Sia et PETA luttent contre la fourrure dans une pub (pour une fois) plutôt sobre

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Miss Lu, le 26 novembre 2015.

  1. Miss Lu

    Miss Lu
    Expand Collapse
    Des moutons et des nuages, du chocolat et des pandas.

  2. Tapioca

    Tapioca
    Expand Collapse
    -

    Hum... Sans la trouver choquante (je la trouve même pertinente) j'ai été dérangée par cette vidéo.
    En fait c'est vraiment le graphisme, à base d'animaux bipèdes et en images de synthèse, qui m'a vraiment mise mal à l'aise :erf:. J'ai trouvé ça affreusement glauque :gonk: (mais ça me le fait aussi pour toutes les vidéos de cet "univers").
    Bref, ça m'a mise mal à l'aise, mais pas pour les bonnes raisons!
     
    Stane, MadKingBunny et LouiseC. ont BigUpé ce message.
  3. Émilio

    Émilio
    Expand Collapse
    "La colombe blanche et sèche retombe souvent sur sa poitrine"

    Je suis assez d'accord avec @Tapioca ...
     
  4. NatArocas

    NatArocas
    Expand Collapse
    "Il n'y a qu'une chose qui puisse rendre un rêve impossible, c'est la peur d'échouer." ¨Paulo Coelho

    J'avoue que ça reste assez glauque, je sais pas si l'effet recherché sera vraiment atteint. Et puis quoi qu'il en soit, les adeptes trouveront toujours des "arguments" pour se justifier, comme pour le cas de l'alimentation ! :)

    C'est la deuxième fois aujourd'hui que je lis que les images "chocs" c'est peu souhaitable. Ma foi, c'est simplement la réalité qui se cache derrière la consommation de fourrure (et de chaire animale dans l'autre cas que j'ai vu aujourd'hui), si ça dérange de voir des "horreurs" c'est bien que y'a un problème quelque part. M'enfin bon c'est toujours plus simple de remettre en question ce qu'on nous montre que ce que l'on fait :)
     
    Giogio, MadKingBunny, Tzig0ne et 2 autres ont BigUpé ce message.
  5. Pillpintu

    Pillpintu
    Expand Collapse
    Toda la vida es sueño, y los sueños, sueños son.

    "Sobre" ??? :oo: Mais bien sûr :facepalm:
    Ce n'est pas parce que la cause est noble qu'on peut se permettre ce genre de campagne malsaine.
     
    Anthrax et Dame Andine cogite ont BigUpé.
  6. Eraë

    Eraë
    Expand Collapse

    Je trouve cette campagne très bien menée aussi, je n'y ai rien vu de choquant hormis la réalité qu'elle dénonce.
     
  7. vulpix

    vulpix
    Expand Collapse

    Bonjour Madmoizelle et Miss Lu.

    Je commente car vous voir faire la pub de la PETA m'embête vraiment. Vous avez l'air d'aimer les animaux, vous tenez un magazine et donc effectuez normalement un travail journalistique.
    Et pourtant, j'ai l'impression qu'à part les campagnes chocs, vous avez une très vague idée de ce que la PETA est réellement.

    - Des membres de la PETA se sont déguisés en membres du Klu Klux Klan pour manifester à l'occasion d'un concours canin.
    - Des membres de la PETA ont volé des animaux de compagnie pour les euthanasier.
    - Les refuges de la PETA euthanasient 90% des animaux qu'ils receuillent, y compris ceux en bonne santé. Ils n'encouragent en aucun cas l'adoption, car nous les humains ne méritons pas les animaux.
    - La PETA défend la politique d'euthanasie systématique des pitbulls, puisque leur dirigeante a été mordue une fois.
    - LA PETA distribue ce genre de comics NSFW à des enfants.
    - La PETA a tenté de faire croire que le lait était une des causes de l'autisme.
    - La PETA a instrumentalisé des photographies de l'holocauste pour attaquer l'industrie de la viande.
    - La PETA a proposé de payer la facture d'eau du quartier le plus pauvre de Detroit si les habitants acceptaient de devenir vegans pour un mois. Le veganisme, c'est pas vraiment un régime de personnes pauvres...
    - Deux activistes de la PETA ont adopté des animaux auprès d'une clinique vétérinaire en l'échange de la promesse de bon soin, pour les abattre dans un van et jeter leurs cadavres devant un centre commercial.
    - La PETA utilise l'argent des dons pour se défendre contre les actions en justices incitées par des personnes dont elle a volé et abattu les animaux de compagnie

    Sans parler des témoignages comme quoi la PETA distribuerait des biscuits à l'arsenic lors de concours canin, relâcherait des chiens pour qu'ils aillent se balader sur des routes à fort traffic...

    Et SURTOUT, pour un magazine qui a une ligne féministe, relayer la pub d'une "ONG" qui utilise l'hypersexualisation des femmes pour défendre ses points de vue (Pamela Anderson à poil avec des légendes correspondant à celles de morceaux de boeuf, la longue série d'actices nues pour la fourrure, la nana qui s'est baladée en bikini salade une journée pour défendre le véganisme...), je trouve que c'est un peu malvenu.

    La PETA n'aime pas les animaux, ne défend pas leurs droits, ni ceux de ceux qui les aiment. Pour la PETA, il vaudrait mieux que tous les animaux soient MORTS plutôt qu'ils n'aient à subir le drame qu'est l'humanité.

    Alors ok, je suis moi-même végétarienne, je ne porte aucun produit en cuir ou en fourrure, j'adore les animaux... Mais la PETA est une large fumisterie qui n'a rien à faire dans le monde de la défense des droits animaux et qui jouit malheureusement de bien plus de popularité que des associations bien plus respectables, dont la SPA (qui fait plein d'actions sur Paris et ailleurs), la Humane Society ou encore Hope for Paws.

    En espérant que vous me lirez.
     
    Princessechat, NanaCoubo, Anthrax et 8 autres ont BigUpé ce message.
  8. MementoMori

    MementoMori
    Expand Collapse
    Adopt don't shop

    @vulpix Je n'étais pas du tout au courant des choses dont tu parles, je vais aller lire tes liens de ce pas... En tout cas, je te remercie pour le partage.

    Je suis vraiment choquée par ces informations ... J'en avais aucune idée :sad:.
     
  9. vulpix

    vulpix
    Expand Collapse

    Bonjour Ghost wind,

    Quand je parle de personnes pauvres, je ne parle pas d'étudiants qui ont du mal à joindre les deux bouts mais plutôt de ces gens de Détroit qui sont fauchés au point de ne pas pouvoir payer la facture d'eau du quartier. Donc de pauvreté systématique. Je ne pense malheureusement pas que ces gens aient leur régime alimentaire comme problème principal et ils ne vérifient sûrement pas la liste des ingrédients des produits qu'ils achètent.

    Je n'ai rien contre le veganisme, j'ai essayé, ça n'a pas marché pour moi, donc je me tiens à l'ovo-lacto-végétarisme. Les vegans que je connais sont des gens qui ont un budget alimentaire conséquant, mais ça s'explique sûrement par le fait qu'ils s'alimentent bio, où le label vegan est plus facilement trouvable.

    Loin de moi l'idée de faire l'amalgame entre PETA et vegans. Cependant, la PETA soutient fortement le véganisme et les régimes végétaliens et toutes ses actions ou presque contre l'industrie agro-alimentaire citent ce mode de vie comme seule alternative (alimentation végétalienne + refus de porter tout vêtement fabriqué à partir de produits animaux). Evidemment, c'est dur de ne pas être d'accord avec ces idéaux mais c'est la manière de les défendre qui est problèmatique ( voire de pas les défendre du tout vu le palmarès non exhaustif que j'ai cité). Je suis bien consciente que tous les vegans du monde ne soutiennent pas la PETA, loin de là, car en général ils sont bien renseignés sur le sujet de la cruauté animale, mais la plupart de leurs militants sont vegans, c'est un fait. La différence, c'est que ce sont des extrêmistes.
     
    #9 vulpix, 3 décembre 2015
    Dernière édition: 3 décembre 2015
    Anthrax a BigUpé ce message
  10. adita

    adita
    Expand Collapse
    Dans le game en claquettes

    Je suis d'accord qu'on ne peut pas forcement lier véganisme et "truc de riche" et qu'on peut très bien être pauvre, au niveau économique et être végan.
    Par contre comme @vulpix je pense effectivement que le véganisme n'est pas quelque chose qu'on retrouve beaucoup dans les milieux très populaires, et là ça fait directement référence au capital culturel (entre autres). Oui il y a plein d'étudiants très précaires qui sont végans et qui se débrouillent bien comme ça, mais justement souvent ce sont des étudiants, qui ont un bagage socio-culturel assez élevé, bien que très peu de ressources.
    On avait parlé un peu de ça sur la Veille Permanente Classisme (dans les dernières pages) même si la réflexion était plus globale que le simple véganisme.
     
    Anthrax, Althée, L'océan de la vie et 6 autres ont BigUpé ce message.
  11. adita

    adita
    Expand Collapse
    Dans le game en claquettes

    Les fils d'ouvriers sont le plus souvent fils d'ouvrier, ça ne veut pas dire qu'il n'y a pas d'exception ni de transfuge de classe. Je ne compte pas opposer mon expérience à la tienne parce que justement je viens d'un milieu populaire et je suis maintenant très diplômée et CSP+ (pour résumer). Mais ce n'est pas pour ça que je ferais de mon cas une généralité (ce n'est pas parce qu'il y a des transfuges qu'on peut nier la reproduction sociale par exemple).
    Sans avoir de stats il y a quand même certaines choses qui sont marqueurs de classe sociale: les loisirs, les pratiques culturelles, etc. Et je pense que l'alimentation est aussi un gros marqueur d'appartenance sociale (comme l'accès à la culture "classique" on a pas tous le même accès à la culture "culinaire").
    Est-ce que c'est classiste de réduire le véganisme à une classe sociale (en l’occurrence les classes moyennes et ++ plutôt "bobos") ? Je ne pense pas, où alors on a pas la même définition du classisme :hesite:
    Après je ne réduisais pas le véganisme à une classe ou une autre, je suis consciente qu'il y a des exceptions et que c'est pas quelque chose d'uniforme, c'est pour ça que je disais "souvent" :fleur:
     
    L'océan de la vie, OpiumDiary, Silure_ et 3 autres ont BigUpé ce message.
  12. Nove Sevenson III

    Nove Sevenson III
    Expand Collapse
    Guest

    adita et Ghost wind ont BigUpé.
Chargement...