Serveuse et féministe, j’ai appris à m’affirmer pour mieux aimer mon métier

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Melissa, le 17 novembre 2016.

  1. Melissa

    Melissa
    Expand Collapse

  2. Gabelote

    Gabelote
    Expand Collapse
    Ouverte du lundi au vendredi, de 8h à 18h :buzy:

    Félicitation à Charlène pour son endurance et ce témoignage !
    Mais c'est typiquement le genre de raison qui font que j'ai quitté mon job de serveuse après deux mois.
     
  3. Aska

    Aska
    Expand Collapse
    “Vous voulez du courage ? Ayez déjà de la volonté.”

    Je suis confrontée aux mêmes propos que Charlène dans un autre milieu (ingénierie industrielle). Quand je leur réponds de manière encore plus crue, ça les choque presque, car ils ne s'attendent pas à ce que j'adhère aussi facilement à ce langage, ni qu'une fille soit plus "vulgaire" qu'eux dans ses paroles.
    En gros, j'ai l'impression aussi d'être perçue comme quelqu'un "qui se comporte comme un bonhomme".
    Mais non, c'est juste moi, c'est mon caractère.
    Je fais face à de nombreuses remarques sexistes, et on me demande même mes préférences sexuelles devant tout l'équipe (majoritairement des hommes), avec le temps j'ai beaucoup de répartie, mais comme ils ont un certain ego, ça les vexe de se faire fermer le clapet par une femme.

    Donc toujours dur à vivre pour ma part je trouve, femme forte ou pas.
     
    LadyMaa et Chess Fenrir ont BigUpé.
  4. Lilas DUPONT

    Lilas DUPONT
    Expand Collapse

    Courage à toi, ton témoignage à été touchant :)
     
  5. MelPop21

    MelPop21
    Expand Collapse
    Un poussin égal deux.

    J'ai bien aimé le témoignage sauf cette phrase "le fait que je ne sache pas forcément me battre" : c'est un argument purement sexiste. C'est pas parce que t'es un mec que tu sais te battre. C'est pas parce que tu mesures deux mètres et que tu pèses 120 kilos que tu sais te battre. C'est pas parce que t'es une fille que tu ne sais pas te battre surtout en 2016, les sports de combat ne sont pas réservés qu'aux mecs. Dommage pour cette phrase.
     
Chargement...