Rupture de fetes

Sujet dans 'Vie Quotidienne' lancé par laumanuela, le 28 décembre 2014.

  1. laumanuela

    laumanuela
    Expand Collapse
    TADAAAAAAAA!

    Alors voila,
    Je me suis mise en couple avec un homme, qu'on appellera Mister T. Le style de mec qui te fait mouiller ta culotte et te vole ton coeur. Le type parfait, avec un lourd passé sentimental, le genre de type qui a un tableau de chasse plus imposant que ta consommation de Nutella annuel. Mais voila, tu es sa révélation. On s'est mis en couple et nos sentiments ont vite évolués. S'en est suivi des mois parfaits, des festivals magiques etc. Je le savais très jaloux mais ça m'allait, je ne voulais que lui et ne voyais que par lui. Mais ma vie a pris un mauvais tournant, plus de boulot, plus d'argent, et une fuite de ma mère. Il était plus âgé que moi et me conseillait beaucoup, m'aidait a traverser cette mauvaise passe. Et du jour mon couple a pris un nouveau virage, je trouvais des talons dans son salon, des élastiques dans son lit, des cheveux chez lui, mais il me trouvait des excuses a chaque fois et moi je replongeais. Puis son attitude changeait, il devenait plus que étrange, il etait H24 avec son téléphone, son ex voulait se remettre avec lui, il effaçait leurs conversations. Quand je lui en parlait, il me disait que j'étais qu'une gamine parano. Il devenait insultant et menaçant, j'etais une gamine, et selon lui je le trompait. Mon portable etait fouillé, mes comptes piratés, il avait mis un logiciel espion sur mon Pc ( Monsieur est informaticien), il trouvait toujours quelque chose qui ne lui convenait pas et cela partait en crise d'hysterie. La relation toxique par excellence. Aujourd'hui, on est séparé, on s'est déchiré autant qu'on a pu et aujourd'hui quand il revient, c'est pour etre mechant et blessant. Mais il me manque, je l'aime toujours a en crever, ca ne passe pas ... Avez vous vecu une relation toxique? Vous en etes vous remis(es)?
    Merci de m'avoir lu jusqu'au bout :worthy:
     
  2. TintinEmmyLou

    TintinEmmyLou
    Expand Collapse
    :)

    @laumanuela

    Je suis en plein dedans :) relation terminée depuis peu et bien plus courte que la tienne, mais quand on s'attache aussi vite et aussi fort ça fait toujours du mal.
    Et pareil, mauvaise foi, méchanceté gratuite, violence verbale au rendez-vous. Tu te manges ça dans la figure sans comprendre pourquoi alors que toi tu as seulement été honnête et sincère.
    Je m'en remettrai certainement assez vite car cela n'a pas duré assez longtemps pour être attachée comme tu l'as été, mais moi aussi il m'a fait vivre des choses merveilleuses, et on se demande si on retrouvera pareil ailleurs.
    En attendant, il faut se rappeler de nos propres valeurs et ne pas se remettre en question et culpabiliser parce que c'est ce que souhaite la personne en face. Ce n'est que de la lâcheté comme attitude. La colère pour masquer le fait que c'est vraiment eux qui ont tort et qui agissent mal.
     
    #2 TintinEmmyLou, 28 décembre 2014
    Dernière édition: 28 décembre 2014
  3. laumanuela

    laumanuela
    Expand Collapse
    TADAAAAAAAA!

    Je ne sais pas si cela a été ton cas mais moi, il avait et a toujours le don de, te remettre la faute sur toi! Du coup je revenait en rampant sans que lui ne le fasse une seule fois... Je sais que cette relation est malsaine et que le plus dur est passée mais je l'ai dangereusement dans la peau. Insulte, coup bas et mensonge, on ne mérite pas ca !
     
  4. petiteaï

    petiteaï
    Expand Collapse
    Loin, mais pas trop

    Pareil que vous les filles... Sauf que j'ai la chance de voir et de sentir que ça cloche. J'attire les personnes malveillantes et avant je ne partais jamais (du genre sécrament malveillantes du genre je monte une secte tranquillou et moins malveillantes, petit c****ard avorton mais ça pique tout de même.)
    J'éprouve carrément du dégoût à leur égard mais ils ne me lâchent pas.

    Et l j'ai rencontré un nouveau monsieur et ça à l'air de puer du cul, mais je me donne encore un mois. Pour voir où cela part. Parce que jusqu'à maintenant c'est le super stresse, je pleure, j'ai le corps qui se remue de partout, je pense tout le temps lui et il ne le sait même pas. D'ailleurs pour l'instant il n'y a pas tellement de raisons pour (m'enfin il est mignon et affectueux comme un chaton nouveau mais SCOOP ça ne suffit pas ^^). Et puis finalement, je suis tellement bien seule! :d
    Il y a de la place pour une personne qui serait tendre et gentille mais seule c'est aussi la grosse éclate et sentir l'indépendance c'est tout simplement merveilleux. J'ai hâte d'être dans un mois, voir ce que ça aura donné, que je sois seule ou non. Parce que en ce moment c'est un peu l'enfer! :erf:
     
  5. laumanuela

    laumanuela
    Expand Collapse
    TADAAAAAAAA!

    Oui ton message redonne de l'espoir ! Et j'espere que ca marchera, parce que un chaton nouveau c'est cool quand meme :bave:
    Bah c'est tres compliqué de faire confiance après. Moi j'etais sa revelation et 3 jours apres notre rupture il etait sur adopte ou quand j'attendais en bas de chez lui a sonner pendant 1h30, il descend et me dit qu'il prefere rester seul, et que je ne peux pas monter meme 2 min... Dur de se dire qu'on va se remettre avec quelqu'un et s'épanouir... Mais je sais que ce n'est qu'une période, dure mais pas éternelle!
     
  6. petiteaï

    petiteaï
    Expand Collapse
    Loin, mais pas trop

    @laumanuela tu as tout à fait raison, ça va changer. J'ai l'impression qu'en apprenant à réellement vivre pour soi, même son croise de mauvaises personnes comme ça, à un moment on sait dire non et même, être attirée par les bonnes! :hugs:
    Je ne sais pas pourquoi c'est histoires malsaines ont un côté addictif...
    Et le pire c'est que c'est abrutis nous courent après ensuite... Je pense qu'ils sont encore plus perdus que nous. Il faut les laisser derrière! :rainbow::free:


    Mais j'avoue c'est tellement un chaton nouveau! :jv:<3
    Il fait des câlin, il dit des trucs gentil, il refait des câlins. Puis puis puis... IL te met un pouce vert pour dire qu'il est content --" Foutage de tête, ou c'est à toi de l’appeler alors qu'il part super loin, 10 minutes avant l’arrache. Mais comme il est loin je ne peux pas rompre tout de suite. :crying: (Loin dans un autre pays donc injoignable :stare:)
    Le pire c'est que j'ai déjà dit stop une fois... :troll:
     
  7. Fen

    Fen
    Expand Collapse
    Empanadas Queen

    Ohlala @laumanuela c'est tellement une bonne nouvelle que tu sois séparée de lui ! C'est très dur de faire un trait sur une relation surtout quand elle a commencé de manière aussi idyllique. Mais c'est facile pour un garçon de dire ce genre de chose, et c'est possible (d'ailleurs j'y crois tout autant que toi) que tu sois sa révélation. Ce que je veux dire c'est que ça n'est pas pour autant que tu dois en être nostalgique. Tu vas trouver ta propre révélation et ça, ça sera 100 fois plus important.
    En mode "psychologie de comptoir" : on voit bien qu'il t'a traitée aussi mal pour "camoufler" ses propres agissements... Je ne vais pas juger le Mister T en lui-même, je ne le connais pas. Par contre ses agissements sont totalement indignes. RIEN ne justifie ce genre de comportements.
    :calin::hugs:
    Bon c'est facile pour moi de dire ça, alors je vais parler de la dernière relation toxique en date (elle s'est terminée par chance il y a un mois...) comme ça, ça te fera un témoignage de plus pour te prouver que ouiiii on s'en remet et on peut être heureuse ensuite :puppyeyes:

    Il y a quelques mois je suis allée en Espagne pour mon stage ingénieur (4 petits mois dans une entreprise R&D près de Madrid). Je travaillais sur l'optimisation des processus de cuisson de petits gâteaux et autres muffins :puppyeyes:. J'y ai rencontré un garçon (un français en plus) brillant, très sympa, et immensément beau. J'en avais la culotte qui frétillait. On s'est rapprochés très, très vite, comme souvent dans ce genre de relation, et on s'est vite mis en couple. Il a 27 ans (j'en ai 23). Après plusieurs semaines totalement idylliques, il a changé son comportement de manière drastique. Il a arrêté de me parler de lui, il ne se confiait plus du tout, une véritable huître. Il me faisait la gueule pour RIEN. Ex : je fais une présentation pour une formation que je devais donner sur le fonctionnement d'un four expérimental (comment s'en servir pour faire de l'optimisation de process, ce genre de choses), et lui montre au travail puisqu'il a lui même travaillé sur ce four et élaboré son instruction technique. Il m'a incendiée en me reprochant d'avoir "pompé" sa propre présentation. Quelle présentation ?? Introuvable sur le réseau de l'entreprise ou même sur son propre PC. Après 30min de recherches il me sort un ppt qui n'a aucun rapport avec le mien (si ce n'est qu'il parle du même four...). J'ai beau lui dire que je ne savais même pas qu'il avait fait un travail sur le même sujet, et que j'avais préparé ma présentation SEULE sans m'appuyer sur quoi que ce soit, il ne me croit pas. Super la confiance de couple.
    Ou sinon, un soir nous étions chez monsieur, je devais dormir avec lui. Galipettes (à l'époque, je ne prenais pas la pilule et je n'avais pas mon DIU). Problème de préservatif, monsieur a l'impression qu'il y a un risque (absolument pas). Il flippe à mort, je suis un peu destabilisée qu'il soit autant en stress pour LUI alors qu'au final jusqu'à preuve du contraire, la grossesse indésirée ça me concerne... Il est 1h du matin et je me dis que je peux attendre 6-7h de plus avant d'aller acheter une pilule du lendemain. D'ailleurs je crois me rappeler que j'en ai ramenée une de France, d'un précédent week-end à Bordeaux. Il insiste en me faisant culpabiliser : on doit absolument aller chez moi pour que je prenne ma pilule sur le CHAMP. On y va, je grelotte de froid, je retourne les tiroirs de ma salle de bain : rien. J'ai dû oublier la pilule du lendemain quelque part dans ma chambre Bordelaise... J'ai à peine eu le temps de le lui dire (pour moi ça n'était pas grave) qu'il est déjà dehors, prêt à rentrer chez lui à pied. Quand je lui demande ce qu'il se passe il me répond, cinglant "Je sais très bien que si je n'avais pas été là pour te surveiller, tu n'aurais pas pris la pilule et en plus tu m'aurais menti. Je veux être seul laisse-moi".
    Culpabilisation, infantilisation, délire total (euh pardon en fait j'ai pas du tout envie d'avoir des enfants plus tard, donc là à 23 ans encore moins...). J'aurais dû le traiter de connard et assortir ça d'une giffle, mais je suis juste rentrée chez moi pour pleurer et retenir mes hurlements dans l'oreiller, la totale...
    Je voyais très bien que son comportement était surréaliste (et pas digne d'un garçon de son âge). Je n'aurais jamais supporté que n'importe laquelle de mes amies soit dans une relation de ce type. Pourtant j'ai supporté ça, et de nombreuses autres choses, comme le fait qu'il refusait de me voir pendant une semaine alors qu'on vit à 500m l'un de l'autre et qu'on travaille dans la même boîte, mais qu'en parallèle il voit sa meilleure amie 3 fois le soir, ou encore qu'il passe ses soirées / matinées sur whatsapp avec ses amies alors que je SUIS là, mais que par contre quand moi je lui écris il ne répond pas, ou très peu, etc. Par affection voire amour (j'étais folle de lui). Mais voilà même l'amour ne justifie pas d'être traitée comme une sous-chaussette.
    Dans mon cas je suis rentrée en France à la fin de mon stage, et le fait de revenir dans mon environnement familial et amical habituel m'a permis d'ouvrir les yeux sur la relation que j'avais. J'ai aussi rencontré un garçon (mon copain actuel) qui est un adorable bisounours. Je l'adore et même si j'essaye de ne pas faire de comparaison entre mes relations, je me demande comment j'ai pu accepter d'être malheureuse aussi longtemps, alors que c'est si simple le bonheur bordel :puppyeyes:

    Bref j'espère que pour toi le fait d'aller mieux ne passe pas forcément par la rencontre avec un autre garçon, mais garde en tête que tu vaux de l'or (surtout si Mister T a trouvé que tu étais au dessus de toutes les autres) et que tu vaux donc beaucoup plus que ce qu'un pervers narcissique veut faire de toi. T'as le droit d'être heureuse sans compromis, sans petits soucis. Même si votre relation a été géniale au début, si elle a viré au cauchemar c'est qu'il fallait qu'elle se finisse.

    Euh bref oups c'est un peu long là... Désolée :sweatdrop: en tout cas je te souhaite le meilleur et j'envoie des ondes positives en mode vaudou chilien !
     
  8. Lupka

    Lupka
    Expand Collapse
    (en pause)

    J'ai connu exactement la même situation que toi, je ne peux que compatir. Cette histoire a duré 3 ans.

    Pour l'instant, c'est dur car il te manque, tu as perdu quelqu'un auquel tu étais particulièrement attachée... C'est normal. Mais bientôt, tu vas ressentir un formidable instinct de survie. L'expression est un peu forte, mais je la trouve si appropriée. C'est formidable car on a l'impression que notre vie n'a plus aucun sens après cette rupture, que l'on a tout perdu... et finalement, pas du tout, on ne ressent qu'un incroyable soulagement, une liberté super intense.

    Cette relation était malsaine, c'est peut-être bien un manipulateur. Je suppose que tu te sentais dévalorisée, que tu t'es sûrement beaucoup pris la tête et a vu ton humeur bousillé pour des bricoles. Tu vas voir que la vie est sacrément plus reposante quand personne n'influe sur ton bonheur de cette façon.

    Un conseil : fais une lettre que tu n'enverras pas où tu listes toutes les choses qu'il a pu te faire, comment il te traitait etc. Supprime le définitivement de ta vie, ne retourne pas ramper à ses pieds, c'est le seul moyen pour passer à autre chose. Ca va être un peu dur au début mais beaucoup moins que ce que tu peux imaginer. Et si jamais tu craques, tu relies la précieuse lettre.

    Courage :cupidon:
     
    #8 Lupka, 28 décembre 2014
    Dernière édition: 2 janvier 2015
    petiteaï a BigUpé ce message
  9. laumanuela

    laumanuela
    Expand Collapse
    TADAAAAAAAA!

    Merci beaucoup les filles je me sens reboustée!
    En realité je pense que j'ai été tellement longtemps a ses pieds, a faire ci ou ça pour lui plaire que je me suis habituée a mettre ma fierté de coté. Dites vous que meme sa soeur avec qui j'etais tres amie, m'a confier que son frere avait un probleme. Ce qui me fait mal c'est quand il me balance qu'il m'a aimer a en crever et que j'ai gaché notre relation, il a un talent incroyable pour retourner la situation!
    Ca fait mal, j'ai peur de pas retrouver quelqu'un qui me fasse le meme effet! Mais je dois me reconstruire avant :)
     
    petitefadette et petiteaï ont BigUpé.
Chargement...
Sujets similaires
  1. grecocamille
    Réponses :
    11
    Affichages:
    957
  2. bamboulao
    Réponses :
    4
    Affichages:
    294
  3. nowella
    Réponses :
    0
    Affichages:
    274
  4. Flume
    Réponses :
    54
    Affichages:
    4765
  5. Myra Lee
    Réponses :
    35
    Affichages:
    2731