Rompre avec nos mauvaises habitudes - Chroniques de l'Intranquillité

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Ophelie, le 27 novembre 2011.

  1. Ophelie

    Ophelie
    Expand Collapse
    Monarchiste au crépuscule

  2. Ellis

    Ellis
    Expand Collapse

    Oh, super article dans lequel je me reconnais totalement !
     
  3. Coco<3Corse

    Coco<3Corse
    Expand Collapse

    Article à la fois très juste et aussi un peu déprimant...
     
  4. littlerudy

    littlerudy
    Expand Collapse
    En (re)construction !

    Totalement d'accord avec l'article =)

    (Il me semble que "fois gras" s'écrit "foie gras" :chat:)
     
  5. tinylolita

    tinylolita
    Expand Collapse
    Dolce vita

    Un article qui pousse à la réflexion, tout en véhiculant de l'apaisement, de la sérénité. Une prise de conscience douce mais bien réelle. J'aime beaucoup ton écriture, j'ai même l'impression d'y retrouver ma plume à l'époque où j'écrivais encore dans les "journaux de fac". Un bon début de journée grâce à toi et un coeur rempli de l'espoir que l'an prochain, les poids morts et certaines habitudes auront laissé la place à du positif!
     
  6. Norma Jean.

    Norma Jean.
    Expand Collapse
    ALLONS-Y !

    Les cours de géo' sur la mondialisation me dépriment tellement que j'écris cette phrase partout,sur mes cahiers et ceux des autres bicoz :
    I AM GEORGES ABITBOL!
     
  7. Deer Deer Darling

    Deer Deer Darling
    Expand Collapse
    Si tu savais...

    Je suis arrivée à cette même conclusion il y a quelques mois. J'ai trouvé un taff en juillet, je n'ai pas eu de vacances d'été et plus les jours passaient et plus je me rendais compte que ce taff ne me plaisait pas et que je m'y faisais carrément chier. Ca atteignait (et atteint toujours) profondément mon moral. J'ai réalisé que je ne faisais rien de ce qui me plaisait toute la journée au taff et que les soirs et weekends j'étais trop crevée pour sortir, partir en weekend, faire des trucs dont j'ai envie, etc. Et j'ai eu une sorte de "révélation". Tout ce qui faisait parti de mon "univers", toutes mes aspirations, je les avais abandonnées au fil des trois dernière années (de fac = plein de temps pour glander = plus on glande et.. plus on glande). J'avais arrêté la musique, de me cultiver, de lire des magazines, des livres, tout ça. Ca m'a mis un gros coup parce que je me suis rendue compte que je ne me reconnaissais plus. Et que c'est difficile d'abandonner de mauvaises habitudes (mater des séries toute la journée, rester à dormir tout le dimanche, laisser passer les bonnes expo, ne plus aller aux concerts, etc). J'essaye de me "retrouver", d'être comme avant mais en mieux, grâce à toute la maturité que j'ai gagné ces dernières années. J'ai décidé de mettre mon cerveau sur OFF quand je suis au taff (même si je fais parfois des trucs qui me plaisent, mais ça représente un pourcentage minime) et je me suis lancée dans d'autres projets. Mais je manque cruellement de temps. C'est un constat assez triste, mais qui m'a fait me secouer. Ce qui n'est pas plus mal.
     
  8. paouline

    paouline
    Expand Collapse
    Soudainement optimiste

    Ce que tu dis est vrai pour moi. En politique notamment, combien de fois je voudrais argumenter là dessus et parler de ce que je sais.
    Mais au fond, je ne sais que dalle, à part ce que j'ai pu entendre à droite à gauche (Oui c'est triste de connaître plus le régime de François Hollande que son programme). Ca reste si superficiel que je suis incapable de défendre une opinion digne de ce nom. Ca je le regrette, combien de fois je me dis, tu vas chercher les infos, là où elles se trouvent et tu vas les comparer... Argumenter, ne pas faire le boulot à moitié et en fait je ne fais rien occupée à vivre me vie à la surface.
    Par ce que ça m'intéresse.
    J'espère aussi prendre le temps d'aller en profondeur en 2012 et les années suivantes... Pourquoi pas, c'est possible, il faut juste que j'arrête de remettre tout ça à demain.
    Merci pour cet article qui me fait me sentir un peu moins seule comme toujours ici :fleur:
     
Chargement...