Se changer et changer sa vie !

Sujet dans 'Vie Quotidienne' lancé par Leech, le 12 novembre 2013.

  1. Ewillyon

    Ewillyon
    Expand Collapse

    Je reviens déjà oui, oui. Mais pour du positif tout ça.

    Je me suis faite un petit programme pour être mieux tout ça (à voir si ça va payer et surtout si c'est bien ou au contraire). Je m'aide de livres et autres pour ne pas me perdre facilement dans mon envie d'avancer ou faire des pas en arrière sans m'en rendre compte.

    J'ai donc défini ce que je voulais incorporer dans ma vie. Je me limite à 2 pour ne pas non plus que ce soit une corvée sur des plages horaires assez flexibles et qui ne dépassent pas une heure.
    Je me pose aussi des questions guidée, en ne me mentant pas à me mentir avec des excuses comme "oui mais...". Si il y a une excuse "une vraie" alors c'est accepté, sinon j'analyse le problème et tout. Histoire de remettre des briques, en attendant les réponses.

    Pour ça, j'ai donc pris la décision de repousser encore un peu mon permis et d'acheter des livres de langues, pour essayer d'avoir un fil rouge qui me tienne un peu. Histoire de ne pas être inactive mais de faire des choses dont j'ai envie. Pour le coup, c'est pas une excuse ; très envie de le faire et conduire ne m'effraie pas. C'est plus le nombre d'heures ainsi que le prix qui va suivre qui m'embête. Je serais dans tous les cas obligée d'y passer.

    Je n'ai pas encore dégagé mes motivations pour l'année. Perso la "nouvelle année" sont des souhaits car je suis en théorie encore reliée au système scolaire (on verra ça dans les mois à venir) et donc je me tiens au calendrier scolaire avec la coupure des vacances d'été. Surtout qu'en grande non-planificatrice pour ma personne, je m'arrête au maximum à un an dans la projection. Prévoir sur du long terme n'a jamais été mon fort et depuis mes 18 ans, m'a prouvé que plus c'est loin (hormis les gros projets) plus on oublie parfois à quel point ça nous a fait "vibrer".

    Voilà ce que j'entreprends pour le moment !
     
    Faolán, UranusMarie, sweetonic et 2 autres ont BigUpé ce message.
    ----- Publicité -----
  2. Tardigrade

    Tardigrade
    Expand Collapse
    Georges Hautecour.

    @L'océan de la vie @Noctali moi je me lançais dans un défi par mois et j'ai du tenir 3 mois. :coiffe:


    Sinon, je reviens donner des nouvelles.
    Mes examens sont terminés. La dernière ligne droite c'est maintenant la rédaction de mon travail de recherches, et c'est un gros coup de collier à donner quand même. :erf: J'ai annulé mes vacances et mes petits weeks end jusqu'au rendu parce que je ne suis vraiment pas sûre d'y faire face. Ca prend tellement de temps. Si vous avez des conseils sur les rédactions de mémoire et autres, ça m'intéresse. :gonk:
    Je me retrouve quand même avec plus de temps libre et il y a des choses que j'aurais aimé faire. Passer le code (@Ewillyon je te tiens au courant si j'essaie une appli qui me plaît ?) puis le permis. Me remettre aux loisirs abandonnés ces dernières années. J'aimerais bien acheter une nouvelle console de jeux et je me dis que le wii fit pourrait remplacer Asana Rebel qui a beaucoup changé. Si certaines d'entre vous l'ont, vous pouvez me dire si on peut accéder aux anciennes vidéos dans l'appli (visiblement en allant dans les paramètres) ? Ca m'a complètement découragée ce changement de coach.
    Puisque je finis mes études, je ne sais pas encore où je vais travailler. Ca me stresse beaucoup. Je ne peux pas organiser d'activités l'an prochain à base de s'inscrire à tel ou tel cours de sport. J'ai hâte que ce soit passé. :goth: Je me sens à nouveau à une espèce de "croisée des chemins", mais c'est presque devenu un état permanent.
     
    Noctali, Ewillyon, Solal et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  3. Cézembre

    Cézembre
    Expand Collapse

    Spill, Noctali, Ewillyon et 2 autres ont BigUpé ce message.
  4. L'océan de la vie

    L'océan de la vie
    Expand Collapse

    @Noctali Merci c'est gentil. :happy:

    @Tardigrade Ouh le un défi par mois c'est clairement pas pour moi, j'aurai même pas tenu 2 fois je pense. :lunette: C'est pour ça que je suis contente là, d'avoir réussir à garder cette vue d'ensemble et d'avancer un peu sur chaque catégorie, pour garder l'équilibre.

    @Cézembre
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    Dame Verveine, Ewillyon, Elkaria et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  5. Stachä

    Stachä
    Expand Collapse
    La truite remonte le ruisseau pas à pas ! 

    Bonjour tout le monde !

    Je profite d'avoir un peu de connexion pour venir poser des choses ici, les écrire m'aidera certainement.
    Mon arrêt de cigarette, bien que super méga bénéfique, m'amène à une période de déprime, cela va faire un petit mois. Je me sens plus susceptible, je broie du noir, les pensées négatives tourbillonnent.... j'ai eu une période d'une semaine durant laquelle je pleurais au moins une fois par jour.... bref, pas la grande joie. J'ai décidé de prendre des cachets très doux (aux plantes), ma pharmacienne me les a conseillé en cure de 15 jours, et ça améliore un peu le schmilblick.
    Simplement, s'ajoute à ça des réactions pas cools niveau "love", qui ont déjà été présentes avec d'autres copains que j'ai eu. Je m'explique.

    Je suis avec mon chéri depuis plus d'un an maintenant, on s'aime fort, il est vraiment hyper aidant avec moi quand ça va pas (je ressasse beaucoup mes états d'âme et il m'aide à en parler donc c'est cool), très soutenant dans la période de déprime aussi etc... Simplement je pense avoir une sorte de syndrome abandonnique (je sais pas trop comment appeler ça, parce que c'est pas tout à fait abandonnique je pense), je sais d'où ça vient, j'ai déjà fait un peu de travail dessus mais c'est encore là et je n'arrive pas encore à composer vraiment avec...
    J'entends quoi par "syndrome abandonnique" ? En gros, à chaque fois que je suis avec un garçon (ça va être le troisième sérieux que j'ai dans ma vie), je m'auto persuade à un moment donner qu'il m'aime moins, que je suis chiante, que je dois l'emmerder etc... en gros je sur analyse chaque faits et gestes, chaque réaction, chaque mot, en me disant que c'est négatif. Du coup je met moi même en place des comportements qui vont être par exemple : essayer de me rassurer le plus possible et donc poser pleins de questions sur son attachement, ou me renfermer de plus en plus jusqu'à ne rien oser dire ou faire de peur de mal faire, me vexer super rapidement et donc dire des choses pas toujours très délicates (sans vouloir être méchante, mais en mécanisme d'auto défense). Bref, je suis pénible à vivre, et je vis ça péniblement aussi.

    Cette fois j'ai décidé d'en parler parce que j'ai pas envie que ça se termine pour ça et que j'ai envie de m'y attaquer une bonne fois pour toute. J'ai expliqué hier par message à mon copain que j'avais des cycles comme ça, j'ai décortiqué un peu le truc et je lui ai dit que là j'étais dedans. J'ai préféré lui dire par message car ça aurait été trop compliqué pour moi de l'aborder en face à face. Et ce soir nous en reparlerons quand nous nous verrons. Comme d'habitude il a été super à l'écoute, m'a beaucoup rassuré et tient à être aidant le plus possible (ce qui me rend heureuse et me fait me sentir chanceuse, mais ce qui me fait culpabiliser car j'ai l'impression de toujours avoir un pet de travers et de lui en demander beaucoup, ce qui ensuite me fait peur car je veux pas qu'il prenne la position du "sauveur" et que notre relation tourne autour de ça... bref vous avez compris, à chaque fois une pensée en amène une autre et ça s'arrête plus).

    Je sais déjà que :
    1. la période n'est pas évidente pour moi : je viens d'emménager seule, l'emménagement n'est pas de mon fait (notre proprio vendait) et peut être qu'au fond ça m'effraie + j'ai arrêté de fumer ce qui me perturbe forcément (cf : la période de déprime que je me tape) + j'ai perdu mon toutou y a pas très longtemps ce qui m'a foutu un gros coup + j'attends une réponse pour un travail que je veux absolument donc ça me stress + un changement de vie à partir de la rentrée avec des projets que je veux mettre en place mais qui rajoutent du stress + des soucis d'argent
    2. j'ai une problématique sur le lien, l'attachement. Je vis pour avoir de la reconnaissance dans toutes les sphères de ma vie. Le regard des autres est très important pour moi. J'ai du mal à avoir un regard bienveillant sur moi même. J'existe par ce que les autres disent de moi (ou en tout cas, quand les autres me décrivent, je me sens rassurer et je me l'approprie systématiquement).
    3. beaucoup de pensées s'entrechoquent, j'ai souvent des périodes de prises de conscience comme ça durant lesquelles je vais vouloir m'attaquer à tout, par tout les fronts, et puis ça s’essouffle comme c'est arrivé et au final je travailles sur peu de choses.

    J'ai plusieurs questions :
    1. J'aimerais m'attaquer à ce gros morceau que je ressens comme un problème dans ma vie (ça peut aussi se manifester dans ma vie pro) : gros manque de confiance + syndrome de l'imposteur + cycle sans fin de négativité. Simplement, avec l'arrêt du tabac et le terrain un peu fragile que ça apporte, je me demande si c'est le bon moment ?
    2. Ne pouvant pas encore voir une psy (pas assez de sous), je veux commencer le travail seule, mais je ne sais pas par quel bout le prendre. Est ce que vous vous êtes déjà attaquées à ce genre de problématique (en ayant cette sensation que c'est un gros morceau) et comment vous vous y êtes prises ?
    3. J'ai fait un flot de pensée hier pour la première fois mais je suis pas sûr de faire comme il faut, pour celles qui le font comment vous y prenez vous ? Une fois que le flot de pensées est écrit vous le laisser comme ça ou vous revenez dessus pour le décortiquer ?
    4. Est ce que le syndrome de l'imposteur ça se combat ?
    5. Avez vous des petits outils feel good à me conseiller ?

    Merci par avance les filles, n'ayant pas de connexion internet dans mon nouveau chez moi j'ai pas pu vous lire depuis un bout de temps, mais je profiterais de la connexion au taf ou chez mon copain pour lire vos réponses (si il y en a). Bonne fin de journée :fleur:
     
    L'océan de la vie et Ewillyon ont BigUpé.
  6. Ewillyon

    Ewillyon
    Expand Collapse

    @Tardigrade Alors en fait, j'ai déjà eu mon code (normalement 38/40 mais comme j'le passais sur la tablette et que j'ai pas l'habitude, j'ai cliqué sur une mauvaise réponse et j'ai pas eu le temps de rectifier ahah). Du coup bah, pas besoin et perso je ne me suis pas aidée d'appli ! En revanche de livres oui.

    @Stachä Bonne chance pour ton arrêt de la clope. Perso je pense pas être une lumière puisque je me suis mise à l'electro et j'pense que dans un sens c'pas mieux mais bon. J'avais fais des choses pour ne plus y penser (j'avais déjà essayé avant, et dans le cas où je suis à l'electro c'était parce que je devais m'occuper d'une personne malade dégoûtée par les odeurs fortes en général, la clope était donc à éliminer). Ce qu'il faut commencer à faire avant tout c'est éliminer les "habitudes" genre clope+café, j'appelle qqun donc clope.
    Sinon pour tes réponses je peux t'apporter un peu de mon expérience :
    1. Pour la négativité, perso je la laisse couler certaines fois. En fait c'est pas vivre avec le plus dur, mais bien la "combattre". Des fois j'ai besoin que la négativité sorte quitte à ennuyer quelqu'un à me plaindre pendant une journée, rentrée chez moi je pleure un coup dans mon lit et après je réfléchis à ce que je devais penser à la place. Non pas pour l'éviter mais pour savoir et me souvenir de quoi je me plaignais et maintenant que c'est "sorti" (même si des fois je me plains devant mon miroir) bah j'agis. On va dire que j'ai pas mal bavé dans la vie, et que je sais comment faire même si on pourrait croire que non dans certains postes. La vie m'aura appris des choses quoi !

    2. Là dessus je vais te répondre, est-ce que tu as déjà entendu de l'expérience d'un prof avec des cailloux, du sable, des gravillons ? En gros il avait pris un bocal en verre, et a versé en premier des cailloux. Il a demandé à ses élèves si le bocal était plein, les élèves ont répondu "oui". Il a versé ensuite des gravillons qui sont tombés entre les cailloux. Il a posé la même question et les élèves ont répondu "non". Et il a versé du sable et reposé la même question, où cette fois la réponse du prof est "oui c'est plein'. La logique de cette expérience est que si il n'avait pas versé en premier les cailloux, alors il n'aurait pas pu mettre la même quantité. A ça, tu peux l'appliquer à certaines choses comme "quels sont les "gros cailloux de ma vie ?" (ce qui est le plus important pour toi, famille ? Amis ? blabla) ou quels sont les plus gros problèmes que j'ai et après les avoir identifié essayer de faire quelque chose.
    (A SAVOIR, j'ai peut-être mal raconté cette histoire, ce sont des souvenirs que j'en ai. Mais si vous voulez en savoir plus je vous invite à chercher sur Google, notre meilleur ami).

    3. Je n'ai pas de réponse valable, tout dépend les personnes j'imagine.

    4. - J'avoue que je ne sais même pas l'identifier sur moi.-

    5. Des choses feel good : boîte à bonheur (boîte que tu peux faire toi-même. Tu mets des souvenirs cool et éventuellement des mots à toi-même positif sur tes réussites perso par ex daté avec la petite histoire. Des citations si tu aimes ça. Des anecdotes sur toi qui te font rire. Des choses en gros qui te redonne un peu de choses en plus. Dès un petit coup de mou, hop tu l'ouvres et tu la parcours).
    La "high-power pose". Ou la superhéro à toi de voir celle qui te plait. Par contre ça ne dur que sur un temps. Elle est temporaire, mais si tu veux un boost pour un temps défini tu peux l'utiliser.
    Coucher par écrit ce qui peut te "faire du bien" comme un mantra et tu le fais si ce n'est pas le cas. Aussi certaines personnes se font une routine courte mais bien rodée sur une petite partie d'une journée de la semaine (genre prendre un bain parfumé ce genre de chose -oui je sais ce n'est pas écolo) et vont le faire le par exemple dimanche soir pour bien attaquer la semaine.

    @Noctali @L'océan de la vie @Tardigrade C'est quoi cette histoire de "défi" ? j'avoue que je suis assez curieuse du coup ahah.
     
    Stachä a BigUpé ce message
  7. Noctali

    Noctali
    Expand Collapse

    Hier soir, j'ai été dormir tôt! :d ... Et puis j'ai pas réussi à m'endormir avant 1h du matin, et je me suis réveillée à 4h... :facepalm: Bref, je suis encore une fois complètement épuisée dès le lundi! [Pourtant, d'habitude, je m'endors vite XD]
    Il faudrait que j'aille dormir vraiment tôt ce soir pour rattraper le sommeil en retard, sauf que j'ai pas envie d'aller dormir tôt. Ou plutôt: j'ai envie d'avoir une soirée au calme et pas d'uniquement dormir entre deux journées de travail.
    Bref!

    @Stachä
    1. Le bon moment?
    A un moment de ma vie où ça allait pas du tout (se retrouver en pleurs tous les jours, tout ça tout ça), j'avais entrepris des grands chantiers pour aller mieux. Je savais en commençant que ce serait difficile, et que je devrais être indulgente avec moi-même. Mais ça a fini par payer :) Aujourd'hui, même si c'est pas rose tous les jours, je vais quand même nettement mieux qu'à l'époque!

    Donc, moi je dirais que si tu en as envie, c'est le bon moment! :) Mais que ça ne veut pas dire que tu ne dois pas tenir compte du fait que c'est difficile en ce moment, et que tu dois donc y aller à tout petits pas :)

    2. Par quel côté?
    Ce que j'avais fait, c'était localiser un problème que j'avais et lui trouver une "solution possible" qui soit facilement faisable. Par exemple, mon problème, c'était que j'étais déprimée. Il fallait donc que je voie le positif autour de moi. Donc j'ai décidé de noter tous les soirs, trois choses positives de ma journée. C'était relativement facile, et ça me permettait de regarder le positif en face. L'important, pour moi, c'était de prendre deux minutes tous les soirs, même ceux où j'étais tellement mal que je n'arrivais pas à croire au positif que j'écrivais.

    En gros, je n'ai pas essayé de résoudre le problème grâce à des mesures drastiques (que je n'aurais pas tenues de toutes façons), mais j'ai plutôt décidé de mettre en place quelque chose de relativement facile à faire (prendre deux minutes par jour pour écrire trois choses positives). C'est sur que ça n'a pas changé toute ma vie en une fois, mais c'était quelque chose de positif que je pouvais faire pour moi tous les jours et qui m'a permis de positiver doucement mais sûrement :)

    3. Flot de pensées?
    Je pense pas qu'il y ait de bonnes ou de mauvaises sit... euh... manières de faire un flot de pensées :P Personnellement, je ne revenais pas dessus pour décortiquer :)

    4. Combattre le syndrôme de l'imposteur?
    Bien sûr! :) Je suis pas en état de proposer quelque chose de concret, mais bien sûr que oui!

    5. Des outils feel good?
    Euh... Noter les choses positives? Y repenser? Faire une pause et se demander "Okay, qu'est-ce qu'il y a de beau autour de moi, là maintenant?" Se demander ce dont on peut être fier.ère.

    J'espère que ça a pu un peu t'aider :)

    @Ewillyon
    Je crois qu'on s'était fixé des défis en janvier, et puis que c'est un peu tombé dans les oubliettes (pour moi, en tous cas) :yawn:
     
    Dame Verveine et Stachä ont BigUpé.
  8. Success

    Success
    Expand Collapse

    :hello::hello: ça fait un petit moment que je ne suis pas revenue poster ici... c'est un signe que ça va bien ces temps-ci :happy:
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    J'ai découvert récemment l'ASMR, je ne sais pas si certaines d'entre vous connaisse, mais si vous avez des difficultés à vous endormir c'est le top ! Moi ça m'a beaucoup aidé dans ma période où je me sentais seule, ça m'a donné l'impression d'avoir une présence bienveillante avec moi.
    MP si vous voulez des conseils ;)
     
    Faolán, UranusMarie, Rocksteady et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  9. L'océan de la vie

    L'océan de la vie
    Expand Collapse

    Dame Verveine, Elkaria, Stachä et 2 autres ont BigUpé ce message.
  10. Jhil

    Jhil
    Expand Collapse
    ¡ Carajo !

    PAS CITER
    Bon.
    Aujourd'hui à mon stage, ma maître de stage m'a dit qu'elle avait l'impression que j'étais pas très investie et motivée pour le stage, et elle me demandait si je voulais continuer dans mes études, qu'en ce moment j'avais l'air plus intéressées par les tatouages et mon voyage en Espagne que le stage. Et c'est vrai qu'en ce moment c'est pas trop ça niveau motiv'. :erf:
    Evidemment j'ai craqué et je me suis mise à pleurer. J'ai essayé entre deux reniflements de lui expliquer que j'ai un peu toujours l'impression de mal faire et d'être vraiment conne et nulle, de rien comprendre, d'être à la traîne, ... et que même si mes études me plaisent, j'ai l'impression de pas y être à ma place etc.
    Avec l'ambiance à la maison qui est (souvent) pesante, et juste le fait d'être chez mon père et pas chez moi, je crois que ça aide pas... (du coup j'ai plutôt hâte de partir en Espagne ouais...)
    Ce sentiment d'être nulle etc, j'en parle avec ma psy mais j'ai pas l'impression que ça avance, j'aimerais qu'elle me donne des conseils plus concrets, plutôt que de me dire "vous avez des bonnes notes donc ça va non?"
    Finalement ça allait avec ma maître de stage, elle est super cool et tout, mais bon ça m'a fichu un coup.
    Je sais pas si je suis juste pas assez enthousiaste sur les trucs ou si j'ai l'air pas motivée H24 ou si je le suis, mais c'est pas la 1ère fois qu'on me dit des trucs du genre.
    (mes profs l'an dernier: tu es trop négative / tu bosses pas assez / si elle a avis très favorable pour aller en BTS DG tout le monde peut l'avoir (je suis allée en BTS DG et j'aime ça mais je me sens pas à ma place...)

    :tears:
     
    Faolán, Weeefly, L'océan de la vie et 4 autres ont BigUpé ce message.
  11. L'océan de la vie

    L'océan de la vie
    Expand Collapse

    @Jhil Oh. :calin:
    Comme tu soulignes que ta maître de stage est sympa, elle voulait peut-être juste engagée la conversation pour savoir si le stage/les études te plaisaient ? Dans le sens où c'est quand même bien de s'en rendre compte avant d'être bloquée par contrat, appart, rencontres, etc. ? Edit : en plus, je viens de capter que c'est design graphique, les gens sont généralement ultra cool dans le milieu mais ce n'est pas rare qu'ils soient aussi très très demandeur de modèle "travail passion" aka je m'investis H24, je sacrifie tout le reste de ma vie et avec plaisir s'vous plait ! Perso j'ai très vite su que jamais je ne voulais bosser dans ce milieu, ça m'aurait complètement bousillé. Soit pas trop dure envers toi-même si c'est de ce genre de personne que tu es entourée ! :fleur: et soit pas trop dure envers toi-même tout court d'ailleurs :cretin:
    Tu parles de ton lieu de vie qui est lourd (et je comprends, pas évident d'être chez les parents !) et de ton manque de confiance dans tes études (ce malgré des bonnes notes). Dis-moi si je me trompe, mais j'ai plus l'impression que tu es actuellement un peu coincée dans des choix de vie qui ne te correspondent pas et qui provoquent alors des réactions émotionnelles (pleurs, projets plaisirs) ? Généralement, c'est le cas quand on est sur une voie qui ne comble pas nos vrais besoins et désirs, c'est la manière la plus spontanée et visible que l'inconscient trouve pour attirer l'attention de ton conscient, comme une sonnette d'alarme.
    Courage en tout cas :highfive:
     
    Pseudo Déjà Pris, justinetttte et Lenehän ont BigUpé ce message.
  12. Jhil

    Jhil
    Expand Collapse
    ¡ Carajo !

    Oh oui c'était pas du tout demandé méchamment, c'est juste moi qui suis méga émotive tout le temps et c'est le genre de discussion qui me stresse.
    Faut vraiment que je cause à ma psy de tout ça.
    Après j'aime mes études et je veux pas en changer, j'ai juste la peur (débile?) de pas être à ma place, mais y'a rien d'autre qui m'intéresse assez pour essayer. Et puis oui, j'ai du mal avec les "passions" parce que même si j'aime beaucoup ce que je fais, je sais pas, je ressens pas ça comme une passion pour autant, genre les gens qui "peuvent pas vivre sans (insérer un truc)".
    Enfin en tous cas, je pense que je vais essayer d'y poser sur papier à défaut de pouvoir en causer de suite avec ma psy.
     
    Taina., Babitty Lapina et justinetttte ont BigUpé ce message.