Rodolphe Barry au cœur d'une nouvelle campagne poignante pour la sécurité routière

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Miss Lu, le 17 septembre 2015.

  1. Miss Lu

    Miss Lu
    Expand Collapse
    Des moutons et des nuages, du chocolat et des pandas.

  2. Tapioca

    Tapioca
    Expand Collapse
    -

    C'est terrible comme ces "quelques secondes d'inattention" peuvent détruire des vies à jamais... Je suis contente que cette campagne ne soit pas aussi "choc" que les autres, ici pas de cris, de cadavres, mais une personne, bien réelle, qui a tout perdu du jour au lendemain.

    Je passe pour la rabat-joie quand je dis à mes amis qu'il faut respecter les vitesses. Mais qu'est-ce que c'est, 10 min de plus, comparé à une vie bousillée ?
     
    Delilah_ et Geny ont BigUpé.
  3. Geny

    Geny
    Expand Collapse
    « Il ne faut pas vendre la peau de l'ours... surtout... surtout s'il n'est pas d'accord avec le prix. »

    @Tapioca exactement !
    Surtout que puisque j'ai pas de permis, je suis à pied/en bus tout le temps donc quand je vois des voitures aller super vite je vois pas trop l'intérêt car elles risquent d'arriver avant moi de toute façon.
     
    Tapioca a BigUpé ce message
  4. Moosoo-gali

    Moosoo-gali
    Expand Collapse
    Comme un lapin dans les phares d'un camion

    Plus que l'excès de vitesse, ce sont les autres comportements dangereux qui me rendent dingue quand je suis sur la route, les gens qui prennent les ronds points n'importe comment, qui grillent des priorités, qui ne connaissent pas l'usage du clignotant ("COUCOU JE ME DEPORTE COMME UN ABRUTI JUSTE DEVANT TON NEZ SURPRISE")
    Mon ami peut conduire légèrement au-dessus de la vitesse autorisée, mais il est toujours extrêmement attentif à son environnement ou au comportement des autres. Du coup je me sens bien plus en sécurité avec lui qu'avec ma grand-mère, par exemple, qui respecte parfaitement les vitesses mais qui est capable de presque s'arrêter au milieu d'un rond-point parce qu'elle hésite sur la sortie à prendre (!)
    Je trouve qu'il y a bien trop de conducteurs qui agissent ainsi, qui ont tendance à paniquer et/ou à être trop inattentifs à ce qu'ils font ou à ce que font les autres, c'est mal mais j'ai vraiment envie de les insulter tellement c'est dangereux. C'est abominable l'idée d'un accident qui peut coûter la vie ou les capacités motrices à quelqu'un simplement parce que le conducteur manque d'attention et de self control, je pense qu'au-delà de la vitesse (qui entendons-nous bien est un véritable facteur de danger,évidemment) on devrait aussi mettre l'accent sur ces comportements dans les formations et les campagnes pour la sécurité routière.
     
    Locke et Geny ont BigUpé.
  5. Locke

    Locke
    Expand Collapse
    If one wolf's alive, the sheeps are never safe.

    Je ne suis pas tout à fait d'accord. C'est pas "plus que l'excès de vitesse", c'est "en plus de l'excès de vitesse". Y'a pas un style de comportement sur la route qui est moins dangereux que l'autre, y'a pas un style de comportement déviant qui soit pire. L'excès de vitesse reste dangereux, même si le conducteur parait attentif. Ton ami conduit peut-être plus rapidement que la vitesse autorisée mais avec attention, le fait est que si un obstacle se présente, si une situation dangereuse apparaît, il lui faudrait nécessairement plus de temps pour réagir, et ça revient à être aussi dangereux que le comportement de ta mamie, même si ton sentiment sur le moment est complètement différent. C'est le sentiment de sécurité qui tue, tout comme l'habitude, la routine, les comportements irréfléchis, qui passent dans le réflexe. Après, tu parles de paniquer, mais ça, c'est pas un comportement qui se contrôle. J'ai envie de rire, parce que moi-même je paniquais assez souvent avant au volant - sans jamais mettre qui que ce soit en danger ceci dit- justement parce que j'avais conscience des comportements dangereux des gens. Si les conducteurs arrêtaient de faire n'importe quoi sous prétexte que "eh oh j'ai des réflexes de ouf" ou "ça fait 20 ans que je conduits sans avoir jamais perdu de points/eu d'accident", perso je paniquerais beaucoup moins quand je vois des connards prendre leur rond point comme des tarés ou rouler bien plus vite que la limite autorisée en faisant prendre des risques à ceux qui se retrouvent à devoir les éviter du mieux qu'ils le peuvent. Au contraire du self controle, qui ne se contrôle pas, justement, la façon de conduire, l'attention, le respect des règles, eux, peuvent être contrôlés, appris. Je crois qu'il ne faut pas tout confondre et voir les choses pour ce qu'elles sont : si tout le monde respectait les règles (et les connaissait) il n'y aurait, d'une, aucune raison pour personne de paniquer, et deux, aucun accident (ou quasiment pas). Je trouve ça vraiment insultant et vexant en fait de mettre au même niveaudes comportements dangereux qui relèvent de la connerie absolue ou de l'inconscience et des états psychologiques qui sont dus à la PEUR. Et y'a plein de gens sur la route qui flippent parce qu'ils savent les risques (pour avoir perdu, comme c'est mon cas, des êtres chers dans des accidents cons), et on peut juste pas leur reprocher. Peut-être que si les gens arrêtaient de considérer que les radars, les contrôles d'alcoolémie et que sais-je sont faits pour renflouer les caisses de l'état plutôt que pour leur sécurité, les morts sur la route seraient moins nombreux, et les personnes dont la vie est détruite seraient moins nombreuses.

    Sinon, concernant la vidéo, elle me met profondément mal à l'aise. Elle ne me touche pas dans le sens où je ne me dis pas "oh c'est horrible ce qui lui est arrivé", je la trouve d'une froideur incroyable. Y'a cet espèce de recul affreux, tant dans les paroles du photographe (quoi que) que dans celles de la maman, qui me laisse vraiment pantoise. Ca a été une torture à regarder - et peut-être que c'est le but après tout.
     
    MorganeGirly et Moosoo-gali ont BigUpé.
  6. Moosoo-gali

    Moosoo-gali
    Expand Collapse
    Comme un lapin dans les phares d'un camion

    @Locke

    Déjà, je me sens vraiment mal d'avoir pu te blesser, d'autant plus en apprenant d'où te vient l'angoisse que tu ressens en conduisant. J'ai réagi à chaud sur un sujet qui me touche, et je l'ai mal fait. Pardon :hugs:
    Tu as raison en plus, il n'y a pas de comportement à risque forcément plus dangereux qu'un autre. Par contre je ne voulais en aucun cas opposer "les gens qui ont tendance à rouler vite mais bon comme ils ont l'habitude ça va hein" aux "gros stressés qui du coup font n'importe quoi tsss", avec l'avantage pour les premiers, je me suis montrée très maladroite pour le coup. Je te ressemble assez sur ce point en plus : J'ai toujours une peur assez violente à l'idée de passer au volant, pour les mêmes raisons d'ailleurs. Celle de ma grand-mère (qui par ailleurs, a un comportement dangereux non parce qu'elle panique à proprement parler, mais parce qu'elle conduit sans assez faire attention aux autres - tu as beau avoir peur de ne pas prendre la bonne sortie, tu respires un coup et tu te ranges dans la file de gauche quitte à faire 30 tours de manège sans obstruer tout le rond-point), sa peur la coupe complètement de son "environnement routier". D'où mon impression de me sentir plus en sécurité avec mon ami (et j'aurais peut-être dû le préciser mais je voulais dire par là "pas trop paniquée à l'idée d'avoir un accident", parce que je ne suis pas et je ne serai jamais complètement sereine en voiture, mais alors tellement pas).
    Je te rejoins complètement, il est dangereux (et... Crétin) de se sentir complètement à l'écart de tout danger, surtout quand on se conforte dans des prétextes pour le moins fallacieux (ça va du "ouais mais j'ai 20ans de bagnole derrière moi gamine tu vas pas m'apprendre à conduire" - quand j'ai osé conseiller à mon oncle de mettre son cligno quand il prenait une sortie, d'autant plus sur une route avec 15 voitures au mètre carré - au "sur cette route y'a jamais trop de monde et puis je la prends tous les jours") mais il est tout autant dangereux de laisser sa peur nous paralyser (je ne dirai même pas "tout comme ma mamie", parce qu'elle n'a pas particulièrement peur des risques, je suis peut-être un peu hard mais sur le rond-point ce qui l'angoisse c'est louper sa sortie, pas d'être à l'origine d'un accident ou d'en subir un. Je le sais pour lui en avoir déjà parlé.)
    C'est de ce genre d'angoisses et de paniques que je voulais parler...
    Une chose du coup sur laquelle je ne te rejoins pas complètement, c'est le self controle évoqué plus haut : "qui ne se contrôle pas, justement, la façon de conduire, l'attention, le respect des règles, eux, peuvent être contrôlés, appris. " Je pense au contraire qu'il devrait faire partie de la formation à la conduite, et que plus fondamentalement si on ne peut pas "contrôler" sa peur, on peut apprendre à la maîtriser et à agir de façon à ce qu'elle n'entrave pas (trop) notre conduite et nos réactions en situation à risque. Les angoisses que nous ressentons en montant en voiture (et qui n'ont malheureusement rien d'irrationnel) ne sont pas vraiment de cet ordre, et il est plus difficile d'agir dessus évidemment... S'il ne s'agit pas de les neutraliser, notamment parce qu'elles sont utiles, je pense, en ce qui me concerne en tout cas, qu'il ne serait pas vain ni idiot de développer un rapport plus apaisé avec elle. Ce ne serait pas donner raison à la mauvaise foi des conducteurs dangereux mais juste se sentir moins victime d'elle (si je m'énerve autant c'est que j'ai souvent l'impression que mes proches et moi allons avoir un accident et mourir)

    D'avance je m'excuse si ma réponse te semble trop cafouillis ET je ne voulais pas être dans la justification, je persiste dans mes excuses :fleur:
     
    Locke et Tapioca ont BigUpé.
Chargement...