S'il fallait n'en retenir qu'un(e)...

Sujet dans 'Forum Télévision' lancé par Naïve., le 11 janvier 2009.

  1. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Dur choix !
    Charlie Pace (Lost...) dont je suis amoureuse depuis la début de la série. Son côté rockeur-dérangé-accro-à-la-drogue m'a tout de suite plu blablabla. J'ai pleuré comme une madeleine quand il est mort...
    Oh, et j'étais fan de ses petits pansements aux doigts où il avait écrit quelque chose (Fate je crois ?).
     
  2. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Barney Stinson :heartbeat: Je l'aime, tout simplement.
    Et dans un autre registre, Dr House, évidemment ! J'adore son cynisme :twisted:
     
  3. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Un seul, c'est difficile ! Je ne peux pas.

    Bree Hodge ; elle représente tellement bien le dilemme qui existe souvent - même si chez elle, il est extrême - entre nos désirs profonds et la peur du regard que portera sur nous la société entière. Elle est toujours partagée entre ses désirs à elle et son besoin de se conformer parfaitement à des tas de règles de bienséance et de politesse. Elle est complètement étouffée par son désir de perfection et je trouve ça intéressant.
    Puis c'est étonnant - et courageux - de la part du producteur de nous présenter une femme de série qui n'est pas une battante à la Lynette qui mène de front famille et boulot, ou qui est super-moderne et qui veut tout réussir. Bree Hodge est intéressante aussi parce qu'elle est rétrograde ; elle n'a pas de travail, elle élève ses enfants et y consacre tout son temps, sa fierté semble être sa maison impeccable, son ambition de réussir son mariage ... C'est vieux-jeu et je trouve ce personnage étonnant à la télé de nos jours.

    Blair Waldorf, pour les mêmes raisons. C'est tellement facile d'être populaire quand on est cool comme Serena, mais j'apprécie le fait que Blair soit aussi obsédée par sa propre perfection, qu'elle ait pour ambition de se marier et de devenir une femme accomplie ; elle a un côté très victorien. C'est aux antipodes de ce que je veux moi, mais je trouve ça intéressant, justement, d'avoir un personnage auquel la plupart des jeunes filles peuvent si peu s'identifier. Honnêtement, on est bien peu à avoir ce genre d'ambition, de désir, de comportement (heureusement !) et de mode de vie ; et pourtant, ce personnage existe et fascine, c'est drôle.

    Gregory House, parce que je trouve aussi intéressant le fait que ce personnage foncièrement grossier et désagréable ait si peu d'explication à son comportement. Son handicap et ses médicaments n'excusent pas tout, la série le montre plutôt bien ; pour une fois, on a un personnage qui est méchant "un point c'est tout". Il n'a pas de lourd secret expliquant tout, on ne s'attend pas à le voir changer et s'apaiser, ça change. On sait qu'il n'y aura jamais de rédemption de son côté, c'est rassurant. Puis il est tellement drôle !
     
  4. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Gregory House ; parce que j'aime tout simplement sa personnalité. L'homme complètement méchant, grossier, désagréable et vraiment drôle. Comme l'a dit Copenhague, il ne change pas, toujours le même dans les saisons. C'est ce qui fait son personnage, & s'il changeait.. ça ne serait plus Gregory House, c'est tout. Je l'aime trop trop trop celui-là.
     
  5. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Blair Waldorf, je m'identifie enormement à elle dans tout ce qui est vie sociale/amitié/amoureuse (oui, je vous laisse imaginer combien je suis insupportable comme fille). J'aime son côté ambitieux et un peu garce aussi, tout comme l'idée qu'elle veut être parfaite. Et sa façon de faire des plans en permanence, de se prendre la tête seule... Elle pense un peu de la même manière que moi parfois et c'est assez étrange à voir.

    Sinon, il y a JD de Scrubs: c'est tout bête mais très souvent, quand je regarde un épisode, je me dis "tiens, j'ai pensé la même chose il y a quelques jours" ou "il m'es arrivé la même chose!!!". C'est probablement du à mes stages à l'hôpital mais de toutes les séries du genre, c'est celle qui retranscrit le mieux l'ambiance qu'il y a en general. Pas des êtres surdoués comme House (que j'adore quand même), ni des sauveurs du monde comme dans Grey's anatomy ou Urgence, juste des êtres humains. Du coup, forcement, je m'identifie enormement à lui.
    Je pense que ce sont les deux seuls personnages de séries qui sont capables de me faire rire et pleurer à n'importe quel moment. Les autres, j'aime bien mais sans plus.
     
  6. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Chandler Bing.
     
Chargement...