Roms, Arabes, Juifs, homosexuels : pourquoi les Français sont racistes

Sujet dans 'L'actu en France' lancé par Denis, le 8 octobre 2012.

  1. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe

    Dans une tribune publiée ce matin par Le Plus du Nouvel Obs, le politologue Thomas Guénolé, enseignant à Sciences Po, explique "la montée en puissance d’un racisme de plus en plus banalisé" dans notre pays qui annonce, selon lui, "des stigmatisations de plus en plus graves".


    Extraits :

    "Ce ne sont pas les Français en particulier qui sont racistes, mais l’espèce humaine en général. L’explication peut être trouvée dans la psychanalyse, au moyen du concept jungien d’"ombre". Pour vivre en société, nous refoulons tous une part de nous-mêmes, amas de tout ce que la morale et l’éducation condamnent. Ce faisant, nous affirmons que ces éléments, ces tares d’un point de vue social, n’existent pas en nous.

    Pour consolider ce mensonge quotidien adressé à nous-mêmes, nous les projetons sur un Autre fantasmé, avec d’autant plus de facilité que cet Autre est un stéréotype, une construction imaginaire collective, un mythe. Ainsi, selon Elie Humbert, "la plupart des hommes ignorent leur ombre. (…) Le plus souvent elle est projetée dans des troubles somatiques, des obsessions, des fantasmes plus ou moins délirants, ou dans l'entourage. Elle est 'les gens', auxquels on prête la bêtise, la cruauté, la couardise qu'il serait tragique de se reconnaître."

    En d’autres termes, dis-moi quelles tares tu attribues à ton ombre, et je te dirai qui tu es. Par exemple, l’Arabe collectivement fantasmé incarne tout ce qu’il y a en nous de paresse, de lâcheté, de haine aveugle, de rejet des valeurs communes. Autre exemple, le mythe du jeune de banlieue cristallise tout ce qu’il peut y avoir en nous de primal, de bestial, de nihiliste. Quant au mythe de l’homosexuel, il concentre sur lui le pire du refoulé sexuel. Nul hasard que lui soient systématiquement imputés une sexualité débauchée et orgiaque, une vie de licence, voire des penchants pédophiles. De fait, si l’on admet le concept jungien d’"ombre", le lien fait par l’élu UMP François Lebel entre homosexualité, pédophilie et inceste est surtout révélateur de ses propres refoulements."

    Et toi madmoiZelle, qu'elle est ta part d'ombre ?
     
Chargement...