Se changer et changer sa vie !

Sujet dans 'Vie Quotidienne' lancé par Leech, le 12 novembre 2013.

  1. Coq'

    Coq'
    Expand Collapse
    Se protège en s'absentant du forum

    Tofu et Pseudo Déjà Pris ont BigUpé.
    ----- Publicité -----
  2. Lenehän

    Lenehän
    Expand Collapse
    L'océan ne se noie pas.

    Julk, Rocksteady, Coq' et 2 autres ont BigUpé ce message.
  3. sweetonic

    sweetonic
    Expand Collapse
    ovaries before brovaries

    Pseudo Déjà Pris, Julk, Rocksteady et 2 autres ont BigUpé ce message.
  4. Efe'

    Efe'
    Expand Collapse

    @Coq' : ce que tu dis sur la transmission mère fille me fait penser, une connaissance doula organise des tentes rouges, qui ont l'air d'être le genre de trucs qui correspond un peu ( discussions entre femmes et jeunes filles, sur des sujets "féminins". Je sais pas si ça peut te correspondre pour combler un peu le manque...
     
    Mabb et Rocksteady ont BigUpé.
  5. Coq'

    Coq'
    Expand Collapse
    Se protège en s'absentant du forum

    Stachä a BigUpé ce message
  6. L'océan de la vie

    L'océan de la vie
    Expand Collapse

    :hello: Je suis rentrée de vacances, ça fait du bien d'être à la maison (#casanière), je ferai sûrement demain mon bilan de milieu d'année.

    @Seldon
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    @Sloppy
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    Et du courage aux madz, qui postent ou sous-marins <3
     
    sweetonic, Cézembre, Jhil et 6 autres ont BigUpé ce message.
  7. Noctali

    Noctali
    Expand Collapse

    Plein de courage, @Coq' :fleur: C'est encore récent, tu vas trouver les pistes qui te feront remonter la pente! :)

    Petite mise au point, de mon côté!

    Les vacances scolaires sont arrivées! Bon, je travaille, donc j'ai pas vraiment de vacances :rire: Mais ça veut dire que je n'ai plus d'activités fixes trois soirs par semaine, et que je vais pouvoir prendre un peu de temps pour expérimenter!

    Ce matin, j'ai commencé un challenge de 30 jours de méditation que j'ai trouvé sur youtube (sur la chaîne "youdoyoga"). Il date de 2015, je suis tombée dessus un peu par hasard (je ne connaissais pas la dame, ni la chaîne). Les vidéos sont assez courtes (10-15 minutes), et j'espère que je pourrai m'y tenir! :) J'aime bien que ce soit des vidéos courtes, parce que ça ne représente pas un trop gros engagement par jour (que j'aurai marre de suivre après cinq jours :rire:), mais ça reste un challenge sur la longueur et je pense que trouver un rythme, ou une routine, ça peut être bénéfique! Et puis, si je m'y tiens pas, c'est pas grave non plus :cretin:

    Sinon, j'ai envie d'améliorer (encore et toujours) mon rapport au sommeil. Je suis systématiquement complètement exténuée le vendredi soir... Et régulièrement crevée à partir de 18h le reste de la semaine :cretin: Bref: j'ai besoin de plus de sommeil! Mon gros problème, c'est que j'ai une grosse résistance à aller me coucher... Et quand je suis fatiguée, cette résistance s’accroît encore! :yawn: (Vous voyez le cercle vicieux? :rire:)
    Je me dis qu'une chose sur laquelle je pourrais agir pas trop difficilement, c'est de faire en sorte d'avoir fait tout ce que je dois faire avant de me poser le soir. Par exemple, je laisse souvent le faisage de sac ou d'affaires pour juste avant d'aller dormir, ce qui fait que quand je trouve enfin le courage d'aller dormir, j'en ai encore pour 15-20 minutes (ou plus, en fonction de ce que je dois faire) avant d'enfin vraiment me préparer à aller dormir. Je me dis que ça, je pourrais le régler en préparant mes affaires plus tôt dans la soirée. :hesite: Comme ça, quand je bouge pour aller dormir, je vais vraiment dormir relativement rapidement :cretin:

    Je vais donc essayer de mettre ça en place! :)
     
    Jinko, Stachä, sweetonic et 9 autres ont BigUpé ce message.
  8. Ewillyon

    Ewillyon
    Expand Collapse

    Hey les filles, comment allez-vous ?
    Pour ma part, je confirme que l'été c'est un peu kryptonite ! C'est le moment où, je recommence à avoir pleins de projets irréalisables à cause de l'argent notamment ou juste parce que non, je peux pas le faire "maintenant". J'ai envie de faire une formation en étant pas éligible, j'ai envoyé de voyager mais l'argent que j'ai : est destiné pour mon permis que je peux pas dodge à l'infini. (D'ailleurs il me faut un coup de pieds au Q pour enfin m'y remettre et le passer).
    Enfin bref. D'ailleurs fun fact une personne m'a demandé, ma "dernière pensée positive" (quand et quoi) bah j'ai pas réussi à répondre correctement si j'étais honnête. Je "suis positive" en un sens avec une pointe de pessimisme quand même. La vie continue et je prends pas le temps de souffler. Ca donne l'illusion que je suis positive et heureuse alors qu'en fait pas trop non. Je suis pourtant pas à plaindre en un sens, si je mets ma vie familiale catastrophique et ma vie amoureuse inexistante à part, je reste très audacieuse et culottée, ce qui peut être en soi, un moteur et un allié dans la vie en général. Malgré tout, en ce moment je vois surtout ma lassitude. J'ai des projets plein la tête, des envies d'ailleurs, d'un avenir, d'un travail mais après je reprends ma lucidité. J'ai 22 ans, j'ai juste mon BAC et une année de post bac validée. J'ai même raté mon année à distance à pas grand chose même avec les rattrapages. J'avais pas de projet alors il a fallut que je fasse des recherches jours et nuits, pour trouver une formation qui peut le faire et qui a l'air plaisante, mais hors de ma portée puisque je ne remplie pas les conditions de sélections et donc non-éligible. J'ai envie de partir de faire des choses, mais je vois mon compte en banque et surtout le prix des heures de conduite qu'il va falloir payer parce que non je peux pas y renoncer, j'ai déjà trop investi pour devoir par la suite recommencer. J'envie les gens, j'envie les personnes qui n'ont pas de soucis familiaux, j'envie les gens qui voient leur projet se réaliser alors que les miens doivent attendre des réponses négatives pour préparer la prochaine tempête.

    Même si je décide de ne pas "m'abattre comme ça" j'avoue que la vie depuis plusieurs années ne m'a pas trop épargnée. Même si ce n'est pas moi, personnellement, elle a quand même été très méchante.. Entre les décès sans répits, la confrontation au suicide, la dépression des proches, les "ratés" dans ma vie, les "je veux mais c'est impossible", à la maison c'est de pire en pire... J'avoue que j'arrive un peu à ma limite en terme mental. Je ne parle pas de me suicider où quoi, même si je sais que mon "ton" même à l'écrit est assez rude.

    J'ai des livres sur le développement personnel, même certains que je recommanderai sans problème, des livres d'analyses et autres. Mais pour mon cas, j'arrive pas à les appliquer : je les fais, mais sans réel succès.

    Pourtant je reste debout, j'essaie de me battre contre la vie. De ne pas avoir "peur" et ne pas baisser les bras. Je reste quand même persévérante, et motivée à "m'offrir" une meilleure vie. Pourtant là, j'avoue c'est de plus en plus la routine qui s'installe : faire des dossiers pour une formation où les refus seraient inévitable, dormir, manger, regarder des fringues qu'un jour j'espère pouvoir mettre dans ma transition de perte de poids puisque j'ai pas de résultats très probant depuis le début de l'été (sûrement du à mon état actuel). Voir des amis qui vont pas bien non plus. En fait si je devais mettre des mots sur ce qui ne va pas ce serait que je n'ai ni motivation, ni projet réalisable en cours, ni bonnes relations avec ma famille et que rien n'a l'air "sweet" ya know ? Tout à un goût amer, je respire et je vis en attendant quelque chose mais comme j'agis pas je sais pertinemment ne va arriver.

    Je suis préparée à toute sorte de choses, la maladie, la mort, les refus, avoir peur et passer au dessus, que l'effet papillon existe (selon moi), que la vie est courte et surtout être prévoyante. J'ai appris ça de la vie et elle m'y a préparé. En revanche, savoir quoi faire dans des situations communes c'est l'ignorance. Je vois sur YT ou dans des livres que certaines personnes ont réussi à trouver quelque chose, une vie à vivre. Moi je regarde, j'écoute mais ça s'arrête là.

    Sur une touche plus optimiste, j'aspire à faire comme l'a dis JK Rowling "C’est en touchant le fond que j’ai trouvé le socle sur lequel rebâtir mon existence.” Je pense que bientôt je vais y être à ce "fond". Non pas que ce soit pessimiste, pour moi non. Ça prouvera que je n'ai plus aucune option, plus rien et donc qu'il va falloir que je fasse du chemin à partir de "ce rien". Après je suis consciente que cette notion de "rien, ne rien avoir" n'est pas la même pour tout le monde et que c'est une notion complexe à définir car chaque personne a un passé et des expériences différentes. Dans mon cas, le rien, je le définirai comme aucune "contrainte", juste à avoir la "bonne approche à l'américaine" du genre, j'ai rien donc je dois me bouger. Si j'ai quelque chose, tant mieux. Si j'ai rien, tant mieux. Ce sera un peu comme un Phoénix du coup, on verra ça à la fin de l'été, lorsque je serai fixée. J'espère juste ne pas m'effondrer et savoir rebondir sur moi. Je ne travaille pas cet été normalement, l'occasion pour moi de faire un long et rude travail sur moi, mais nécessaire même si ça implique aucune rentrée d'argent.

    Désolée du pavé mais je pense que j'avais besoin de le partager. Je vais donc être pas mal sur ce sujet durant l'été pour des petites lectures, faire des updates et autres.
    Serrons-nous les coudes !
    Et vous comment allez-vous ? (vous pouvez me mentionner mais juste ne me citer pas svp !).
     
    Candice452, sweetonic, Tardigrade et 10 autres ont BigUpé ce message.
  9. Seldon

    Seldon
    Expand Collapse
    A la recherche du rayon vert

    Bonsoir! :nod:

    @L'océan de la vie : Merci beaucoup pour ta réponse! :puppyeyes:

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    J'ai vu ma pote il y a quelques jours, et je suis un peu déçue de la soirée. ça faisait quasiment deux mois que je l'avais pas vue, et elle est venue avec son copain que j'avais vu qu'une fois pendant cinq minutes. ça m'a permis de me rendre compte que j'étais pas du tout du tout à l'aise. :lol: Le fait de recevoir chez mes parents (mes parents sont vraiment cools et sympas mais je suis toujours un peu gênée d'imposer ça aux gens), de pas l'avoir vue depuis un moment (il me faut beaucoup de temps pour me sentir à l'aise avec quelqu'un et si je le vois pendant plusieurs semaines d'affilée, il faut limite tout reprendre à zéro. :facepalm: ), avec son copain que je ne connais absolument pas. J'ai senti que j'étais complétement destabilisée. Je mélangeais mes mots dans mes phrases, j'arrivais pas à regarder son copain, je perdais le fil de la discussion parce que mon cerveau était en mode "PANIQUE A BORD", donc je paniquais encore plus. Je suis un peu déçue parce que je pensais pas avoir si vite régressé et qu'à la base, j'étais contente de la voir et de passer la soirée avec elle et finalement, c'était pas un très bon moment. :hesite:
    Par contre, point positif, je n'ai pas rejeté toute la faute de ce moins bon moment que prévu sur moi en mode "bien sur que c'était pas un bon moment, comme si quelqu'un pouvait passer une bonne soirée en passant sa soirée avec moi!", j'ai identifié ce qui m'avait mise mal à l'aise dans cette soirée et m'avait bloquée ce qui m'a fait du bien pour comprendre que c'est pas une fatalité non plus. Et je me suis motivée à aller passée une journée dans une ville où j'ai bossé trois mois cette année. J'ai mangé avec mes anciens collègues le midi, collègues avec qui je m'étais vraiment bien entendue, et j'ai passé l'après-midi avec une copine de fac qui a déménagé là bas y a plusieurs années et que je vois rarement. Deux événements sociaux méga positifs, je suis revenue de ma journée maxi boostée ambiance "j'adore les gens et avoir une vie sociale". Alors ça s'est peut être annulé le lendemain, mais ça a existé! :cretin:


    @milaC : J'ai quand même un peu ressassé parce qu'on change pas une équipe qui perd! :cretin: Par contre, quand je commençais à ressasser, je m'obligeais à me plonger dans une activité qui demandait de la concentration histoire de détourner mon attention. C'est devenu de plus en plus lointain et de moins en moins consistant, et j'en ai parlé vite fait avec la copine de fac que j'ai vue y a quelques jours.
    Pour les écrans, j'ai passé deux jours l'ordi éteint, sans faire exprès. Par contre, je suis passée sur mon portable pour tchecker facebook et le forum, mais j'aime pas rédiger sur mon téléphone et j'aime pas lire trop longtemps non plus, donc c'était des passages plus ou moins express. J'ai remplacé le glandouillage sur internet (y a un nom spécifique pour ce truc d'ailleurs? :hesite: ) par la lecture. C'était vraiment chouette. Mais complétement inefficace pour dormir plus tôt puisque "allez, juste un épisode et j'éteins" c'est transformé en "allez, plus qu'un chapitre et j'éteins". :yawn:

    @Noctali J'encourage complétement le fait de préparer les affaires du lendemain en début de soirée, ou en tous cas à tout autre moment que juste avant d'aller dormir. J'avais pris cette habitude pendant ma dernière année d'études, je préparais mes affaires juste après manger si j'avais rien à faire le soir, et juste après avoir fini de bosser si je devais réviser le soir. ça me permettais de pouvoir profiter plus sereinement de mon temps de posage/glandouille du soir vu que j'avais pas à repasser en mode active avant d'aller me coucher. :nod:
     
    Faolán, Candice452, sweetonic et 8 autres ont BigUpé ce message.
  10. Noctali

    Noctali
    Expand Collapse

    Et donc, hier soir, j'ai commencé à me dire que j'allais aller dormir vers 22h30. Et j'étais dans mon lit 00h30. Et je dormais à 1h. :stare:

    Le pire, c'est pas que je faisais quelque chose d'intéressant qui a fait que je n'ai pas vu le temps passer. Non, j'étais juste en train de flipper sur l'avenir et en train de repousser le moment fatidique où j'irais dormir... :non:

    Du coup, je me suis réveillée tard ce matin, j'avais mal partout, aux muscles et à la tête...

    Parce que j'ai aussi bien cauchemardé.
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    Ca me saoule! Il est presque dimanche midi et je suis pas reposée, j'ai mal partout, je me sens pas bien, et j'ai l'impression d'avoir gâché ma matinée...

    [Voilà, c'était un petit message de ras-le-bol :cretin:]
     
    pépé le moko, Faolán, sweetonic et 3 autres ont BigUpé ce message.
  11. L'océan de la vie

    L'océan de la vie
    Expand Collapse

    L'heure du mi-bilan ! :happy:

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    Globalement, je suis bien satisfaite, sans me mettre de pression. En plus, j'ai réussi à garder une vue d'ensemble de ce que je voulais faire, donc ça me permet d'y penser régulièrement. Ouais, je suis contente, j'espère continuer de bien avancer sur le second trimestre 2018. :top:
     
    Faolán, Jinko, Success et 11 autres ont BigUpé ce message.
  12. Noctali

    Noctali
    Expand Collapse

    @L'océan de la vie
    Trop cool! :) C'est chouette de voir toutes ces avancées ! :)

    ... Et tu viens d'instiller un doute en moi... Est-ce que je n'avais pas par hasard décidé d'un thème pour cette année aussi? :yawn: Je sais plus du tout, et je suis pas sûre de où j'aurais pu le noter si je l'avais effectivement fait :yawn:
     
    Théano et justinetttte ont BigUpé.