Sept teen movies à (re)découvrir

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Jack Parker, le 12 février 2013.

  1. Jack Parker

    Jack Parker
    Expand Collapse
    Génie incompris

  2. DolceVita

    DolceVita
    Expand Collapse
    home sweet home

    Jawbreaker, génial ce film !
    Comme tu le dis si bien Jack,Rose Mc Gowan est parfaite en pétasse désabusée :shifty:
     
    #2 DolceVita, 12 février 2013
    Dernière édition: 12 février 2013
  3. Zuko

    Zuko
    Expand Collapse
    Joyeuse et enjouée

    J'ai déjà vu Thirteen, Jawbreaker et The Faculty (un de mes films préférés :) ) et je les ai adorés tous les 3 donc si les autres sont aussi bien que ceux-là, j'ai hâte de les voir !
     
  4. October Rain

    October Rain
    Expand Collapse
    Moral au beau fixe

    Oh mon Dieu The Faculty. Mais qu'est-ce que je peux aimer ce film. Il faut que je me le trouve en dvd.
     
  5. Hoolahop

    Hoolahop
    Expand Collapse

    Les teen movies, c'est pas trop mon truc.

    Mais j'ai beaucoup aimé Cruel Intentions (baptisé en français Sexe Intentions, ce qui est assez ridicule comme titre) : c'est une version moderne des Liaisons Dangereuses, avec Reese Witherspoon en jeune fille de bonne famille, et Sarah Michelle Gellar dans le rôle de la méchante.
     
  6. Pinceau_

    Pinceau_
    Expand Collapse
    Cherche le divin en toi plutôt que le diable chez les autres.

    Ahah, Nowhere ou le film le plus WTF que j'ai vu !!! A voir absolument, si possible dans un état de conscience altérée ;) (et si ça vous parait nul, vraiment, il FAUT voir ce film jusqu'à la fin)
     
  7. Karbankoojay

    Karbankoojay
    Expand Collapse
    Bam pam thank you ma'am...

    Putain, Jawbreaker!!! :joy:

    Je me souviens que j'avais adoré regardé le film Thirteen en boucle, tellement ça faisait du bien de tomber sur un film traitant d'un sujet délicat et assez dur, mais avec une justesse vraiment désarmante. Vraiment, je trouve que ce film est extrêmement bien réalisé. Les sujets sont tous traités sans pour autant tomber dans le voyeurisme gratuit (typiquement les scènes de conflits parentaux où on peut saisir l'intensité de la douleur sans entendre toute la conversation, où les scènes de sexe-trash, où tout est expérimenté plus par défi que par envie)  Il y a un tu dans l'ambiance de ce film et vraiment, chapeau :clap:

    Par contre pourquoi les titres des films ne sont pas donnés aussi en français? Autant The Faculty, Nowhere et Jawbreaker, je comprends vu qu'il me semble qu'il n'y a pas eu d'adaptation française; mais Fatal Games (pour Heathers) et Bienvenue dans l'âge ingrat (pour Welcome to the dollhouse), c'était faisable...


    Et dans la liste, j'aurai aussi rajouter Clueless
    [​IMG]



    et dans le genre sf, mon adoré, Dangereuse Alliance (The Craft)
    [​IMG]


    Bah voilà, je sens que je vais mater Dangereuse Alliance cet aprem!

    EDIT: je viens de re-regarder la bande annonce de Nowhere (le film est plus cash que ce que la BA peut laisser paraître) et je me suis rendue compte que bizarrement, ce que je préfère par dessus tout dans les films d'Araki, c'est pas les orgies de sexe ou n'importe quel truc sexy, mais c'est plutôt la façon dont il filme la bouffe. Y a quelque chose de grossier et d'indécent là-dedans, j'adore. Miam!
     
    #7 Karbankoojay, 12 février 2013
    Dernière édition: 12 février 2013
  8. Jack Parker

    Jack Parker
    Expand Collapse
    Génie incompris

    Un oubli bête, je l'avais noté à la fin de mon brouillon pour me rappeler de les ajouter et j'ai zappé... Mais c'est corrigé ;) !
     
  9. L0wra

    L0wra
    Expand Collapse

    Je les connais presque tous de nom mais je n'en ai jamais vu aucun ... honte sur moi, il est temps d'y remédier !
     
  10. lueure

    lueure
    Expand Collapse
    bouing bouing

    haaa the faculty ! c'est de là que vient mon amour pour Clea Duvall <3

    sinon dans le style adolescence difficile mais vu avec humour il y a "But Im a cheerleader" avec aussi Clea Duvall..
    http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=23523.html
     
  11. susaaane_

    susaaane_
    Expand Collapse
    pourquoi ?

    Bienvenue dans l'age ingrat m'a traumatisé la première fois que je l'ai vu, j'ai eu peur que mon adolescence y ressemble. Il est quand même trash, on lui mène pas la vie facile à la Dawn !
     
  12. mimeuh

    mimeuh
    Expand Collapse

    Mon film culte de mes 15 ans, c'était Empire Records


    La BO était fabuleuse et le casting exellent (Liv Tyler, Renée Zellweger, Anthony LaPaglia, Robin Tunney)
     
Chargement...