Sarkozy : la filière économique ES, "c'est une blague"

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Denis, le 28 janvier 2009.

  1. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe

  2. Russell

    Russell
    Expand Collapse
    Tête d'ampoule

    "Parce que la filière économique ES, mettez vos enfants dedans, et ils ne peuvent pas se permettre de se présenter dans les meilleures écoles économiques. Qu'est-ce que cela veut dire ? On dit à ton gosse, fais la filière économique, tu pourras faire de l'économie et à l'arrivée ils ne peuvent pas se présenter. Ce n'est pas admissible".
    Je suis pas d'accord avec la manière dont il l'interprète.. mais c'est plutôt vrai ! (Franchement ça me tue de dire ça sur Sarko) La logique serait que ceux qui ont fait ES, se retrouvent majoritairement en école de commerce. Et non, la voie prestigieuse, royale selon certains sites d'orientation, c'est ECS, interdite aux ES, (tandis que les S eux peuvent aller en ECE, comme les L spé maths d'ailleurs...), et une écrasante majorité des étudiants dans les écoles prestigieuses de commerce ont justement fait ECS.
    Bien sûr qu'on peut se présenter aux concours, mais les coeff sont plus compliqués je trouve, et limite désavantageux. A mon avis, il y a faire de ce côté, c'est pas normal de devoir faire S pour faire une école de commerce.

    Ensuite les enseignements en ES sont très intéressants et utiles, ce qu'il faut changer c'est surtout les trucs de prépa et d'écoles je pense.

    Edit : Bon ensuite je tiens à dire que Sarko ne s'y prends pas du tout de la bonne manière pour arranger tout ça, et que c'est juste un prétexte pour faire passer sa réforme, franchement je crois pas une seconde qu'il s'inquiete vraiment de ça, mais bon.
     
  3. EKennedy

    EKennedy
    Expand Collapse
    Soudainement optimiste

    Sarkozy sort de filiere ESSSSSSSSS , il manque de tact ce president
     
  4. Violette Stanley

    Violette Stanley
    Expand Collapse
    Soudainement optimiste

    je suis d'accord, le seul soucis, c'est qu'en présentant les choses de la sortes, le coup de la blague. il n'est pas vraiment crédible.
     
  5. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Perso j'ai fait une filière ES pour la socio et l'histoire mais bon... :happy:
     
  6. heymi

    heymi
    Expand Collapse
    Si tu savais...

    Tous les futurs bacheliers ES ne souhaitent pas forcément aller en école de commerce même s'ils en ont les capacités ;).
    Personnellement, je suis en terminale ES, spécialité SES et je me dirige dans une FAC AES comme certains dans ma classe, beaucoup vont dans le social (bts esf, dut carrières sociales), un seul va en école de commerce, quelques un en fac d'histoire.
    Les propos de Mr Sarkozy restent maladroits...
     
  7. Russell

    Russell
    Expand Collapse
    Tête d'ampoule

    Attention, j'ai pas dit que tous les ES devaient aller en école de commerce, mais que ceux qui allaient en école de commerce, se serait plus logique que leur filière soit ES !

    Et sinon oui, Es c'est très bien pour la politique (aha), l'histoire, la socio, plein d'autres trucs, mais là c'est pas vraiment le propos.
     
  8. 100drillon

    100drillon
    Expand Collapse
    Soudainement optimiste

    J'ai été en ES, je ne considère pas que c'est une filière de merde, et je vais rentrer en Ecole de Commerce ... Na!
    Pauvre France avec un président pareil...
     
  9. calif0urchon

    calif0urchon
    Expand Collapse
    Dingue de son mec

    Ah enfin il s'attaque à ce problème!
    Certes la petite phrase "Les ES c'est une blague" quand j'ai vu ça dans le menu des articles de aujourd'hui, j'ai un peu tourné de l'?il, mais c'est encore et toujours un accroche bien énervante dont on va entendre parler pendant des mois comme si c'était l'essentiel de son discours. Enfin.

    J'ai fait S, pour être en médecine, je suis absolument pas concernée, mais j'ai vu une grande majorité de mes ami(e)s allé dans des écoles de commerce et des prépas de commerce, et sortant d'un bac S et surtout être pris(e) à coup sure.

    En gros la mentalité aujourd'hui au lycée, et je le sais pour y avoir participer:
    Je vais en S parce que je veux: m'ouvrir le maximum de portes, avoir le meilleur dossier, et après parce que j'aime les sciences et/ou parce que je veux faire dans la bio, médecine etc..;
    Je vais en ES parce que: la bio et la physique moyen voire gravement nulle, et j'adore l'histoire et l'éco.
    Je vais en L parce que: j'adore l'art et la musique et avec ça je vais avoir à bloc de point au bac, et puis je suis tellement mauvais et/ou j'aime tellement pas physique/maths/bio que je peux rien faire d'autre.
    Je généralise pas bien sure, je prend dans le global ce que mes amis, et les personnes que j'ai rencontré on pensé de leurs choix de fillière.
    Il est grand temps que ça change tout ça. Parce qu'on a pas l'esprit cartésienne, on a plus qu'un choix: L. Parce qu'on aime pas trop la bio on a plus qu'un choix:ES. Et les S? Ceux qui aiment tous, sans distinction de valeur... Au final quelqu'un qui sort de S doit donc être "meilleur" dans les yeux des gens, parce qu'il aime tout?
    J'aime pas ce système de fonctionnement, même si je suis pas principalement touchée, je vois bien mon copain et mes potes faire des trucs un peu par dépis, parce que les places sont maintenant pour les S.
     
  10. Scarlette.

    Scarlette.
    Expand Collapse

    Il n'a été dit nulle part que c'est une filière de merde, attends faut pas tout déformer !!!!

    Je suis d'accord avec le fond (mais pas avec la forme). C'est clair qu'aujourd'hui les gens font S pour le prestige du nom, et j'en suis un bon exemple ! Je suis aujourd'hui en arts-appliqués et j'ai fait S pour la reconnaissance.
    Tous les bacs devraient avoir le même niveau d'estime, un bac reste un bac, il n'y a pas de raisons.
    Il y a un sérieux problème dans le système scolaire mais ça je n'invente rien, tout le monde le sait déjà.
    Dans le lycée où j'étais, ceux qui n'arrivaient pas à aller en S faisaient ES, et les autres L.
    Ca perd tout son principe ! L pour les passionnés de littérature, S pour les matheux ! S'il vous plait, faudrait vraiment rétablir tout ça, c'est n'importe quoi.
    A mon entretien pour l'école, on m'a dit "c'est bien de venir de la filière S!" et je ne trouve pas cela normal.
     
  11. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Je ne voulais pas réagir mais ya des réactions que je ne comprend pas!

    Il n'a pas dit que la filière ES était une classe de "merde", il a dit qu'elle ne préparait pas correctement aux écoles, classes auxquelles elle est sensée préparer (les chiffres sont là).
    Il veut que les élèves aient le choix, que des élèves désirant faire du commerce, de l'économie puisse choisir la filière ES en étant assurés qu'ils auront un maximum de chance d'être acceptés.

    Je vais parler de ce que j'ai pu voir cette année dans mon entourage. J'ai été dans le meilleur lycée de ma région donc on ne peut pas dire que les cours qu'on a reçu n'étaient pas bons, or à la fin de l'année ce qui ont été pris dans les prépa commerce... étaient pour la plupart des élèves de S, les ES ayant été acceptés n'étant que les TRES bons élèves. J'en ai donc conclu que les "gérants" de ces écoles savent que la filière S prépare mieux.
     
  12. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Ce qui faut savoir aussi c'est que pour les bts commerciaux ce sont les STG qui sont "prioritaires", bien que notre filiére soit différente de la ES, elle se rapproche assez. La différence est que par rapport au ES, nous somme plongé dans le monde de l'entreprise.
    Si mr Sarko considére vraiment la filiére ES comme une blague, je me demande bien ce qu'il pense de la STG, souvent considérée comme étant la poubelle du lycée. Mais il est vrai que le coté "mon fils, si tu veux t'en sortir dans la vie, va en S" ça devient vraiment du n'importe quoi. le probléme vient peut être aussi des parents qui ont cette image ancrée dans leur tete et qui pousse leurs enfants a aller dans des filiéres qui ne les interresse pas.

    Pour en revenir a Sarko la phrase "c'est une blague" est surement une mauvaise façon d'aborder le sujet, m'enfin il est vrai qu'il y a du boulot a faire dans les lycées pour enlever cette image des filiéres...
     
Chargement...