Reportage : ce que la jeunesse londonienne pense des émeutes de cet été

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Emilie Laystary, le 7 novembre 2011.

  1. Emilie Laystary

    Emilie Laystary
    Expand Collapse
    Journaliste indépendante (VICE magazine, madmoiZelle, RTL, 90bpm, Slate, les Inrocks, Technikart)

  2. Akela

    Akela
    Expand Collapse
    Adooore les sushis

    ("Xavier machin truc", tu m'as tuée avec ta photo Laystary XD )

    Je ne suis pas surprise car au vu des images qu'on avait, c'est l'impression que ça donnait. J'avais l'impression qu'il y avait plus de vols et de pillages que pendant les émeutes de la banlieue parisienne en 2005. Après bien sûr, je me méfie des images qu'on veut bien nous servir hein...
     
  3. Coralie's-Heart

    Coralie's-Heart
    Expand Collapse
    *Pétage de plombs inside*

    J'ai trouvé cet article vraiment très intéressant, mais je ne me permet pas de juger ni les émeutiers ni les personnes qui ont été interviewés étant donné que la situation là-bas m'est quasiment inconnue, par contre j'ai une remarque parfaitement non-constructive : j'ai littéralement explosé de rire en lisant l'expression : "sinon t'es juste un crouton endormi" !

    Et pour Foxey, je pense qu'il y a quand même une grande différence entre poser 3 poubelles devant le portail d'un lycée et piller des petits commerçants ! Par exemple s'attaquer à des biens municipaux aurait été une démarche plus constructive qui aurait véritablement dérangé le gouvernement, mais ici c'est l'anglais moyen qui lui aussi a des problèmes à chaque fin de mois, qui a du vivre dans la terreur, et ce sont les petits commerçants qui ont perdu énormément d'argent. Plutôt qu'aux blocus, je trouve que cette démarche est plutôt similaires aux voitures qui ont été brulées dans nos banlieues, et dont les principales victimes ont été les petites vieilles avec leur voiture sans permis !
     
  4. Jambo

    Jambo
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Pareil :cretin: et je me suis dis "mince je m'énerve pas très souvent, suis je un crouton endormi?"

    Enfin bref, moi je suis d'accord sur le fait que les petits commerçants en ont pris plein la gueule alors qu'ils sont probablement eux mêmes contre cette société.. J'avais vu un petit vendeur de "high tech" qui avait passé bien du temps à faire tourner sa boutique et là, voilà les dégâts (genre il pleurait et toussa, du bon pathos de tf1 sans doute..)
    Après s'ils ont cassé plutôt que de manifester pacifiquement, il y a surement des raisons, un gros ras le bol d'être rejeter par la société peut être.
    Mais je ne cautionne pas, il vaut mieux faire des actions qui marquent l'esprit des gens plutôt que de la violence comme cela.. Au final il y a du progrès niveau social après ces émeutes?
     
  5. Rebecco

    Rebecco
    Expand Collapse
    I'm a lemon.

    J'ai jamais compris quelle était la raison de la révolte, si c'est censé être parce que " la vie est dure machin blabla " je comprends pas trop : ce sont des lycéens donc qui vont à l'école donc qui n'ont rien à payer. Alors si quelqu'un devait faire un scandale ça aurait été plus logique que ce soit les parents qui le fassent. C'est pour ça que je suis assez d'accord sur le fait que c'était juste pour voler des trucs et se faire un peu de fric pour aller se payer une bouteille ou un truc comme ça.
     
  6. Pépouze

    Pépouze
    Expand Collapse
    J'ai fait une tache de fraise molle sur ma cravate laide...

    C'est vrai qu'ils sont plutôt nombreux à penser que les émeutiers étaient sans cervelle. Dans mes contacts FB, y'a quelques Londoniens, qui ont tous rejoint le même genre de groupe "Si toi aussi tu ne fous pas le bordel parce que t'es intelligent" "Si toi aussi pour faire tes courses tu vas au supermarché et pas dans la maison de tes voisins" "Non, je ne suis pas un décérébré : je ne manifeste pas." etc... Et moi ça me faisait mal de voir ça, je me disais "Mais mec, tu comprends donc rien ? T'es concerné aussi bordel !" J'avoue que je ne comprends toujours pas pourquoi ils sont persuadés que les révoltes n'étaient qu'un prétexte pour piller le bon petit peuple... Je crois qu'ils ont besoin d'un petit stage chez nous aut' révolutionnaires ^^
     
  7. Faith.

    Faith.
    Expand Collapse
    A perdu la foi.

    J'étais en Angleterre pendant les émeutes, au début seulement à Northampton, au nord de Londres, on met la télé un matin et on hallucine devant les images apocalyptiques. Trois jours plus tard, on est à Londres, on se dit qu'il n'y a rien, mais on évite de trainer dans les rues le soir (la déprime de pas squatter un pub). Le dernier jour on est à Camden, et d'un coup on voit tout le monde courir vers le métro, toutes les boutiques se fermer, des flics arriver de tous les coins, c'était super impressionnant.

    Au final j'ai l'impression que c'est comme en France (bon, en pire hein), avec les casseurs qui squattent les manifestations juste pour tout casser. Au final, on met tout le monde dans le même panier mais c'était sûrement pas le cas.
     
  8. petiteaï

    petiteaï
    Expand Collapse
    Loin, mais pas trop

    Je me sens obligée de réagir:

    -Si on prend les gens contre:
    Ils sont réellement 4 ; la jeune collégienne, le mec à avoir témoigné anonymement, celui qui sortait de la salle de gym et l'étudiant en éco.

    -Ensuite:
    *on a le témognage d'un jeune commerçant, c'est important. Mais j'aurai du mal à avoir un avis autre que le sien si j'avais eu à craindre d'être attaqué.
    *la demoiselle dit avoir plein d'amie commerçante et j'y vois le même genre de réflexion.

    -Sinon ça fait 2 personnes qui sont pour, et qui ont des arguments aussi valables que ceux qui sont contre.

    => 2 contre 4 ça fait quand même un tiers. Avec 8 témoignages, même si c'est beaucoup et l'affirmation d'un étudiant "dans mon entourage tout le monde est contre." J'ai du mal à donner du poid à cet article.

    Je pense que le bilan des jeunes londonniens est plus mitigé.
    L'article n'en était pas moins intéressant, avoir des témoignages c'est important et je ne sais que penser de ces émeutes, mais 8 personnes c'est trop peu pour se faire une idée de la réalité.
     
  9. Apprentie-Diva

    Apprentie-Diva
    Expand Collapse
    Fuck that shit, I am in holidays !

    Je vais réagir comme j'avais réagi pour les banlieues de 2005 (quoi que je crois que pour le pillage ya eu moins de cas, c'était plus pour le brûlage de voiture)

    - Ceux qui agissent comme ça, parce qu'ils se sentent engagés dans une cause de protestation : suis-je la seule à voir combien ce genre d'attitude VOUS DESSERT et qu'au contraire, ca ne va faire que grossir les rangs de ceux contre qui vous protester.
    Je comprends la colère, la rage : mais JAMAIS CE NEST UNE FIN EN SOI.

    Après, je comprends aussi le dialogue "oui mais quand on fait des gentilles manifestations personne ne fait rien, personne ne bouge" => je ne crois pas que des actes comme ça soient particulièrement efficaces.

    Ce genre de choses ne fait qu'augmenter la peur des gens, la peur des autres, et après on se retrouve avec des débats sur l'insécurité et qui est pointé comme bouc émissaire hein ?
    Ce type d'action fait le jeu de vos adversaires.

    A chaque fois ça me tue de voir que certaines de ces revendications sont légitimes et de voir que tout ca va être oublié à cause d'émeutes.
     
  10. darkduck1

    darkduck1
    Expand Collapse
    Joyeuse de vivre

    Je ne crois pas que la pauvreté ou l'abandon des programmes sociaux soient des arguments valables, au risque de choquer je crois qu'il s'agit d'émeutes raciales et que les émeutiers se sont servis du prétexte horrible de la mort d'un des leurs pour se lacher et au passage pratiquer des pakis bashing (vieille coutume anglaise qui consiste comme son nom l'indique à casser de l'indien ou du pakistanais.
    Londres en particulier est une ville que je connais bien, j'y passe plusieurs semaines par an depuis environ 10 ans pour mon travail de commerçante. J'y fréquente plus particulièrement les quartiers immigrés qui concentrent les commerces de gros (comme à Whitechapel). Aussi ai-je une vision différente des évènements. L'Angleterre fonctionne en communautés de quartier, ce n'est donc pas comme dans nos cités françaises, les gens y forment des communautés structurées, les musulmans par exemple y ont leur propre organisation de jeunes,... Que l'état se désengage de programmes sociaux ne changent rien pour ces gens qui fonctionnent souvent en vase clos et dépendent peu de l'Etat.
    Ce que je constate c'est que dans ces quartiers où asians (pakistanais, bengladeshis, indiens) et noirs (jamaicains et africains) habitent ensemble, les asians sont globalement plus intégrés, les commerces sont tenus par les asians qui comme le témoignage du jeune épicier le montre, travaillent énormément et sont traditionnellement on dirait straight edge, pas consommateurs, pas bling bling, au contraire des communautés noires, je suis désolée de le dire, mais c'est vraiment frappant quand vous évoluez dans ces quartiers, de remarquer les différences vestimentaires, les plus évidentes à voir, entre communautés asians et noires, chez les jeunes surtout. Je ne suis pas raciste, je travaille uniquement avec des non-blancs mais force est de constater que les communautés noires sont toujours moins intégrées et travaillent moins. Dans toutes les couches d'emploi en Angleterre, vous trouvez des Asians mais pas des noirs. L'argument de racisme et de ségrégation de la part des anglais blancs ne marche pas puisque que les asians eux trouvent du travail. Vous allez me dire qu'il n'y avait pas que des noirs parmi les émeutiers mais aussi des blancs, genre shave, comme par hasard aussi des surconsommateurs toujours habillés avec des marques,.... L'Angleterre montre qu'il peut se développer une société à deux vitesses avec des communautés immigrées qui réussissent et d'autres communautés même blanches, des communautés d'origine, comme en Afrique du Sud avec les petits blancs ou les rednecks du sud-américain, qui régressent et s'enfoncent dans une haine profonde... Tous les immigrés anglais sont logés à la même enseigne qu'ils soient blancs ou pas, le sort des européens de l'est qui sont aujourd'hui dans le batiment ou le ménage pour les femmes n'est pas plus enviable que celui des asians ou des noirs, ils sont tous connu des conditions affreuses: guerres, misère extrême,... Certains cassent pour des télés et tuent et pas les autres, pourquoi, je n'ai aucune réponse mais je suis inquiète pour l'avenir car cela peut engendrer de véritables guerres civiles.
     
  11. Caliodë

    Caliodë
    Expand Collapse
    Oh Yeah !

    Merci pour ce reportage, c'est super interessant.

    Je n'ai pas d'avis sur leurs propos, ce sont leurs avis, et comme je n'avais pas accès aux infos pendant le mois d'Aout, je n'ai rien suivi des émeutes.

    Par contre, le commerçant m'a fait bien rire avec son "Les émeutes ? Ce sont des gens qui ont été élevés par un seul parent". HAHAHA
    Comme si il n'y avait pas énormément d'enfants mal éduqués qui ont 2 parents, et des parents seuls qui savent éduquer leurs enfants...
     
Chargement...
Sujets similaires
  1. Rozz
    Réponses :
    2
    Affichages:
    762
  2. Sur la canopée
    Réponses :
    166
    Affichages:
    119213
  3. rebequita
    Réponses :
    3
    Affichages:
    1060
  4. Eva-xD
    Réponses :
    4
    Affichages:
    1220
  5. NALiiiCE
    Réponses :
    6
    Affichages:
    1235