Si les magazines masculins ressemblaient aux nôtres...

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Maia Mazaurette, le 25 mai 2011.

  1. Maia Mazaurette

    Maia Mazaurette
    Expand Collapse
    Accrochée à son ordi

  2. Mona Lise.

    Mona Lise.
    Expand Collapse
    Etat larvaire

    - « J?ai couché avec elle parce qu?elle était riche » (Bah à choisir, c?est mieux que de coucher avec elle parce qu?elle était pauvre.)




    Mon préféré.
     
  3. Rhapsody

    Rhapsody
    Expand Collapse
    L'idée, la mouche importune.

    ahah... J'avais lu "Ma mère est un mauvais coup : help !" :sick:
     
  4. Arsinoé

    Arsinoé
    Expand Collapse
    Du côté lumineux de la force.

    "Mais que font les femmes quand on n?est pas là ? (Elles dirigent le monde, s?entraînent au GIGN et violent des hommes de chambre, pourquoi cette question.)"

    J'AIME.

    Cet article accentue encore plus la débilité des articles des magazines féminins.
     
  5. Gat.

    Gat.
    Expand Collapse
    Tree hugger

    Une de mes profs de fac spécialisée en gender studies s'est amusée à analyser les magazines masculins un peu cheap pendant quelques semaines pour voir ce que la presse masculine dit aux hommes.

    Alors certes, c'est pas du tout les mêmes clichés, mais au fond la presse "masculine" et "féminine" c'est du pareil au même : chacun entretient et perpétue les clichés de son sexe.

    C'était assez intéressant de voir comment ces magazines valorisent le stéréotype de l'homme viril, baraqué, mécano, insensible (pas de pages "psycho", aucune mention d'émotions ou de sentiments, comme si les hommes étaient tous des robots). Les publicités concernaient uniquement des voitures, des gadgets électroniques, le sport, et s'accompagnaient le plus souvent de slogans bien lourds flattant la virilité du consommateur. Contenu extrêmement hétéronormatif, en fait l'homosexualité n'existe tout simplement pas. Les pages sexo étaient les plus drôles et les plus déprimantes, avec des (fausses?) lettres de filles désespérées qui se posent des questions telles que "mon mec va-t-il me tromper si j'arrête de m'épiler le maillot ??" ... euh ? :lunette:
     
  6. Lenwha

    Lenwha
    Expand Collapse
    Mais nous, on était aussi silencieux que deux morceaux de tofu.

    Cet article était nul (...) Je l'ai lu en diagonale, j'en ai parlé à mon copain en rigolant. Il a stressé d'un coup, genre "est-ce que ma nana va croire que je suis mauvais après la lecture de cet article ?". C'est d'ailleurs ce qui m'insupporte généralement dans ce genre de magazines, ces articles pseudo psycho de bistro, qui te dictent ta conduite. Pareil pour les articles mode & beauté. Portez ceci, faites cela, ça me rend folle.
     
  7. Lady Dylan

    Lady Dylan
    Expand Collapse
    Hazel Tellington

    Faut lire GQ :)
    J'ai acheté quelques numéros et ça m'a sidéré de voir combien le niveau était plus élevé que celui des magazines féminins. C'est plus drôle, ils ne prennent pas leur lectorat pour des abrutis...
     
  8. Roussi

    Roussi
    Expand Collapse
    Trop de boulot

    Hahaha j'ai adoré l'article, qui m'a fait beaucoup trop rigoler!

    au final c'est vrai que y a quand même des trucs dans la presse féminine qui sont assez trash! Et comme d'autres avant moi l'ont dit, j'crois que le jour ou un magazine à des titres pareils, ma condition de femme en prendra un gros gros coup! Puis j'me dis aussi que ben merde, les pauvres hommes. On ne se prive quand même pas du tout de les catégoriser dans nos magazines...

    CRUELLES QUE NOUS SOMMES!
     
  9. Nasty Wasp

    Nasty Wasp
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Pareil, la tête du mec est juste priceless ! :taquin:

    Personnellement, le seul magazine "féminin" que j'achète, c'est Vogue. Avant ça j'étais jeune et je lisais 20 ans. Je ne suis pas très fan des magazines de genre, les articles y sont souvent clichés et n’apprennent pas grand chose au final...
     
  10. Apprentie-Diva

    Apprentie-Diva
    Expand Collapse
    Fuck that shit, I am in holidays !

    ENORME ! Juste énorme. J'étais tellement morte que je l'ai filé à un pote ( j'espère que j'ai le droit mdrrrrr )

    Ca me rend compte de la bétise des articles sexos, mais en même temps, je pourrais mourrir de rire en lisant un magazine de ce genre. Je paierai pour lire ca mdrr
     
  11. Nasty Wasp

    Nasty Wasp
    Expand Collapse
    Mélange instable

    La bonne nouvelle, c'est que c'est à peu de choses près ce qu'on trouve déjà dans les librairies ! :hello:
     
  12. Lady Von Duck

    Lady Von Duck
    Expand Collapse
    Blame It On The Boogie

    Cet article m'a fait un choc, c'est décidé j'arrête de feuilleter Grazia O.o (je ne jure pas de ne pas feuilleter un ELLE à l'occasion en salle d'attente)

    Mettre tout ces articles au masculin montre leur caractère bêtifiant et nunuche (pas tous mais la plupart) c'est pas une découverte mais là c'est vraiment trop évident pour passer outre

    édit: ce garçon est-il assez mince et retouché pour figurer en couverture ? JE NE PENSE PAS !
     
Chargement...