« Saint Laurent » : vous reprendrez bien un peu d'YSL ?

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Mircea Austen, le 18 mai 2014.

  1. Mircea Austen

    Mircea Austen
    Expand Collapse
    Il croyait savoir, il ne savait pas qu'il croyait.

  2. La femme de Frank

    La femme de Frank
    Expand Collapse
    Guest

    @Van Kasteel À vrai dire il y a méprise puisque Bertrand Bonello a été le premier a choisir Yves Saint Laurent comme sujet, mais c'est parce qu'il n'en avait pas informé Pierre Bergé que sa sortie a été repoussé. Je partage cependant tes interrogations quant à ce phénomène de doublons qui me semble peu judicieux. Dans ce cas précis je crois de toute façon qu'à l'origine les deux films ne s'adressent pas au même public. Personnellement quand j'ai eu vent de ces projets je savais pertinemment que celui de Bonello serait seul susceptible de m'intéresser. Alors pour le grand public cela ne paraîtra sûrement qu'une redondance, et le spectateur lambda restera probablement persuadé que "le meilleur c'est Pierre Niney", mais je ne crois de toute façon pas que la préoccupation principale de Bonello soit le succès commercial. Son film trouvera assurément son public, bien que sans doute plus restreint : un public qui s'intéresse à la sélection du Festival de Cannes, un public friand de films d'auteurs, un public qui suit sa filmographie particulièrement, etc. Je ne pense donc pas que cela aura ici une incidence spécifique, contrairement peut-être au cas de La guerre des boutons que tu évoques, étant donné que les deux films n'étaient pas éloignés de façon aussi radicale artistiquement. Au sujet des biopics en général j'en suis autant lassée que toi. Comme je l'avais déjà dit sous un précédent article, c'est un genre que je redoute car il me semble être celui de prédilection des réalisateurs n'ayant pas la moindre chose à dire et/ou peu de brio pour la dire. C'est aisé puisqu'il suffit de tout miser sur la reconstitution, en s'appuyant surtout sur la performance d'acteurs mais aussi sur les décors et les costumes, la narration étant toute donnée. Ici Bonello ne se contente pas de dérouler la vie de son sujet, en ce sens ce n'est pas comme il le dit lui-même un biopic à proprement parler. Il semble avoir un propos, une démarche, qui rejoint le principe même du cinéma davantage que celui de la page Wikipédia.
     
  3. Mircea Austen

    Mircea Austen
    Expand Collapse
    Il croyait savoir, il ne savait pas qu'il croyait.

    Y'a clairement dans cette version des choix artistiques plus audacieux, on retrace pas une vie on retrace la dynamique d'une déchéance et ses risques, après le film avec Pierre Ninney avait quelque chose que celui là n'a pas : Guillaume Galienne. Globalement la distribution des seconds rôles ça crée un décalage chelou entre le réal qui te monte son film avec visiblement de hautes attentes artistiques et les acteurs qui servent à la soupe ^^

    J'ai pas voulu faire dans la comparaison mais ce qui est intéressant t'as raison c'est de voir les deux pour comprendre la différence entre un film de "commande" et un film d"'auteur", elles sont pas forcément aussi évidente qu'on s'y attend, y'a beaucoup de plans notamment qui sont étonnamment similaires ^^
     
  4. loxlady

    loxlady
    Expand Collapse
    Fatiguée de ce monde

    Non décidément plus je vois l'affiche de ce film et plus je me dit que ce photoshop est raté de chez raté son cou à une inclinaison pas du tout naturelle ça me perturbe >.<



    (message H.S mais il fallait que je le dise O_O)
     
  5. trinity13

    trinity13
    Expand Collapse

    j ai également vu ce film à cannes. c est un véritable film portrait, très bon pour rendre compte de qui était YSL, avec une très belle mise en scène et de beaux costumes, maid très peu biographique et difficile d accès à cause de quelques longueurs
     
  6. trinity13

    trinity13
    Expand Collapse

    j ai également vu ce film à cannes. c est un véritable film portrait, très bon pour rendre compte de qui était YSL, avec une très belle mise en scène et de beaux costumes, maid très peu biographique et difficile d accès à cause de quelques longueurs
     
  7. Léonard

    Léonard
    Expand Collapse
    Tu vois Noël, c'est peut-être ça aussi, changer le monde!

    Sinon moi j'ai vu Gaspard Uliel en vrai une fois :3
     
  8. Léonard

    Léonard
    Expand Collapse
    Tu vois Noël, c'est peut-être ça aussi, changer le monde!

    Sinon moi j'ai vu Gaspard Uliel en vrai une fois :3
     
  9. AnAwkwardGirl

    AnAwkwardGirl
    Expand Collapse
    Fausse libraire parisienne, futur dictateur.

    Gaspard Ulliel me fait littéralement flipper sur cette affiche :fear:
     
  10. LottieTho

    LottieTho
    Expand Collapse
    Soudainement optimiste

    Un jour, je retournerais au cinémas pour voir un film qui ne sera ni un biopic, ni une adaptation de roman (même ceux un peu planquer, qui ne le dis pas trop, mais sisi c'est un roman!), ni sur un phénomène qui fonctionne sur internet, ni avec Léa Seydoux... Autant dire que je ne suis pas prête d'y retourner ...
    (je serais bien allé voir 'Le rôle de ma vie' mais il ne passait pas dans mon 'pathé' à 9€ la séance!)

    Bon c'est un peu rageux comme commentaire je vous l'accorde, mais je suis vraiment blasée de voire ce qui sort au cinéma... Et puis ce n'est pas totalement vrai, je vais au cinéma! Je vais voir ... Des dessins animés  ! :d (Bon ok je râle sur l'animation, ou sur la 3D , ou sur ...:vieux:)
     
  11. Lullabulle

    Lullabulle
    Expand Collapse

    J'vais le voir ce soir, je vous dirai ce que j'en ai pensé :)
     
  12. Petite Chaussette

    Petite Chaussette
    Expand Collapse
    Et si on partait en vacances ?

    Je ne comptais pas spécialement aller voir cette nouvelle bio mais...le phallus de Gaspard quoi !!:bave:

    C'était ma contribution fort peu utile, je retourne finir l'article histoire d'avoir de vrais arguments.
     
Chargement...