager cet espèce de syndrome de Stockholm sociétal qui veut que les plus opprimés soutiennent leurs oppresseurs : comme le libéralisme vous adjoint de le défendre coûte que coûte alors que concrètement on vous dit de vous serrer la ceinture pour que des actionnaires puissent s'en mettre plein les fouilles tranquilles, on vous dit qu'en tant que femme, vous devez venir soutenir un Macron, bien gentil de vous laisser de la place, alors qu'il soutient le système qui vous met la tête sous l'eau tous les jours. Suffit de regarder ses soutiens-grands patrons
    ( ), c'est bien que ça leur profite...
    Pis faut pas rêver, il essaye de combler les trous qu'il lui reste pour les législatives en draguant l'électorat féminin. Mais en vrai, dans ce monde de requins, on ne met pas une novice en position de force. Et parallèlement, ses nouveaux "soutiens" grands pontes du parti socialiste (des hommes majoritairement), ont déjà toutes les bonnes places réservées.
    Autre petite parenthèse : Mélenchon applique déjà la parité dans ses tables rondes et concertations citoyennes, et compte aussi l'appliquer dans la 6è république. Il a d'ailleurs cette remarque dans le Débat Chez Causette (que je paraphrase maladroitement ici) : soit, on force la parité dans les réunions, mais c'est pour instaurer une nouvelle norme ; du coup, quand on se retrouve avec que des mecs dans une réunion, on se dit spontanément qu'il y a quelqu'un qui manque.

    Pour reprendre le sujet de a ligne éditoriale de Mad, je pense vraiment que soit on s'intéresse à tous les candidats, en positif ou négatif, sur leur position concernant les femmes, soit on ne fait rien, mais pas cette espèce de pub cachée, comme vous le faites déjà pour un nombre incroyable de films, ou pseudos artistes (et je pense en particulier à vos chroniques musicales qui font le grand écart entre artistes français peu/pastrop connus et obsessions pour Beyoncé, Ed Sheeran, ou Katy Perry... C'est pas très cohérent).
     
    Sanndra, Castette, Scarlett OH! et 20 autres ont BigUpé ce message.
  11. Lis

    Lis
    Expand Collapse
    Qu'est ce qu'on attend pour se mettre debout et foutre le boucan?

    Punkrawkgirl et Multicolorielle ont BigUpé.
  12. Punkrawkgirl

    Punkrawkgirl
    Expand Collapse

    @Lis Oui bien sûr! Je dois filer mais on verra ça ce soir si tu veux.
     
Chargement...