Rupture : la typologie (non-exhaustive)

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par SML, le 19 janvier 2009.

  1. SML

    SML
    Expand Collapse
    Merci pour ce moment

  2. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Bon je vais innover ce sujet alors :d
    Je crois que ma rupture la plus douloureuse fut celle avec celui que j'ai toujours appelé mon premier amour . J'avais 14 ans, c'était les premiers "vrais" baiser , les premier geste tendres, les premieres caresses. Sa faisait deja 6mois de relation . Arriva les vacances d'avril , ou je suis partit passer une semaine dans le sud , je m'entendais bien avec sa maman et elle m'avait proposer de lui faire une surprise a mon retour, elle viendrais me chercher et m'enmmenerais le retrouver chez lui , sans qu'il soit au courant de rien . Sauf l'on est arrivé, je me suis diriger vers sa chambre, la porte était ouverte , il était dans son lit, avec une soit disant "amie" a moi . J'ai du restez bien plus d'une minute sans pouvoir bouger, reagir, sans meme pleurer , j'était comme amorphe . Rien que de vous en parlez je revisionne encore tout ca . Autant vous dire qu'ils etaient vraiment mal, gené , et sa mère aussi quand elle s'est rendu compte de la situation . malgrès tout c'était mon amie et mon premier amour, je ne voulais quitter ni l'un ni l'autre , pendant une semaine je suis restez encore avec lui mais je ne supportais plus de l'avoir a mes cotés sa presence me faisait mal et je me rappellais de tout . Je lui ai alors dit que c'était finin, avec elle on etait dans la meme equipe de basket, on etait confronter a se voir plusieur fois par semaine, au depart je lui en ai voulu, puis plus tard je lui ai dit qu'on ne devait pas tout gacher pour un mec . puis finalement on ne s'est plus parler j'ai decider de couper les ponts, puis je l'ai revu l'an dernier , lui, pendant plusieurs mois on se voyait regulièrement et j'ai voulu definitivement tourner la page sur lui, ce qui je pense est fait maintenant , quant a elle, je la croise souvent mais c'est comme si on ne c'était jamais connues .
     
  3. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Ça se résume en quelques mots:
    "Mon boulot passe avant tout. Avant ma famille, avant mes amis et avant toi."
    J'ai ensuite raccroché parce qu'il n'y avait rien à répondre, c'était clair et violent.
     
  4. slashingbee

    slashingbee
    Expand Collapse
    Hand.Cannot.Erase

    Un "tu ne me manque plus" par sms alors que ça faisait 1 an que nous étions ensemble. Lâche, violent et complètement nul.
     
  5. Euphoria

    Euphoria
    Expand Collapse
    Des romances nerveuses

    Mon dernier vrai copain. On est séparés depuis bientot 9 mois (rien que d'écrire cette période, je n'en reviens pas, j'ai l'impression que c'était hier !!!) et je pense à lui tous les jours. J'ai envie de lui écrire tous les jours, parfois parce qu'il me manque, parfois parce que j'ai envie de savoir comment il va et ce qu'il devient, et souvent pour le remercier pour tout ce qu'il m'a apporté. Ca s'est terminé de manière très violente, j'ai passé une nuit à pleurer sur un trottoire dans le marais, près de la place des Vosges, je ne m'attendais vraiment pas à ça et je suis restée inconsolable après. Depuis, j'ai eu plusieurs histoires sans importance mais bien souvent, tout me ramène à lui. Il m'a complètement ignoré pendant des mois et tous les jours, je lui envoyais des mails, en sachant qu'il ne répondait pas. J'avais tellement l'impression d'évoluer et de changer que j'avais besoin qu'il m'accompagne dans ce changement, meme de loin. J'ai retourné ciel et terre pour retrouver son numéro de téléphone et quand je l'ai eu en ma possession, et que je l'ai entendu, j'en aurai pleuré de joie. Malheureusement (ou heureusement, le temps me le dira) il n'a pas voulu donner suite à notre communication, je l'ai meme croisé une fois de loin. Bref, c'est quelqu'un qui a énormément marqué ma vie.
     
  6. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Celle d'avec L'Ex.
    Parce qu'elle s'est étirée longtemps, il m'a fallu plus d'un mois à simplement réussir à sortir de mon lit.et que j'ai mis plus d'un an à tourner la page complètement (5 ans ont passé, et malgré tout, il reste de la colère)
    Depuis, je vis dans terreur pure d'avoir à revivre ça un jour.
    Ah ouais. Il m'avait trompée, plusieurs fois. Et prise pour une conne, et pas qu'une fois non plus. Je peux dire que quand il a enfin dégagé, il a emporté mon innocence par la même occasion..
    (on est bête, à 14/15 ans.)
     
  7. Interview

    Interview
    Expand Collapse
    Musique Addict

    C'est tout frais. Ca fait encore mal.
    Un "on peut plus continuer comme ca, j'ai l'impression qu'on se ment a nous meme "
    Ca te prends aux tripes et ca te les tors. Tu hurles a l'interieur et tes larmes coulent. T'as mal, et tu veux juste lui dire que toi tu l'aimes.
    Ca fait deux mois, et je m'etais jamais sentie aussi mal. L'impression que tu vas pas t'en sortir sans lui, apres 1 an et demie de relation.

    Je passais mon temps a lui ecrire des mails, des lettres, avec des paroles de chansons qui nous rappelaient des choses...
    Impossible de se separer, mais pas facile de se remettre ensemble.



    Depuis trois semaines, on s'est remis ensemble. En fait, je crois qu'il avait besoin de se rendre compte qu'il m'aimait encore, on s'etait trop perdus de vu ces temps ci.
    Je m'etais jamais sentie aussi mal, et je me suis jamais sentie aussi bien que depuis trois semaines.
    Il y a du bon, meme dans le pire, meme si je sais que j'ai pas assez de recul pour voir si c'est vraiment un point positif...
     
  8. Nyx

    Nyx
    Expand Collapse
    Bang Bang, Feuer Frei.

    Celle avec mon premier amour. Ca se passait très mal entre nous depuis 2/3 mois. Et un jour il m'a annoncé qu'il valait qu'on arrête là, qu'on se faisait seulement souffrir. J'étais d'accord, je n'ai pas pleuré sur le moment. Sauf que lorsque je suis rentrée chez moi, ma mère m'annonçait que ma tante était morte. Et subir ces 2 pertes le même jour, c'en était trop. Et j'ai craqué.

    Le plus dur, c'est surtout ce qui a suivi. Il a tout d'abord tout fait pour éviter de me voir, de me croiser. Puis on a recouché ensemble une fois. On se voyait, il m'embrassait sur la joue. On était pas amis, pas amants, c'était juste qu'on arrivait pas à se défaire de notre histoire. Puis un beau jour il a décidé qu'il lui fallait couper les ponts, totalement. J'ai très mal vécu cette période, parce que c'était comme une nouvelle rupture. Puis il est revenu, on a retenté de vivre quelque chose, puis j'ai rompu tellement j'avais peur d'avoir mal. Et il a à nouveau totalement disparu de ma vie. Quelque temps plus tard, je lui ai envoyé un mail où je lui disais qu'il me manquait. Il m'a répondu qu'il n'avait toujours pas réussi à m'oublier, qu'il m'aimait, et qu'il préférait ne pas reprendre contact avec moi.
    Quelques mois plus tard, je me suis enfin décidée à lui écrire un mail, sans attendre de réponse, où je déversais tout ce que j'ai pu ressentir, à quel point j'avais souffert par sa faute. J'avais besoin d'enfin tourner la page.

    Et pour moi, c'est ce mail qui a vraiment marqué la rupture, la fin de nous, et m'a permis de pouvoir enfin retomber amoureuse. Ca aura duré 3 ans avant qu'enfin tout soit clair. Trois ans passés à se faire du mal l'un l'autre, parce que nous n'étions pas assez forts et honnêtes pour vraiment mettre fin à notre histoire.
     
  9. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    C'était mon premier vrai copain, il y a un peu plus de 3ans.
    ça a duré 4 mois, on s'tait tourné autour pendant toute l'année pour s'avouer nos sentiments vers la fin de l'année scolaire, bref. Pendant les 2 premiers mois c'était vraiment le grand amour sans nuages a l'horizon (en meme temps les premiers mois sont faciles généralement ^^), puis il y a eu les vacances d'été et l est parti pendant ces 2 mois entier. En attendant moi j'ai eu une série de gros problémes (les pire vacances d'été jamais vécu je crois) pendant que lui bah il s'amusait, normal, d'ailleurs je lui en voulais pas du tout pour ça mais le peu de fois qu'il me donnait de ces nouvelles, c'était pour me dire que les filles de la colo elles sont trés jolies et trés sympathiques, pas meme un "jtm" ou "tu me manques", niet.

    Puis il y a eu la rentrée. Moi j'étais complétement à terre rien qu'a cause de mes gros problemes (qui étaient assez grave =/) et du fait qu'il m'avais pas donné de nouvelles depuis plus d'une semaine. Puis il m'a évité, me regardait de haut, froidement, comme si j'étais une moins que rien. J'essayais de lui parler de cet été, que ce soit mes problemes ou le fait qu'il ai été aussi distant (je savais pas par quoi commencer tellement que ça me bouffais). Puis j'en ai eu marre alors je lui est dit que ça servirais a rien de tenter quoi que ce soit et que c'était terminé. C'est limite si il se retenait pas de sauter de joie...
    J'ai essayé de rester amie avec, malgré la part de rancoeur que j'avais contre lui parcequ'avant tout ça c'était avant tout un ami. puis le temps a passé, il a rencontrer une autre fille (qu'il a recemment plaqué par sms au passage XD) et moi j'ai fini par tourner la page, on ne s'adresse plus la parole depuis qu'il est parti étudier loin d'ici.
    J'ai mis longtemps a me remettre de tout ça. Gros problémes + rupture douloureuse, on peut dire que j'étais vraiment tombée de haut.


    voilà mon super pavé :yawn:
     
  10. Enesque

    Enesque
    Expand Collapse
    Energie à revendre

    La première.
     
  11. Belle_Demoiselle

    Belle_Demoiselle
    Expand Collapse
    Adule Vaness'

    C'était il y a six ans, avec mon premier amour, on s'aimait très fort, on savait que nous, c'était "la bonne personne", ça ne s'explique pas, mais son père, richissime, et moi, la petite "pauvre" des cité, nous a séparé... On a même pas pu se dire au revoir, rien, du jour au lendemain, plus de nouvelle, juste un texto de son père sur mon portable "Tu es priée de ne plus tourner autour de D. de toutes façons on déménage!". J'ai essayé son téléphone, son e-mail, rien du tout. Son père avait dû prévoir le déménagement sans lui dire car quand j'ai voulu aller chez lui le lendemain, la maison était vide avec un écriteau "A VENDRE" sur le portail. Depuis, je ne me suis remise avec personne, je l'aime encore, je reste persuadée qu'on se retrouvera un jour, mais depuis, moi aussi j'ai bougé, je n'ai plus les mêmes coordonnées, rien, alors je ne sais pas... .

    Cette rupture a carrément balayé toutes les autres, pour moi, plus aucun de mes ex n'existe à part lui, lui que j'attends, lui qui me manque tellement, lui pour qui j'ai si mal, lui, je me demande tous les jours comment il va, s'il a réussi dans la vie... J'ai vu sa demi soeur l'autre jour, pleine d'espoir, mais elle m'a expliqué que ses parents n'étaient plus ensembles, et que donc elle ne savait rien, mais que la dernière fois qu'elle avait parlé avec D. il était tout aussi perdu que moi... Dans un sens, ça m'a soulagée car je me suis dit "Ouf! Il m'aime encore, il pense encore à moi!" mais dans l'autre, je ne supporte pas qu'il soit malheureux, je veux qu'il soit heureux, même si c'est avec une autre. Mais peut-être que ça se passera comme je l'espère, que l'on finira par se retrouver, en tous cas j'y crois très fort, c'est le seul moyen que j'ai trouvé pour tenir le coup.
     
  12. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Il y a 4 mois, ma première vraie relation sérieuse qui a duré 4 mois.

    Je me suis faite avoir à mon propre piège, en voulant lui lancer un ultimatum pour que la situation s'arrange et pour sauver notre histoire.
    Un matin, je lui avait dit que si la situation ne changeait pas je mettrais un terme à notre relation, il m'a dit que c'était peut être mieux comme ça, il m'a fait la bise, en me disant " On reste amis... " et il est parti et depuis pas une parole, il ne vient même pas me dire bonjour. J'ai eu du mal à m'en remettre, mais je m'en suis sortie et heureusement parce que je réalise qu'il n'en valait tout simplement pas la peine autant en amour qu'en amitié !


    Mais qu'est-ce que j'ai eu mal quand même, je comprend maintenant toutes celles qui vivent ça...
     
Chargement...