Serveuse - Job d'été #4

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Gingermind, le 12 juillet 2013.

  1. Gingermind

    Gingermind
    Expand Collapse
    Je fais des apparitions fugaces quand les planètes sont alignées

    Ce sujet est dédié aux réactions concernant cette actu : Serveuse - Job d'été #4.

    Merci d'utiliser ce post pour publier vos commentaires et vos avis
     
  2. melmoy

    melmoy
    Expand Collapse
    -

    Si les anglais et les allemands laissent des pourboires, c'est que contrairement a chez nous, leurs salaires ne les prend pas en compte. Les français ne sont pas plus radins que les autres, c'est juste que c'est déjà compris =) D'ailleurs aux USA, le pourboire fait partie intégrante de la note selon le nombre de personnes a table (pas la peine de laisser en plus dans ce cas, donc).
     
  3. sc_77

    sc_77
    Expand Collapse

     FAUX
     
  4. melmoy

    melmoy
    Expand Collapse
    -

     Ok, c'est possible. Mais pourquoi?
     
    #4 melmoy, 12 juillet 2013
    Dernière édition: 12 juillet 2013
  5. Joi.lie

    Joi.lie
    Expand Collapse
    « La vie ne vaut d'être vécue - Sans amour. » Gainsbourg.

    J'ai été serveuse y a trois ans sur la cote Vendéenne, c'était mon premier vrai job. J'en garde un super souvenir car il y avait une ambiance de fou, boite gratuite, sortie entre collègue, terrain de camping. J'ai fait ça avec une de mes meilleures amies et c'était géniale!!
    Mais j'en ai aussi des mauvais souvenir, contrat de 20h, il nous faisait bosser 40h par semaine voir un peu plus parfois. On c'est donc retrouvées avec des heures supplémentaires non déclaré payé au black.. On n'y connaissaient rien alors on a rien dit. Mais on c'est réellement fait voler... on travaillaient 40h par semaine on se faisait à peine 1000€, sans compté les pourboires. Nous avions nos horaires la veille pour le lendemain, la loi oblige à avoir 1 jour de repos par semaine, nous ne l'avions que très rarement car les 2 autres serveuses qui avaient un  contrat de 35h nous avaient lâché en pleine saison sans motif... Nous avions aussi eu notre salaire du mois d’août mi Septembre..

    Tout ça pour dire que c'est un boulot géniale niveau rencontre/sortie qui apporte plein de chose mais tout de même ne demander pas n'importe, dans n'importe quel resto et faite bien attention sur qui vous tombé ainsi que votre contrat..
     
    #5 Joi.lie, 12 juillet 2013
    Dernière édition: 12 juillet 2013
  6. Duchesse Lolo

    Duchesse Lolo
    Expand Collapse

    Oh ben je suis plutôt d'accord avec melmoy, je vis au Canada et je suis allée plusieurs fois aux US, et effectivement le salaire des serveurs est minime : ils ont besoin du tip (pourboire) pour avoir un salaire correct. Le salaire minimum aux US est de 7.25 $ (un peu + dans certains états), soit 5.55 euros. Même si le coût de la vie est différent aux US, ça reste TOUT PETIT, on ne peut pas vivre sans tip aux US, alors qu'en France, oui.

    Le tip est donc vraiment obligatoire, et ils n'ont aucune gêne à te le demander. Même une fois j'ai eu un service lamentable (1h30 d'attente, plat froid et pas celui que j'ai commandé) et j'ai quand même laissé 10% (au lieu des 15% habituels).

    Et puis c'est aussi vrai que quand t'as une table de plusieurs personnes genre 6, bien souvent ils incluent directement le tip dans la note.
     
  7. SallyJ

    SallyJ
    Expand Collapse
    Etat larvaire

    Un resto/salon de thé de ma ville avait décidé de m'engager cet hiver avant le rush de Noël, j'étais tellement enthousiaste à l'idée de pouvoir vraiment commencer à économiser pour mes études! Ils m'ont dit qu'ils me prenaient à l'essai un week-end (donc deux jours on est bien d'accord)...et m'ont viré dés la fin du premier jour car je n'étais "pas assez efficace"! Je n'avais aucune expérience, c'était mon tout premier jour et j'avais passé la journée à recevoir des ordres contraires des deux patrons.
    Pas un souvenir terrible donc. Je m'en tiens au babysitting maintenant. Au moins avec les enfants je sais y faire.
     (PS: petite astuce pour les madZ qui font du babysitting: je fais toujours la vaisselle avant que les parents rentrent, même ce qui était là avant que j'arrive. Ca passe le temps, ça fait vraiment plaisir aux gens de rentrer et de ne pas avoir cette corvée là à faire, ça m'a même parfois valu des petits suppléments sur ma paye!)
     
  8. Gianduja

    Gianduja
    Expand Collapse
    Vis ma vie de Valérie Damidot.

    Je travaillais en cuisine à mi-temps en même temps que mes études, j'adorais vraiment l'ambiance, mes collègues, mes patrons même quand on courait dans tous les sens, et c'est vrai qu'on fait les choses par automatisme au bout d'un moment, mais j'ai toujours trouvé ça hyper excitant. Après je trouve que c'est la """"bonne planque"""" d'être en cuisine parce que toutes les fois où j'ai dû aider en salle, j'ai détesté ça, en fait, j'avais le chic pour tomber sur les tables de relous, typologie :

    ·La table de collègues qui veulent faire le détail de la note parce que bon, tout le monde n'a pas bu de vin et puis Marie-henriette a pris deux desserts tout de même, alors que c'est 13h, que le deuxième service est entamé, qu'il y a une file d'attente de quatorze personnes qui papotent au milieu de la salle, obligeant mes collègues à faire du slalom avec les plateaux pendant que je tapote nerveusement sur ma calculette solaire en tentant de faire fi du capharnaüm bruit ambiant.
    ·Les clients qui veulent à tout prix s'installer sur la table qui n'est pas encore débarrassée alors que toutes les autres tables de la salle et de la terrasse sont libres.
    ·Les clients qui insistent pour qu'on les installe à une table alors qu'en principe, le resto ouvre dans trois quarts d'heure, et qui ensuite s'énervent parce qu'on ne les sert pas assez vite à leur goût.
    ·Les clients qui demandent du piment, qu'on leur sert en disant "attention, c'est TRÈS fort", qui répondent "ça va j'ai l'habitude" en s'en servant une grosse plâtrée et qui finalement, nous disent "ahlala c'est immangeable !"
    ·Les clients qui veulent un doggy bag alors qu'ils ont pris une formule "buffet à volonté".
    ·Les clients qui réservent une table de douze pour finalement, ne pas venir/arriver avec 2h30 de retard.
    ·La cliente reloue-qu'on-doit-quand-même-supporter-parce-que-c'est-une-habituée et qui me dit "pourquoi votre poisson à un goût de pourri ?" (alors que c'est moi qui bosse en cuisine le matin) à côté de ses collègues effarés qui se confondent en excuses pour elle.
    ·Le couple qui s'installe à une table de six. Et qui râle quand on vient leur dire qu'elle est réservée (à un groupe de six, du coup --')
    ·Les clients qui viennent se plaindre du "bruit" alors qu'il y a une grosse pancarte dehors qui indique "DÎNER CONCERT CE SOIR".

    Mais mes préférés sont ceux qui passent la tête dans le passe-plat pour nous dire que c'était bon mais qui en fait nous flanquent la frousse de notre vie et que c'est pas comme si j'étais en train de manipuler un gros couteau de cuisine bien tranchant. Mais en fait, ils sont gentils alors on leur sourit, bien qu'on ait manqué de faire une syncope.
    Heureusement, c'est quand même rare, et avec le recul, je trouve ça drôle :)
     
    #8 Gianduja, 13 juillet 2013
    Dernière édition: 13 juillet 2013
  9. Zombiebiche

    Zombiebiche
    Expand Collapse

    Quand je travaillais en restauration pour avoir le smic a la fin du mois il fallait que je fasse minimum 39h.. Dans la logique du métier le reste du salaire (les 4 heures de différence) est censé être payé avec les pourboires, ce que je trouve complètement absurde. Non seulement je n'avais pas grand chose en pourboire mais cette logique partant du fait que c'est la clientèle qui est censé te verser une partie de ton salaire est assez wtf quand on y réfléchit bien. Mais maintenant ça a changé il me semble. C'est un métier qui n'est pas assez contrôlé, les patrons font n'importe quoi la plupart du temps ce qui est dommage car c'est un métier assez sympas dans le fond.
     
  10. Gianduja

    Gianduja
    Expand Collapse
    Vis ma vie de Valérie Damidot.

    :fleur:
    Graaave ! Et c'est encore pire quand c'est une grosse soirée genre dîner d'entreprise ou mariage et que tu passes pour une grosse rabat-joie tout en t’efforçant de rester polie et souriante (alors qu'en vrai t'as juste envie de leur hurler ton hystérie à la figure en pleurant parce que tes genoux sont au bord de la liquéfaction. J'exagère à peine).
     
  11. capri

    capri
    Expand Collapse

    Je suis totalement d'accord avec @Lyllule !
    Trouver un job d'été quand tu es jeune et surtout étudiant c'est un calvaire. Souvent ils prennent des personnes avec de l'expérience (Oui mais si on ne nous laisse pas notre chance on fait comment ?). De plus je comprends que ça puisse être compliqué de ne pas avoir quelqu'un pour deux mois entiers mais quand on passe le BAC ou d'autres examens, c'est compliqué de commencer avant le 5 Juillet (voir plus tard). Personnellement j'ai eu la chance d'être prise pendant 3 semaines dans le centre nautique de ma ville et c'est un job plutôt pas mal. Outre le fait que je dois ramasser les poubelles/déchets, j'ai un vrai contact avec les clients quand je surveille les toboggans ou loue les parasols.
    Après je pense qu'être serveuse ça peut être vraiment pas mal sur les bords de plage où ça recrute pas mal et même si les horaires doivent être compliqués, le témoignage de ces deux jeunes femmes donnent un aspect plutôt sympathique du métier.
     
Chargement...
Sujets similaires
  1. Liliandthemusic
    Réponses :
    2
    Affichages:
    689
  2. Haruhi
    Réponses :
    0
    Affichages:
    1687
  3. yyys
    Réponses :
    2
    Affichages:
    1859
  4. kazoo35
    Réponses :
    2
    Affichages:
    825